Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

Une conférence d’Alain Soral, Marion Sigaut et Stéphane Blanchonnet à Bordeaux

E&R Aquitaine et l’Action française Bordeaux ont le plaisir de vous présenter la vidéo en 4 parties de la conférence donnée par Alain Soral (président d’Égalité & Réconciliation), Marion Sigaut (historienne et écrivain) et Stéphane Blanchonnet (président du Comité directeur de l’Action française), le 1er juin 2013 à Bordeaux.

 

Partie 1 : Marion Sigaut


 

Partie 2 : Stéphane Blanchonnet


 

Partie 3 : Alain Soral


 

Partie 4 : Questions/Réponses


 

Retrouvez Alain Soral chez Kontre Kulture :

 

Retrouvez Marion Sigaut chez Kontre Kulture :

 

Autour du sujet chez Kontre Kulture :

 
 

Livres de Alain Soral (102)

 






Alerter

137 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #482516
    Le 3 août 2013 à 12:51 par cellule
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    Très bonne conférence qui me conforte dans une de mes convictions à savoir que la monarchie ce n’est pour demain la veille...

    Ce n’est pas que les monarchistes soient à côté de la plaque, mais ils n’ont tout simplement pas le niveau.

     

    Répondre à ce message

    • #482758
      Le Août 2013 à 18:14 par Carl Andrea
      La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

      C’est pas faux. Dans le sens ou ce qu’on a vu de l’exposé de Stéphane Blanchonet se limite à une présentation de Maurras et que la vision des monarchistes n’est pas aussi "globale" que celle de Soral. Mais ce serait ce tromper sur ce qu’est la démarche Maurrassienne.

      On ne peut pas vraiment en vouloir aux monarchistes de ne pas s’interesser plus profondément à la question sociale : par définition, le monarque absolu est arbitre et c’est dans les corporations et au niveau local que les contre pouvoirs sont sensés prendre place ainsi que la démocratie, si démocratie il y a. Il s’agit principalement d’une démarche empirique ; la monarchie apparait comme une conclusion au vu de l’histoire de France.

      Certes, il n’y a personne aujoud’hui dans le camp monarchiste qui possèderait la force mentale d’un Maurras ou l’expertise de Bainville. Du moins cet héritage intellectuel se doit d’etre sauvegarder. Et plus encore : il doit servir à l’analyse du fait politique actuel.

      Je proposerais d’ailleurs bien à Kontre Kulture d’éditer l’"Enquete sur la Monarchie", rééditée il y a de cela quelques décénies et épuisée depuis longtemps.

       
  • #482793
    Le 3 août 2013 à 19:03 par Frédérick
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    La seule légitimité au trône reconnue par le peuple Français serait celle de l’homme qui saisirait par les armes et en flagrant délit des élus du gouvernement en pleine partouze pédophile.
    Je plaisante à peine.
    D’ailleurs je le redis : la pédocriminalité c’est LE talon d’Achille des élites corrompues.

    Continuons de rêver et laissez-moi jetter quelques idées sur la table afin de fomenter l’échange d’idées quant à une société française idéale :

    - Au niveau de la cité, une démocratie de type Chouard, avec tirage au sort pour les tâches administratives et participation collective à tour de rôle au tâches civiles.
    - Bien entendu, une constitution en béton et suprême, toujours selon la méthode Chouard.
    - Un chef d’État nommé à vie, chef des Armées et sacerdote suprême de l’Église Chrétienne de France.
    - Sa responsabilité serait d’assurer l’intégrité de la nation et de sa constitution en exerçant tous ses devoirs régaliens.
    - Un stock de futures dauphins potentiels séléctionnés à leur insu parmis tous les adolescents de France.
    - Des groupes de commissaires dont la tâche est de sélectioner les dauphins potentiels en aveugle.
    - La séléction serait basée sur les capacités intellectuelles, morales et psychologiques.

    À ceux qui seraient intéressé de participer à ce petit exercice sans prétension, s’ils voient des failles dans la naïveté de mon hypothétique société, je les invite à apporter des solutions après avoir dénoncer lesdites failles.
    Bien sûr vous êtes également bienvenus à présenter les vertus que vous y trouverez.

     

    Répondre à ce message

    • #483931

      Juste quelques précision stp
      Comment seraient choisis les commissaire en charge du suivi des dauphins potentiel ? Et comment s assurer de leur objectivité ?
      Pour ce qui est du chef d état et de l église chrétienne de France, cela signifie t il qu un musulman, un athée... ne pourraient pas être français ?
      Pour ce qui est du tirage au sors, qui je te l avou me séduit, il serait, à mon sens, contre productif si notre niveau de raisonnement reste ou il en est, il faut donc parler d éducation de culture de connaissance global et spécialisé... et d âge peut être ?
      Au plaisir d échanger, force, honneur, raison, amour
      Paix

       
    • #485075
      Le Août 2013 à 23:55 par Frédérick
      La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

      @ Ju,

      Merci de t’intéresser à mon hypothèse.

      Les commissaires pourraient être tirés au sort également, les commissions seraient nombreuses et leur objectivité serait assurée par le fait qu’il ne connaîtraient pas l’identité des jeunes se trouvant derrière chaque dossier étudié.
      Les convictions métaphysiques sont personnelles et ne sauraient être imposées à un citoyen, la liberté de culte n’aurait que comme seule limite des pratiques qui contreviendraient à la loi.

      L’idée d’une Église Chrétienne de France est liée à des motifs plutôt terre-à-terre : il me semble qu’un peuple est particulièrement uni lorsque ses gens partagent des principes transcendantaux et une même hiérarchie de valeurs (ce que les Lumières ont voulu abattre pour rendre l’Homme plus vulnérable). La France est historiquement chrétienne, il est donc tout à fait naturel qu’elle continue à l’être. La constitution d’une Église d’État -dont les tâches constisteraient entre autres à l’assistance sociale, dans le bon sens du terme- avec à sa tête le souverain de la nation, éviterait les conflits d’intérêt et le risque d’être subordonné à une entité supra-nationale. On pourrait même imaginer que le souverain ne soit pas lui-même religieux, ou bien d’une autre religion mais son acceptation à devenir dauphin passerait par sa conversion. Je ne pense pas que ses opinions personnelles sur l’existence de l’âme devrait entrer en compte.
      Si le souverain était choisi parmi le peuple par les qualités de sa personne, il serait aimé et vraiment considéré comme le champion du peuple. Pas d’intrigues oligarchiques ni d’accumulation de pouvoir puisque la couronne ne serait pas héréditaire.
      Bien sûr une éducation de grande qualité pour tous serait indispensable puisqu’elle préparerait quelque part en France le futur souverain. Pour faire un grossier résumé, plutôt que d’une éducation nationale vouée à la production de salariés soumis, on prendrait comme modèle l’éducation de la classe supérieure qui prépare ses enfants à être des chefs capables de concrétiser leurs projets. Bien sûr ça favoriserait l’entrepreunariat et la mobilité des rôles chefs/ subordonnés.

      Je vois toujours quelques vices à mon concept, je pense pourtant qu’ils ne sont que techniques et peuvent être réglés par des protocoles. Je n’ai plus de assez place pour m’étaler sur un si vaste sujet.

      Mille ans de paix.

       
    • #490653

      @ Frédérick. Bonjour, La France est cathlolique, une Eglise d’Etat n’a aucun sens, le catholicisme a son siège en dehors du territoire français, et c’est comme cela depuis le début de la France. Une "Eglise de France" serai encore une nouvelle secte protestante, rien de plus. Cordialement

       
  • #483314
    Le 4 août 2013 à 13:26 par Aral
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    Ouais, pas mal, intéressant. Dommage que Alain Soral n’ait pas pu s’empêcher d’en placer une, ni vu ni connu, sur le cas des "jeunes issus de la diversité des quartiers en difficulté de je ne sais plus quoi" alors même que le rapport semblait loin d’être évident...mais bon, il semblerait qu’il soit impossible d’aborder un sujet sans parler de ça.

     

    Répondre à ce message

  • #483870
    Le 4 août 2013 à 23:46 par Crylovitch
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    Excellente conférence.Juste une remarque a propos de Michéa,Il vise... mais aussi, erreur d E&R, concernant Attali il tire>>>http://www.dailymotion.com/video/xf...

     

    Répondre à ce message

  • #484749
    Le 5 août 2013 à 18:32 par Marcoeurdelion
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    Ecouter les propos de l’historien Henri Guillemin, qui n’était pas royaliste, à partir de la 2.15 minute en tapant sur le lien ci-dessous :
    http://www.rts.ch/archives/tv/cultu...
    Il dit "le pouvoir héréditaire défendra le plus fort, le peuple, il attaquera ce qui sont capables de l’attaquer, c’est à dire les classes supérieures..."
    Jules Ferry triomphe Les dossiers de l’histoire - 29.01.1972 - Journaliste : Henri Guillemin Réalisateur : Jean-Charles Pellaud - 28’43’’

     

    Répondre à ce message

  • #485122
    Le 6 août 2013 à 01:10 par colléoptère
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    conférence somptueuse comme toujours ; Découverte du très honorable S. Blanchonnet, honnête homme cultivé plein de simplicité et très agréable à écouter.

    question sans doute déjà posé dans les commentaires, je m’en excuse par avance : quelle est origine de la bande musicale du générique ?
    merci à tous

     

    Répondre à ce message

  • #485974
    Le 6 août 2013 à 23:58 par adrame
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    Ce n’est sûrement pas par mauvaise foi. Mais vous éviterez de mettre sur la photo de Mme Taubira le drapeau de la Guyane britannique !

     

    Répondre à ce message

  • #486742
    Le 7 août 2013 à 19:10 par Vauban
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    "La France reviendra aux traditions de saint Louis, ou elle périra dans la honte et la ruine"
    Léon XIII.

    Point.
    Tout le reste c’est du vent.

     

    Répondre à ce message

  • #496537
    Le 19 août 2013 à 11:44 par jean
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    il est normal que la monarchie réponde correctement au liberalisme puisque le libéralisme est né en angleterre et que l’esprit du liberalisme à l’européénne a été pensé dans une société monarchique c’est juste une question de bon sens. J’aurais souhaité savoir si monsieur soral n’aurait pas par hasard intérêt à la monarchie

     

    Répondre à ce message

  • #500894
    Le 24 août 2013 à 06:34 par flaubert
    La France et la monarchie, des remparts au libéralisme ?

    Conf qui m’évoque cette réflexion d’un grand penseur de notre temps

    "Chacun sait aujourd’hui que le rationalisme a été un des moyens, un des trous d’aiguille par quoi s’est faufilée la tentative totalitaire. Le fascisme n’est pas issu de l’obscurantisme, mais de la lumière. Les hommes de l’ombre, ce sont les résistants... C’est la Gestapo qui brandit la torche. La raison, c’est le totalitarisme. Le totalitarisme, lui, s’est toujours drapé des prestiges de la torche du policier. Voilà la « barbarie à visage humain » qui menace le monde aujourd’hui"

    C’est signé.....BHL
    Alors ? BHL bientôt membre de ER ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents