Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pourquoi tant de haine ? #44 – Les attentats du Bataclan (avec François Belliot et Betty, rescapée)

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

La présentation de ce quarante-quatrième numéro de Pourquoi tant de haine ? :

Monsieur K. reçoit François Belliot, écrivain et auteur du livre Le Massacre de Charlie Hebdo, l’enquête impossible, ainsi que Betty, rescapée du massacre du Bataclan. Alors que se tient actuellement le procès des principaux terroristes, nos deux invités reviennent en détail sur cet évènement et s’interrogent sur la chronologie et les nombreuses zones d’ombres qui émaillent le récit officiel.

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Rendez-vous sur ERFM pour écouter et télécharger l’émission !

 

Nouveau :
retrouvez les podcasts d’ERFM sur Spotify et Deezer !

 

Voir aussi :

5 septembre
Pourquoi tant de haine ? #43 – Véganisme, vie paysanne et agriculture (avec Laurent le paysan et Jules)
60
20 août
Pourquoi tant de haine ? #42 – Je suis Cassandre ! (avec Alain Soral, Xavier Poussard et Damien Viguier)
152
28 juillet
Pourquoi tant de haine ? #41 – La résistance à la dictature sanitaire ou le retour de la grande politique (avec Alain Soral et Xavier Poussard)
116
13 juillet
Pourquoi tant de haine ? #40 – Qui ?! (avec Xavier Poussard et Damien Viguier)
Qui dirige la "meute médiatique" ?
39
16 juin
Pourquoi tant de haine ? #39 – Comprendre l’Époque, un ouvrage fondamental (avec Alain Soral)
34
21 mai
Pourquoi tant de haine ? #38 – La controverse de Ravenne (avec Damien Viguier)
6
10 mai
Pourquoi tant de haine ? #37 – Le christianisme des origines (avec Camille Mordelynch)
32
16 février
Pourquoi tant de haine ? #36 – Le Virus et le Président (avec Jean-Loup Izambert et Claude Janvier)
13
25 janvier
Pourquoi tant de haine ? #35 – Viktor Orbán (avec Thibaud Gibelin)
8
Novembre 2020
Pourquoi tant de haine ? #34 – Métaphysique du sexe de Julius Evola (avec Félix Niesche)
26
Novembre 2020
Pourquoi tant de haine ? #33 – Louis-Ferdinand Céline (avec Lounès Darbois)
47
Novembre 2020
Pourquoi tant de haine ? #32 – Émission spéciale "Élection américaine"
81
Octobre 2020
Pourquoi tant de haine ? #31 – Le réchauffement climatique (avec Camille Veyres et Jérôme Halzan)
28
Septembre 2020
Pourquoi tant de haine ? #30 – Hommage au travail d’Emmanuel Ratier (avec Xavier Poussard de Faits & Documents)
36
Août 2020
Pourquoi tant de haine ? #29 – L’autonomie (avec Carmen Daudet, Marco et Victorien)
10
Août 2020
Pourquoi tant de haine ? #28 – Peut-on être autre chose qu’un Français de souche ? (avec Camel Bechikh)
68
Juillet 2020
Pourquoi tant de haine ? #27 – Sionisme et mondialisme (avec Pierre Hillard)
29
Juillet 2020
Pourquoi tant de haine ? #26 – Comprendre la monnaie : de simple moyen d’échange à outil de domination
35
Juin 2020
Pourquoi tant de haine ? #25 – Fake news, confinement, crise économique : Soral et Jovanovic répondent !
93
Mai 2020
Pourquoi tant de haine ? #24 – La journée mondiale d’Al-Qods, avec Youssef Hindi et Aïssa
9
Avril 2020
Pourquoi tant de haine ? #23 – Le double assassinat des frères Kennedy (avec Laurent Guyénot et Jean-Marc Roeder)
25
Mars 2020
Pourquoi tant de haine ? #22 – La révolution arc-en-ciel (avec Martin Peltier)
10
Mars 2020
Pourquoi tant de haine ? #21 – Coronavirus, Foresti, Fauré : Alain Soral décrypte !
83
Mars 2020
Pourquoi tant de haine ? #20 – Avec Marcel Campion !
28
Mars 2020
Pourquoi tant de haine ? #19 – L’affrontement Proudhon-Marx
Avec Pierre de Brague
61
 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2834985

    C’est horrible, les chargeurs étaient sous le bar quand les gens entraient...

    Hollande, Valls, Cazeneuve on n’oublie pas.

     

    Répondre à ce message

  • Les terroristes qui se sont fait sauter au Stade de France ne se sont pas fait sauter eux mêmes. Les déclenchements des ceintures explosives se sont opérés à distance. Il faut le savoir. Il n’est pas difficile d’imaginer que si le commando (3 terroristes ) avait actionné lui même les ceintures, le bilan des explosions ne se serait certainement limité à 1 mort et une dizaine de blessé. Le commando ne manquait pas de choix pour faire un carton. Faut se souvenir que Le Stade de France était plein, tout autour du stade de France - rue restaurant café Kebab etc était rempli de personne. Salah Abdeslam faisait parti du commando du stade de France, il aurait du exploser lui aussi. Salah Abdeslam avait tout compris, il a retiré sa ceinture et s’est sauvé en Belgique. On se rappelle de la passe d’arme entre le pouvoir français et belge ( La France a concurrencé en secret la police belge dans la recherche de Salah Abdeslam afin de le liquider. La police Belge l’a retrouvé la première et l’a arrêtée vivant. Hollande avait alors fait pression sur la Belgique afin que cette dernière extrade sans délai Salah Abdeslam pour la France ). Sauf que La Belgique a choisie de respecter ses procédures légales. Ce choix belge à fortement déplu à la France. Les ceintures explosives portées par le deuxième commando ( bataclan ) comme le 3ème ( mitraillage des terrasses ) sont exactement la même chose, elles ont été déclenchées à distance. Les 3 commandos n’étaient pas seul, ils étaient supervisé. On observe que seul un terroristes appartenant au commando des terrasses a explosé, les deux autres n’ont pas explosé ( soit le déclenchement n’a pas fonctionné ou alors comme Salah Abdeslam ils ont retiré leur ceinture explosive. Ces deux la sont resté en France, ils ont été liquidé 3 jours après. L’après midi du 17 novembre 2015 Je me trouvais a st denis Basilique, sur la rue piétonne, ou a eu lieu l’assaut dans la nuit. J’ai vu les gendarmes armés et en nombre déployé sur tout le secteur de Basilique. Les suspects ont comme moi vu les gendarmes. La question est pourquoi sont-ils resté. On nous dit que le terroriste a fait sauté sa ceinture explosive. ( l’immeuble a failli s’écrouler ) Par comparaison es-ce-que le déclenchement des ceintures au bataclan ont fait écroulé ou détruit des murs ? Non ! Pourtant à St Denis l’explosion a arraché la facade de l’immeuble et fait plier les murs porteurs. Le squat était certainement piégé par des explosifs

     

    Répondre à ce message

  • Finalement, quel a été le bénéfice politique pour Hollande, Valls et sa clique ?

     

    Répondre à ce message

    • après chaque attentat, la cote de ces ignobles personnages remontait .( quand on livre des armes à DAESH, oui on est ignoble !) et je ne pense même pas que les sondages étaient bidonnés, tant les français sont abrutis par des médias qui ne leur vendent plus que de l’émotion et non pas de l’information .
      au moment du jugement final, c’est à dire à la fin du quinquennat, les français ont enfin arrêté d’être dupes .

       
    • Ne tombez pas dans le même panneau que reopen911 en pensant que le bénéfice va au gouvernement us on y comprends rien . La hausse de popularité n’est pas un mobile suffisamment important , d’ailleurs ils s’en foutent de leur popularité : à l’heure de macron , hollande c’est "le bon vieux temps".
      Regardez le docu de Laurent guyenot et vous pourrez mieux comprendre quel bénéfice on pouvait tirer de ces attentats.
      Et qui en sont les bénéficiaires.

       
  • Les gendarmes mobiles qui sont allés au Bataclan sans y rentrer et donc sans rien tenter pour faire cesser le carnage étaient ceux qui étaient chargés de surveiller le domicile de Valls appartenant à sa femme de l’époque, un triple appartement situé rue Keller dans le 11eme. Aucun gendarme (ils étaient 26) de cet escadron de Reims n’a jamais évoqué en public un ordre d’interdiction qui leur aurait été transmis d’intervenir contre les terroristes, mais plusieurs ont expliqué que ce type d’opération réservé au GIGN n’entrait pas dans leurs attributions. Ils se sont donc rendu utiles autrement en recueillant, par exemple, les blessés.
    Problèmes :
    1) Si on ne leur a pas interdit d’agir, on ne leur a pas non plus donné l’ordre de tenter une neutralisation des terroristes alors qu’ils s’étaient bel et bien rendus armés et équipés sur place,
    2) Le GIGN lui-même, pourtant présent à quelques centaines de mètres et donc équipé et compétent, n’a pas non plus reçu l’ordre d’intervenir.
    Donc les gendarmes qui ont témoigné en public se moquent du monde et couvrent, évidemment, toute leur hiérarchie.

     

    Répondre à ce message

  • La loi sur le basculement de l’armée, du ministère des armées, vers le ministère de l’intérieur, n’a pas été évoquée. Pourtant cette loi qui a été vôtée sous la présidence de Sarkosy, explique parfaitement pourquoi tous ces militaires notamment ceux de Sentinelles ne sont pas intervenus dans les 1ères minutes, (ce qui aurait réduit considérablement le nombre de morts) puisqu’ils étaient sous le commandement du ministère de l’intérieur. Ce qui signifie que le ministère de l’intérieur surveille davantage les français, et laisse faire les terroristes. Alors que le ministère de l’armée l’armée aurait fait intervenir ses troupes.

     

    Répondre à ce message

  • En parlant des éditions Le Retour aux Sources, quelqu’un aurait des nouvelles de Michel Drac ?

     

    Répondre à ce message

  • Celle ou celui qui douterait que des ceintures explosives puissent être déclenchés à distance n’a qu’à se souvenir de la façon dont ont ( et sont encore aujourd’hui) été assassiné les ingénieurs iraniens suspectés par l’Etat d’Israel de travailler sur le programme nucléaire Iranien. Qu’il se rappelle aussi de la façon dont a été assassiné le musulman sunnite Rafiq Hariri président du Conseil des ministres du Liban le 14 Février 2005 à Beyrouth. Encore les assassinats par l’Etat d’Israel des présumés commanditaires de la prise d’otage des athlètes israéliens à Munich ( jeu olympique). Beaucoup dont un à paris sont morts par des explosifs déclenchés à distance. Ce mode opératoire d’assassinat très utilisé par le Mossad dans les territoires occupés en Palestine contre les leaders palestiniens est en réalité une spécialité spécifique Israélienne. S’agissant de la motivation des terroristes ( Merah- Charlie Hebdo-Hypercacher, Bataclan et Stade de France-Nice , il faut avoir à l’esprit l’assassinat du Sénateur américain de l’État de New York, candidat démocrate bien placé à l’élection présidentielle US de 1968. depuis son arrestation à aujourd’hui ( 53 ans après) le présumé assassin Sirhan ( 24 ans à l’époque des faits), dit ne se souvenir de rien. Un programme de lavage de cerveau a été entrepris par la Cia fin des années 50 ( Clinton en personne a présenté ses excuses au nom des USA ). Israel avait part à ce programme avec l’objectif de soumettre un palestinien autrement dit le conditionner pour assassiner le leader palestinien ARAFAF. Ce programme de lavage de cerveau n’a en réalité jamais été arrêté ou a été réactivé à la suite du 11 septembre 2001 (pour preuve Guantanamo et Abou Ghraib )

     

    Répondre à ce message

  • #2835838

    Merci ER. Merci aux deux intervenants. Merci à Betty, en espérant qu’elle n’ait pas à lire certains commentaires débiles la concernant...

     

    Répondre à ce message

  • #2836428

    Pour répondre à Monsieur K sur les lumières de la salle :
    Les consoles lumières de salles de concerts ne servent qu’à piloter les éclairages de la scène, ils ne servent pas à gérer l’éclairage dit "de service" qui sert à éclairer la salle en dehors des concerts. Cet éclairage de service s’active généralement depuis une armoire électrique quelque part dans les coulisses ou ailleurs dans le bâtiment mais en tout cas pas dans la salle de spectacle en elle même.

     

    Répondre à ce message

  • #2836430

    Pour répondre à Monsieur K sur les lumières de la salle :
    Les consoles lumières de salles de concerts ne servent qu’à piloter les éclairages de la scène, ils ne servent pas à gérer l’éclairage dit "de service" qui sert à éclairer la salle en dehors des concerts. Cet éclairage de service s’active généralement depuis une armoire électrique quelque part dans les coulisses ou ailleurs dans le bâtiment mais en tout cas pas dans la salle de spectacle en elle même.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents