Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La chronique juridique de Damien Viguier #16 – Le "génocide" des Ouïghours (avec Ruolin Zheng, journaliste et chercheur chinois)

Droit dans les oreilles

La chronique juridique de Damien Viguier est l’une des nombreuses émissions d’ERFM.

 

Présentation de ce seizième épisode :

Me Viguier et monsieur Buffet s’entretiennent avec monsieur Ruolin Zheng, journaliste et chercheur chinois, à propos des accusations infondées de « génocide » des Ouïghours dont la Chine fait l’objet de la part de certains.

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Rejoignez le fil Telegram d’ERFM pour vous tenir informé des nouveautés

 

Voir aussi :

25 septembre
La Chronique juridique de Damien Viguier #25 – Le droit de la guerre
10
17 septembre
La chronique juridique de Damien Viguier #24 – Légitime défense et vengeance
7
25 juillet
La chronique juridique de Damien Viguier #23 – Réflexions sur la prison, la peine de mort et le divorce
13
13 juillet
La chronique juridique de Damien Viguier #22 – Sur la recherche et l’enseignement
3
7 juillet
La chronique juridique de Damien Viguier #21 – En attendant la fin
7
14 juin
La chronique juridique de Damien Viguier #20 – Le rap des Gilets jaunes
Droit dans les oreilles
4
29 mai
La chronique juridique de Damien Viguier #19 – L’apparition de la Sainte Vierge à La Salette
Droit dans les oreilles
19
22 mai
La chronique juridique de Damien Viguier #18 – La LICRA et Le Salut par les juifs de Léon Bloy
Droit dans les oreilles
4
8 avril
La chronique juridique de Damien Viguier #17 – Les crimes de guerre
Droit dans les oreilles
9
18 mars
La chronique juridique de Damien Viguier #15 – La propagande occidentale vue par Ruolin Zheng, journaliste et chercheur chinois
Droit dans les oreilles
23
12 mars
La chronique juridique de Damien Viguier #14 – Neutralité contre crime contre l’humanité
Droit dans les oreilles
6
2 mars
La chronique juridique de Damien Viguier #13 – Analyse de la crise ukrainienne
Droit dans les oreilles
6
Novembre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #12 – Étudier le droit à l’Université
Droit dans les oreilles
2
Octobre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #11 – Lénine et Napoléon
Droit dans les oreilles
6
Octobre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #10 – Sociologie du droit IV
Droit dans les oreilles
3
Septembre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #9 – Sociologie du droit : l’origine juive des mouvements réaliste et positiviste
Droit dans les oreilles
1
Septembre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #8 – Sociologie du droit : les juristes juifs d’Europe de l’Est immigrés aux États-Unis
Droit dans les oreilles
5
Septembre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #7 – Sociologie du droit : la religion des juristes
Droit dans les oreilles
2
Août 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #6 – Max Weber et les assemblées délibérantes
Droit dans les oreilles
1
Juillet 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #5 – Sociologie du droit et chamanisme
Droit dans les oreilles
4
Juillet 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #4 – Le confusionnisme
Droit dans les oreilles
5
Juillet 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #3 – La question du transgenre
Droit dans les oreilles
7
Juin 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #2 – Le père est-il une "fonction symbolique" ?
Droit dans les oreilles
14
Juin 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #1 – Les mères porteuses
Droit dans les oreilles
11
 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Merci, cette analyse de politique comparée fut intéressante.
    Il faut une révolution dan ce pays : si les Chinois arrivent à s’organiser à 1,4 milliards d’habitants, ça devrait être possible dans cette foutue Europe, mais ici le fric a tout pourri, et en France particulièrement, esprits romantiques que nous sommes, nous nous satisfaisons ou laissons séduire d’abord par la qualité de l’éloquence avant de considérer la compétence, oui c’est un fait.
    Ce qui permet à un Zemmour ou à un Mélenchon d’emmener une large partie de suffrages malgré leur esprit tordu.

     

    Répondre à ce message

  • La grosse majorité des Ouïghours radicaux dont parle Mr Zheng ne sont plus visible sur le territoire chinois parce qu’ils sont tout simplement en Syrie depuis que la CIA les a "invité" à participer à la lutte anti-Bachar.
    Une partie non-négligeable des groupes terroristes (DAESH ou Al-Nosra) ont eu comme chef d’opération ou comme chef de groupes des Ouïghours expérimentés et efficaces.
    Le parti du Turkestan ( 5000 membres environ et affilié à Al-Nosra) est majoritairement Ouïghour et exerce dans la région de d’Idleb à Jisr-al-chugour.

    La présence discrète de forces spéciales chinoise en Syrie est motivée par le souci compréhensible des autorités chinoise de ne pas voir ces terroristes aguerris par le jihad en Syrie revenir sur le sol chinois.

    De toute façon, ses histoires puent les services à plein nez ; comment ces centaines de terroristes sont parvenus à franchir autant de kilomètres et de frontières pour rejoindre la Syrie si ce n’est par nombre d’avions affrétés pour l’occasion.
    Avec quel argent et liens sur place.
    Merci qui ?

    ps : je ne sais plus si c’est sur ER ou ailleurs qu’un article annonçait que le futur ennemi à abattre pour la CIA était l’Empire du Milieu, pas une mince affaire d’ailleurs.

     

    Répondre à ce message

  • "N’importe qui peut faire de la politique en France" : d’ailleurs Dieudonné avait proposé Biquette comme candidate rappelez-vous. Et on en a rit, c’est ça le drame.

     

    Répondre à ce message

  • Un grand merci à vous, Messieurs, pour cet éclairage sur cette articulation : si réussite / indépendance / souveraineté => les pires accusations (de génocide, genre « Khadafi tue son peuple »,…) => interdiction de demander des preuves (voir esprit art. 19 et 21 des statuts du TMI de Nuremberg quant à l’administration des preuves) sous peine d’être accusé de vilain négationniste => prétexte à l’ingérence au nom des « droits de l’homme », etc, à être mis sous pression, sous tutelle,…bref, à être prédaté.
    _

    On souhaiterait, une prochaine fois, mieux comprendre le contexte qui a entraîné cette période sombre de ce qu’ici nous nommons la « révolution culturelle chinoise » du régime du Président Mao.

    Merci.

     

    Répondre à ce message

  • Monsieur Zheng,
    Ne soyez pas désolé, c’est la triste vérité et beaucoup en sont conscient.
    Attendons une opportunité pour que cela change, lorsque la majorité aura compris que nous trempons dans le fond.

     

    Répondre à ce message

  • Merci monsieur Viguier, toujours les mêmes douilles... supremacisme d’extrême droite ou wesh wesh resalafisé.e.s ou extrême gauchiasse LGBTo-compatible...la propagande de la terreur
    Heureusement que vous, Soral, Hindi et Cerise et tout le vaisseau amiral E&R nous éclairent
    Force et honneur

     

    Répondre à ce message

  • Il est clair que la Chine est parfaitement inconnue de l’écrasante majorité des Français, voire des Occidentaux. C’est certainement dû à la mauvaise image qui nous est véhiculée, pleine de stéréotypes et de faussetés. On nous parle toujours de la surpopulation, la qualité médiocre des produits, la pollution, le contrôle social, la dictature du parti unique, le polythéisme, etc.

    En revanche, de nombreux pays bénéficient d’une clémence inouïe dans l’opinion publique et médiatique, tandis que leur apport à la modernité et à la « marche du monde » est bien moins significatif (pays d’Afrique, d’Europe de l’Est). Quoi de plus logique pour le soit-disant monde libre en pleine décadence, que d’encenser les moins avancés (dysgéniques) et de dénigrer les grandes puissances asiatiques ? Cela montre bien le caractère pervers et narcissique de cet Occident qui bientôt s’effondrera.

     

    Répondre à ce message

  • Je ne suis pas pro-PCC et encore moins depuis l’imposture du covid...mais il faut être honnête ; il n’y a pas de génocide des Ouïghours.

     

    Répondre à ce message

  • Les propos de monsieur Zheng sur les gentils chinois pacifistes offrant des cadeaux à tout le monde pour un ignorant auront l’air exagérés voire grotesques, mais en réalité ils ne le sont pas tant que ça ! En effet la Chine dans sa stratégie de domination et de maintien de l’unité de l’empire a fait le choix du pacifisme, de l’harmonie...plutôt que celui de la force martiale, et pas par gentillesse mais par nécessité. Les Chinois se sont vite rendu compte que l’unité d’une nation et d’un empire se fondant sur la puissance militaire était une épée à double tranchant. En effet il suffit que le pouvoir central s’affaiblisse pour que des régions périphériques en profitent pour tenter de s’émanciper politiquement. Il suffit qu’apparaissent dans le pouvoir local des individus ambitieux prenant le contrôle des forces armées présentes dans leur région pour qu’un mouvement séditieux émerge. C’est exactement ce qui s’était passé avec l’empire romain ! Si la puissance de Rome n’était pas seulement fondée sur la force militaire, cette dernière constituait néanmoins un pilier fondamental au maintien de la paix et à l’unité de l’empire. Or que s’est-il passé quand le pouvoir central romain s’est affaibli ? Les régions périphériques disposant de forces armées conséquentes se sont politiquement autonomisées et ont pu maintenir leur autonomie en prenant le contrôle de ces forces armées présentes localement.
    La Chine a également connu une période qui aurait pu faire avorter l’émergence de l’empire chinois, ou peut être qu’inversement c’est cette période chaotique qui a permis la naissance, la consolidation et le développement de la plus vaste et pérenne entité civilisationnelle unifiée au monde. C’est la période des Royaumes Combattants. Cette période a profondément marqué l’inconscient collectif chinois et a modelé la philosophie politique chinoise. Une philosophie qui fonde l’unité de l’empire non pas sur la puissance militaire mais sur le développement d’une puissante conscience identitaire, le désir de maintenir l’harmonie. Et qu’est-ce que l’harmonie pour les Chinois ? C’est une société organique où chacun prospère en relation avec les autres. Une société où les paysans peuvent en paix produire en abondance...où les artisans peuvent s’adonner à leur art...où les commerçants peuvent commercer...en fait comme sous l’Ancien Régime en France...

     

    Répondre à ce message

  • #2939302

    Excellente chronique de Monsieur Damien Viguier sur les Ouïghours et leur prétendue génocide. Je remercie infiniment Monsieur Ruolin Zheng de nous apporter son éclairage. A ce propos, de quel personnage historique qui conseillait à l’Empire britannique d’envahir la Chine était-il question ? Claude Maxwell Mac Donald ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents