Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Libre Antenne #30 – La maternité (avec Carmen Daudet et Iseul Turan)

La Libre Antenne est une émission d’ERFM animée par des militants d’E&R Île-de-France. Elle donne la parole aux militants, adhérents et sympathisants d’Égalité & Réconciliation.

 

La présentation de l’émission :

Pour ce numéro spécial « maternité », Camille Mordelynch et Alexandra reçoivent Iseul Turan et Carmen Daudet pour partager ensemble leurs expériences et leurs conceptions de la maternité. Mères engagées, elles évoquent leurs parcours personnels, de l’accouchement naturel à la mission éducative, à contre-courant des discours dépréciatifs du rôle de mère.

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Rejoignez le fil Telegram d’ERFM pour vous tenir informé des nouveautés

 

Vous souhaitez passer à l’antenne ?

Pour participer à La Libre Antenne d’ERFM, envoyez-nous un courriel à libreantenne@erfm.fr en explicitant d’une manière courte et précise le sujet que vous aimeriez évoquer.

 

Voir aussi :

9 octobre
La Libre Antenne #29 – Entretien avec Xavier Moreau
19
15 septembre
La Libre Antenne #28 – Au troisième Festival de la réconciliation
8 juillet
La Libre Antenne #27 – La guerre au Donbass (avec Laurent Brayard et Daria Douguine)
6
30 juin
La Libre Antenne #26 – L’opération spéciale en Ukraine vue de Russie (avec Daria Douguine et Philippe, entrepreneur installé en Russie)
12
15 avril
La Libre Antenne #25 – Gilets jaunes, autopsie d’un mouvement social (avec les Gilets jaunes constituants, Alex de Kairos et Lucien Cerise)
16
30 janvier
La Libre Antenne #24 – Le catholicisme traditionaliste (avec Cassandre Fristot et Alain Escada)
78
Octobre 2021
La Libre Antenne #23 – La guerre du Liban et l’engagement patriotique (avec Emmanuel Albach)
6
Septembre 2021
Égalité & Réconciliation !
Les images du Festival de la réconciliation 2021 !
46
Août 2021
La Libre Antenne #21 – L’impact de la crise sanitaire sur le personnel soignant
16
Juin 2021
La Libre antenne #20 – Les professionnels face à la crise "sanitaire"
4
Janvier 2021
La Libre Antenne #19 – L’école à la maison
5
Août 2020
La Libre Antenne #18 – Les coulisses du premier Festival de la réconciliation
4
Août 2020
La Libre Antenne #17 – Les motards
8
Juin 2020
La Libre Antenne #16 – L’adhésion à E&R !
11
Mars 2020
La Libre Antenne #15 – Les dragueurs
14
Décembre 2019
La Libre Antenne #14 – Les pharmaciens
12
Novembre 2019
La Libre Antenne #13 – Les anciens gauchistes
14
Juillet 2019
La Libre Antenne #12
L’éducation
12
Juin 2019
Le militantisme chez E&R
La Libre Antenne #11
14
Avril 2019
La Libre Antenne #10
Les aventuriers
6
Mars 2019
Les forces de l’ordre parlent des Gilets jaunes
La Libre Antenne #9
10
Mars 2019
La parole aux Français musulmans et patriotes
La Libre Antenne #8
55
Janvier 2019
La Libre Antenne #7
11
Décembre 2018
La Libre Antenne #6
10
Mars 2018
La Libre Antenne #5
4
 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • La chanson d’intro est absolument géniale ! Dégénération - Mes Aïeux. Voilà des artistes qui méritent notre attention

     

    Répondre à ce message

  • Merci pour cette émission !
    Tout à fait d’accord sur les blocages psychologiques découlant de notre vision angoissée du monde et de la pression d’être de bons parents, auxquels les classes supérieures, qui intellectualisent peut-être davantage, sont plus soumises.
    Bonne continuation.

     

    Répondre à ce message

  • Ce qu’on peut observer au-delà de nos frontières, c’est que dans les pays du tiers-monde la peur d’enfanter est inexistante. Je dirais même que ces populations (Inde, pays africains, maghrébins et autres.. ), ne calculent pas ! En occident, les populations sont trop centrées sur leur nombril (penser qu’à sa propre petite face).

     

    Répondre à ce message

    • Parce que le « progrès » n’est pas arrivé jusque là-bas, il n’a pas fragmenté leur société traditionnelle où il y a encore un substrat familial et social très présent qui rassure, et dans laquelle vous n’avez pas cette inquiétude latente qui vous fait regarder votre prochain de manière biaisée en vous demandant s’il est de votre côté...

       
    • En effet, pour reprendre l’analyse de F. Cousin, tous ces pays que vous citez sont encore pour l’essentiel en "domination formelle" du capital avec une population largement rurale même aisée, le contact avec la nature et les saisons, une qualité des rapports familiaux élargis ainsi que sociaux, situation que même les "anciens" ici ont pu connaître en Europe. Maintenant, fin de la récréation, "domination réelle" ! C’est la finance qui dirige ...

       
  • Cela fait plaisir d’entendre des voix féminines sur les antennes d’ERFM, comme disait un ami sans les femmes on marche sur une patte.
    Beaucoup de réflexions sont intéressantes merci pour ce moment.

     

    Répondre à ce message

  • #3062804

    Vu l’état de la société française aujourd’hui, il s’agit bien d’élever des enfants qui auront la force de caractère et une confiance dans la vie, adéquates pour y faire face - mais comme de tous temps. Alors que l’école de la Raie’ ne forme plus que des mollusques puisque le projet attalien est de nous faire crever de boulimie devan l’Écran !

    1) sur le plan psychologique, la communauté substantielle d’Ancien Régime a été remplacée par l’individulisme cartésien des Lumières d’où « mal du siècle », mélancolie romantique, récupérée fin XIXe par la psychanalyse freudienne qui malgré ses apports appuie quand même bien sur le fait que le mal est en vous - inversion accusatoire ? - mettant de côté les changements sociaux ;

    2) sur le plan des moeurs, la révolution industrielle a considérablement modifié les déterminismes moraux, voire naturels, de la population, nous inculquant des valeurs de plus en plus immorales et contre-nature ;

    3) déterminismes et valeurs se concrétisant dans les modes de consommation et l’assouvissement immédiat de désirs frénétiques, égoïstes, médiocres (en fait besoins factices créés par la pub, la propagande)…

    ET qu’on croit « faciles » et sans dommages, parce qu’on a oublié tout ce qui relève des médiations liées à la production - d’un objet ou de la société elle-même !
    En effet, apprendre, lire, former des esprits, ça prend du temps, or les efants par exemple ne sont jamais éduqués à tolérer leur frustration et à différer leur désir, d’où impatience, manque de concentration… perte du langage.

    Il faut donc pour soi se recréer un monde, un socle stable sur lequel s’appuyer et avancer, avec des déterminismes moraux clairement établis (« droite des valeurs »), si possible être entouré de de bonnes personnes (entr’aide - le cas échéant, rester ferme sur ses valeurs et continuer), en se donnant le temps nécessaire pour bien faire (« gauche du travail »).

    Cette société est bien un contre-modèle, il faut donc avancer quand même, en négation de son projet, et non s’y référer, retrouver ainsi individualité et assurance, sortir la crainte, de l’apitoiement, porter haut son étendard, soutenir ses propres « lois », et attendre avec appétit des jours politiques meilleurs !
    (Avoir en tête que cette république pharisienne ne sera qu’une parenthèse malheureuse dans notre longue histoire est d’une aide certaine.)
    Que revive la France, hauts les coeurs !

     

    Répondre à ce message

  • Merci Mesdames pour ces passionnantes réflexions pleines d’intelligence et de finesse, selon le cheminement de chacune, la plupart des mamans s’y retrouveront, avec leurs différences. Et bravo aux grandes familles.
    Les commentaires sont peu nombreux pour un noble sujet qui est aussi d’ordre philosophique et même universel.
    Il est vrai qu’environ une moitié de ces Messieurs qui commentent ici sur ER sont misogynes en particulier à l’égard des femmes françaises. Ecouteraient-ils cette Libre Antenne sur la "Maternité" ?

     

    Répondre à ce message

  • La littérature sur l’éducation des enfants fut toujours surabondante, aujourd’hui encore, quel que soit le bord philosophique, il n’y a qu’à se servir.
    Je ne citerai que 2 exemples réels rapportés par un jeune écolier d’une dizaine d’années fils de mes amis dans une école de bonne tenue :

    "On parle à la récré des familles recomposées, on dit que c’est super car on a 2 anniversaires, 2 Noel ..."
    "Il est interdit de se battre dans la cour, sinon on est tout de suite punis"
    Sans encourager la violence, les écoliers des années 50, 60 ... ont tous connus les bagarres, les "peignées" de la "récré" qui contribuaient à en faire des hommes, quitte à se prendre un bon retour de bâton de la part des maîtres (des hommes évidemment). Le harcèlement, véritable violence, eut été impossible.

    Sans autre commentaire, il faut des mauviettes ...

     

    Répondre à ce message

  • Un pur moment de bonheur d’entendre la "VIE" dans ce monde ou la laideur et l’instinct de mort prévalent.

    Merci, mesdames et revenez plus souvent.
    Signé, un homme

     

    Répondre à ce message

  • Merci pour cette émission qui répond à beaucoup de questions et qui donnent un peu d’espoir sur l’avenir incertain que l’on nous vend (LGBTisme, mutilation des sexes, féminisme, dépopulation mondiale...etc).
    Ce débat permet de mettre des mots sur les maux, car en effet beaucoup aimeraient des enfants mais sont hésitant face à l’avenir qui se présente.
    Iseul est une femme splendide. Merci encore à toute l’équipe.

     

    Répondre à ce message