Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

On s’embrasse et on oublie #21 – L’affaire du "rap des Gilets jaunes" (avec Alain Soral)

La chronique judiciaire d’E&R

Note de la Rédaction

Une émission enregistrée le vendredi 7 octobre 2022.

On s’embrasse et on oublie est l’émission de chronique judiciaire d’Égalité & Réconciliation.

 

La présentation de cet épisode :

Maître Viguier reçoit Alain Soral pour faire un point sur l’affaire du « rap des Gilets jaunes » dans laquelle le président d’E&R vient à nouveau d’être condamné. Ensemble, ils discutent à cette occasion des justifications juridiques et politiques de la lutte contre l’antisémitisme.

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 


 

Soutenez le combat d’Alain Soral :

en souscrivant à son financement participatif

 

en faisant un don

 

ou en adhérant à l’association E&R

 

Voir aussi :

Décembre 2021
On s’embrasse et on oublie #20 – Décadence du droit, tyrannie d’une minorité (avec Alain Soral)
La chronique judiciaire d’E&R
26
Octobre 2021
On s’embrasse et on oublie #19 – L’affaire du clip de rap Gilets jaunes, avec Alain Soral
La chronique judiciaire d’E&R
23
Mars 2020
On s’embrasse et on oublie #18 – L’actualité judiciaire d’Alain Soral en période de confinement
La chronique judiciaire d’E&R
7
Mars 2020
On s’embrasse et on oublie #17 – L’emprisonnement d’Alain Soral
La chronique judiciaire d’E&R
22
Janvier 2020
La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral
On s’embrasse et on oublie – Épisode 16
19
Octobre 2019
La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral
On s’embrasse et on oublie – Épisode 15
21
Septembre 2019
La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral
On s’embrasse et on oublie – Épisode 14
19
Juin 2019
La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral
On s’embrasse et on oublie – Épisode 13
19
Juin 2019
La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral
On s’embrasse et on oublie – Épisode 12
26
Avril 2019
On s’embrasse et on oublie – Épisode 11
La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral
7
Avril 2019
On s’embrasse et on oublie – Épisode 10
La chronique judiciaire d’E&R, avec Alain Soral
15
Février 2019
On s’embrasse et on oublie – Épisode 9
La chronique judiciaire d’E&R
12
Juin 2018
On s’embrasse et on oublie – Épisode 8
La chronique judiciaire d’E&R
7
Mai 2018
On s’embrasse et on oublie – Épisode 7
La chronique judiciaire d’E&R
5
Avril 2018
On s’embrasse et on oublie – Épisode 6
La chronique judiciaire d’E&R
12
Mars 2018
On s’embrasse et on oublie – Enregistrement en public à Grenoble avec Damien Viguier
5
Décembre 2017
On s’embrasse et on oublie – Épisode 5
La chronique judiciaire d’E&R
22
Octobre 2017
On s’embrasse et on oublie – Ép.4
La chronique judiciaire d’E&R
7
Septembre 2017
On s’embrasse et on oublie – Ép.3
La chronique judiciaire d’E&R
19
Juillet 2017
On s’embrasse et on oublie – Ép.2
La chronique judiciaire d’E&R
12
Mars 2017
On s’embrasse et on oublie
La chronique judiciaire d’E&R
46

L’affaire du « Rap des Gilets jaunes », sur E&R :

 
 

Livres de Alain Soral (104)







Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Les Gilets Jaunes, concurrents mémoriels, n’ont pas le choix.
    Plus tu t’approches du brasero et plus la température monte.

     

    Répondre à ce message

  • Bravo messieurs pour votre combativité et vos analyses.

     

    Répondre à ce message

  • #3051221
    Le 22 octobre 2022 à 04:54 par la norme est devenue beaucoup trop laide
    On s’embrasse et on oublie #21 – L’affaire du "rap des Gilets jaunes" (avec (...)

    Insupportable d’être bon , honnête, intelligent, beau courageux, et surtout que blanc et que Français dans ce pays offert aux pires merdes de toutes les nations.

    Mais ça nos zamis les Algériens ne peuvent pas le savoir : ils ne le vivent pas et ne l’ont jamais vécu une telle xénophobie à leur égard, malgrés ce qu’ils aiment en penser. Pourtant ils sont très proches de la blanchitude eux aussi, mais ils ont le droit à l’anti racisme institutionnel, et même si ils n’en usent pas forcément juridiquement, ils savent Instinctivement que tout le système est de leur côté comparé aux que blancs et que Français .
    Voila pourquoi aujourd’hui le mâle cisgenre doit être vendu comme un psychopathe grave qui va prêcher sa merde dans les écoles. Et les autres blancs n’ont même pas le droit de haïr ça, de s’en séparer, alors de le dénoncer.... Pour être homme blanc hétérosexuel sans avoir d’emmerdes quand on est à peu près honnête faut avoir la carte au parti de toutes les compromissions morales.
    En quelque sorte il faut être soit comme un Algérien, musulman saoudien, soit comme Debouze Danyboon ou Bigard, converti au judaïsme par sa femme 100 pourcent de la communaute israélienne.
    J’ai envie de dire en tant que blanc pour par avoir d’emmerdes, vous préférez une ashkénaze ou une sépharade ?
    Sinon y’a.la conversion à l’islam mais alors faut accepter de devenir mangeur de chibres anti racistes et de se faire humilier en permanence par sa propre femme.
    Sinon on peut choisir d’être comme Soral, sauf que ça marche pas : y’en a qu’un et il a déjà prit la place.dont personne.ne veut car elle est invivable.

     

    Répondre à ce message

    • « Insupportable d’être bon, honnête, intelligent... »
      D’où je vois les choses, je dirais plutôt qu’il est insupportable - ou plutôt difficile - de produire sainement (l’esprit serein) dans un pays occupé par une caste et ses valeurs nauséabondes qui sont opposées aux nôtres et suivies par notre entourage, voilà qui n’est pas évident.
      Mais c’est précisément le combat non ? Ne pas se laisser couler, envahir, conditionner, soumettre...
      Vous parlez d’identité, de manière générale de la transmission de notre culture française, alors le combat consiste à l’affirmer haut et fort, de manière productive et productrice de sens, c’est-à-dire en la réaffirmant en négation de ceux qui veulent notre mort (culturelle, symbolique, économique... réelle) c’est-à-dire notre silence, ce qui implique de LES identifier - ce que ne font ni les gauchistes ni les droitards, ni les Gilets jaunes !
      Et oui Soral est l’exemple à suivre moralement parlant : pratiquons le soralisme dans tous nos actes, mâtiné de dieudonnisme et de quenellisme entre deux arguments pour détendre !
      Et recouvrons la ville d’autocollants ou d’affiches, soyons actifs.

       
  • #3051321

    On est train d’essayer - partout où ça conteste finalement - de se faire entendre ou de raisonner des gens qui ne sont pas raisonnables c’est-à-dire à qui on ne peut faire entendre raison.
    La raison est utile pour comprendre le Droit et nos quelques droits résiduels, mais face à une occupation par des sociopathes, le consensus par le dialogue n’est raisonnablement pas possible !
    Il est humain de chercher à se faire entendre mais si on peut pas, si personne ne peut in fine ? Que faire ? C’est là qu’il nous faut une décision. Sinon on s’endort au pays arc-en-ciel, pilule bleue...

     

    Répondre à ce message

  • Jean-Marie Le Pen a été désigné comme incitant à la haine et incitant à la guerre civile avec le soutien de toute la gauche sans que jamais les partis dit "républicains" et "démocrates" ne le dénoncent.

     

    Répondre à ce message

  • Quand on m’accuse d’antisémitisme, je réponds que je vénère un Dieu juif, né d’une mère juive, et suivis par douze apôtres juifs. Et là ils ont les fils qui se touchent.

     

    Répondre à ce message

  • Heureux de savoir que la plainte de la ville de Lausanne contre AS (sous pression du PS et d’un certain Louis Dana "descendant des piétons de la mer Rouge", des Vert-e-s et de la CICAD) n’a pas été retenue par le procureur général du canton de Vaud !

    https://www.lemonde.fr/societe/arti...

     

    Répondre à ce message