Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le coup d’État "Macron"

La « vaccination » est exigée comme une marque de confiance, sinon d’allégeance au régime en place. Dans les manifestations contre le « pass sanitaire », les cris de « Liberté ! » se font entendre. Cela se comprend et se justifie. Pour autant, le problème n’est pas tant celui du sacrifice d’une « liberté » abstraite et individuelle (celui-ci se justifierait sous d’autres régimes et sous d’autres cieux), mais bien plutôt qui le demande et pour quel objectif. Macron ne fait qu’accélérer les tendances destructrices de la nation déjà en cours et vient offrir aux destructeurs plus de moyens coercitifs.

« Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà » (Blaise Pascal)

La décision du Conseil constitutionnel de ce jeudi 5 août 2021 validant la loi sur le « pass sanitaire », trois semaines et trois jours seulement après les annonces télévisuelles du président Macron, vient parachever un coup d’État fomenté en France de longue date.

Pourtant, ne nous y trompons pas. Ce n’est ni l’« État » et encore moins l’« État français » qui est actuellement en guerre contre le peuple de France. Au contraire, on assiste à la faveur de cette crise du covid à une soumission totale de l’appareil d’État au profit d’un effacement complet (et définitif ?) de ce dernier. Le piège se referme sur le peuple français, désormais aux mains d’une oligarchie bancaire, financière, pharmaceutique, qui fait régner son pouvoir par la terreur policière, médiatique et judiciaire, et dont « Macron » est le nom en France mais qui peut s’écrire « Biden » aux États-Unis ou « Trudeau » au Canada.

Crise politique, économique et sociale avant d’être sanitaire, le nombre de décès hier, puis le nombre de cas infectés, enfin celui des vaccinés aujourd’hui, sont devenus pour des raisons et dans des conditions qui restent à éclaircir (mais qui pour le moment ne changent rien à l’affaire), le nouvel étalon-mesure de la compétition géopolitique entre les blocs. Comme la course aux armements était celui de la Guerre froide. En l’état actuel du Nouvel Ordre mondial, une nation d’importance n’a d’autre choix que de se soumettre à cette nouvelle échelle des valeurs géopolitiques, sous peine de disparaître de la scène internationale et de subir opprobre, sanctions, embargo, voire à terme destruction.

 

Une dictature « à la chinoise » ?

Dans ce contexte, le monde assiste à la stratégie chinoise d’éradication du Covid-19, stratégie qui s’avère jusque-ici payante au prix d’efforts populaires gigantesques et de restrictions importantes. Restrictions que d’aucuns assimilent trop rapidement à ce qu’il se passe chez nous. Le sacrifice demandé au peuple chinois par ses dirigeants se fait dans le cadre du passage d’un pays en développement à celui de première puissance mondiale faisant monter drastiquement le niveau et l’espérance de vie de sa population grâce à un État-parti national et stratège de plus en plus présent dans l’économie. C’est également une démonstration de maîtrise scientifique remarquable avec la production d’un vaccin « national ».

Chez nous, à la faveur du même contexte de crise, la santé des Français est confiée à des labos pharmaceutiques privés et étrangers et « les clefs du camion » France sont remises à la finance internationale sous couvert de « plans de relance » pharaoniques.

Le discours de « Macron » sur le thème de la responsabilité collective contre l’égoïsme individuel des non-vaccinés est donc non seulement ignoble mais relève même de l’inversion accusatoire caractérisée. Il prend au contraire tout son sens dans un pays comme la Chine ou à Cuba (qui produit également son propre vaccin malgré des dizaines d’années d’embargo américain). Peut-on raisonnablement soutenir qu’un sacrifice pour la patrie soit de même nature qu’un sacrifice pour la finance internationale ?

C’est pour des raisons politiques, pour la défense collective de la patrie, c’est-à-dire en définitive au nom de l’État français en péril, qu’il faut rejeter catégoriquement ce que « Macron » exige.

La Chine tente de traverser cette crise en poursuivant sa quête de liberté au plan collectif quand nous perdons intégralement celle que nous avions (relativement) au plan individuel. Les Chinois eux, n’ont d’ailleurs rien à perdre car il ne saurait y avoir de liberté individuelle dans la misère et le sous-développement.

Dans cette nouvelle compétition internationale, un dénominateur commun semble apparaître au sein du « bloc occidental » : la sinophobie. La Chine y est systématiquement proposée en contre-modèle et exhibée en repoussoir par tous : pro et anti-vaccins, racistes et antiracistes, partisans et résistants, extrême gauche et extrême droite...

Parallèlement, le « modèle israélien » s’impose de plus en plus depuis le début de la crise du covid sinon comme modèle à suivre, au moins comme référence respectable et légitime. Comme me le souffle Maître Viguier, il faut être politique, et, entre la Chine et Israël, savoir distinguer entre l’ami et l’ennemi.

René Perriot

Du même auteur, sur E&R :

 
 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2781187
    Le 7 août à 17:59 par Paul82
    Le coup d’État "Macron"

    Le discours de « Macron » sur le thème de la responsabilité collective contre l’égoïsme individuel des non-vaccinés est donc non seulement ignoble mais relève même de l’inversion accusatoire caractérisée.




    certes, certes, mais n’est-ce pas la quintessence du libéralisme, à savoir l’hypocrisie ? Avec une Liberté abstraite contre les libertés publiques (bien réelles). Et le petit plus de la République dite française : la haine et le crachat permanents contre nous , le peuple français...

     

    Répondre à ce message

  • #2781289
    Le 7 août à 21:55 par Abdel 23
    Le coup d’État "Macron"

    Aujourd’hui ce ne sont pas mes droits politiques, soc et éco ..qui sont en jeu ; il est question de ma santé. On veut disposer de mon corps au prétexte qu’il peut être contaminant si pas de vaccin, un vaccin "bricoler" par des escrocs notoires.
    Demain on voudra disposer de ce qui reste de mon esprit déjà largement entamer par la propagande et la vampirisation médiatiques.
    Pour les hommes libres que faire : En un premier temps chercher le contact des autres et proposer d’éprouver les voix légales.
    2021-22 c’est une année d’élections présidentielle et législatives. Proposer des délégations de quartier et autres pour discuter avec les candidats, avec les ex-élus. Faire du porte à porte comme les candidats pour essayer de sortir la tête des gens de la tétevision. Il y’ a des politiques professionnelles qu’il faut mettre au pieds du mur, oublier les salades droites/gauches...
    Plus que jamais l’opposition est peuple contre oligarchie tyrannique, vorace et modernement esclavagiste.
    Ne rêvons pas, plus que jamais il faut se mobiliser. Ce n’est pas que de la souveraineté du peuple français qu’il s’agit, mais de la notion d’Homme libre.

     

    Répondre à ce message

  • #2781292
    Le 7 août à 22:10 par John Nada
    Le coup d’État "Macron"

    L’Impérialisme, qu’il soit américain, sioniste, chinois, russe, allemand, britannique ou que sais-je, est une plaie ouverte dont il faut se prémunir peut importe la provenance. La Souveraineté et l’Indépendance doivent être nos seules préoccupations. Et la Chine n’est pas plus notre alliée qu’Israël : le curseur de la domination mondialiste s’est déplacé de Europe du XIXeme siècle pour passer l’Atlantique jusqu’au USA du XXème siècle pour passer le Pacifique et atteindre la Chine du XXIème siècle.
    l’Occident meurt. L’Orient reprend des forces et va régner sur le monde. Xi Jingping a déjà prêter allégeance à Davos et le.monde d’après post-covid ressemble déjà a la Chine du crédit social

     

    Répondre à ce message

    • #2781330
      Le 8 août à 04:23 par John, Jean et Yahia
      Le coup d’État "Macron"

      Il n’a jamais existé d’impérialisme chinois ou autres mais bien un impérialisme usurier qui infiltre les nations pour arriver à leur fin.

       
    • #2781454
      Le 8 août à 11:05 par Nadia
      Le coup d’État "Macron"

      Vous portez bien votre pseudo.
      L entité sioniste est l alliée de la France.
      Enfin, on se comprend.
      Si l opposition à cette pseudo alliance avait sa place dans le débat public, ER pourrait y participer ouvertement.

       
    • #2783293
      Le 10 août à 12:04 par John Nada
      Le coup d’État "Macron"

      Si les Chinois deviennent la première puissance mondiale, il seront tentés par l’impérialisme. Ils détiennent déjà la dette américaine, les Nouvelles Routes de la Soie vous rendre les pays d’Asie centrale, du Moyen-Orient voir même d’Europe encore plus dépendant de la production chinoise et l’influence Française en Afrique se fait grignoter de jour en jour par l’influence marchande chinoise et surtout, de plus en plus de juifs s’installent à Hongkong et a Shanghaï pour leurs affaires. N’oubliez pas que l’internationalisme communiste et le capitalisme financier, sont, de base, deux idéologies kabbalistiques, et la Chine en devient le principal étendard au détriment d’une Amérique mourante, qui sera aussi puissante que l’Europe d’aujourd’hui d’ici vingt ans

       
  • #2781322
    Le 8 août à 02:26 par fajs
    Le coup d’État "Macron"

    Merci René Perriot,
    C’est une description juste de la situation.
    [ cependant c’est court, cela mérite une plus longue explication ]

     

    Répondre à ce message

  • #2781323
    Le 8 août à 02:27 par Temet Nosce
    Le coup d’État "Macron"

    Même si 100% des gens se faisaient vacciner, ils trouveraient un moyen d’imposer leur "passe sanitaire" qui va se transformer très vite en "passe sécuritaire" afin de permettre aux élites de bien contrôler les populations et éviter que se répète l’incident des gilets jaunes. Ça explique pourquoi on pousse surtout pour un code QR et non pas un simple papier vérifiant seulement la vaccination ou non. D’abord, rapidement, les lieux publics vont se doter de machines pour vérifier ces codes, au lieu d’un employé (qui pourrait être laxiste ou facilement trompé/corrompu). Ça sera partout, dans le métro, dans les marchés, dans les bars, au cinéma, dans les écoles, etc. Et puis on ne se contentera pas longtemps du vaccin covid, on y ajoutera des choses à ce pass, par exemple une conformité aux politiques vertes, similaire a une taxe carbone personnelle : si tu voyages trop pour le plaisir, tu seras restreint, par exemple un maximum d’un voyage en avion par an. Puis ce sera les comportements, comme en Chine (régime totalitaire et répressif qui ne tolère aucune opposition) ou en Israel (régime d’apartheid ou le juif Israelien est le vrai citoyen face aux autres demi-citoyens que sont les immigrants et les arabes). Un coup le pass sanitaire transformé en pass sécuritaire, de plus en plus les gens vont se taire, ne pas dire leurs opinions, de peur que cela soit rapporté et que ça se manifeste par une perte de points citoyens, comme en Chine : on scanne le code QR ou bientôt le visage et on en subit les conséquences ! Un citoyen trop récalcitrant à l’autorité et trop épris de véritable démocratie, sera puni comme le veut aujourd’hui Macron avec les non-vaccinés : pas de bar, pas de voyages en train, couvre-feu personnel, pas de boulot, etc. Ce que les mondialistes reprochent aux non-vaccinés, ce n’est certainement pas de ne pas être vaccinés, c’est surtout de résister aux ordres des mondialistes. Les non-vaccinés et les complotistes représentent pour eux la seule résistance possible à leur plan.

     

    Répondre à ce message

  • #2781396
    Le 8 août à 08:39 par kader
    Le coup d’État "Macron"

    Macron a fait 7% des inscrits aux dernières élections

     

    Répondre à ce message

    • #2782010
      Le 9 août à 05:42 par Kal
      Le coup d’État "Macron"

      Très bonne observation. Jusqu’où faudra t’il descendre ce pourcentage pour enclencher la révolution, pas celle de son bouquin que personne n’a lu, la vraie que tous souhaitent ?

       
  • #2781638
    Le 8 août à 17:46 par Clemens
    Le coup d’État "Macron"

    une oligarchie bancaire, financière, pharmaceutique, qui fait régner son pouvoir par la terreur policière, médiatique et judiciaire, et dont « Macron » est le nom en France mais qui peut s’écrire « Biden » aux États-Unis ou « Trudeau » au Canada.




    Oui, cette description est quasi-parfaite (seul l’aspect totalitaire n’est pas présent).

    Après, dire « et dont « Macron » est le nom en France », c’est tout à fait juste mais ce n’est pas suffisant. Parce que Macron passera et le régime restera. Il faut arriver à faire un travail de définition et de nomenclature permettant de nommer correctement le régime dont nous souffrons. Nous devons chercher et forger le néologisme qui correspondra bien à ce nouveau régime totalitaire et sera capable de s’imposer dans l’usage quotidien de la langue. C’est un travail qui ne demande aucun budget, seulement de la créativité et de l’intuition poétique.

    Bien nommer le nouveau régime est un vrai enjeu. Ce régime est un pinochisme développé, systématisé en totalitarisme, un pinochisme intégral. Le développement de :

    « Personnellement je préfère un dictateur libéral plutôt qu’un gouvernement démocratique manquant de libéralisme » (Friedrich Hayek, Entretien avec le quotidien chilien El Mercurio, 12 avril 1981)

    en totalitarisme libéral.

    Mais le mot « libéral » est un faux ami puisque nous savons bien qu’il ne dénote que la liberté des plus grosses entreprises d’exercer sans entrave leur prédation sur le monde. Peut-être régime plouto-totalitaire, globaliste-policier (glopol, glopoliste, glopolisme), hématoploutiste (la richesse et le sang versé de la répression), nomismahématiste (la monnaie et le sang versé de la répression), trapezahématiste (la banque et le sang versé de la répression)... Régime trapémique, trapémiste, trapémien, trapème... en anglais trapem, trapemism, trapemist, trapemic...

     

    Répondre à ce message

    • #2782149
      Le 9 août à 09:24 par paramesh
      Le coup d’État "Macron"

      glopoliste, pas mal.....mais ils ont déjà un nom qui résume tout : la synagogue de Satan (car avant les coups il y a la tentative de séduction)

       
  • #2782375
    Le 9 août à 12:52 par coups pas très bertins
    Le coup d’État "Macron"

    Existe t’il des outils informatiques qui ne sont pas fabriqué en Chine ? Il me semblait qu’ils fabriquaient tout ce qui permettait de nous mettre sous le contrôle de la Bête depuis 50 ans... Étrange ami non ?

     

    Répondre à ce message

  • #2783243
    Le 10 août à 10:42 par Lérins
    Le coup d’État "Macron"

    Dans vingt ans, dans cinquante ans, que restera-t-il de la "Présidence Macron" ?

    Une poignée d’années au cours desquelles la Cathédrale Notre-Dame de Paris aura brûlé, frôlant la destruction complète, une période de division des Français, comme jamais ils ne l’auront été depuis la Libération, depuis la Révolution Française peut-être !

    C’est ce que laissera ce minuscule personnage, propulsé Chef-de-L’Etat par des forces cachées, au caractère vindicatif et hargneux, à la maîgre intelligence, plus exercée aux stratégies financières qu’à la réflexion sur la grande Histoire à long terme, et le bien-être des peuples, à commencer par le sien, quoique l’on doute qu’il éprouve le moindre sentiment d’appartenance à l’égard un pays qui doit sûbir sa haine, et ses mensonges éhontés, depuis quatre ans maintenant.

     

    Répondre à ce message

    • #2783377
      Le 10 août à 14:02 par Clemens
      Le coup d’État "Macron"

      Durée de l’empire égyptien : 3150 à 31 av. J.-C soit 3119 ans

      Durée de l’empire byzantin : 330 à 1453 soit 1123 ans

      Durée de l’empire ottoman : 1299 à 1922 soit 623 ans

      Durée de l’empire espagnol : 1492 à 1975 soit 483 ans

      Durée de l’empire russe : 1721 à 1917 soit 196 ans

      Durée de l’empire soviétique : 1922 à 1991 soit 69 ans

      Durée de sa fondation à son apogée de l’empire européiste : 1993 à 2020 soit 27 ans

      Durée de l’empire covido-mondialiste : 2019 à ?

      Il y a comme une tendance à l’accélération du cycle de vie des empires qui semble devenir de plus en plus court... L’URSS ne dure que 69 ans, l’UE atteint son apogée et commence son déclin 27 ans seulement après sa fondation... Plus les empires atteignent une grande puissance militaire, technologique et policière, moins ils durent longtemps. Les Egyptiens se maintiennent 3000 ans avec des arcs, les Soviétiques 69 ans avec un arsenal nucléaire...

      L’empire mondialiste totalitaire dont le mise en place a commencé en 2019 dans les pays occidentaux de l’otan et vassaux de l’otan atteindra probablement encore plus vite son apogée et sa dissolution. Nous verrons le cycle réalisé en moins d’une génération, c’est-à-dire que les plus jeunes d’entre nous en verront la fin : le changement de camp de l’armée, les règlements de compte, les fuites en hélicoptère, l’épuration des collaborateurs du régime, les lynchages et le « déchoucage »... Macron, Véran, Dubost, Darmanin, Montchalin, Pompili et toute la jeune garde seront encore là... et ils tomberont aux mains du peuple en colère.

      Ils ressemblent aux jeunes allemands souriants sur les routes de Russie en 1941... qui n’imaginaient pas à quel point la fin était proche... le 22 juin 1941, ils croyaient partir pour mille ans mais il leur en restait moins de quatre pour mourir dans la neige ou voir la fin du Reich...

      Les jeunes collaborateurs du nouveau régime mondialiste et totalitaire vivront assez longtemps pour faire l’expérience de la chute du régime. Et Martin Blachier qui est encore bien jeune doit en avoir l’intuition ou le vague pressentiment...

       
    • #2786646
      Le 15 août à 09:17 par Danydan
      Le coup d’État "Macron"

      Ça fait plaisir de vous lire
      Et ça paraît très plausible
      Merci encore.
      Résistance

       
  • #2791038
    Le 20 août à 17:19 par Dab
    Le coup d’État "Macron"

    Comment peut on parler de misère au sujet de la Chine ?
    misère et sous développement !!!incroyable
    les chinois vivent mieux que nous

     

    Répondre à ce message

    • #2792231
      Le 22 août à 13:12 par AK87
      Le coup d’État "Macron"

      N’importe quoi ! T’y vis en chine toi ? Moi si, et je peux te dire que le chinois moyen n’a pas la moitie de ce que le francais moyen a. La chine c’est pas que Pekin et Shanghai, alors imprime.

       
Afficher les commentaires précédents