Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Diviser et régner sur les oppositions – Conservateurs pro-israéliens et propalestiniens LGBTistes

Un article de Youssef Hindi (exclusivité E&R)

Diviser et régner sur les oppositions
Conservateurs pro-israéliens et propalestiniens LGBTistes

Un article de Youssef Hindi en exclusivité pour le site E&R !

 

Sommaire

 

- Les oppositions de gauche et de droite contrôlées par l’oligarchie

- L’incohérence idéologique

*

 

Le système de domination idéologico-politico-médiatique est constitué et organisé de façon à ce qu’aucune structure d’opposition cohérente idéologiquement n’émerge ou ne soit représentée. Les idées des « oppositions » sont fragmentées en chapelles elles-mêmes opposées pour empêcher toute jonction politique efficace atteignant une masse critique. Les débats et oppositions dans le champ politique officiel sur la question israélo-palestinienne et celle du LGBTisme sont des illustrations actuelles de cette stratégie de la subdivision des oppositions contrôlées.

 

Les oppositions de gauche et de droite contrôlées par l’oligarchie

Depuis plusieurs décennies, la bourgeoisie de gauche manipule les minorités raciales et agite les revendications sociétales des LGBT pour faire avancer en douce les réformes voulues par le capitalisme financier qui tente d’imposer un modèle de société liquide. Le géographe Christophe Guilluy a mis en exergue l’hypocrisie de la classe dominante qui déplore l’inefficacité du modèle d’intégration à la française alors qu’elle facilite la désintégration par la destruction économique de la classe moyenne qui assurait la stabilité sociale. La haute bourgeoisie pousse sciemment la société vers la balkanisation, tout en utilisant les populations immigrées des banlieues comme domestiques et en instrumentalisant la question ethnique :

« Dans l’ensemble des pays développés, la classe dominante, dont la feuille de route exige de réduire la voilure de l’État-providence, se repose paradoxalement sur des catégories encore protégées des effets de la mondialisation et, à la marge, sur les minorités précarisées, pour déployer les normes de l’économie-monde…
Captif pour le moment, l’électorat âgé ne soutiendra pas éternellement un système qui le fragilise. C’est pourquoi les classes dominantes occidentales font le pari risqué de l’émergence d’un électorat plus jeune et en forte croissance, celui des minorités.
Cette stratégie électorale, adoptée par les partis de gauche en Europe et par les démocrates aux États-Unis, est très fragile également : les intérêts de cet électorat populaire et précaire sont très éloignés de ceux d’une classe dominante acquise à un modèle qui restreint les salaires des gens modestes en imposant des réformes sociétales pour le moins décalées avec l’attachement de ces catégories aux valeurs traditionnelles.
La stratégie électorale des classes dominantes vise à réduire ce grand écart idéologique par l’ethnicisation à outrance des rapports sociaux, la mise en avant du racisme des classes populaires traditionnelles et le risque de l’avènement d’un régime totalitaire et/ou fasciste…
En France, l’électorat des banlieues est aujourd’hui largement indifférent (et pour les plus jeunes habitants, souvent très hostile) aux partis de gauche ; aux États-Unis, les candidats démocrates attirent de plus en plus difficilement les minorités, notamment les Noirs. Ces minorités sont de plus en plus conscientes et éduquées, elles se laissent de moins en moins manipuler par des discours caricaturaux et paternalistes tenus par une bourgeoisie dont le seul objectif est de maintenir sa position de classe. En Europe comme aux États-Unis, l’indigénat, c’est terminé. » [1]

On se souvient du Comité Adama et sa pasionaria racialiste, Assa Traoré, produit du vieux mariage entre la haute finance et des réseaux d’extrême gauche pour continuer cette stratégie décrite par C. Guilluy.

Sur le plan idéologique, Assa Traoré a été prise en main par le sociologue d’extrême gauche, Geoffroy de Lagasnerie, un bourgeois avec qui elle a écrit un livre titré Le Combat Adama, paru en avril 2019 chez Stock : au même moment elle faisait la Une des Inrocks.
Geoffroy de Lagasnerie est professeur de philosophie et de sociologie à l’École nationale supérieure d’arts de Cergy-Pontoise, et il dirige la collection « À venir » aux éditions Fayard [2]. Il y a notamment publié les ouvrages de la féministe lesbienne juive (ayant reçu une éducation religieuse) Judith Butler, dont les travaux portent sur la théorie du genre et l’homoparentalité [3], et qui se définit elle-même comme « juive antisioniste » [4].

L’infiltration du LGBTisme et du wokisme dans le mouvement pro-palestinien ne s’arrête pas là. George Soros, le financier juif globaliste et messianiste [5] et promoteur de la société ouverte, a versé plus de 15 millions de dollars à des organisations propalestiniennes depuis 2016 [6]. L’objectif n’est pas tant de nuire à Israël, mais de prendre le contrôle du mouvement propalestinien et le stériliser. Car contrairement au lobby pro-israélien, Soros n’utilise pas son immense fortune pour influencer la politique étrangère américaine dans les intérêts des Palestiniens.
Le lobby pro-israélien finance des sénateurs américains et les candidats à la présidence des États-Unis pour orienter la politique extérieure étasunienne dans la direction israélienne [7], et Soros finance des manifestants qui font du bruit dans la rue mais qui n’ont aucun poids politique.

En France, LFI tient le même discours LGBTiste [8] que les activistes de Black Lives Matter [9], marionnettes de Soros. La défense des Palestiniens est accompagnée d’une propagande LGBT permanente des membres de LFI, y compris Rima Hassan qui a tenu a défendre la GPA [10], à savoir la vente à des couples homosexuels d’enfants portés par des femmes pauvres qui « louent leur ventre » (dixit Pierre Bergé) [11]. Illustration de l’alliance objective entre l’extrême gauche et le grand capital.

Éric Zemmour, quasi-représentant du Likoud en France, est, quant à lui, censé défendre le conservatisme. C’est l’oligarchie pro-israélienne qui l’a porté médiatiquement et politiquement. Cet ex-salarié de Dassault et de Bolloré-Goldschmidt (propriétaire du groupe Canal et de CNews), dont la campagne présidentielle fut financée par le même milieu qui a porté Macron au pouvoir [12], s’est complètement révélé à son retour d’Israël, soutenant le massacre que commet l’État juif. Celui qui parle d’assimilation depuis des décennies s’est révélé être un tribaliste qui soutient un État ouvertement théologico-racial.

JPEG - 70.8 ko
Éric Zemmour au mur des Lamentations, à Jérusalem

 

N’oublions par le RN de Marine et de Bardella, pro-israélien, pro-ukrainien et favorable à l’homosexualisme (mariage homo, homoparentalité, etc).

Les pro-israéliens « conservateurs » zemmouristes et les propalestiniens LFI LGBTistes s’écharpent mais forment les deux ailes du pouvoir central macrono-rotschildien qui fait la synthèse des deux idéologies dominantes et tyranniques en Occident : le sionisme et le LGBTisme.
Quiconque s’oppose simultanément au sionisme et au LGBTisme se prive d’un des deux lobbies et s’expose aux foudres du pouvoir : fermeture de compte bancaire, procès, prison, fichage S…

 

L’incohérence idéologique

La question israélo-palestinienne révèle l’incohérence des néoconservateurs comme celle des gauchistes.
La droite qui prétend lutter contre le remplacement de population en France et qui soutient Israël semble oublier que les remplaceurs sont les Israéliens et les Palestiniens ceux qui luttent depuis un siècle contre le l’idéologie du grand remplacement, qui fait partie intégrante du sionisme, dans sa théorie comme dans sa pratique.

En effet, alors qu’à partir de 1932 l’immigration juive en Palestine s’intensifie plus encore, elle radicalise la position arabe qui prend la forme d’une résistance organisée, notamment par le biais des « patrouilles de vigilance » (interdites par les Britanniques) qui tentent de bloquer l’immigration clandestine le long du littoral [13]. Monseigneur Hakim, archevêque de Saint-Jean-d’Acre, Haïfa, Nazareth et toute la Galilée, déclarait que « les Arabes chrétiens s’identifient avec leurs frères musulmans et poursuivent un but commun : la liberté et l’indépendance de la Palestine ». Un congrès chrétien et musulman pour la défense de la Palestine se tint en août 1946 au Liban [14].

Les premiers à s’être opposés au « grand remplacement » et à l’idéologie immigrationniste sont les Palestiniens, toutes confessions confondues. Et à l’origine de cet immigrationnisme idéologique et de fait, il y a des juifs et des anglo-américains, sionistes et globalistes. L’on peut rattacher ce tropisme à l’imaginaire juif : l’errance, l’exode, le nomadisme et, paradoxalement, l’attachement à une terre particulière dont on chasse et extermine le peuple comme dans le livre de Josué [15].

En tant que combattants du grand remplacement, les Palestiniens devraient servir aux authentiques et cohérents identitaires européens de symbole dans une lutte idéologique contre l’immigrationnisme. La figure du Palestinien n’est pas que l’archétype du héros qui s’oppose au suprémacisme juif sioniste, il est aussi l’ennemi ontologique du globalisme représenté par George Soros.

En outre, le Palestinien, attaché à sa terre, à l’héritage de ses ancêtres, à la tradition et à la transmission, est, à l’instar des musulmans de France, fondamentalement opposé à l’idéologie LGBTiste et au wokisme défendus par cette extrême-gauche officielle qui se dit propalestinienne et qui convoite l’électorat franco-musulman.

Par conséquent, les conservateurs français devraient être propalestiniens s’ils étaient cohérents, et les propalestiniens devraient être conservateurs et contre l’idéologie du remplacement de population s’ils voulaient être tout à fait conséquents.

Youssef Hindi

 

Ne manquez pas le nouveau livre de Youssef Hindi,
disponible en précommandechez Kontre Kulture :

Notes

[1] Christophe Guilluy, No Society : La fin de la classe moyenne occidentale, Flammarion, 2018, pp. 111-112.

[2] https://catalogue.bnf.fr/ark :/12148...

[3] Elle vit à Berkeley avec sa compagne Wendy Brown et leur fils, Isaac. https://www.thecut.com/2016/06/judi...

[4] https://www.haaretz.com/1.5052023

[5] Pierre-Antoine Plaquevent, Soros et la société ouverte, édition augmentée, Culture & Racines, 2020.

[6] https://nypost.com/2023/10/28/metro...

[7] S. Walt et J. Mearsheimer, Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine, La Découverte, 2007.

[8] https://x.com/MathildePanot/status/...

[9] https://www.washingtontimes.com/new...
https://www.bvoltaire.fr/parfum-de-...

[10] https://x.com/RimaHas/status/178287...

[11] https://www.marieclaire.fr/,pierre-...

[12] https://www.francebleu.fr/infos/pol...
« Le dîner privé d’Éric Zemmour avec Henri de Castries et quelques patrons », La Lettre A, 08/07/2021.

[13] Georges Bensoussan, Les origines du conflit israélo-palestinien (1870-1950), Que sais-je / Humensis, 2023, p. 48.

[14] Cahier de l’Institut d’étude de l’Orient contemporain, vol. V, pp. 71-72 ; VI, pp. 218-219 ; VII ; VIII, pp. 386-391, 412-414 ; Goichon, La Jordanie réelle, Tome I, Maisonneuve et Larose, 1968 p. 169.

[15] Pour une analyse du Livre de Josué comme manuel de conquête sioniste, lire : Youssef Hindi, Occident et Islam tome 1 : Sources et genèse messianiques du sionisme, Sigest, 2015.

Retrouvez les précédents articles exclusifs de Youssef Hindi pour E&R !

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Encore un article qui permet d’y voir toujours plus clair, quant au positionnement des courants en place, branchés en définitive...en série. Ainsi, beaucoup de courant continu, très peu d’alternatif, et encore moins de groupe électrogène, indépendant, autonome, comme ici. Merci Monsieur Hindi. Mes respects, et bonne continuation à vous dans votre travail.

     

    Répondre à ce message

  • « Le système de domination idéologico-politico-médiatique est constitué et organisé de façon à ce qu’aucune structure d’opposition cohérente idéologiquement n’émerge ou ne soit représentée. »
    Cela suffit et doit être LA phrase qui résume tout. Non pas que je trouve ce que Youssef Hindi dit par la suite est inutile, mais l’esprit chez nombre de personnes étant étriqué il vaut mieux se contenter de phrases "choc". Et cette phrase est le meilleur résumé. Donné-même par Youssef Hindi. Que cela en devienne un mème serait la meilleure chose.
    Bravo M. Youssef Hindi, encore une fois, je ne minimise pas votre travail, mais il est urgent de réveiller les plus endormis d’entre nous.

     

    Répondre à ce message

  • #3361702
    Le 11 mai à 04:53 par Dieu est plus malin que le Malin (!)
    Diviser et régner sur les oppositions – Conservateurs pro-israéliens et (...)

    Diviser et régner sur les oppositions – Conservateurs pro-israéliens et propalestiniens LGBTistes



    Ne pas oublier cette majorité LGBT pro-israélienne et les conservateurs tradis pro-palestiniens du 93...

    À force de prospection, certains oublient l’essentiel dans la doctrine du Bon Dieu...

     

    Répondre à ce message

  • Un des meilleurs analystes, yousef hindi est vraiment agréable à lire et à écouter , merci à lui

     

    Répondre à ce message

  • QVS sont obligés de passer par des contrôleurs d’opposition pour entretenir une haine indépassable entre RN et LFI.
    Il faut faire comprendre aux sympathisants des RN que MLP et les autres contrôleurs sont leurs pires ennemis.
    Il faut faire comprendre aux LFI que leurs leaders sont leurs pires ennemis.
    Les gens ordinaires ont tous les mêmes problèmes et les solutions sont simples et évidentes.
    Le contrôle est plus fragile qu’on ne le pense (1 personne contrôle 1000).
    La main mise sur les contrôleurs n’est jamais totale, on le voit en ce moment, avec des intervenants qui font face brillamment à la meute et qui doivent apprécier de pouvoir enfin défendre la vérité.
    Personnellement, je n’ai pas envie de les rejeter complètement. J’ai plus envie d’inviter leurs sympathisants à discerner le double jeu de ces agents.
    Il est même possible que certains entrent en dissidence. Les Caron, Guiraud, Hassan, Meurice etc... doivent se poser beaucoup de questions sur le système qui les a enfanté et nourri.

     

    Répondre à ce message

  • La France aux Français de souche, la Palestine aux Palestiniens. Sur X-Twitter, Goldnadel m’a bloqué quand je lui ai écrit cela.

     

    Répondre à ce message

  • C’est mal encadrer la question que de réduire cela à l’opposition "conservateurs sionistes versus propalestiniens Lgbtq+".

    On assiste ici plutôt à une opposition entre le droit et le non-droit. Ces sionistes ne sont pas conservateurs, ils défendent un État voyou hors la loi, alors que les propalestiniens défendent le droit, le droit international, et les droits de la personne, ce qui inclut les Lgbtq+, par solidarité avec les personnes qui luttent pour leurs droits. Droits qu’Israel prétend défendre alors que dans les faits on trouve aux divers paliers de gouvernement israélien les pires haineux suprémacistes, racistes, misogynes, nativistes et anti-Lgbtq+. Le gouvernement israélien ne cautionne pas les mariages mixtes (juif et non-juif), alors vous croyez vraiment qu’il cautionne les unions Lgbtq+ ? C’est pas le cas, au cas où vous l’ignoreriez.

     

    Répondre à ce message

  • Diviser et régner sur les oppositions c’est autant être conservateurs pro-israéliens anti-immigration au racisme beauf et paresseux que multiculturaliste pro-palestinien pro-immigration massive au racisme et la culpabilisation anti-blanche infini et donc nourrir le choc des civilisations. C’est bien plus celà en quoi Rima Hassan est une vendue que par sont soutien à la GPA. Hassan par son tweet du 8 mai 2024 à ouvertement montré qu’elle travaille pour le choc des civilisations en mettant sur un pied d’égalité et à une heure aussi tendue, la colonisation israélienne et celle française en Algérie. Le wokisme n’est qu’un instrument de divisions plus large, là où en réalité ils règnent sur les vrais oppositions est plus subtile. Ils règnent sur les conservateurs au racisme primaire enfermés dans leur tradition qui se sentent de plus en plus encerclés par les immigrants islamistes inintégrable volontairement et qui se reconnaissent en fait dans la défense israélienne et de ses valeurs et traditions culturelles face au monde arabos-musulmans et ils règnent sur les "open-society" qui eux reproduisent constamment le schéma d’exodus des juifs avec les populations issus de zones en guerres "qui ont souffert" et avec lesquels des pays comme la France , telle la Palestine (la dimension théologique en moins ?), seraient obligés de les accueillir et de les laisser faire comme chez eux sous peine d’être accusé systématiquement de racisme, nazisme etc...et même si là ce ne sont pas les nazis qui ont déstabilisé voir détruit leur pays d’origine mais la coalition atlanto-sionistes donc nous y compris ce qui est bien évidemment effroyablement pervers. D’ailleurs ont peut observer de plus en plus de delirium théologique chez les Hassan et ses partisans immigrantes dans les discussions sur les réseaux sociaux où de plus en plus disent ouvertement qu’en fait ils sont le châtiment divin et le karma contre la France pour avoir été un empire colonial (alors qu’en réalité ce ne sont que des sous-cultivé au rap et l’américanisme qui veulent pouvoir libérer toute leur bestialité issus de leur sous-culture en violant et détruisant à tout va et jamais être dans la construction et encore moins la création, de l’islam ils ne connaissent rien que deux trois couplets de rappeurs entre deux couches de flatulences victimaires orales). En réalité les deux branles les branches d’un même arbre et c’est pourquoi les deux fausses oppositions s’accusent mutuellement de nazisme en permanence.

     

    Répondre à ce message


  • La défense des Palestiniens est accompagnée d’une propagande LGBT permanente des membres de LFI, y compris Rima Hassan qui a tenu a défendre la GPA, à savoir la vente à des couples homosexuels d’enfants portés par des femmes pauvres qui « louent leur ventre » (dixit Pierre Bergé). Illustration de l’alliance objective entre l’extrême gauche et le grand capital.



    C’est très juste mais c’est plus que la seule propagande LGBT, la prétendue extrême gauche promeut aussi l’européisme, l’immigrationnisme (Pacte de Marrakech, c’est-à-dire à la fois dumping social et fracturation de l’unité nationale), le climatisme et le covidisme (projets globalistes des banques et des multinationales), les causes les plus importantes pour l’oligarchie mondialiste, celles où le plus de milliards ont été investis à travers le monde. Ces causes du "grand capital" sont toutes relayées par LFI et sont même devenues le coeur de son programme.

    Rima Hassan, elle, coche toutes les cases, elle les coche si bien qu’elle a été payée jusqu’en novembre 2023 par l’Oréal et qu’elle a été encensée par le magazine Forbes... Elle a le même profil que la finlandaise Sanna Marin, qui a été façonnée et mise au pouvoir dans le seul but de faire entrer la Finlande dans l’OTAN. Elle a aussi la même arrogance, qui vient précisément de l’idéologie mondialiste gonflant à bloc les femmes, les minorités, les adolescents, les victimes, les "progressistes", etc. dans le but d’en finir avec les derniers restes du "monde d’avant". Et donc, on peut prévoir que Rima Hassan trahira demain la cause palestinienne, et même qu’après-demain elle retravaillera pour l’Oréal...

     

    Répondre à ce message

  • George Soros et La Famille Rockefeller financent Les Mouvements Pro-Palestiniens comme Urgence-Palestine et JewishForPeace du coup Eux aussi décrédibilisent La Cause Palestinienne Monsieur Hindi ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents