Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Alain Soral – D’où vient l’idée d’égalité ?

- « D’où vient l’idée d’égalité ? »

Alain Soral répond aux questions de Pierre de Brague
à propos de Comprendre l’Époque !
Un entretien de haute volée découpé en huit parties.

 

(Si vous rencontrez des problèmes avec la lecture de la vidéo Lbry, privilégiez les navigateurs Chrome et Firefox !)

 

 

Les trois premières parties, sur E&R !

À ne pas manquer, sur E&R :

 
 

Livres de Alain Soral (98)







Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2686494

    D’accord avec l’origine mathématique de l’égalité, mais son application politique n’est pas forcément délétère. D’ailleurs, en amont même du mathématique, il faudrait parler du logos (qui a rapport autant au Nombre qu’au Nom). C’est pourquoi le Christ s’adresse à tous les hommes, et que les "catholiques" (au sens étymologique) pensent que les hommes sont égaux devant Dieu. Au Moyen-Âge, des mystiques comme Eckhart (pas matheux pour un sou) nous disent que devant Dieu, l’homme et le moustique sont égaux. Voilà l’avis de la Tradition majuscule : tout est égalisé devant l’Incommensurable.

    Perso je pense que sur Terre, tous les hommes doivent être égaux devant la Justice. Les voyous en prison : elle ferait du bien cette égalité là, n’est-ce-pas ?

    Mais la Justice n’est pas toute la vie sociale. Le problème, à mon sens, vient de l’extension de l’égalité à d’autres domaines que le judiciaire, plutôt que de son "application" de la religion/mathématique au politique, qui est la bienvenue si elle ne déborde pas de son domaine.

    Quand les Révolutionnaires crient Liberté, Egalité, Fraternité, ils ne font qu’énoncer prophétiquement (mais sans le savoir) les valeurs qui devraient s’appliquer distinctement aux trois ordres classiques (prêtrise, noblesse d’épée et de robe, artisanat).

     

    Répondre à ce message

  • #2686530

    ER : traduisez cette video svp https://www.youtube.com/watch?v=PDB...

    Tucker Carlson (semi-dissident de fox) demontre que l’armee americaine a baisse’ les standards de recrutements au nom de l’egalite’ !

    Voila, on en arrive a la fin. Quand l’egalite amene a s’auto detruire et a avoir une force de defense plus faible.. une vraie fin de civilisation

     

    Répondre à ce message

  • #2686816
    Le 16 mars à 20:24 par Wilhelm
    Alain Soral – D’où vient l’idée d’égalité ?

    L’égalitarisme est né en Occident et ne prospère guère en dehors de celui-ci, tout simplement car son origine se trouve dans le Nouveau Testament.

    Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus.
    Galates, III : 28

     

    Répondre à ce message

    • #2686970
      Le 16 mars à 23:39 par SOCRADE
      Alain Soral – D’où vient l’idée d’égalité ?

      Tellement évident. Le fait que l’on ne soit que deux à le voir sur ce site démontre l’immensité de la manipulation judéochrétienne.

       
    • #2687887
      Le 18 mars à 00:01 par SOCRADE
      Alain Soral – D’où vient l’idée d’égalité ?

      Notez surtout le mécanisme de l’égalité christique : c’est un mécanisme logique par néantisation ("ni.. ni..") : il est en fait beaucoup plus radical et toxique que son expression morale actuelle que dénonce AS. On est au coeur de la pensée de ce messie juif : il faut avoir une attitude négative par rapport au réel (qui lui existe positivement) : il faut tendre l’autre joue c’est à dire faire entrer tous les migrants.

      Cette négativité va prendre le contrôle moral du monde et atteindre son sommet avec Hegel qui va lui donner la profondeur métaphysique : la néantisation, via la promotion du contradictoire, qui est négation de la rationalité, comme essence du réel va finalement aboutir à la défaite de la pensée qui est l’essence de notre époque : c’est la victoire terminale de l’enseignement du messie juif.

      Notez aussi la transmission profonde de cette logique négative : cette phrase magnifique n’est pas du Christ mais de St Paul. Ca vient du fait que l’Esprit cherche en permanence l’unité logique du Monde et c’est ce que fournit le Christ et plus encore Son Père Hegel.

      La source profonde de ce néant est l’oppression des femmes qui régnait dans l’ethnie arabe des hébreux, qui est destruction de la selection sexuelle, source causale de toute les formes de vie sur cette planète (sauf virus et bactéries) et qui va créer la mentalité inversée/invertie, l’essence du judaïsme, que le messie juif va mettre en forme rhétorique puis Son Père en forme métaphysique.

       
    • #2692250
      Le 23 mars à 19:40 par calmetoiviktor
      Alain Soral – D’où vient l’idée d’égalité ?

      Si tu détestes tellement l’égalité, pourquoi vas-tu et t’exprimes tu sur un site qui s’appelle égalité et réconciliation ?

       
  • #2687446

    C’est clair que le principe d’égalité est obsessionnel et partout.
    Tout un tas d’idéologies finissent absorbées dans la grande lutte égalitariste, comme le féminisme, l’antiracisme, la lutte contre la glotophobie, la xénophobie, la grossophobie, l’homophobie, la transphobie etc..
    Partout ça parle d’égalité des chances, de luttes contre les dicriminations faites aux femmes, aux immigrés etc..

     

    Répondre à ce message

  • #2687549

    Est ce que la marchandisation totale des rapports sociaux et l’équivalent abstrait inhérent à la marchandise n’est pas l’axiome qui surdétermine la nouvelle restructuration des lumières ?
    En d’autres termes, est ce que le monde d’avant, le monde des Dieux ne comportait pas déjà la dynamique de la valeur d’échange en mouvement qui aurait irrémédiablement abouti à l’égalité des encyclopédistes ?

     

    Répondre à ce message

  • #2687552

    Ou quand l’idéologie corrompt la pensée (Cousin mdr)

    L’Égalité est LA condition nécessaire au glissement du pouvoir théocratique et aristocratique vers la démocratisation des technologies (XIXe-XXe), et, par là-même, vers un pouvoir démocratique plus totalitaire, mais moins autoritaire... celui de l’illusion du choix individuel, qu’il s’agisse d’un président ou d’un camembert président ;)

    Bref, [→https://www.dailymotion.com/video/x1ijda]

     

    Répondre à ce message

  • #2687840

    « J’ai pas le temps d’écrire 20 fois le même livre. »
    Tu m’as tué Alain :)

     

    Répondre à ce message

  • #2687882
    Le 17 mars à 23:52 par Alain Bispol
    Alain Soral – D’où vient l’idée d’égalité ?

    Putain, c’est long. Vivement le 19.

     

    Répondre à ce message

  • #2692628

    Livre recu hier,dévoré en une nuit.
    Pas simple après un ouvrage aussi important que "comprendre l’Empire" d’écrire quelquechose qui ne soit pas une redite.C’est une réussite magistrale,brillante mise en perspective des mécanismes en action oeuvrant a l’escroquerie démocratique moderne,la fin du livre,sans rien dévoiler,est en lien direct,évident,avec "comprendre l’Empire".
    Vraiment du trés trés bon boulot,qui ne fera pas remonter la cote de popularité d’A.S parmi la communauté qu’on ne peut pas citer (en même temps,ce n’était surement pas le but)
    A mettre d’urgence entre toutes les mains. (et cerveaux)

     

    Répondre à ce message

  • #2695310

    Alain SORAL bonjour,
    votre livre comprendre l’époque est en cours de lecture.
    Le style, la netteté, et l’effort du vocabulaire simple pour pouvoir absorber une compréhension sont ultra pointus .
    vous avez évolué à grand pas et vous savez transmettre le savoir, la bonté, l’intelligence.
    pour ces raisons, je vous remercie infiniment d’exister.
    Cependant , une question tourne autour de la situation actuelle et de votre dernier livre.
    En pensant uniquement à notre environnement même en pleine conscience, une sensation d’entretenir ce lien satanique me dégoûte, me dérange, et me rend victime opposante.
    Comment se détourner de ce plan horrible pour qu’il se détruise de lui même ?
    L’ignorance est le pire des mépris.
    Toutefois, il me manque des cartes.
    Sophie.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents