Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Manifestations du 25 septembre 2021, la résistance n’est pas morte

Elle fourbit ses armes

Manifestations nationales contre le pass sanitaire, et autres dérives liberticides : la lassitude et le sentiment de leur inutilité directe (car indirectement utiles) entraînent leur désaffection progressive. Non pas que les anciens manifestants se soient ralliés à la cause covidiste, mais à quoi bon gueuler quand le pouvoir vous marche dessus sans même vous regarder ? Reste les solutions plus radicales, diront certains – et parfois même dans nos propres commentaires. À quoi bon, puisque la sanction sera immédiate, la publicité terriblement mauvaise, et que de toute manière vous n’aurez encore rien fait que vous serez, préventivement, condamnés, comme les fantoches et fictifs néonazis de l’autre jour.

 

Alors pas d’issue ? Si. D’abord manifester parce que ça énerve le pouvoir, ça fatigue la police, ça crée des solidarités, ça fait de la marche – activité préventive des maladies cardiaques. D’après les chiffres officiels, ce samedi 25 septembre, c’est donc 63 700 personnes qu’on aura sauvées d’un AVC ou d’un infarctus, c’est déjà ça. Pour le reste, on ne pourra certes que déplorer la démobilisation progressive, cependant consubstantielle à tout mouvement qui dure.

Mais combien n’a-t-on entendu de râleurs qui n’étaient pas eux-mêmes venus manifester, comme on a lu beaucoup de commentateurs râler tout en restant passivement devant leur écran ? La mobilisation commence par soi. Et le minimum à faire, et bien souvent le plus utile, c’est de semer des graines d’informations çà et là, de déverser un mince et discret (évitez le grossier et l’excès) filet de propagande autour de vous. C’est un peu long, mais ça finit en général par payer, les petits ruisseaux faisant les grandes rivières.

 

Ci-dessous, donc, notre compilation non exhaustive des villes (au moins 280 villes étaient mobilisées officiellement en France ce samedi 25 septembre) et les chiffres officiels (donc chiffres planchers) que vous pourrez comparer aux images afin de vous faire une idée du niveau de réalisme ou de tartufferie de ceux-là face à celles-ci (les images, donc).

Nous sélectionnons les vidéos les plus représentatives et les plus fiables, lorsqu’elles existent, comme les défilés – accélérés ou non – ininterrompus de cortèges qui permettent un comptage assez fiable.

Note : le chiffre entre parenthèses est celui de la manifestation précédente du 18 septembre – ou le dernier chiffre connu.

 

Paris – 7 200 (6 100)

Manifestation version Patriotes :

 

Manifestation « Gilets jaunes » et sans (trop) d’étiquettes :

 

Lyon – 1 000 (1 500)

Manifestation non déclarée :

 

Manifestation festive, bon enfant mais manquant un peu de testostérone :

 

Manifestation déclarée (proche Patriotes) :

Bordeaux – 700 (1 000)

 

Marseille – 800 (« plusieurs centaines »)

 

Toulon – 1 000 (2 000)

 

Avignon – 1 100 (1 250)

 

Valence – 850 (2 000)

 

Toulouse – 1 400 (1 000)

 

Pau – 1 000 (1 200)

 

Montpellier – 2 000 (3 000)

Mais attention, il ne faudrait pas que ça dérange les petites affaires des commerçants. Si d’ailleurs ils pouvaient même manifester en rase campagne, ce serait encore mieux. Un effort, que diable.

 

 

Chambéry – 1 000 (1 500)

Pas d’images filmées à notre connaissance.

 

Annecy – 1 500 (1 800)

 

Thonon – 500 (1 000)

Récupération par une quarteron (une quarterone, même) de gauchistes qui ne savent même pas écrire « faschisme ». Quel antifascisme doublement de pacotille !

 

Grenoble – 800 (900)

Penser à offrir un appareil de meilleure qualité à l’internaute (mais ce sont les seules images que nous ayons trouvées) :

 

Lille – 900 (2 100)

 

Brest – 300 (400)

 

Rennes – 600 (11/09 : 1 700)

 

Nantes – 1 000 (2 000)

 

 

Vannes – 800 (« moins de 1 000 »)

 

Quimper – 500 (500)

 

Bayonne – 750 (500)

 

Clermont-Ferrand – 500 (500)

 

Besançon – 1 200 (1 400)

 

Dijon – NC (700)

 

Nice – 1 500 (2 000)

 

Le maire de Nice Christian Estrosi s’en tire avec un petit coup de chaud :

 

 

Aix-en-Provence – NC (11/09 : 1 500)

 

Strasbourg – 1 200 (1 600)

 

Mulhouse – 2 700 (11/09 : 3 200)

 

Metz – 950 (1 200)

Pas d’images filmées.

 

Colmar – 500 (11/09 : 2 000)

Pas d’images filmées.

 

Reims – 650 (300)

Avec une intervention de Francis Lalanne :

 

Les manifestations précédentes :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2815920
    Le 26 septembre à 21:48 par douxàcuire
    Manifestations du 25 septembre 2021, la résistance n’est pas morte

    A mon avis, s’il y a une certaine démobilisation, c’est plutôt parce qu’il n’y a pas eu de nouvelles déclarations ou mesures récentes pour relancer la colère. Le malheur et le scandaleux on s’y habitue malheureusement et donc la colère retombe.....

     

    Répondre à ce message

  • #2815943

    L’étape suivante est que chacun puisse rejoindre un collectif de sa région. Ensuite il faudra s’organiser et se fédérer en réseau. AS a deja expliquer que pour pouvoir peser, il faut appartenir a un reseau puissant. Ce reseau doit comporter des gens compétents dans les domaines juridique et de santé. Ensuite il faut organiser des prises de parole publique, afin de favoriser l’émergence de leaders. C’est du moins ce que nous essayons de faire en Polynesie.
    Il serait peut-être bon de trouver un moyen de montrer sa colère de façon moins contraignante qu’une manif pat semaine. Par exemple le fait qu’on porte tous un gilet jaune sur notre lieu de travail, afin de se rendre compte de notre nombre, et de decouvrir nos alliés et nos adversaires.

     

    Répondre à ce message

  • #2816044
    Le 27 septembre à 08:43 par Boblagratte
    Manifestations du 25 septembre 2021, la résistance n’est pas morte

    Cette idée des "gilets jaunes gauchistes" d’aller manifester tout les samedis est une idée à la con, les manifestations finiront toujours par s’essouffler, il aurait suffit d’appeler à une grande manifestation à la rentrée et basta.
    La grande idée des gilets jaunes était de tenir les ronds points.

     

    Répondre à ce message

  • #2816069

    la première video est celle de la manif des patriotes aux invalides il y a 2 semaines, ce samedi c’était bien aux invalides mais coté place Vauban, et il y avait du monde

    merci ER pour la synthèse

     

    Répondre à ce message

  • #2816349

    Ouah la mamie à Montpellier..encore mieux que la photo de Cohn Bendit narguant un CRS en 68.
    Merci à ER d’insuffler à chaque synthèse un élan d’optimisme (même si parfois il nous en coûte, comme dirait l’autre).
    Intéressant aussi les commentaires des internautes.

     

    Répondre à ce message

  • #2816932

    Pour apporter un peu de fun et de légèreté dans cette bien sinistre période, vous voulez découvrir une première "OLA politique" historique ? la OLA du 25 Septembre pendant une manifestation à Paris ? une OLA qui sera écrite dans tous les livres d’histoire en 2084 ? https://www.youtube.com/watch?v=caF...

     

    Répondre à ce message

  • #2817097

    A Metz, il y a eu de la bagarre juste avant le départ du cortège samedi 25, 3 ou 4 gôchistes s’en sont pris aux Royalistes.

    Mais le terrain continuera d’être occupé par les Patriotes Nationalistes de toutes obédiences, quoi qu’il advienne !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2817118

    de toutes les façons seule une grève générale pourra avoir une portée
    les conditions sont t elles pour autant réunies ?

     

    Répondre à ce message

  • #2817309
    Le 28 septembre à 21:49 par emmanuella 2
    Manifestations du 25 septembre 2021, la résistance n’est pas morte

    Pas d’accord avec ca : " Reste les solutions plus radicales, diront certains. À quoi bon, puisque la sanction sera immédiate, la publicité terriblement mauvaise, et que de toute manière vous n’aurez encore rien fait que vous serez, préventivement, condamnés,"

    C’est du discours de capitulard... Et ce n’est pas vrai.

    1/ Vous serez condamné, uniquement si vous vous faites arrêter. Exemple : jeter un œuf sur macrotte, le rater et crier ’vive la révolution’... C’est d’une connerie passable.
    Au lieu de ca, jeter une armoire sur macron quand il passe sous la fenêtre et crier mort au con !

    Voila, au moins on fait de la prison pour avoir rendu un grand service a son pays.

    2/ Vous serez condamné, uniquement si vous vous faites arrêter. Mettre le feu a un centre de test ou de vaccination ou a l’ARS de votre région (la nuit, pas de victimes), ca envoi un message clair et sans compromis, ca aide votre cause et c’est efficace.

    3/ Vous serez condamné, uniquement si vous vous faites arrêter. Détruire ou détourner le message des panneaux de propagande ’covid’, ’vaccins’, et autres support de propagande (pass saniatire etc..), c’est efficace, marque les esprits et montre aux veaux, moutons et autres bovins du culte covid que la Resistance est la et bien vivante.

    4/ De même boycotter en masse tous les commerçants qui exigent le pass de la honte, et leur faire savoir : ca marche, et ca prouve a ces collabos que la Resistance est la et bien vivante.

    5/ Punir les délateurs, les collabos et les soubrettes de la dictature c’est aussi une technique qui marche a merveille.

    6/ Ecrire sur tous les murs de votre ville la vérité sur cette fausse pandémie et sur la dictature mondialiste, ca marche mieux que des tweets ou des messages dans les forums.

    7/ Enfin, le sabotage de manière générale est le fer de lance de tout mouvement de résistance. Et des cibles, c’est pas ce qui manque, entre les ARS, les centres d’injection génocidaires, de test, les collabos et les balances, il y a de quoi faire.

    Juste une chose, faites le masqués, tout de noir vêtu, la nuit après avoir méticuleusement bien repéré et préparé vos actions.

    Donc oui, les actions radicales, ca marche, c’est ce qui marche le mieux mais NE PAS SE FAIRE ATTRAPER.

    1/

     

    Répondre à ce message

  • #2817320

    J’ai l’impression que vous oubliez des villes et que vous soyez tres peu genereux quant aux chiffres.

    C’est au moins le triple selon mes calculs...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents