Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

Panorama non exhaustif

Pour les médias officiels, les chiffres des manifestations sont en baisse et la fronde s’essouffle. Encore 20 000 manifestants en moins avec un chiffre officiel et toujours aussi précis de 141 655 personnes. C’est ce que l’on va vérifier aussitôt par l’analyse ville par ville. Parce que, tout de même, le ministère comptabilisant par ailleurs 215 rassemblements, cela fait 658,9 manifestants par cortège – puisque nous aussi on sait manier les virgules. Étrange, non ?

 

Le nombre de vaccinés étant en constante hausse (à ce jour 72 % des adultes français !), il est probable que le gouvernement joue sur la psychologie des néo-vaccinés qui s’y sont pliés à contre-cœur et qui, pour une partie d’entre eux, ne viendront plus manifester, ne se sentant plus vraiment concernés. Triste, mais humain. Pire, certains d’entre eux se diront probablement que finalement puisqu’ils y sont passés, ce ne serait pas si mal que tout le monde y passe. Toutes choses permettant au pouvoir de faire passer sans trop de douleur la vaccination obligatoire pour tous. C’est pourquoi il ne faut pas relâcher et continuer à convaincre de manière rationnelle et modérée, la meute médiatique se chargeant de nous faire passer pour des hystériques.

Cette semaine le Nombre jaune n’a pas fait de calcul. Ceci est très étrange, d’autant qu’aucune explication ne nous est donnée, laissant les internautes à leurs supputations les plus complotistes.

 

 

 

Ci-dessous, donc, notre compilation non exhaustive des villes (plus de 215 villes étaient mobilisées en France ce samedi 4 septembre) et les chiffres officiels (donc chiffres planchers) que vous pourrez comparer aux images afin de vous faire une idée du niveau de réalisme ou de tartufferie de ceux-là face à celles-ci (les images, donc).

Nous sélectionnons les vidéos les plus représentatives et les plus fiables, lorsqu’elles existent, comme les défilés – accélérés ou non – ininterrompus de cortèges qui permettent un comptage assez fiable.

Note : le chiffre entre parenthèses est celui de la manifestation précédente, du 28 août.

 

Paris – 18 425 (14 500)

Les manifestants ont envahi les Halles, repoussant même les voltigeurs (affublés du sobriquet cache-sexe et très administratif BRAV-M) ce qui ne laisse pas de nourrir un certain plaisir pour qui s’est pris des coups de matraque de ces nervis du pouvoir proprement hors-la-loi.

 

 

 

 

Nos correspondants sur place (qui déplorent l’ambiance « Fête du village ») nous ont confirmé l’information : le « comité de vigilance » de Florian Philippot poursuit sa chasse aux pancartes « Qui ?! », allant jusqu’à les dénoncer à la police...

 

 

Lyon – 3 700 (2 100)

La presse a dû l’admettre, Lyon, une ville plutôt bourgeoise et peu encline à la manifestation, a vu ses (deux) cortèges prendre de l’ampleur. Avec la présence désagréable des antifas (conformément à l’appel de Mélenchon) qui pourraient pourrir le mouvement et refroidir des manifestants tout à fait ordinaires. Ce qui est le rôle objectif (même si parfois inconscient pour ces idiots utiles) des antifas, qui ne servent à rien d’autres.

 

 

Bordeaux – 2 900 (2 600)

 

Marseille – 2 500 (3 000)

À Marseille, malgré le fait que la Canebière était fermée pour cause de braderie dans le centre-ville et que des rumeurs d’interdiction de la manifestation par la préfecture avaient circulé, la foule trop nombreuse a débordé les effectifs policiers qui ont cédé :

 

 

Mobilisation en bas de l’appartement de François Crémieux, l’envoyé de Martin Hirsch !

 

Toulon – 2 200 (4 000)

Avec la présence de Francis Lalanne qui proposa un concert en fin de manifestation :

 

Avignon – 4 000 (2 500)

 

Valence – 1 900 (2 000)

 

Toulouse – 2 500 (3 500)

 

Pau – 2 200 (2 500)

 

Montpellier – 7 000 (9 500)

 

Chambéry – 2 500 (3 000)

 

Annecy – 3 000 (4 000)

 

Thonon – 2 000 (1 500)

 

Grenoble – 600 (2 100)

600 ? Trop mentir finit par se voir :

 

Lille – 3 500 (2 600)

 

Brest – 1 000 (1 000)

 

Rennes – 1 500 (2 000)

 

Nantes – 2 400 (3 000)

 

Vannes – 3 000 (2 000)

 

Quimper – 1 200 (1 000)

 

 

Bayonne – 500 (1 800)

Mais 1 500 à Hendaye :

 

 

Clermont-Ferrand – 1 700 (2 200)

 

Roanne – 800 (1 000)

 

 

Besançon – 1 500 (2 000)

 

Bourges – 850 (1 000)

 

 

Dijon – 1 200 (1 000)

 

Agen – NC (900)

 

 

Nice – 2 900 (2 200)

 

Aix-en-Provence – 2 200 (2 000)

 

Strasbourg – 2 200 (2 900)

 

Mulhouse – NC (5 500)

 

Metz – 2 000 (2 000)

 

Colmar – NC (3 200)

 

Reims – 800 (1 000)

 

 

Périgueux – 900 (1 000)

 

Les manifestations précédentes :

 






Alerter

107 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2802151
    Le 5 septembre à 17:26 par AlexCorky21
    Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

    Le problème, c’est que ce gouvernement-là a un peu le mode de pensée des violeurs ; c’est à dire que pour eux, si tu n’as pas dit non, c’est forcément que t’as dit oui. Et ils ont beau jeu de dire cela, car en face, la réplique est encore relativement pacifique, et de toute façon, il n’y aura jamais 10 millions de personnes aux manifs.
    A un moment, comme dirait Aimé Jacquet, il va falloir muscler notre jeu, car si on est trop gentils, on va au delà de graves déconvenues. Et en ce sens, envahir des centres commerciaux, ou des restaurants, ou des grands médias, afin de se faire entendre, là ça peut avoir des effets. Il faut sortir de la routine des manifs Bastille-République et ne pas refuser la violence par principe, à condition qu’elle soit bien orientée.

    Ce que je ne comprends pas chez Philippot par contre, c’est qu’il a dit dans son direct d’avant-hier soir qu’il ne refuserait personne et qu’il ne ferait pas le difficile. Donc cela veut dire qu’il accepte que Dieudonné continue à se rendre à ses rassemblements non ? On dirait qu’il y a une sorte de paranoïa chez lui (qui n’est d’ailleurs pas totalement injustifiés). En quoi mettre des points d’interrogations sur une pancarte serait antisémite ? Parce qu’on sait bien que toute cette crise c’est à cause des Chinois !
    Et puis le problème pour nous, c’est que si jamais Philippot se faisait virer de la télé pour crime de lèse-majesté, il n’y aura plus personne pour venir nous défendre, car ils ne donneront jamais la parole à Asselineau, sans même parler de Soral !

     

    Répondre à ce message

  • #2802159

    il faut sortir du samedi et penser dimanche, lundi, mardi, mercredi, jeudi, et vendredi

     

    Répondre à ce message

  • #2802201
    Le 5 septembre à 19:16 par Legorille
    Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

    J’ai lu avec attention vos messages. Certains m’ont attristé : on n’est pas assez nombreux, les vaccinés sont majoritaires, les jeunes manquent à l’appel, les manifs sont trop douces, etc... Evidemment... vous avez milles fois raison ! A juste titre l’article d’ER mentionne "..tour de chauffe..", comprendre que la partie va être longue à gagner (aucun doute là-dessus). Oui, ça va durer, comme dans une partie d’échecs, et le temps joue pour nous car nous sommes plus déterminés que nos adversaires. Samedi, j’étais avec mes deux fils à la manif "dite" de Philippot ; il n’y a pas de proprio dans cette affaire qui nous concerne tous. Bien sûr du monde présent dans le calme (des enfants et des mères obligent au maintien de l’ordre des troupes) et la sérénité (grâce à la présence incalculable de nos Sages). "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage" ; l’iné-fficacité de l’injection parlera d’elle-même aux con-vaincus du contraire !

     

    Répondre à ce message

    • #2802261

      Personnellement, à Auch, j’ai noté cette semaine la présence de lycéens (plutôt lycéennes d’ailleurs). C’était pour apporter une contradiction à la remarque que les jeunes ne se mobilisent pas. Jusqu’à présent niveau "mineurs" ce n’etait que des enfants accompagnant leur parents. La il y avait en plus des ados venant de leur propre chef.
      Si les lycéens se bougent, ça peux faire une grosse différence.
      Le pouvoir à la hantise des mouvements lycéens.
      Il faudrait peut-être travailler dans ce sens, surtout avec l’arrivée des campagnes de vaccinations dans les établissements scolaires.
      Sinon à Auch, manif pépère. Mon soutien à Cassandre m’a permis de faire connaissance avec un compatriote d’ER et sa femme, c’etait sympa. Les slogans "la police avec nous" refroidissent les quelques (moins d’une dizaine) spécialistes gauchistes qui ont tenté leurs slogans. Petite organisation sur l’enseignement à la maison, aide juridique et locale en fin de manif dans un parc.
      Personnellement, ma pancarte à deux côtès, un côté liberté, antipass, l’autre rappelle les bienfaits de l’injection : 1000 morts (officiel ansm), 66% callots sanguins (tests d-dimere), 16% stériles (rats de Pfizer).
      Je continuerais à manifester, ne serait-ce que pour les rencontres qui sont intéressantes, mais il faut des actions plus ciblées aussi en parallèle.

       
  • #2802241
    Le 5 septembre à 20:28 par Gopfdami
    Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

    Très bon reportage pour la ville de Périgueux. Félicitation les Pétrocoriens, tenez bon !

     

    Répondre à ce message

  • #2802306

    Pas choqué que Philippot vire les pancartes "qui ?" des manifs. Dès que les journalistes en trouvent une, ils ne parlent plus que de ça.

     

    Répondre à ce message

    • #2802431
      Le 6 septembre à 08:22 par OneVoice91
      Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

      Absolument.
      C’est tout à fait compréhensible. J’ai fait ma 5e manif des Patriotes ce samedi.
      Il fait le taf le Philippot, contrairement au RN ou LFI.
      Il ne va pas au bout des choses, certes... Mais il est là. C’est mieux que rien.
      Et le Zemouriens se font jeter. C’est très bien.
      Fier de participer à ses manifs, avec mes gosses. Au moins on aura fait ce qu’on a pu.
      Oui, il y a des "basanés" comme vu plus haut et des vaccinés, mais comment on fait si on reste sur ce genre de clivages ?
      Si on est à E&R, c’est pour dépasser tout ça...

       
    • #2802466

      Bizarrement black_out complet de la présence de dieudo la semaine dernière a la manif philippot.
      C’est quand même etrange que la meute mediatique qui n’est dirigée par personne agisse de concert pour cacher cela, et ne pas s’en servir pour denigrer les manifestants

       
  • #2802318
    Le 6 septembre à 00:01 par tunisoral
    Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

    Concernant Grenoble : la préfecture et les média annoncent 600 (contre 2500 la dernière fois.
    E&R écrit : "600 ? Trop mentir finit par se voir".
    Hélas passer en accéléré n’aurait pris que 5 minutes pour vérifier que le chiffre est disons, correct : 750. oui 750 au lieu de 2500 en aôut, oui c’est une grosse baisse il faut le reconnaître.
    Pourquoi n’avez-vous pas fait ce travail avant d’insinuer que le pouvoir a menti, pour une fois qu’il est crédible ? Ca prenait 5 minutes.
    Ce travail prendrait 5 minutes pour chaque ville.
    d’accord E&R n’est pas un service public comme le dit son président,.. mais le premier site de réinformation et le plus sérieux.
    Le 4 septembre est un échec ; il marque un fléchissement de la révolte, qui annonce l’échec de la protestation bon enfant, l’impossibilité de la victoire pacifique par la pression de la masse, masse qui s’est soumise aux abords de la rentrée.
    Ils peuvent passer à l’étape suivante, et infliger des souffrances supplémentaires, conséquences fatales de la résignation.
    La protestation bon enfant va laisser la place à
    La résistance qui, marginalisée, va devoir se radicaliser.

     

    Répondre à ce message

    • #2802449
      Le 6 septembre à 08:54 par Gopfdami
      Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

      Bon, je viens de passer une vingtaine de minutes à dénombrer à minima la foule qui défile sur la vidéo à Grenoble. Je dis bien à minima. La foule ayant un rythme de marche régulier et une densité relativement homogène, on peut estimer des groupes de minimum 50 personnes sur une certaine profondeur. La position des pancartes et banderoles permet d’avoir de bons points de repaire et donc de partitionner cette foule. Je dénombre au minimum 1200 personnes sur la vidéo.
      On peut se rendre compte que la colonne humaine fait entre 350 et 400 mètres de long (durée de passage environ 9mn ce qui fait une vitesse de déplacement entre 2,5 et 3 km/h ; ce que l’on peut voir sur les images). La largeur de la colonne est d’environ max 15 mètres. Ça nous fait une surface de foule de 5600 m2. Avec votre chiffre de 750 manifestants, cela fait une personne tous les 7 à 8 m2 ! Avec une foule à 1200 personnes, on obtient 1 personne tous les 4 à 5 m2. On voit sur les images qu’il y avait bien plus de monde.

       
    • #2802600
      Le 6 septembre à 12:35 par tunisoral
      Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

      @Goftami
      Vous trouvez 1200 et moi 700 (en comptant par groupe de 10 en accélérant la vidéo x 1,75)
      Cela prouve qu’il est difficile de compter sans poster la caméra en plongée (drone ou point de vue élevé).
      Quoiqu’il en soit la fréquentation est en baisse même si les gens sont rentrés de vacances. Je pronostique un tassement et une radicalisation et une marginalisation des anti-PaSS.
      Pas de "libération pacifique par un peuple français conscient politiquement, bla-bla" etc... C’est désormais plié.
      Plusieurs scénarios restent crédibles :
      Chaos à l’automne : colère sociales et décès et effets secondaires dus au vaccins : révolution de palais face à la mauvaise gestion, et on continue dans la même voie avec d’autres tronches.
      Salut venant de l’étranger suite à l’isolement-acharnement des élites de la république, alors que le reste du monde s’éloignera du tout-injection (sauf France et Israël)

       
  • #2802321

    L’enjeu de cette lutte historique,c’est la victoire contre le pantin qui a déclaré la guerre à la France et à son peuple. D’ailleurs,le mot guerre a été martelé,souvenez-vous en.
    Des morts par milliers tombent depuis une année et demi. Si manifester,pour certains,c’est aller battre des mains et "faire la fête",alors ils feraient mieux de rester chez eux. C’est la qualité de la résistance qui importe.
    Rappelons,aussi,à ceux qui matraquent "soyons pacifiques" deux faits
    fondamentaux :
    1/ Le premier fait est d’actualité : Le peuple est en très mauvaise posture. Ses morts se comptent par milliers,et l’agresseur,lui,continue de tuer. Et notons que le temps joue contre le peuple. Si le taux de vaxination dépasse les 80%,alors le "jeu est terminé"…
    D’autre part, et au lieu du matraquage du slogan insensé du"pacifisme",il est bon que les résistants agissent pour faire émerger un leader national,de stature historique,chef de la résistance,et un plan de résistance modulable pour l’adapter aux circonstances. Évidemment,les violences qu’elles soient planifiées par l’agresseur pour décrédibiliser la résistance,ou provenant de foules indisciplinées et excitées pourraient porter de graves préjudices à la résistance…
    2/Le deuxième fait est d’ordre historique : lorsque le De Gaulle a envoyé Jean Moulin de Londres pour regagner la France pour y créer la résistance populaire contre l’occupant nazi, De Gaulle ne lui a pas tracé comme ligne de conduite le"pacifisme",mais constituer une force populaire pour atteindre un but historique unique : libérer la France.
    Il est vrai que le peuple manque aujourd’hui,comme hier,de leader de stature historique.
    Mais plus la lutte se corse,par plus d’agressions,et mieux cela vaut pour le peuple…
    Dans tous les cas,et compte tenu du temps qui jusqu’à présent court défavorablement par rapport au peuple,il faut se fixer fin septembre 2021 pour inverser le cour des événements en faveur du peuple.

     

    Répondre à ce message

  • #2802323
    Le 6 septembre à 00:08 par Clem4484
    Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

    Nantes 2 cortèges : un cortège antifa et un cortège où tout le monde est le bienvenu (soignants, drapeaux français...). Les antifas vers la fin ont provoqué le deuxième cortège en traitant les manifestants de nazis

     

    Répondre à ce message

    • #2802742

      Il parait qui il y a eu une agression passage de la Pommeraye . 2 manifestants qui avaient un drapeau français se seraient fait agresser par des promeneurs ou le contraire...Dans quel manif ? Celle des antifas ou celle des gens normaux !!!! J’ai rien vu ! Fake new ???

       
  • #2802409

    salut amical a tous les camarades,
    perso j étais a Metz et énormément de monde, j ai l impression que les manifs grossissent et cela fait vraiment plaisir.
    je pense que certain de notre cause etait present avec gilet jaune canal historique et pancarte jesuiscassandre.
    un peu dommage car une partie est prête a aller vers la préfecture mais un cordon de gilet jaune guide la manif.
    il faut voir la force de conviction des mamies et autres familles qui sont la, surtout pour leurs enfants,certaines sont prêtes a en découdre violemment et portent leurs couilles comme de vrai bonhomme.en passant devant les terrasses on invectives les gens assis ,il faut voir le regard vide et sans expressions de tout ces moutons,ils avalent gentille-ment toutes cette merde déverser par les médias.

     

    Répondre à ce message

    • #2802456
      Le 6 septembre à 09:11 par Gopfdami
      Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

      Rare sont ceux qui soutiennent votre regard aux terrasses. Certainement un petit reste de bonne conscience qui leur murmure d’avoir un peu honte après avoir été biberonnés depuis plus de 40 ans aux droits de l’Homme, à la justice sociale, à la lutte pour les opprimés du monde entier et contre le racisme, la discrimination et la ségrégation. Lorsqu’il l’ont sous les yeux, ils ne veulent pas la voir ! Et pire, y participe !
      Quant aux chiffres officiels gouvernementaux du nombre des manifestants, ils ont été au moins divisés par 2 !

       
  • #2802645
    Le 6 septembre à 14:05 par Goy HaLal
    Manifestations du 4 septembre 2021, tour de chauffe de rentrée

    Les pancartes « QUI » se font "dénoncer à la police" !?

    ...Ah... Et sinon, les pancartes « QI ? », c’est autorisé ?
    Vu le contexte, je pense qu’on est en droit de se poser la question...

    Sinon, saviez-vous qu’aux dernières nouvelles, en Mathématiques, le Corps des Nombres Réels (R) serait vraisemblablement « Antisémite », vu qu’il s’agit de l’Union (U) entre le Corps des Nombres Rationnels (Q) et l’ensemble des Nombres Irrationnels ("I")
    Q U I

    (Une pancarte pédagogique "R = Q U I" serait-elle antisémite ?.. On a quand même le droit d’enseigner les Mathématiques, non ?..)

    Tant que j’y suis, vu qu’il est question de « slogans pour pancartes », on peut aussi jouer avec les anagrammes ; ça marche particulièrement bien avec le nom de l’actuel "président Français" ; par exemple :

    Mammon Enculera
    Emmanuel Macron
    Malmeneur Maçon*

    (*Franc-)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents