Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Immigration, Politique, Incendies, Italie : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°670

 

Voir aussi :

28 septembre
Élections italiennes, Russie, Arménie : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°676
5
8 septembre
Dictature de la bien-pensance : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°675
1
1er septembre
Gorbatchev, État de droit, Énergie, RN : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°674
10
29 août
Karting, Rentrée, Macron, Algérie, Kontre Kulture : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°673
5
12 août
Délinquance, Intégration, Justice, Météo : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°672
4
4 août
Taïwan, Dupond-Moretti, Immigration, RN : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°671
1
14 juillet
L’"extrême droite" à l’Assemblée : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°669
10
9 juillet
Politique à l’Assemblée, Céline : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°668
9
27 juin
Le RN à l’Assemblée nationale : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°667
6
15 juin
Élections législatives : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°666
6
9 juin
Jean-Marie Le Pen présente Stéphane Blet, entretiens posthumes
9
2 juin
Foot, Hôpital, Ukraine, Élections : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°664
12
26 mai
Macron 2, immigration, Taïwan : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°663
2
16 mai
Conflit nucléaire, Remplacement, Élections : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°662
1
9 mai
Politique, Inflation, Guerre : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°661
2 mai
Macron réélu, Législatives, OTAN vs Russie : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°660
12
4 avril
Renseignement, Ukraine, Inflation, Présidentielle : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°659
1
28 mars
Actualités internationales : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°658
17 mars
Corse, Crise ukrainienne, Présidentielle : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°657
3
3 mars
L’intervention militaire russe en Ukraine : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°655
14
24 février
Russie-Ukraine, Présidentielle, Chasse : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°654
15
17 février
Les candidats à la présidentielle 2022 : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°653
12
10 février
Poutine/Macron, Marine/Zemmour, grandeur de la France : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°652
2
3 février
L’élection présidentielle de 2022 : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°651
5
30 janvier
Algérie, EHPAD, Hirsch, Poutine : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°650
2

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • JMLP ne répond pas vraiment à la question sur le projet Darmanin d’expulser les délinquants étrangers

     

    Répondre à ce message

  • En ce qui concerne les deux incendies de Gironde, Monsieur Le Pen a raison. Il n’ y a pas que les pins de la forêt industrielle qui ont brûlé, c’est à dire les 14 000 hectares de la lande girondine. Il y a aussi la forêt usagère de La Teste-de-Buch qui était une forêt millénaire, déjà attestée dans l’Antiquité et décrite par les chroniqueurs romains lors de la conquête de l’Aquitaine. Elle avait la particularité d’être très diverse, avec des pins et des chênes vénérables, pluricentenaires. Aucun incendie de cette gravité n’avait jamais eu lieu depuis des siècles et des siècles. Le dernier feu d’importance datait du XIXème et avait brûlé une surface de très loin inférieure aux 7000 hectares qui ont disparu la semaine dernière. Même le grand incendie de 1949 (52 000 hectares, 82 morts et 400 maisons détruites) n’avait pas atteint ce massif si précieux. La quasi totalité de cette forêt primitive n’existe plus. C’est donc une catastrophe écologique, bien entendu, mais aussi historique et patrimoniale. Quand le feu est arrivé sur la plage, les flammes atteignaient 100 mètres de hauteur et les animaux se sont jetés dans l’océan pour y échapper. Certains se sont noyés et ont étés retrouvés échoués plus au sud. Les pompiers n’avaient jamais vu un tel monstre. Là où j’habite, le 14 juillet en fin d’après-midi, il faisait nuit, il pleuvait des cendres et l’air était irrespirable. Nous avons dû nous enfermer dans les maisons. C’était vraiment très angoissant. Ici, nous sommes très très tristes de voir disparaître ces paysages magnifiques et uniques. Mais nos petits enfants et nos arrières petits enfants les verront de nouveau !

     

    Répondre à ce message

  • Je suis content de voir et écouter JMLP à chaque fois, et heureux de le voir en santé mieux que convenable.

     

    Répondre à ce message