Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

Émission "Ce soir ou jamais" du lundi 17 janvier 2011 avec Alain Soral.

Frédéric Taddeï et ses invités débattent de l’actualité de ce début de semaine, l’accession de Marine Le Pen à la tête du Front National et la chute de Ben Ali en Tunisie.

Invités : Alain Soral, Alain De Benoist, Natacha Polony, Michel Maffesoli, Clémentine Autain, Marc Weitzmann et Bernard Stiegler.

 
 

Livres de Alain Soral (102)

 
 






Alerter

88 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #891
    Le 22 janvier 2011 à 17:44 par Christian
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    Quelle grande gueule cet Alain Soral ! Ça se voit trop comme il s’ennuie face à autant de médiocrité (ou presque). J’adore car il fait mouche (et la mouche du coche) à chaque fois. Alain, cherches pas tu es et tu seras toujours le meilleur sur ce genre de ring... aies pitié d’eux car ils ne savent pas ce qu’ils disent. Tu crèves l’écran... et pas qu’en plein soleil ! Adios amigo.

     

    Répondre à ce message

  • #951
    Le 24 janvier 2011 à 01:22 par D.
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    J’apprécie vraiment Soral mais là il est imbuvable,bien trop agressif,en conditions de débat contradictoire c’est souvent le cas,il n’ecoute pas,ne laisse pas finir,ne supporte pas,s’enerve,impression du mec parano,assez desastreux....Meme Taddei,assez bonhomme d’habitude est obligé d’insister,c’est lourd.
    (Voir le "débat" avec Menard d’il y a quelques années ou la fin est quasi-inécoutable...)

     

    Répondre à ce message

    • #157651
      Le Mai 2012 à 15:48 par wakeup
      Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

      Tu n’as pas tout à fait tort, mais honnêtement, à sa place, qui pourrait faire mieux ? Il tend la main à des manchots, révèle la vérité à des sourds, argumente avec raison devant des imbéciles finis... Il faudrait qu’il s’apaise oui, certainement, mais l’injustice soulève tellement le cœur que je le comprends ! C’est vraiment blasant.

       
  • #954
    Le 24 janvier 2011 à 02:54 par a1L3F
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    des invités de merde, soral se fait chier, y’a personne avec qui débattre sérieusement.
    un peu trop agressif, oui tout à fait,
    mais quand l’autre débile de Michel Maffesoli veut moucher soral en sortant sa pauvre phrase de vouloir élever le débat, là, on atteint le summum de la médiocrité, pauvre type.
    certes soral n’a pas été extraordinaire mais encore faut il qu’il ait face à lui des invités capables de rivaliser.
    enfin ça aura toujours fait un peu de pub pour ton nouveau bouquin.

     

    Répondre à ce message

  • #959
    Le 24 janvier 2011 à 09:41 par un résistant qui se poses des questions
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    "C’était sérieux la question ?"

    Oui, ma question était très sérieuse,
    Soral dit souvent "le système ne vous aide pas à lui nuire ...", d’où ma question.
    Donner la parole aux lecteurs ici me permet de poser la question aux autres lecteurs d’ER directement sur le site.
    Merci de votre réponse, je pense a peut près la même chose, je voulais juste savoir si j’étais seul ou pas.

    Bonne continuation à ER,

     

    Répondre à ce message

  • #977
    Le 24 janvier 2011 à 17:06 par jeune chomeur en recherche active d’emploi
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    Pour répondre à la question : "le système ne vous aide pas à lui nuire ..."
    Et Pourtant...
    Je vois le système comme une sorte de vaste programme informatique s’exécutant pas à pas en se réactualisant lorsqu’un nouvel évènement extérieur ou interne modifie son paramétrage initial.
    AS tente de nous décrire ce programme et c’est à chaque fois pour (notre plus grand plaisir) une performance audacieuse et pas sans risque !
    Mais je pense que le système est encore plus complexe, il nous dépasse tous par tous ses paradoxes. Je reste un optimiste pour la suite ; "Ne vous inquiétez pas et ayez confiance en l’avenir même si celui-ci sent mauvais"




    Revenons à nos moutons :
    Je tente une interprétation d’un sous/sous/sous-programme qui expliquerait la présence d’AS sur Fr3 :

    En France/à la télévision d’état/Choix des invités/Toujours un gentil sincère
    En France/à la télévision d’état/Choix des invités/Liberté des animateurs (encore en poste :))

    Peut-être en voyez-vous d’autres, l’histoire ne nous dit pas si Tadeï a du inviter le philosophe BHL
    Quenelle de 50

     

    Répondre à ce message

  • #1177
    Le 28 janvier 2011 à 15:01 par Sylvain02
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    je me permet d’ajouter une exception à la règle en ce qui concerne les révolutions. Si il est vrai qu’en général il faut une force extérieur et la force du peuple (ou tout simplement la force extérieur pour influencer le peuple à se révolter), l’exemple de Mao en Chine est unique. Après le règne de la dernière dynastie, la chine s’est retrouvé en plein chaos entre les seigneurs de guerre. De ses guerres, deux courants idéologiques tenteront de s’élever, il y aura les nationalistes diriger par Tchang kai chek et la main mise bolchevique russe qui dirigera dans un premier temps ses propres agents révolutionnaire. Mao se montrera hostile aux agents russes et reussira à representer le courant revolutionnaire du pays, il se fera traqué par les armées nationalistes pour ensuite conclure une alliance avec ces derniers contre l’envahisseur japonais. Après la guerre contre les nippons, les affrontements entre nationalistes et communistes reprendront et s’achèveront au détriment de Tchang kai chek, contraint à s’exiler a Taiwan. Cette victoire s’est dressé contre un ennemi mieux armé, mieux financé et qui bénéficier du soutient logistique et financier américain.

     

    Répondre à ce message

  • #1384
    Le 1er février 2011 à 03:12 par AsK’n
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    Du très grand Soral ! Les 4 opposants sont KO technique l’un après l’autre, même Taddei ce sent obligé de les aider un peux.

    Des annalyses très fines, très claires et très incisives !

    Du coté de l’expression, on retrouve le coté cabotin qu’on apprécie tant avec une très bonne gestuelle liée au discours afin de faciliter la compréhenssion. Un ton très expressif et percutant afin de capter l’auditoir.

    On sent qu’Alain à énormément travaillé sur lui même pour cumuler toutes ces qualités d’orateur.

    Je n’ai qu’une chose à dire, bravo Alain et merci de ta pureté intellectuelle !

     

    Répondre à ce message

    • #1663
      Le Février 2011 à 07:17 par complaisantboy
      Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

      c’est pour cela qu’on aime Alain Soral : on sent le travail dans l’expression orale. Je n’en vois pas d’autres médiatiquement comme lui. Les autres s’embourbent car tout simplement cela trahit leurs conflits d’intérêts. La recette est simple mais nous savons que la simplicité et la clarté ne sont pas données à tout le monde puisque cela demande de balayer devant sa porte et donc de travailler sur soi.
      Bravo à Alain soral car la clarté est le résultat de votre travail...Et ma grande colère est que tous les médiatiques qui s’auto proclament essayistes, écrivains et autres penseurs de pacotille sont des pistonnés qui ne savent même pas aligner trois mots, bafouillent ( certains ont bac +8), agrégés et autres normaliens, science po...On les voit tous les jours si l’on regarde l’émission de Taddéi. Ils commencent toujours par la phrase bateau : "euh je crois que euh..."

       
  • #2307
    Le 11 février 2011 à 01:32 par Madjid Mokhtar
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    Quel fut mon étonnement quand au retour du travail,en allumant mon televiseur(chose devenu tres rare)je decouvrit Mr Soral sur le plateau de ce soir ou jamais.
    Mon premier sentiment à été celui du dégout de l hypocrisie télévisuelle:Obama est élu on voit des noirs partout à la télé,Ben ali tombe et la révolution est en marche et on réinvite Mr Soral.
    Qu on ne s y trompe pas,il n’a pas été inviter par Taddei pour des raisons de soit disant liberté d expression mais uniquement pour faire de l audimat en ces temps de révolte et Mr Soral(je pense)l’a bien compris en ne ménageant personne. Quelle jouissance de voir en direct et a une heure d ecoute, le mensonge,la complaisance et l hypocrisie trembler face à l’honnèteté,la vérité et la supériorité intelectuelle.

     

    Répondre à ce message

  • #2802
    Le 15 février 2011 à 23:19 par Apocryphe
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    C’est bizarre on dirait que l’émission va vraiment être supprimée, en tout cas dans sa forme actuelle. Rien hier (lundi 14/2), rien aujourd’hui (mardi 15/2), alors que l’émission se déroulait habituellement du lundi au jeudi.
    Faut-il rapprocher ceci de cela :
    http://www.rtl2.fr/news/tv/76522402...
    "RTL2 TV19/01/11
    "Ce soir (ou jamais)" de Frédéric Taddeï pourrait devenir hebdomadaire
    (Relaxnews) - France 3 réfléchit à ralentir le rythme de diffusion du magazine Ce soir (ou jamais), avoue son présentateur Frédéric Taddeï dans le quotidien Libération daté de mercredi 19 janvier. L’émission de débats quotidienne pourrait prochainement devenir hebdomadaire. "Aucune décision n’est prise à ce sujet", précise la chaîne, mais Frédéric Taddéï n’est pas "contre l’idée d’y réfléchir".

    Magazine de débats diffusé du lundi au jeudi en deuxième partie de soirée, Ce soir (ou jamais) s’est installé à l’antenne de France 3 en septembre 2006."
    ...
    Notez également que cette annonce intervient 2 jours après le passage d’Alain Soral. Coïncidence ?

     

    Répondre à ce message

  • #63608
    Le 11 novembre 2011 à 17:32 par ElLoboLoco
    Ce soir ou jamais avec Alain Soral (17 janvier 2011)

    Il est quand même énorme SORAL !
    C’est le seul homme, en tant que mâle de l’espèce, qui en a les attitude.
    Longue vie aux lucides.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents