Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70

Comme quoi on peut avoir été un homme et avoir une voix de femme...

La présentation de la vidéo, initialement diffusée par Antenne 2 en 1977 :

Véronique et Martine, devenues femmes après une opération, apportent un témoignage sur leur transsexualité. A visage caché, Véronique parle de son opération. Pour elle, il ne s’agit pas d’une transformation car elle s’est toujours senti femme. Martine évoque ses difficultés dans le monde du travail. Depuis son opération, elle a dû changer de métier car le milieu dans lequel elle travaillait n’aurait pas accepté pas son changement de sexe.

Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo :

 

Important : mise au point de Faits & Documents

Contrairement à ce qui a pu être dit ou écrit sur Internet, Natacha Rey n’est en rien l’auteur de l’enquête Le Mystère Brigitte Macron. Elle a simplement été une source et une correspondante dans le cadre de la rédaction des chapitres « Brigitte avant Macron » et « Si c’est un homme ? » dans lesquels elle est citée à ce titre.

Natacha Rey n’a jamais appartenu à la rédaction de Faits & Documents. Elle s’exprime en son nom et ses propos n’engagent en rien Faits & Documents. Il va sans dire que, lettre confidentielle distribuée sur papier, Faits & Documents n’a aucune vocation à être diffusée sur les réseaux sociaux.

 

Sur le « mystère Brigitte Macron »,
ne manquez pas l’enquête en cinq numéros de Faits & Documents !

 

Pour vous abonner à l’indispensable revue fondée par Emmanuel Ratier,
cliquez ici :

 


Le dessous des cartes, les secrets des lobbies, ce que nos « maîtres » vous cachent et ce qu’ils préparent, c’est en exclusivité dans Faits & Documents, seule vraie lettre confidentielle accessible à tous.

Avec 18 numéros pour 80 euros – soit 4,50 euros le numéro contre 8 euros le numéro acheté à l’unité –, s’abonner à F&D, c’est soutenir l’information indépendante de pointe et se tenir informé des véritables enjeux présentés sous l’angle des réseaux de pouvoir.

 

En lien :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2883571
    Le 12 janvier à 18:08 par disident
    Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70

    southpark saison 9 épisode 1

     

    Répondre à ce message

  • #2883577
    Le 12 janvier à 18:11 par johndo@hotmail.com
    Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70

    On percute les gars, c’est la voix du mari d’E. Macron.

     

    Répondre à ce message

  • #2883616
    Le 12 janvier à 18:56 par machin
    Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70
  • #2883619

    héhé comme ils sont taquins chez E&R ;)

     

    Répondre à ce message

  • #2883663
    Le 12 janvier à 19:49 par Bayinnaung
    Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70

    Pour elle



    Pour LUI, bon sang !

    Ça me saoule considérablement cette espèce d’hystérie que suscitent ces gens mal dans leur peau.
    Désolé mec, tu as produit du sperme à une époque, donc, tu es et resteras un mec. Point !

    Et qu’on ne me sorte pas le couplet du "oui mais dans l’utérus, à un moment, on ne fait pas la différence entre le fœtus masculin et le féminin..."

    Mais t’es sorti de ta mère depuis des années, t’as eu le temps de t’adapter à ton sexe !

    Tous ceux qui ne cessent de dire "Elle" ou "Iel" au lieu de "Lui" pour parler d’un mec qui se fait appeler femme, ben il faudrait leur poser une question :

    "Si Machin Wachowsky, qui a réalisé matrix, décide de t’offrir une bière, au bar, et de passer la soirée avec toi ? Tu l’acceptes ?" Si, oui, ben, c’est que t’es homosexuel ou que tu confirmes le stéréotype de genre selon lequel les hommes sont près à sauter sur n’importe qui ou quoi pourvu que ça porte une mini-jupe et qu’ils ont bu de l’alcool ... sinon, ben tu refuses parce qu’au fond tu sais que c’est un homme et que ça ne changera jamais et que tu ne veux faire ça qu’avec une femme, une vraie.

    Et ça aussi, ça m’énerve que les femmes constatent si tardivement la menace que posent les transgenres à leur monde : ILS sont en train de vous chasser des sports féminins ! ILS vont menacer les droits qui sont spécifiques aux femmes nées femmes ! On jette la pierre aux mecs violents qui battent leur femme et pourtant on applaudit les trans-machin-choses qui humilient les femmes nées femmes dans les compétitions sportives qui leurs sont dévolues ? Même moi qui suis considéré comme un misogyne de première, je trouve ça insupportable !

    Pour ma part, je souffre le martyr que personne ne me considère comme médecin (je suis au bord du suicide, presque), pourquoi, si je m’habille en blanc et que je me fais appeler docteur par mon entourage, personne n’accepte que je l’opère ? Est-ce parce que les gens savent, au fond, que je ne suis pas vraiment praticien ? Mais c’est de l’intolérance !

    On souffre tous de ne pas être à notre place, de ne pas faire ou être aussi bien ou de gagner autant que l’on voudrait ... si tu as un problème avec ça, va consulter un psy mais surtout, avant de te faire couper quoi que ce soit, réfléchis un peu aux conséquences, il y a des choses que l’on peut couper mais qui ne repoussent jamais.

     

    Répondre à ce message

    • #2883802

      D’accord avec tout, sauf que "ils" sont le seul moyen "légal" aujourd’hui de prouver aux femmes qu’elles sont moins performantes physiquement, donc "plus faibles".

      Donc tant que le systeme progressiste anti hommes blancs qu’elles aiment façonner est ce qu’il est... "ils" ne me dérangent pas du tout dans le sport face à des femmes nées femmes et qui se prennent des branlées sportivement parceque nées femmes pensant qu’elles sont égales aux hommes à tout les niveaux.

       
    • #2884202
      Le 13 janvier à 14:18 par Bayinnaung
      Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70

      @ Greg



      D’accord avec tout, sauf que "ils" sont le seul moyen "légal" aujourd’hui de prouver aux femmes qu’elles sont moins performantes physiquement, donc "plus faibles".



      Le sport féminin existe depuis l’antiquité, les femmes spartiates étaient encouragées à pratiquer des activités martiales, non pas parce qu’elles seraient parties à la guerre, mais pour qu’elles développent un corps suffisamment costaud pour mettre au monde de vrais mecs (on parle de Sparte, là, quand-même !)

      Donc, perso, ça ne me dérange pas que des femmes pratiquent des activités qui poussent celles qui veulent s’accomplir dans ce domaine-là, aux limites de leurs extrémités physiques (et pas forcément martiales : je préfère nettement la danse aquatique féminine, qui est bien un sport quand on réfléchis à la cohésion et à la technique que ça demande, que si c’était pratiqué par des hommes ... idem pour les sports de raquette où hommes et femmes peuvent rivaliser d’égal à égal (les hommes frappent la balle avec plus de force, ou le volant avec plus de précision, les femmes, elles, peuvent compenser cela avec leur légèreté pour couvrir plus de terrain)).

      Par contre, et là je serai d’accord, que l’on escompte qu’une femme réussisse dans tous les domaines réservés aux hommes, à part quelques exceptions, ça ne sera jamais une généralité (je suis désolé, moi, le foot féminin, c’est sympa 5 minutes, mais ça m’emmerde !) et là aussi, il y a des sports collectifs où les femmes se débrouillent bien (volley-ball, hand-ball) et d’autres non (pour l’avoir suivi ces dernières années, je trouve que le jeu collectif des femmes sur un terrain de foot (et je ne parle pas du rugby) est moins intéressant que chez les hommes).

       
  • #2883741
    Le 12 janvier à 21:29 par TeddyTed
    Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70

    Je serais curieux de voir ce que sont devenues ces deux créatures depuis cette interview...

     

    Répondre à ce message

  • #2883894
    Le 13 janvier à 05:04 par Francois Desvignes
    Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70

    Dame nature n’en a rien à branler de vos délires.

    Elle a créé les XY et les XX, et en dehors de ces deux catégories, aucune catégorie.

    Bien sûr des XY peuvent trouver drôle de se déguiser en XX et des XX en XY, mais ce sont des déguisés : des travestis.

    Non, je n’ai aucune compassion pour les timbrés et les névrosés n’ont aucun droit, attendu que la folie ne peut pas être créatrice de droits.

    Vous pouvez changer de sexe (enfin les XY)
    Mais vous ne pouvez pas changer de genre : vous serez toujours XX ou XY

    Vous êtes pas content’e) ?
    C’est pas grave : Dame nature t’encule !

     

    Répondre à ce message

    • #2883982
      Le 13 janvier à 08:59 par zuleya
      Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70

      Il y aussi des cas chromosomiques ( xxy pour le syndrome de klinefelter par exemple) ...
      Et quelques fois les males, xy, ont une mutation sur un recepteur a testosterone qui interdit la differenciation precoce en garcon et le corps "reste feminin" d’aspect. En d’autres termes ce nest pas toujours qu un dérèglement mental pur.
      C’est généralement détecté lorsqu’un couple consulte parcequils n’arrivent pas a concevoir. Et il est delicat d’annoncer a la "mere" prospective quelle est genetiquement male. Il y a dit on de nombreux cas dans le showbusiness dont les medecins aiment entre eux a se reveler qui est atteint...

      La nature est complexe...mais il n’empêche qu’une personne qui n’est pas dans le bon sexe a toujours ete considéré comme malade. Ce n’est plus le cas dans ce monde inversé et satanique.

       
  • #2884316
    Le 13 janvier à 16:59 par Va Fan Culo
    Véronique et Martine, transexuelles dans les années 70

    Sur la photo de présentation de l’article, on dirait qu’il y a un p’tit air de Jean Pierre Rives, pour une femme c’est pas un modèle très sexy à prendre, me semble-t-il.
    Il aurait dû demander au chirurgien, Laeticia Casta ou Brigitte Bardot, quand elle était jeune
    Jean Pierre Rives, pas sûr qu’il ait du succès en boîte de nuit
    Moi je serai lui, je porterai plainte contre le chirurgien
    Il y a escroquerie, ça devrait être facile, à plaider
    Maître Viguier pourrait le conseiller

     

    Répondre à ce message

  • #2884415

    Grand blabla depuis des années sur la question transgenre et aujourd’hui la tendance médiatique, toujours avec le soutien d’une certaine catégorie de toubibs qui y voient forcément une aubaine de gros gains, est donc de faire passer cet acte pour normal.

    Si la transformation organique des apparences (amputation génitale et greffes délicates suivies de "réparations" multiples pour les unes comme pour les uns) fait croire au "miracle", il n’en reste pas moins que l’ensemble de l’organisme, lui, conserve jusqu’à la dernière cellule son genre.

    Un homme transformé en femme n’aura jamais d’utérus et encore mois le mécanisme absolument géniale qu’un organisme de femme déploie lors de la procréation. Idem pour une femme qui "tait" la chaîne hormonale féminine en s’injectant toute sa vie de la testostérone et qui n’aura jamais no testicules ni prostate et encore moins de pénis digne de ce nom ;-)

    Rejeter son genre relève bien d’un réel probléme psychologique lié à la question de l’identité. La "déconstuction" intentionnelle de tous les repères (re-Père) de la filiation, de la fonction symbolique des parents, du féminin et du masculin par les déconstructeurs de la société du chaos sert exclusivement le bonheur des très gros profits... le capitalisme intégral est toujours en arrière-plan et les victimes sont ces pauvres gens paumés avec eux-même.

     

    Répondre à ce message

  • #2886613

    Bonjour en effet, c’est sacrément étrange

    https://www.legossip.net/brigitte-m...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents