Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Todd : "On a besoin d’un accord de transition entre LFI et le RN pour débloquer le Système"

La ligne E&R sans la citer !

La présentation de la vidéo :

Emmanuel Macron réélu, Blast a invité Olivier Berruyer du site Elucid et Emmanuel Todd pour analyser la situation politique et sociologique du pays. Le statisticien et l’anthropologue dressent le tableau d’un système politique à bout de souffle où les inactifs de plus de 65 ans font l’élection. Le résultat de ce système est absurde, une majorité de Français ne souhaite pas que le président tout juste élu puisse avoir une majorité et gouverner alors que les législatives approchent.

Emmanuel Todd, voir sur E&R :

 






Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Erreurs grossières de jugement dans ce débat , basés sur une utilisation biaisée des statistiques, et amenant des conclusions erronées
    1) Les statistiques sur l’âge devraient être pondérés par le nombre de personnes ayant votés de la classe d’âge. Plus simplement on devrait montrer le nombre de votants Macron / Le Pen dans la classe d’âge, ce qui montrerait la contribution réelle de la classe d’âge . (faut il accuser le jeune con ou le vieux con ?)
    2) De même les stats selon la profession. (faut il accuser les cadres ou les employés ? ) D’ailleurs Ou sont les données des 15% de" sans professions"
    3) Il manque les données des votants par religion. Le recours à une carte de 1936 est ridicule pour comparer à l’actuelle France où les immigrés ou musulmans représentent au moins 20% des votants

    Les débateurs indiquent que les travailleurs votent Le Pen alors que les rentiers, les riches, les bobos, les sémites, les assistés votent Macron ou Mélenchon ce qui revient au même.
    Cependant, croire qu’une alliance à l’italienne entre extrèmes droite gauche serait salvatrice est complètement irréaliste car l’extreme gauche française est en réalité déjà au pouvoir avec Macron. La vraie question est : quelle est l’influence réelle de Mélenchon ? Ses votants auraient ils plus voté Le Pen s’il leur avait donné l’ordre ?

    Personnellement je ne crois pas que cela aurait changé la donne. La France a une population active qui est minoritaire et l’est de plus en plus et donc l’assemblage des profiteurs du pouvoir :citadins bobos, sémites, rentiers, inactifs sera de plus en plus prégnant dans les élections et conduira directement au vote ploutocratique arrangé par Rothschild. Ces gens votent pour leurs intérêts, soit de statut (bobos, cadres) soit pécuniaires ( rentiers, assistés, riches ) soit de culture (sémites, bobos, mondialistes) .
    La fracture entre les actifs éveillés et les autres est insurmontable, sauf si une nouvelle donne arrive : Poutine, Trump, Jeanne d’Arc, De Gaulle 4.0
    La Marine doit disparaître définitivement du paysage et nous devrions l’aider.

     

    Répondre à ce message

  • Pour débloquer les choses il faudrait une figure charismatique qui soit en dehors des partis et apartisan au niveau politique, et qui serve d’intermédiaire entre les deux grosses sensibilités politiques françaises. Un personnage qui tout en étant au-dessus du clivage droite/gauche ait une compréhension profonde des aspirations, des peurs, des besoins, des préoccupations...des Français selon leur sensibilité politique. Autrement dit un personnage improbable dans une société où tout a été fait pour cliver la population entre droite et gauche, où le paradigme politique est profondément enraciné selon ce clivage, où les gens ont été programmés à fonctionner selon ce logiciel droite/gauche et sont incapables de surmonter et réinitialiser cette manière de voir les choses. Malheureusement si un tel personnage sortait du bois il serait par le système immédiatement diabolisé selon ce clivage ’droite/gauche" ! Prenons un Soral par exemple qui correspondrait bien à ce personnage au-dessus des clivages...Un cercle vicieux !
    Les Français doivent comprendre qu’en politique c’est exactement comme avec le choix d’un partenaire d’une vie : il faut accepter le compromis. Ceux qui n’acceptent pas cela finissent la fin de leurs jours célibataires, divorcés, et parfois sans enfant...Le compromis ne signifie pas abandonner de grands principes fondamentaux, mais est l’art d’une part d’identifier les fondamentaux sur lesquels on ne peut pas transiger, et d’autre par identifier les convergences idéologiques et d’intérêts que l’on peut avoir avec un adversaire politique afin de surmonter des blocages empêchant une alliance. Pour cela il faut être capable de comprendre la hiérarchie des priorités.
    En conclusion, la philosophe Simone Weil avait raison ! Les partis politiques c’est un piège destructeur !

     

    Répondre à ce message

    • F Asselineau vaut vraiment la peine d’être écouté. Il est constant dans ses analyses, objectif et rassembleur pour la France.

       
    • #2967181

      Asselineau ne présente aucun candidat aux législatives, et c’est trop tard maintenant - enfin d’après ce que m’a dit une lieutenant du camp Philippot-NDA qui m’a harponné l’autre matin.

      La prochaine fois je lui demande son avis sur la franc-maçonnerie, car à un moment il va bien falloir déloger la Secte ! Y’a un nid !

       
    • je pense que la division des citoyens oppose les libéraux-libertaires-immigrationnistes :
      patronat qui utilise la main d oeuvre immigrée ( docile et frugale) ; petite et moyenne bourgeoisies qui profitent des bas salaires immigrés ( domestiques, restauration rapide et autre,profs bon marché, etc) communautaires ( religion, races) extrémistes des minorités
      politiciens libéraux_libertaires (Macron Mélenchon ) et ralliés ( Roussel Besancenot)

      VS

      Politiciens libéraux "conservateurs"

      le patronat qui n utilise pas d immigrés ; les anti immigration ( de droite comme Fillion et de gauche comme Todd, Sapir, communistes hors PCF, etc)qu on nomme abusivement "conservateurs" , des citoyens qui rejettent l immigration , les vaccins obligatoires, pour la souveraineté, etc

      La "gauche" de Mélenchon est libérale-sociale- libertaire
      La droite de Macron est libérale-réactionnaire-libertaire
      _

       
  • Entièrement d’accord avec le constat de Todd et de Berruyer
    jusqu’à la minute 46.
    Le reste ensuite, c’est du "blabla" et du "moi je" pour justifier de
    leurs anciennes positions !
    [ encore un effort messieurs, vous y êtes presque ! ]

     

    Répondre à ce message

  • Je ne sais pas si il y vraiment une volonté ou une réelle prise de position des boomers et autres classes sociales aisées (un égoïsme),
    elles continuent juste "comme avant",
    puisque les changements systémiques en cours ne les ont pas encore touchés.

    Il est légitime de vouloir maintenir le système, de ce point de vue :
    Pourquoi changer quelquechose qui en apparence fonctionne ?
    On peut continuer à penser en terme de dépenses/recettes ,
    (comme si c’était là le problème) et c’est confortable.

    C’est très contradictoire, les gens qui veulent conserver le statu quo votent en fait pour le "progressisme" le plus débridé.
    Ils n’ont pas compris les mutations en cours, ni les enjeux, visiblement.

    Mais en face il n’y aucune proposition, ou opposition crédible, ce qui explique le désintéressement du reste de la population.
    Ce clivage politique illustre assez bien le questionnement et
    les incertitudes de l’époque.
    On pourrait même pousser à dire que la démocratie fonctionne !

    On peut se plaindre et critiquer, mais le fait est que la population active
    (les forçes vives) n’a aucun projet de société pour le futur.
    A part la critique et l’opposition, rien n’émerge, aucune idée ni aucun plan.

    Ce ne sont pas les zouaves de gauche et de droite qui font avancer les choses, même leurs idées "neuves" ont déjà 30 ou 40 ans...
    On voit bien que l’écologie et la science ne résoudront qu’une partie du problème (si elles y arrivent).

    Il y a toute une dimension psychologique et sociale de la société à venir
    qui n’existe même pas sous simple forme de questionnement, alors que c’est là, la question...

     

    Répondre à ce message

  • bjr

    D accord avec la proposition d un compromis provisoire. Dommage qu on oublie qu il y a des classes et que le groupe dit "boomers" n est pas homogène de ce point de vue. Ce n est pas ma tante à 700€ par mois qui a fait élire Macron mais Mélenchon et ses bobos !

     

    Répondre à ce message

    • Salut,

      Si la France est dans cet état, ce n’est pas par manque d’idées, mais parce qu’un pouvoir malsain (à nommer et à identifier) nous empêche de les appliquer.

      Vous comprenez ou pas ?! Bonne lecture. Et tant qu’il y aura ce pouvoir occulte on pourra RIEN faire.
      Ici Todd & Berruyer n’en parlent pas. On reste à la surface des choses...

       
  • Todd est bien sympathique mais le mythe de l’entente entre ouvriers lui vient probablement de sa jeunesse communiste et bourgeoise des années 70, période économiquement positive pour tous .
    Il rêve..
    On n’en est plus là. Dans ma cité, je ne compte plus les faux handicapés subventionnés ou faux RSA dealers de drogue, je pourrais également lui parler des vrais travailleurs étrangers qui quand ils se retrouvent quelques mois aux assédics travaillent non déclarés mais louent également leur carte de séjour à un compatriote clandestin qui va travailler avec dans un autre État de Schengen. Tous ces gens là sont heureux de "niquer la France". Monsieur Todd, vous rêvez.....

     

    Répondre à ce message

  • Beau numéro d’équilibriste ou comment essayer de faire une analyse sérieuse sans cesser d’être un peu gauchiste mollasson et sympa. Todd est notre grand-père à tous dans le diagnostique, on lui doit le respect. Il a un sens de la synthèse et des formules réjouissantes (Mélanchon narcisse-léniniste...). On doit maintenant passer à la suite, à l’approfondissent, aux conséquences opérationnelles avec Alain Soral pour l’esprit de synthèse et pour des expertises pratiques avec Hindi, Cerise et en économie Delamarche pour éviter de rêvasser et d’être satisfait d’avoir compris.

     

    Répondre à ce message

  • #2967462
    Le 30 mai à 17:00 par Atos, Portos et Aramis...
    Todd : "On a besoin d’un accord de transition entre LFI et le RN pour (...)

    Je vois que beaucoup de monde se moque de Todd ici alors que c’est l’un des plus grands chercheurs français des 20ème/21ème siècle ! C’est assez fou ce manque de respect. Pourtant malgré quelques critiques le président lui même ne s’y trompe pas...

     

    Répondre à ce message

    • 100% en accord avec vous. Cela démontre le niveau de perdition abyssale qui suscite vraiment la crainte des lendemains qui déchantent... Déjà que la veille n’est pas reluisante, je vous laisse imaginer la suite sombre qui nous attend... Perdition dans le sens de repère perdu, de référence inexistence.

       
    • Personne ne se moque de Todd, il vit dans son monde et a peur pour son livret d’épargne. Beaucoup de gens n’en sont plus là depuis longtemps !!! D’autre n’ont jamais eu de livrets d’épargne .... J’ai habité le même quartier que lui, c’est un donneur de leçon de morale , un grand bourgeois qui n’a aucune idée de ce que c’est que d’en chier dans la vie.
      Néanmoins, les gens qui le critiquent l’écoutent jusqu’au bout....c’est donc qu’il n’est pas complètement inintéressant.
      Qu’il continue à chercher........ mais cela serait bien qu’il trouve à s’engager concrètement, çe serait mieux !! Cela ne risque pas d’arriver avant qu’il ait perdu le contenu de son livret d’épargne.....
      Monsieur Todd est un ex-adolescent bourgeois au mythes ouvriers qui pendant des années fût de gauche bien rangée !

       
    • si on prend le temps de lire Todd, on est obligé de partager ton avis. En le lisant, on oublie les précautions qu’il met toujours pour pouvoir encore passer dans les "médias de grand chemin", ou maintenant de "petit chemin", en faisant son "homme de gauche". C’est vrai qu’il a une certaine lâcheté à faire cela, mais il compense en partie avec son humour.

       
  • Allier le semblant de droite nationale qu’il nous reste avec le parti qui mixe les lgbt et les racailles pseudo musulmane... OK ils se sont mis à 2 pour penser cela... OK ce peuple qui ne veut et ne peut plus savoir ce que ça signifie être un FRANC mérite de disparaître.
    S’allier avec les traîtres crée de toutes pièces par les oligarques pour détruire notre histoire, notre culture, notre solidarité, notre industrie jusque même notre génétique. Bravo ça ne mérite même pas de la haine.

     

    Répondre à ce message

  • Todd est vraiment un théoricien déconnecté du réel. Pour y vivre (je suis prof dans une banlieue d’Avignon), je peux lui affirmer qu’il se fourre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude.
    Tous les mélanchonistes que je connais sont soit des maghrebins ayant peur du RN soit des gauchistes de la plus belle eau (profs, agents de La Poste, CGtistes ...) qui vivent encore avec le logiciel des années 70/80 et refusent de voir la réalité en face. Ils n’ont que le mot "facho" à la bouche et sont irrécupérables (les faits sont têtus, la connerie aussi). Je leur ai demandé de trouver une phrase, un mot fasciste dans le programme (édulcoré et décevant) du RN et nul n’en a été capable. Mais on leur a mis en tête que le RN était facho et ils n’en démordent pas.
    Hier j’interrogeais des candidats pour un oral dans un lycée de Cavaillon et la salle de classe avait un côté terrifiant avec des affiches du MRAP sur le racisme (que des noirs sur l’affiche), le film sur la rafle du Vel d’Hiv, les persécutions des juifs sous Pétain et tutti quanti ... j’ai quand même arraché 3 affiches entre midi et deux en étant seul dans la salle (il n’y a pas de petits profits) mais je suis parti bien dégoûté de tout ce lavage de cerveau dans la non éducation nationale ... tant qu’on ne sera pas aux commandes et qu’on ne distribuera pas les cartes (refaire tous les programmes) on sera baisés ...
    Bref tout ça pour vous dire que l’alliance Mélenchon/patriotes est une belle couillonnade qui ne se produira jamais, Merluche étant le social traître et l’antipatriote absolu ...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents