Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Procès du 13 Novembre, émeutes à Marseille, Belmondo : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°631

 

Retrouvez les mémoires de Jean-Marie Le Pen chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi :

21 octobre
Papon et le FLN, éducation LGBT, pass italien, Sarkozy, Colin Powell : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°636
5
14 octobre
Pédophilie dans l’Église, violences ethniques, livre sur Macron : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°635
4
9 octobre
Crise avec l’Algérie, Tapie, pédophilie dans l’Église : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°634
9
25 septembre
Affaire des sous-marins, débat Zemmour-Mélenchon : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°632
21
2 septembre
Marseille, Afghanistan, "vaccination" anti-covid : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°630
31
26 août
Immigration et avenir de la France : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°629
27
19 août
Afghanistan, Covid, Hommages : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°628
25
5 août
Liban, Macron, Délitement de la société, JO : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°627
12
29 juillet
Jean-Marie Le Pen présente Comprendre l’Époque : "Un ouvrage clé dont je conseille la lecture"
25
23 juillet
Covid, Messe traditionnelle, Pegasus, JO, Histoire : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°625
27
17 juillet
14 Juillet, Union européenne, musulmans de France : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°624
11
8 juillet
"Le Pen avait raison" – Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°623
9
30 juin
Régionales : abstention, déroute gouvernementale, score du RN – Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°622
18
24 juin
Abstention massive, délinquance, variant Delta : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°621
18
6 juin
Antifas, rodéos, régionales : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°620
3
26 mai
Biélorussie, Hamas/Tsahal, Macron youtubeur : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°619
8
20 mai
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°618
6
8 mai
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°617
3
29 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°616
5
22 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°615
6
17 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°614
3
11 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°613
15
3 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°612
7
21 mars
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°611
5
11 mars
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°610
7

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • le 27 aout , JML a utilisé sa notoriée pour recommander le "vaccin" ARN ...

     

    Répondre à ce message

  • Quand le président du tribunal estime qu’Abdeslam va trop loin, il ... lui coupe le micro . Pratique . Même si les prévenus connaissent le nom du commanditaire (probablement sioniste) ils le le balanceront pas : ils veulent rester en vie .

     

    Répondre à ce message

  • #2806185

    Oui cet acteur ne faisait pas de politique alors que lui a rencontré Delon à l’armée en Indochine.

     

    Répondre à ce message

  • Belmondo et Le Pen ne se sont jamais rencontrés . La maman de Bébel, prénommée Sarah, l’ en probablement dissuadé .

     

    Répondre à ce message

  • #2806647

    Le camarade Lepen peut continuer à afficher sa mine joviale. A défaut d’avoir été un succès sur le plan gouvernemental, le FN a été une entreprise de communication autrement profitable aussi bien pour le pouvoir oligarchique républicain que pour les chefs de la cause nationale, qui ont su transformer la Patrie en pactole électoral. Le FN n’a jamais caché son manque d’appétit pour l’exercice du pouvoir dont il sent totalement incapable. Et pour cause puisque la réalité du pouvoir se trouve dans les corps des hauts fonctionnaires qui l’ont ensuite largement cédé à leurs confrères de la technocratie mondialiste. Il est quand même étrange de prétendre gouverner de façon indépendante alors que les facteurs qui déterminent la politique nationale dépendent d’acteurs étrangers à la France, du fait de l’organisation de l’économie mondiale. Dès lors la cause du FN se résume à des coups de gueule médiatique laissant croire à lea persistance d’un esprit national bien qu’il soit de plus en plus dilué dans la mouvance mondialiste. Par exemple le FN a fini par comprendre que la cause de la renonciation à la monnaie unique était vouée à l’échec ,du fait de la part de la dette dans la création de la richesse nationale, qu’elle soit publique ou privée. Se priver de l’euro c’est renoncer de facto à la dette financée par les marchés en euros dans un contexte de délocalisation de la base fiscale qui suit les actifs. Donc la France n’est plus chez elle, ni sur le plan du peuplement ni de ses actifs économiques ce qui rend illusoire le retour à une indépendance qui est de facto privée de moyens..Par contre le mythe de la France éternelle est toujours vivace, même si le mot France renvoie à une réalité depuis si longtemps révolue, qu’il semble impossible de la faire revenir des oubliettes du passé. La révolution socialiste a fait son oeuvre en nivelant les caractères individuels et collectifs au nom de l’Egalité devant la gouvernance universelle des droits de l’homme. Mais rien n’interdit de faire croire à un retour du passé comme le phénix renaissant de ses cendres. Comme chacun sait le bon sens est la chose au monde la mieux partagé, qui n’arrête jamais de réclamer ses droits, comme la réalité finit toujours par triompher de la fiction. La dette illimitée a permis de construire un monde virtuel peuplé d’avatars informatiques. La véritable question est donc de savoir si les cyborgs finiront par remplacer les sapiens sapiens ou si l’humanité triomphera finalement de la machine.

     

    Répondre à ce message