Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Martinique : forces de l’ordre et pompiers ciblés par des tirs d’armes à feu

Le parquet de Fort-de-France a ouvert une enquête, mardi 23 novembre, après que des membres des forces de l’ordre et des pompiers ont été la cible de tirs d’armes à feu, lundi soir, dans le quartier de Sainte-Thérèse, à Fort-de-France.

 

Si ces attaques n’ont fait aucun blessé, « le parquet de Fort-de-France confirme que des tirs par arme à feu ont pris pour cibles les forces de sécurité à Fort-de-France dans la nuit du 22 au 23 novembre 2021 », précise Clarisse Taron, la procureure de la République, dans un communiqué. « Une procédure pour tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique a été ouverte et les investigations sont confiées à la police judiciaire », précise le parquet.

« Les événements de la nuit n’incombent pas à l’intersyndicale, car l’intersyndicale a cessé tous ses mouvements et chacun est rentré chez soi dès 19 heures hier soir [lundi soir] », a expliqué à l’Agence France-Presse (AFP) Bertrand Cambusy, secrétaire général de la CSTM, à l’origine du mouvement social qui secoue depuis deux jours la Martinique.

D’importants barrages bloquaient mardi, comme la veille, les principales routes de l’île. Ils avaient été installés tôt mardi matin à l’appel d’une intersyndicale de dix-sept organisations, qui appellent à la grève générale pour des revendications variées, parmi lesquelles la fin de l’obligation vaccinale et des suspensions pour les soignants, mais aussi la hausse des salaires et des minima sociaux et la baisse des prix des carburants et du gaz.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

 


 

Pointe-à-Pitre : en marge des émeutes, un dépôt d’armes des douanes pillé

[…]

[…] L’armurerie des locaux de la Douane, à Pointe-à-Pitre, a été vidée par des assaillants, ces derniers ayant fait main basse sur un fusil à pompe Remington de calibre 12, un pistolet automatique de 9 mm, 5 pistolets mitrailleurs semi-automatiques [les douaniers sont dotés de HK UMP de 9 mm, avec un chargeur en demi-lune pouvant contenir 30 cartouches] ainsi que sur 2 000 munitions. Et, d’après Guadeloupe la 1ère, ils seraient monté à bord de la vedette des douanes « Kaladja » afin de s’emparer de systèmes de vision nocturne.

 

Pour le moment, souligne Guadeloupe la 1ère, les autorités n’ont pas de fait de commentaires sur ce vol, qui s’est produit dans la nuit du 19 au 20 novembre. Seul le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins, a confirmé qu’une enquête de flagrance venait d’être confiée à la section de recherche de la Gendarmerie.

Au regard du contexte, la disparition de telles armes ne peut être qu’inquiétante… D’autant plus que des émeutiers s’en sont également pris à une armurerie… mais leur butin serait plutôt mince, à en croire la radio RCI. Ou du moins, ils ne se pas repartis avec ce qu’ils étaient venus chercher, les armes les plus dangereuses ayant été mises à l’abri avant le début des troubles.

[…]

Lire l’article en entier sur opex360.com

 

Macronie vs nèg marrons, sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents