Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°58 – Dictature ou démocratie ? (avec Bernard Gantois)

Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet est l’une des nombreuses émissions d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Au sommaire de cette émission :

Jean-Michel Vernochet reçoit Bernard Gantois, ingénieur à la retraite, ancien directeur à la RATP ayant participé à la construction du métro de Santiago du Chili sous le régime de Pinochet. L’occasion de dresser un parallèle entre la « dictature » chilienne et la « démocratie » macronienne.

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Voir aussi :

6 septembre
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°60 – Émission de rentrée !
15
19 août
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°59 – L’Afghanistan aux mains des Talibans
8
18 juin
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°57 – La Macronie giflée, Mélenchon et Papacito, Zemmour candidat (avec Jérôme Bourbon)
13
10 juin
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°56 – Le point sur le scandale de l’énergie éolienne
5
3 juin
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°55 – Vaccination pour tous ? La France en sang et en dépression, progressisme fou
9
8 mai
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°54 – Le massacre des vieux, Napoléon, le Bac 2021, mensonge des chiffres en Inde
12
25 avril
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°53 – Policiers abattus, l’affaire Halimi, Algérie, Big Pharma et Dimona !
18
13 avril
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°52 – Le duc d’Edimbourg, Bernard Tapie, Chalençon, l’ENA et le suicide assisté
18
25 mars
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°51 – Tueries de masse aux États-Unis, néo-féminisme, budgets "racialisés" et "genrés" !
6
9 mars
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°50 – Cancel culture et pensée woke, inceste et viol rétroactif, Pass sanitaire et Zemmour !
13
2 mars
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°49 – Effets secondaires, artistes sacrifiés, Balance ta truie, Biden le tricheur !
12
20 février
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°48 – Revue d’actualité (Trump, passeport, Calédonie, Zemmour, Darmanin...)
10
1er février
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°47 – Monde d’après, reconfinement, 70 ans de Rivarol (avec Jérôme Bourbon)
10
26 janvier
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°46 – Revue d’actualité (Biden et les mutants, reconfinement, vaccination...)
8
19 janvier
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°45 – Revue d’actualité (l’investiture de Biden, les restaurateurs, le vaccin)
11
13 janvier
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°44 – Revue d’actualité (élection US, Olivier Duhamel, Agnès Buzyn, Karine Lacombe)
5
9 janvier
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°43 – La mort de l’automobile (avec Bernard Gantois)
15
Décembre 2020
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°42 – Revue d’actualité du Réveillon
37
Décembre 2020
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°41 – Revue d’actualité de Noël
7
Décembre 2020
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°40 – Revue d’actualité (Trump ; Macron séropositif ; Noël et reconfinement)
32
Décembre 2020
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°39 – Revue d’actualité (Macron, le monde du spectacle, Trump, le vaccin...)
15
Octobre 2020
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°38 – Décapitation à Conflans-Sainte-Honorine (Avec Jérôme Bourbon)
18
Septembre 2020
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°37 – Avec José Évrard
10
Septembre 2020
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°36 – Avec Maria Poumier
18
Septembre 2020
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°35 – État des lieux du Covid-19 (avec Gérard Delépine)
17

Formez-vous avec Jean-Michel Vernochet !

Soutenir ERFM

 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Je pensais vraiment que Pinochet avait été placé par les mêmes qui ont placé Macron, apparemment Macron est le dernier prototype mondialiste du dirigeant fantoche, MK-ultra et programmé pour sa capacité à utiliser les émotions pour manipuler sans aucun remord, l’anti-universaliste par excellence, l’espèce humaine est vraiment dans un état de névrose marchande avancée, l’anti-humanité au nom de l’humanisme, théâtre trop mal joué mais ça passe.

     

    Répondre à ce message

  • #2782559

    Excellente intervention qui m’a amené à me replonger dans l’épisode Pinochet mais rien n’est clair dans le règne d’Allende qui avait le bon goût d’être anti-américain et donc bien sûr ... Pareil pour l’Argentine.
    Aujourd’hui ces deux pays sont très mal, merci l’oncle Sam...

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour, l’histoire officielle est une propagande politique. N’oublions pas que malgré tous ses défauts la dictature des colonels a laissé en quittant le pouvoir en Grèce un pays "sans chômeurs, sans dettes et sans criminalité" Aujourd’hui en France c’est la liberté pour tous les malfaisants et la dictature pour les autres.
    Merci aux deux intervenants dont la lecture est encore plus instructive.

     

    Répondre à ce message

  • Mettant en perspective le club de football « Club Deportivo Palestino » à Santiago du Chili fondé en 1920 par des immigrants palestiniens.En 1978, le club remporte son deuxième titre de champion. Entre 1975 et 1977 il gagne la coupe du Chili à deux reprises. Et patatras en 2014 interdiction du nouveau maillot dont le chiffre « 1 » représente la carte de la Palestine avant la création de l’entité sioniste.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Club_...

     

    Répondre à ce message

  • Superbe entretien ! (Rien que les voix des 2 intervenants, on est en France). Monsieur Gantois a écrit un livre adressé à bergo qui est à rapprocher de l’intervention de Mgr Vigano (autre article ER).
    http://www.chire.fr/A-207354-lettre...

     

    Répondre à ce message

  • Rassuré d’entendre M. Gantois confirmer que la CIA n’était pas impliquée dans le coup d’Etat de Pinochet. La CIA est une institution dédiée à la défense du monde libre et injustement calomniée par les complotistes. D’ailleurs, le régime cubain commet encore aujourd’hui les pires atrocités dans l’infâme prison de Guantanamo, on aimerait que la CIA sorte de l’inaction et fasse quelque chose pour ces pauvres Cubains. C’est toujours le même problème avec les démocraties occidentales, l’inaction, comme en Syrie où elles ne font rien et restent impuissantes à aider le peuple assoiffé de liberté. Merci à M. Gantois d’avoir rétabli la vérité sur le sauveur du Chili.

    PS : Dommage que M. Gantois n’ait pas dit un seul mot de Friedman et des Chicago Boys qu’il a forcément dû rencontrer dans ce beau pays travailleur : Jorge Cauas (ministre des Finances, 1974-1977), Sergio de Castro (conseiller du ministre de l’Économie, 1973-1974, ministre de l’Économie, 1974-1976, puis ministre des Finances, 1977-1982), José Piñera, (ministre du Travail, 1978-1981, et ministre des Mines, 1981), architecte du passage de la retraite par répartition à la retraite par capitalisation, Pablo Baraona (ministre de l’Économie, 1976-1979). Dommage que Gantois n’ait pas commenté leurs succès néo-libéraux : l’accroissement du chômage, qui passe de 4,8 % en 1973 à 17,9 % en 1978 et 31 % en 1983 (tous ces gens qui ont été remis au travail)... et dans le même temps, la part du budget militaire qui passe de 10 % en 1973 à 32 % en 1986 avec les emprisonnements, les enlèvements et les exécutions d’opposants. Dommage aussi qu’il n’ait pas commenté l’accroissement des profits des multinationales... Mais bon, Gantois n’est qu’un polytechnicien et un technocrate apolitique, il a aussi ses limites, comme vous et moi.

     

    Répondre à ce message

    • PPS : Et Pinochet est le modèle de Macron... c’est la même servilité libérale au profit de Blackrock, Vanguard, General Electric, Pfizer et des autre multinationales, et la même cruauté froide sans pitié dans la répression sanglante des opposants politiques...

      https://pbs.twimg.com/media/Ej-DBGR...

      Macron, c’est le Pinochet français, notre Chicago Boy ou plus précisément notre Marshall Boy national (en 2007, il bénéficie du German Marshall Fund, qui lui permet de découvrir les États-Unis, pays où il effectuera par la suite un stage pour la banque Rothschild)...

      Et Gantois, c’est le profil de la droite des années 70-80 qui n’a pas compris que le libéralisme avait prévu de bouffer les nations elles-mêmes après avoir bouffé les régimes communistes. Ses avis n’ont strictement aucune pertinence aujourd’hui, il a dix guerres de retard, c’est un pauvre type sans intérêt, se définissant lui-même comme un « technocrate apolitique »... c’est-à-dire comme Macron au final.

       
    • Tout à fait, dans toutes ses interventions la CIA n’a apporté que beauté, amour et gràce dans les pays chanceux bénéficiant de leur arrivée et tout ça pour l’intérêt des peuples et non pas pour celui des multinationales américaines n’en déplaise à ces salauds de complotistes anti-pfizer.
      Et effectivement qu’attendent-ils pour intervenir à Cuba pour que les nouvelles générations puissent à nouveau s’épanouir librement des les bordels de La Havane.
      Et le chomâge endémique avec Allende était seulement du à ces fainéant de gauchistes qui ne veulent pas travailler comme les vaillants droitards et les mesures de rétorsions américaines d’une part et les aides yankee d’autre part n’avaient rien à voir avec cet état de fait.
      Et oui l’apolitique de droite Bernard Gantois l’a appris dans les clubs privés patronaux de Santiago où il n’y a rencontré que des amoureux de Pinochet qui lui ont certifié en outre que la CIA n’y était pour rien dans la mise en place de ce nouvel Eldorado chilien.