Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Qu’est-ce que la Oak Foundation, cette ONG basée en Suisse ayant versé 10 000 euros à Vincent Lapierre ?

 

Le Média pour tous, le média 100 % indépendant.

 

Si, bien sûr, notre média ne prétend pas à une illusoire neutralité, nous tenons en revanche plus que tout à notre totale indépendance. Par conséquent, nous ne touchons aucun revenu, ni d’une quelconque multinationale, ni de l’État français.

 

« Le Média pour tous a reçu un "don" de 10 000 euros en juin 2020 de la part de la Oak Foundation » : Vincent Lapierre n’a toujours pas démenti cette information révélée de source sûre par E&R le 16 décembre 2021. Plus d’un mois après, l’esquive de Lapierre nous donne l’occasion d’approfondir l’enquête.

 

Qu’est-ce que la Oak Foundation ?

 

ONG domiciliée en Suisse (à Genève), la Oak Foundation se présente sobrement comme une « fondation humanitaire ». Elle dispose de bureaux aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Danemark, en Bulgarie, en Inde, en Tanzanie et au Zimbabwe.

Créée en 1983 par le « philanthrope » britannique Alan M. Parker (un homme d’affaires « de centre-gauche » ayant décuplé sa fortune en 1996 après le rachat par LVMH de DFS, un détaillant de produits de luxe spécialisé dans le commerce hors taxes, basé à Hong Kong, fondé par Robert Warren Miller et dont Parker était l’un des quatre principaux actionnaires avec George Soros, Julian Robertson et Charles Feeney), la Oak Foundation « octroie des subventions » à des groupes axés sur :

- l’environnement et le changement climatique

- les droits de l’homme

- l’immigration

- les « problèmes touchant les femmes »

- le logement

- les « différences d’apprentissage »

- la « prévention des abus sexuels sur enfants »

 

 

Mais une recherche plus précise nous apprend que la Oak Foundation finance également :

- Greenpeace ; (Cliquez ici pour découvrir le vrai visage de Greenpeace)

- la Tides Foundation, une organisation californienne de « parrainage fiscal » proche du Parti démocrate américain et largement financée par l’Open Society de George Soros et les réseaux de la famille Rockefeller ;

- le World Resources Institute (WRI), une organisation environnementale à but non lucratif notamment financée par la fondation Bill-et-Melinda-Gates, la Fondation européenne pour le climat, la fondation Shell, la Toyota Mobility Foundation, la fondation Walmart, le Jeff Bezos Earth Fund, le Rockefeller Brothers Fund, la Bloomberg Philanthropies, l’Open Society Foundations, la Banque mondiale, Google et Facebook... En 2019, Bill Richardson, membre du Conseil d’administration du WRI, a été accusé par Virginia Giuffre d’être l’un des hommes avec lesquels le pédocriminel Jeffrey Epstein lui a ordonné d’avoir des rapports sexuels ;

- la World Wildlife Fund (plus connue sous l’acronyme de WWF), une ONG principalement financée par Jeff Bezos et le Rockefeller Brothers Fund, largement décriée pour ses partenariats avec Coca-Cola, Hewlett-Packard et Johnson & Johnson ;

- le projet chinois de « La Ceinture et la Route » qui vise à rouvrir et aménager des routes commerciales internationales.

 

Sur l’ensemble de ses bureaux, la Oak Foundation dépense en moyenne 250 millions de dollars par an pour 350 projets différents.

 

L’actuel président de la Oak Foundation est Douglas Griffiths, un ancien haut fonctionnaire américain nommé en 2009 par Barack Obama pour être le représentant des États-Unis au Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève.

La vice-présidente de la Oak Foundation est Heather Graham, une ancienne responsable de programme de la fondation Bill-et-Melinda-Gates et ancienne conseillère du président George W. Bush à la Maison-Blanche.

Le conseil d’administration de la Oak Foundation est présidé par Caroline Turner, la propriétaire de DifferenceWORKS, un cabinet de conseil à but lucratif spécialisé dans la « diversité des genres ». Au cœur de ce conseil d’administration, on retrouve également une certaine Barbara Rothschild...

 

*

Bref, la Oak Foundation est clairement une plateforme mondialiste pilotée par des subordonnés de l’État profond américain qui financent – sous couvert de philanthropie – des organisations de greenwashing en lien avec les plus gros représentants du capitalisme moderne. Le tout en suivant un agenda « progressiste » qui confine au wokisme dans sa version la plus bourgeoise. De la Oak au woke...

Les questions restent donc les mêmes : à quel titre le média du chaviste Vincent Lapierre a-t-il touché au moins 10 000 euros en juin 2020 ? Pour quel service rendu ? Les contributeurs du Média pour tous savent-ils qu’ils financent une association visiblement compatible avec les dogmes du mondialisme (réchauffisme, migrants, théorie du genre) ?

En attendant ces réponses, la photographie ci-dessous nous rappelle que Vincent Lapierre est peut-être plus cynique qu’il n’y paraît sur les questions d’argent !

 

 

« Nous ne touchons aucun revenu, ni d’une quelconque multinationale, ni de l’État français » : les rédacteurs du Média pour tous n’ont pas menti, ils ne touchent pas d’argent d’une multinationale mais d’une ONG ultraconnectée aux plus grandes multinationales du monde.

Le cas Lapierre, sur E&R !

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Comme Thomas N., il était un agent infiltré....un cheval de Troie. On lui donne du boulot maintenant en guise de remerciement. Il ont certainement pensé que Lapierre allait faire imploser E/R de l’intérieur....

     

    Répondre à ce message

    • Il faudrait aussi peut être que égalité et réconciliation fasse un peu plus gaffe avant de mettre en avant des mecs peu fiable, ou parfois sincères mais avec une base idéologique défaillante...
      Étant passe par la case crâne rasé plus jeune j’ai constaté que beaucoup de militants avait une culture politique du niveau bière baise baston et pas étonnant que avec le boulot ou la copine fixe tour le monde rentre dans le rang...
      Il faut mettre le paquet sur la formation...

       
  • Je continue de penser que cette argent était le prix de sa vidéo contre Alain Soral sur le "coronacircus"
    Où 2 gus sont de dos... Les dates matchent en tout cas.

     

    Répondre à ce message

    • Et bein c’est extrêmement stupide de sa part et ca montre que son ego l’a rendu hors sol.
      Pacque avant cette vidéo, il était soutenu dans son travail et défendu face aux remarques d’Alain Soral.

      Finalement tout ceux qui trouvait que Soral était dur avec lui ont fini par lui donner raison à cause de cette vidéo.
      S’il a sacrifié la moitié de son audience et de ses donateurs contre ça. Ca montre le niveau de sa bêtise.

       
    • C’est tout a fait plausible effectivement
      Cette vidéo ridicule était tellement a coté de la plaque.
      En plus vouloir attaquer Soral sous cet angle très étrange était tout sauf naturel.

      Je pense qu’il a perdu bien plus que 10 000 euros sur ce coup la, .toute sa crédibilité a disparu, et pas seulement vis a vis des sympathisants d’ER mais également de tous ceux qui l’ont découvert plus tard.

      Qui a l’esprit un peu critique et rebelle va suivre un média qui se dit alternatif mais qui valide les actions du gouvernement dans ce qu’il fait de pire, à savoir l’ escroquerie au Covid ?

       
  • Faites comme Vincent... Investissez dans la pierre

     

    Répondre à ce message

  • Ce Monsieur aujourd’hui ne mérite-t’il pas l’indifférence ?
    Depuis sa trahison d’ER il sombre dans l’oubli, pourquoi ne pas le laisser retrouver un anonymat bien mérité ?

     

    Répondre à ce message

  • Cela révèle malheureusement une réalité anthropologique : le déterminisme de classe. Renseignez-vous sur les origines sociales de Vincent et vous comprendrez sa trahison.
    Avec l’âge j’ai fini par réaliser que l’on ne pouvait jamais totalement rompre avec sa classe sociale d’origine. On peut s’élever socialement sur le plan financier et intellectuel mais on reste à jamais lié à sa classe d’origine. C’est dans nos gènes, c’est dans notre âme... ! Inversement des familles déclassés socialement après une ruine économique totale, une révolution, une guerre...préservent malgré tout par-delà les générations certaines de leurs caractéristiques les distinguant des hommes du commun de leur nouvelle classe sociale...Que l’on chute ou que l’on s’élève la classe d’origine de nos ancêtres nous colle à la peau !

     

    Répondre à ce message

  • Je suis d’accord que ce don d’OAK pour le média de Lapierre pose question mais j’aimerais vraiment savoir (et il n’y a pas d’ironie dans ce qui suit) :

    Si... OAK tiens, ou BHL, ou encore Hanouna décidaient de faire un don ponctuel conséquent à La Rédaction d’E&R voire participer aux financements périodiques du site (je sais que ça a peu de chance d’arriver ...mais disons qu’ils envisageraient de le faire par cynisme, ou par souci d’infiltration, ou pour simplement plomber la crédibilité d’E&R) comment E&R (mais ça pourrait être ’’faits et documents’’ ou encore ’’quenel +’’ de Dieudo) ferait-il face à un tel don mis à jour dans ses relevés ? Les dons en ligne sont-ils anonymes ?

    Désolé pour ceux qui trouveront mes questions idiotes, mais je vous en serais toutefois reconnaissant si l’un d’entre vous pouvait m’éclairer à ce sujet.

    Car, d’après moi, cela voudrait aussi dire que nos ennemis pourraient - avec un simple don - ôter toute crédibilité à un authentique média alternatif... ?

     

    Répondre à ce message

    • C’est une technique connue. C’est pourquoi il faut toujours vérifier ses comptes pour voir les sorties d’argent mais aussi les entrées "miraculeuses".

      On peut même vous faire le coup du salaire augmenté de 50%. Cela m’est arrivé.

      Si on reçoit de l’argent indument, on peut le renvoyer aussitôt à l’émetteur car le transfert n’est pas anonyme.

      Il faut aussi vérifier les chèques que vous recevez. Quelqu’un peut vous envoyer un chèque volé et maquillé, puis vous accuser de vol.

       
  • Il est peut-être plus naïf et ignorant que malhonnête. Ou avait besoin de pognon ?
    Est-ce qu’une partie (laquelle) de ce fric est allée dans sa poche ?
    Dans tous les cas, çà ne le pardonne pas : quand on prétend influencer en politique, on fait gaffe à qui vous file du pognon.

    C’est un peu dommage : il aurait mis son orgueil de côté, aurait accepté A.S. tel qu’il est, il aurait pu être utile avec sa bonne gueule. Manque d’éducation...

     

    Répondre à ce message

  • On appelle ça : signer avec le diable. Et c’est quelque chose qu’on ne peut pas défaire.

     

    Répondre à ce message

  • J’en viens à avoir de la peine pour lui .
    Vue son virage à 180 degrés et ce que ça lui a coûté en termes d’image ça cache forcément quelque chose ...
    Il est peut être tenu par un ou des dossiers compromettant c’est leurs façon de faire .

     

    Répondre à ce message

  • De Chavez a Sorros...wouaw le grand écart

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents