Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Professeur Didier Raoult – Évolution de l’épidémie de covid & Harcèlement

Le professeur Raoult, sur E&R :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Reiner Fuellmich (https://www.francesoir.fr/videos-le...)
    parle d’un "Nuremberg 2" nécessaire et inévitable, des multiples initiatives juridiques dans divers pays (Canada, USA, Inde, Australie...) contre ceux les super riches qu’ils nomment des "psychopathes", de Macron qui selon lui va exploser en vol et même d’Emmanuel Lechypre qui devrait être en prison après ce qu’il a dit...

     

    Répondre à ce message

  • #2775860

    Avec finesse mais il dit tout :
    - variant vaccinal
    - de moins en moins dangereux
    - tue essentiellement des vieillards

     

    Répondre à ce message

    • #2776323

      J’ai également cru dans un premier temps qu’il parlait de variant VACCINAL au sujet du delta. Or, il s’exprimer dans ce passage au sujet de la POLIOMYÉLITE !
      La disparition des contre-pouvoirs, à l’exception du pouvoir judiciaire, me semble être la déclaration la plus forte de cet entretien.
      Le fait qu’il ne soit pas opposé aux vaccins en général est une chose, mais qu’il décide de s’abstenir de critiquer ces vaccins spécifiques ne cesse de me surprendre. Certes, il désire avant tout traiter les patients, mais il ferait mieux de nous parler des avantages du traitement face au vaccin plutôt que de célébrer l’efficacité d’un vaccin théorique alors qu’il n’est pas efficace voire dangereux sur le terrain.
      Raoult qui n’est pas une figure de la résistance est simplement un scientifique qui d’une part croit en la justice, d’autre part se désengage de toutes considérations politiques.
      On ne saurait attendre de sa part une réflexion ou une critique du pouvoir profond même s’il faut reconnaître qu’il continue son numéro d’équilibriste en critiquant l’exécutif, législatif et le médiatique tout en leur laissant le pouvoir... d’exercer son pouvoir...
      C’est la raison pour laquelle la seule ligne qu’il peut continuer à défendre et celle d’un procès APRÈS les faits.
      Cette ligne ne saurait être la nôtre : nous devons de résister AVANT que la justice ne vienne - elle qui est comme la cavalerie, qui vient APRÈS les faits, après la piqûre, après la grande stratégie de dépopulation, ou à tout le moins de contrôle social à laquelle nous assistons.

      On veut quoi ? Nuremberg 2.0 ou résistance 2.0 ? (Les 2 mon colonel)

      Par ailleurs, pour répondre aux autres interrogations dans ce fils de commentaire : le professeur ne se prononce pas sur le caractère magnétique ni sur l’outil spiculaire tout simplement parce qu’il n’en a pas les compétences.

      Laissons-lui son champ de compétence, le traitement. C’est à nous de résister.

       
    • Avec tellement de finesse que la majorité comprendra que Raoul est d’accord avec les vaccins.. Au même niveau que tous les faux opposants dans les médias qui sont tous ok pour le vaccin mais contre le pass sanitaire..

       
  • Tant que les infos "complotistes" au sujet des vaccins ne recoivent de lauriers académiques ou du moins ne sont pas certifiées par la science "dure", ce grand professeur les ignorera, nonobstant l’urgence de non assistance en humanité en danger...
    Et donc on prend du retard. Et ils prennent de l’avance (dans la destruction).
    Car il y a bien du graphène oxyde à 99,x% dans le vaccin pfizer :
    https://rumble.com/vjgmj9-breaking-discovery-the-actual-contents-inside-pfizer-vials-exposed.html
    Illustration de l’interaction du graphène avec l’EMF (ou 5G) :
    https://www.brighteon.com/1cb195eb-5b7d-4329-98a6-2c033c5c4205
    Ca c’est relativement nouveau.
    Par contre l’info sur le protein Spike l’est beaucoup moins.
    Pourquoi le Dr Raoult n’en parle pas ?
    Pourquoi ne dit-on que 10% de la vérité ? Pas encore de certitude scientifique ?
    Ce vaccin est beaucoup plus "qu’inutile". C’est directement criminel.
    Cela ne vaudrait pas un petit risque de s’y aventurer "scientifiquement" ? Plusieurs scientifiques ou médecins de notoriété l’ont fait.
    Qu’attend-il encore, le Professeur Raoult ? Trop de risque ?
    Le moment est vraiment venu de choisir entre lâcheté et courage.
    La "prudence", ce n’est pas le courage. C’est une planque.

     

    Répondre à ce message

    • Peut être parce que c’est faux ? T’y as jamais pensé ? Moi aussi je peux prendre une substance, dire que c’est le vaccin, la mettre au microscope, et dire qu’il y a un tas de de saloperies dedans.

      Tout ça est bien trop grave et demande du sérieux.

       
  • #2775940

    J’ai trouvé très intéressant cette interview, mais il faut en déduire le message.
    Le prof maîtrise magistralement ici l’art de dire les choses sans les dire,
    les institutions ne jouent plus leur rôle
    il n’y a plus de contre pouvoir, les 3 premiers, législatif exécutif média sont dans les mêmes mains, reste la justice, (il se fait peut être des illusions).
    Son destin est lié au notre, si la justice ne passe pas, et rapidement, la guerre civile adviendra !

     

    Répondre à ce message

  • #2775967

    Alimenter cette pseudo pandémie montée de toute pièce, comprendre une plandémie, et accorder le moindre crédit à toute sorte d’injection sans discontinuer, nous finirons réduit en esclavage, voire sous terre pour les plus pressés parce que c’est leur projet.

    C’est pénible d’entendre un discours qui maintient cette tyrannie sanitaire et tergiverser sur la piquouse allant à l’encontre du système immunitaire inné, un système de défense naturel extraordinaire banni du vocabulaire de la médecine conventionnelle aux ordres de Big Pharma.

    La vaccination est abomination nuisible à l’homme sur le court terme, moyen terme et long terme, une arme de guerre silencieuse contre les peuples. On ne compte plus dégâts causés et décès après injection et ce ne sont pas les preuves qui manquent... Aujourd’hui encore, la véritable pandémie, c’est encore et toujours la piquouse, variant Delta, j’en passe et des saloperies, qui tirent en longueur cette fumisterie.

    Raoult avec sa chevalière... au discours acrobatique à la ni vu ni connu j’t’embrouille en définitive, je n’adhère plus, arrêtons de tourner en rond avec cette mascarade funèbre, ni pass sanitaire, ni vaccination mortifère défendue d’une certaine manière.

    Enfin, QUI est sa femme qui doit peser dans la balance prise de position du fameux gaulois réfractaire ?!

    Résistance.

     

    Répondre à ce message

  • Le nombre de cas de gens infectés par le variant ne suppose pas qu’ils soient malades d’autant que les tests sont bidons !!! Combien de morts est la seule question ! A part se féliciter, Raoult n’est jamais clair comme d’hab !

     

    Répondre à ce message

  • Une question à poser au professeur : quid du magnétisme constaté sur une partie des vaccinés, fake news ou pas ?

     

    Répondre à ce message

  • Ce que j’ ai compris. Merci aux matheux de me corriger.
    Partant du principe que 45% de la population est complètement vaccinée ;De l’hypothèse que les personnes vaccinées et hospitalisées sont équitablement représentatives : 15% des personnes vaccinées hospitalisées, doit être majoré par un coef de 2,2, ce qui nous donne une efficacité relative du vaccin a 67%. C’est cohérent.
    Quant à l’efficacité absolue...

     

    Répondre à ce message

  • Il connaissait déjà la corruption dans son métier, il a découvert la partialité et la mauvaise foi du 4e pouvoir médiatique et la collision entre la politique et les labos pharma au fil de la crise sanitaire. Mais il est en train de réaliser seulement maintenant que la justice et le législatif ne sont plus des contre-pouvoirs.

    On ne peut pas lui en vouloir, c’est un homme brillant mais il ne s’intéresse pas tant à la politique que nous. Son truc à lui, c’est la science et la médecine.

    On pourra tout de même noter que le système a réussi à le faire céder sur les vaccins. Tous les pseudo dissidents lui sont tombés dessus mais n’ont jamais vécu ce qu’il a vécu. C’est donc beaucoup plus facile de le juger derrière son clavier sans prendre de risque. Lui, il a tenu pendant un an droit dans ses bottes face à un système cynique et impitoyable qui a cherché à lui nuire par tous les moyens. Il faut croire qu’ils ont fini par trouver un point faible, et peut être qu’il a du faire un compromis pour obtenir quelque chose de plus essentiel en retour. On ne saura sans doute jamais, mais il ne faut pas oublier qu’il a 69 ans, que de nombreuses personnes dépendent de lui, et il a été exemplaire pendant 80% de la durée de la crise, il faut le respecter pour ça.

    Sa position sur les vaccins est sans doute contrainte mais je ne pense pas qu’il tiendrait cette position si les vaccins étaient dangereux. C’est sans doute une position intermédiaire qui lui permet de ne plus être dans l’œil du cyclone et de ne pas trahir les gens qui lui font confiance j’imagine.

    J’adorerai connaître sa position sans langue de bois sur la crise du Covid. Savoir s’il est aussi « complotiste » que nous par rapport au pass sanitaire, quand il n’y a plus de micros ni de caméras braqués sur lui.

    Je pense que oui, vu que Fouché doit le côtoyer pas mal et qu’il a l’air d’être sur cette ligne, mais je n’en suis pas sur…

     

    Répondre à ce message

  • Je ne pense pas que Raoult aurait une position aussi neutre sur les vaccins s’ils étaient aussi dangereux que certains osent l’affirmer ici alors qu’ils ne connaissent rien à la science.

    Pour moi, dans cette affaire, il m’apparaît très clair qu’il a du céder sur les vaccins face à l’Etat profond, mais je ne pense pas qu’il aurait cédé si c’était une question de vie ou de mort des citoyens. Il a déjà dit qu’il voit son métier comme celui d’un militaire. Un militaire doit parfois perdre des batailles pour gagner la guerre.

    Si le vaccin était un poison, il ne laisserait jamais passer ça, j’ai confiance dans son intégrité, je crois que le vaccin n’est pas très efficace sur les nouveaux variants mais que les enjeux sont trop énormes pour les labos et les politiques donc qu’il ne peut pas s’opposer au système trop frontalement sur ce sujet car les menaces se font sans doute de plus en plus fortes sur lui et on ne sait pas tout. Beaucoup de gens dépendent de lui.

    Au passage, ayant des amis et de la famille issus de grandes écoles d’ingénieur et de commerce, je peux vous dire que tout le monde se fait vacciner dans ces milieux. Je ne crois donc pas une seule seconde que l’Etat profond veuille se débarrasser de la classe sociale la plus indispensable à son bon fonctionnement et la plus docile de surcroît. Ça n’a absolument pas de sens, c’est absurde.

    Ce qui est possible, c’est que soit le vaccin fonctionne vraiment sur les anciens variants mais ne s’adapte pas bien aux nouveaux, mais le pass sanitaire est avant tout une histoire de gros sous et de passage à la dictature pour nous emmener vers le grand reset. Soit théorie hyper complotiste : le vaccin protège surtout d’un potentiel variant à venir, cette fois très mortel afin de réduire la population et se débarrasser des dissidents et des pauvres (qui ne se vaccinent pas) et cela expliquerait pourquoi nos dirigeants veulent vacciner tout Israël ainsi que tous les enfants.

    Vouloir empoisonner les collabos et les moutons pour à la fin faire l’unanimité contre eux et siéger dans un Nuremberg II, je ne pense pas que ça fasse partie du plan.

    Bref, tout ça pour dire que je ne pense pas qu’il faille craindre le vaccin, même si je m’abstiens aussi pour l’instant aussi sur le sujet car étant jeune, j’estime ne pas en avoir besoin, surtout avec aussi peu de recul sur les effets secondaires sur le long terme, malgré tout.

     

    Répondre à ce message

    • @Gigi

      ’’ Bref, tout ça pour dire que je ne pense pas qu’il faille craindre le vaccin, même si je m’abstiens aussi pour l’instant aussi sur le sujet car étant jeune, j’estime ne pas en avoir besoin, surtout avec aussi peu de recul sur les effets secondaires sur le long terme, malgré tout ’’

      Vu le coeur qu’ils mettent à l’ouvrage pour vacciner tout le monde, y’a de quoi être inquiet quand même.
      Je pense qu’on est au delà de l’histoire des gros sous.
      Suffit de se replonger dans la pseudo pandémie de Grippe A.
      Une narration angoissante, Bachelot qui achète 80 Millions de dosés ( pour 65 millions d’habitants, quand même) et on en parle plus.

      On est forcément au delà d’une histoire de business. Je trouve les commentaires relativistes comme le tiens assez dangereux.
      Personne n’a besoin de se faire injecter cette saloperie pour se protéger d’une pandémie imaginaire.

       
Afficher les commentaires précédents