Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ivermectine contre Doliprane : un vétérinaire témoigne

Nous avons laissé tel quel ce thread qui date du 14 mai 2022 et qui revient sur la période de l’automne 2021. TheVeto, comme son nom l’indique, est un vétérinaire. Il n’est ni médecin ni pharmacien mais des personnes atteintes du covid « soignées » au Doliprane se sont tournées vers lui...

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Anecdote personnelle assez choquante, le monde à l’envers !

Entre sept et déc 2021, plusieurs personnes vacc et non-vacc, apparemment touchées assez fortement par la COVID, m’ont contacté via la messagerie pour me demander à quelle dose ils pouvaient utiliser l’ivermectine.

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2958789

    La question que je me pose depuis les premières annonces sur l’efficacité constatée (par erreur sur les pensionnaires d’un EHPAD traités pour une épidémie de gale qui ont "miraculeusement" guéri du Covid), puis avérée (sur des patients ayant déclaré les symptômes du Covid), de l’Ivermectine, et sur laquelle les médecins restent muets, c’est :

    Pourquoi peut on guérir des patients atteints d’une infection supposément virale avec un antiparasitaire, quand on ne peut pas guérir une maladie parasitaire avec un traitement antiviral destiné à traiter une affection respiratoire ?

    L’Ivermectine agit spécifiquement en bloquant la neurotransmission dans les cellules nerveuses et musculaires des invertébrés. L’homme n’a pas de récepteurs pour son principe actif, ce qui explique son inocuité et son action spécifique sur les parasites ayant des récepteurs spécifiques (canaux chlorures glutamate-dépendants).

    Est ce que le Covid est réellement une affection respiratoire ?

    Est ce que ses nombreux symptômes peuvent être la conséquence de la présence dans le corps de substances ou d’éléments nanotechnologiques fonctionnant comme des parasites avec des liaisons de type "canaux chlorures glutamate-dépendants" bloqués par l’action de cet antiparasitaire ?

    Les découvertes inquiétantes sur la composition réelle et surprenante des "injections expérimentales forcées" imposées au nom de la lutte contre le Covid tendent à rappeler les premières déclarations des scientifiques promoteurs de la technologie ARNm qui parlaient ouvertement de "piratage du vivant", alors pourquoi ne pas envisager un "parasitage du vivant" ?

     

    Répondre à ce message

    • #2958927

      L’ivermectine a de multiples mécanismes d’action potentiels contre le Covid. Cet article en dénombre 20 : taper "The mechanisms of action of ivermectin against SARS-CoV-2—an
      extensive review"
      L’auteur est : Asiya Kamber Zaidi

       
    • #2958961
      Le 14 mai à 21:13 par paradisansparasites
      Ivermectine contre Doliprane : un vétérinaire témoigne

      Il y a des pistes à creuser comme le rachat de Monsanto par Bayer. Tous ceux que je connais qui sont tombés gravement malades avaient des soucis dentaires.

       
    • #2959093
      Le 15 mai à 07:50 par Telecaster
      Ivermectine contre Doliprane : un vétérinaire témoigne

      Asthmatique léger ,je n’ai eu absolument aucune gêne respiratoire lors de mon ( possible ) Covid une semaine avant le premier confinement de 2020, ni non plus en mars de cette année avec un Covid diagnostiqué par SOIGNEZ HEUREUX. J’ai ventilé normalement et n’ai aucune séquelle.
      La première fois je n’avais même pas pris la cortisone prescrite . Cette année en revanche j’ai pris l’Ivermectine et la cortisone , 3 cachets par jour pendant 3 jours.

       
  • #2958820

    Seules les personnes s’étant concrètement confrontées aux incohérences des institutions peuvent commencer à voir ses réalités, que ce soit la justice ou la médecine, toutes les organisations régis par un ordre sont corrompus à leurs seuls intérêts, c’est la logique du compas et de l’équerre qui s’applique, cette logique du ciel et de la terre, du savoir et de l’ignorance, de la raison et de la croyance, des droits et de devoirs… des maîtres et des esclaves.
    C’est cette lecture à double étage qui justifie et explique le traitement à géométrie variable et à ajustement constant sur lequel notre système est établi et qui donne tout aux uns et rien aux autres… « faut le savoir » comme le dit Soral, c’est tout ce qu’il nous reste.

     

    Répondre à ce message

  • #2958843

    J’ai essayé l’ivermectine dès le début de la positivité de l’auto test confirmé
    Les symptômes disparaissent de plus de moitié en 12 heures décongestion du nez très rapide du nez et de l’irritation ORl le lendemain de la prise.
    Une efficacité que je n’ai jamais remarqué avec aucun traitement d’affection Orl de toute ma vie .
    Notez quand même qu’il y a une dose maximale quelque soit votre poids même si le dosage par kg recommande vous donne plus. Dans mon cas trois prises trois jours d’affilé ont réglé le problème Covid qui était fièvre nez congestionné toux. Mais on sent une grosse efficacité dès la première dose.
    une association de médecin peut vous en prescrire à distance à vous de chercher.

    _

     

    Répondre à ce message

  • #2958845

    Dire que ça ne coûte rien c’est un peu abuser j’en ai eu pour plus de 100 euros et certains médecins ont peur de faire une prescription remboursable
    ils font donc une prescription hors AMM non remboursable
    mais j’en ai trouvé un qui l’a mis remboursable en cherchant bien

     

    Répondre à ce message

    • #2958895
      Le 14 mai à 18:46 par sillon isthme
      Ivermectine contre Doliprane : un vétérinaire témoigne

      Peut etre qu’ils ont sciemment augmenté le prix pour décourager les gens à l’utiliser.Mais dans les faits,le cout de production est très bas et n’est plus soumit à brevet (donc possibilité d’acheter les génériques)

       
  • #2958892

    Bis repetita : j’ai fait fournir de l’Ivermectine à une amie qui ne s’en sortait pas début 2021 : de 39-40C° avec une énergie de donuts durant 6 jours, à 37.4C° en 12h après la première prise, exercices de corde à sauter le surlendemain...
    Obligation de prescription d’Ivermectine en lieu et place du Rivotril proposé à une échéance de 72h et obligation de ventilation non invasive en remplacement de l’invitation prescrite, en activant les réseaux pour obtenir gain de cause = personne avec commorbidités sauvée après un bon mois de bataille : où cela pour le comble ? Précisement dans le service de la blonde K.L. qui faisait sa maligne en plateaux.
    Moralité : sans un peu de curiosité et d’analyse des éléments qui sont portés à notre instruction, sans cette volonté de s’occuper des siens sans faillir et sans céder à la peur, les plus vulnérables dans un instant de faiblesse, meurent. Cependant que l’État s’en tamponne, dans la mesure où, comme ne l’a pas souligné l’humoriste controversé mais qui coule de source tant il nous met sur la piste : « Il y a un encore un petit billet à se faire » ; sur les droits de succession... (et les retraites que l’on ne paye plus...)

     

    Répondre à ce message

  • #2958906
    Le 14 mai à 18:59 par vanhonsebrouck
    Ivermectine contre Doliprane : un vétérinaire témoigne

    No vax
    perso j’ai suivis mon instinct j’ai une sur consommation de sucre (limonade)
    Durant tout le covid
    Après évidemment ça chamboule tout , globule rouge, thyroïde
    Ce qui est intéressant s’est que chacun à trouvé sa méthode holistiquement
    Mais il ne faut pas baisser la garde

     

    Répondre à ce message

    • #2959029
      Le 15 mai à 02:39 par Gauthier Perlouze
      Ivermectine contre Doliprane : un vétérinaire témoigne

      J’ai bientôt 57 ans,je fume comme un.pompier,bois comme un trou,habite un logement insalubre,vis dans une totale précarité,sors en veste de cuir/ jeans et t-shirt par température 0/5°en hiver,ai fréquemment mal à la gorge + pb d’asthme et une tumeur au cerveau et n’est jamais fais de tests anti-grobide,certes je me supplémente parfois en vitamine mais ce depuis mes 40 ans...
      De toute façon on va tous crever et je vais vous dire la vérité:moi aussi j’ai peur de la mort comme tout le monde mais pas au point d’arrêter de vivre ou me faire piquer comme un bestiau pour complaire/obéir à l’oligarchie et ses plans inavoués et inavouables de dictature numérique,de contrôle total des populations via les ondes WI-FI, les objets connectés et les nouvelles nano-techs.
      Je vois que le grovide n’a encore emporté à ce jour ni Gates,ni Attali,ni Minc,ni Biden ni ces vieux débris de Soros ou de queen Elisabeth et que le freluquet cocaïnomane qui ne porte jamais de masque (sauf devant les caméras télé) s’est remis en trois jours de son épisode covidesque...
      Qu’on arrête de nous casser les couilles avec cette PLANdémie,le "grobide" c’est la grippe + l’hystérie médiatique + des chiffres et stats truqués + l’inculture,le conformisme et la pleutrerie hypocondriaque des gens...
      Réveillez-vous,comme l’expliquent si bien Fuelmich,Yeadon,Zelenko et même maintenant implicitement Peronne c’est le covid qui a été créé pour "leurs vaccins" traçants et génocidaires et non l’inverse.

      .

       
    • #2959091

      Sur les conseils de castelnau ?
      Sacré pierrot va.

       
  • #2958953

    Pour ceux qui ne savent pas se servir de google
    ca donne 0.2 micro gramme par kg
    et donc 2 milligramme par 10 kg
    vu que c’est de cachets à 3mg
    pour 60kg ça donne 4 cachets de 3 mg soit 12 mg
    pour 90kg ça donne 6 cachets de 3 mg soit 18 mg
    notez que la dose de 18 mg et donc 6 cachets de 3mg est la dose maximale pour un individu donc même si vous pesez 120 kg votre dose sera de 18 mg soit 6 cachets de 3mg
    Source : un médecin qui était mieux informé que les autres.

     

    Répondre à ce message

  • #2958972

    Pour m en procurer, j ai dit que je travail dans un foyer,épidémie de gall,que mon employeur me force a en prendre au travail en preventif,via l infimiere,.j ai dit que j en prendrai seulement si mon médecin me prescrit,ce qu il a aussitôt fait,. Mdr,j ai réitéré deux fois j ai mon stok,dc voilà un moyen, faut faire le beubeu..vs pouvez dire que votre enfant rentre de voyage etc..colo. et qu il a la galle ,j ai fait ge.re j ai laver tt mon linge ,j en ai mare,meme si j avait aucun symptôme par contre la pharmacienne a tiquer. .ms je l ai eu

     

    Répondre à ce message

  • #2959089
    Le 15 mai à 07:46 par Telecaster
    Ivermectine contre Doliprane : un vétérinaire témoigne

    Par le biais de SOIGNEZ HEUREUX j’ai eu une prescription d’Ivermectine et de cortisone : 3 cachets par jour pendant 3 jours. Egalement 3 grammes de vitamine C par jour. J’ai eu le tort de laisser trainer 4 jours de symptômes avant de contacter cet organisme ,donc mon traitement a été un peu tardif. Les gros symptômes sont passés rapidement. J’ai mis plus de temps à retrouver mon énergie en revanche. Je n’hésiterai pas la prochaine fois. Effets secondaires ? Néant.

     

    Répondre à ce message

  • #2959313
    Le 15 mai à 15:19 par GERARD R.
    Ivermectine contre Doliprane : un vétérinaire témoigne

    Mon fournisseur d’Ivermectine m’a recommandé 1 comprimé par semaine, à titre préventif. Après avoir fait connaissance d’un médecin, dont je tairai bien évidemment le nom, mais qui est très en vue sur les sites alternatifs et résolument antivax, il m’a recommandé de cesser d’en prendre, de conserver les boîtes de 4 comprimés que j’avais pu glaner et d’aller le voir immédiatement en cas de suspicion "covid". Me précisant que pour toute consultation covid, il délivre un protocole sans se faire payer. J’ai donc arrêté depuis février dernier et... tout va bien, nom di djâle. Pour autant, ce praticien m’assure que, contre le covid et aussi la gale, dont nous sommes tous porteurs des germes, l’Ivermectine ça marche. Et comment !!!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents