Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Xavier Moreau – Rencontre de Téhéran, nouvelles frontières ukrainiennes, purges kiéviennes

Bulletin d’information politico-stratégique n°92

01:00 - Recontre Biden - MBS
03:00 - Rencontre de Téhéran, Poutine, Erdogan et Raissi
04:27 - Rencontre de Ramstein
07:43 - Drones iraniens pour la Russie ?
09:59 - 7e paquet de sanctions contre la Russie
12:38 - Purges et répression en Ukraine
16:58 - Sergei Lavrov et les nouveaux objectifs territoriaux de la Russie
18:40 - Les Gamelins de la semaine

Nouvelle voiture de Christelle Néant : Odysee

 

Les dernières vidéos de Xavier Moreau :

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Super passage sur les gamelins et la guerre de l’amour et des bisous qui fait peur a Poutine : )

    Merci XM, super bulletin d’info et avec la bonne dose d’humour qu’il faut

     

    Répondre à ce message

    • dire qu’on verse une pension d’au moins 5000 eu/mois à ces dizaines, voir centaines de généraux en retraite et qu’en plus ils se font de l’argent de poche à raconter des contre vérités sur les chaines d’infos .
      J’ai lu une note d’inspection (je crois de la cour des comptes), qui s’interrogeait pourquoi en ayant baissé les effectifs de 450 000 à 250 000 militaires, le nombre de généraux était lui resté constant

       
  • Ce n’est plus avec circonspection qu’on doit regarder les merdias occidentaux mais avec dégoût.

     

    Répondre à ce message

    • dire qu’on subventionne l’ensemble des medias mainstream au nom du pluralisme d’opinion, alors qu’ils disent tous la même chose ( et le conflit en Ukraine , en est un bon exemple) et que pour avoir une autre opinion, il faut aller sur le net suivre des médias alternatifs ou de simples individus , qui ne reçcoivent aucune aide le l’état et même au contraire se font censurer, souvent sous la pression des politiques et des lobbies au pouvoirs

       
  • Merci Xavier Moreau, cher Camarade,
    Toujours passionnant ce point de situation d’un officier d’Etat-major. Si je comprends bien les matériels américains fournis aux Ukrainiens montent en qualité mais pas en quantité (trop chers). On suivra quand même la contre-offensive ukrainienne dans le Sud (Kershon) en cours de déploiement. Normalement, elle sera stoppée par l’artillerie russe.

    Bien vu également l’utilité des drones pour les belligérants dont seule la fonction renseignement a du sens dans ce conflit. En plus l’emploi de drones armés fournis par les USA et qui plus est d’importance significative fait prendre le risque d’une interprétation russe comme de la cobelligérance identique à l’emploi d’aéronefs militaires américains dans le ciel ukrainien.

    Enfin, un point mériterait d’être développé, c’est l’importance et surtout le manque de composants électroniques qui font défaut à toutes les parties engagées directement ou indirectement en ce moment dans le conflit.

    Bien à vous

     

    Répondre à ce message

  • #2998522

    Non ,c’est adieu odessa, artillerie, bombardement, jusqu’à la victoire, comme marioupol, les russes ne veulent plus de pertes depuis trois mois. Destruction, nettoyage de ceux qui restent, victoire.

     

    Répondre à ce message

  • qu’est ce que çà doit être déprimant pour un Ukrainien Kievien d’écouter Xavier de Stratpol......vite pour leur remonter le moral, je leur conseille un autre Xavier :
    Xavier Tytelman, qui dit exactement l’inverse : dans 3 semaines les russes auront déposé les armes pour battre en retraite

     

    Répondre à ce message

  • #2998762

    Si Ofessa redevient russe, ce sera la revanche de Sebastopol (1855).

    La mer noire deviendra une mer russe.

    Si la mer noire devient une mer russe, le détroit du Bosphore sera russe.

    Si le détroit du Bosphore devient russe, la Russie sera gendarme et arbitre de la méditerrannée orientale.

    Et donc du Moyen Orient.

    Mais même sans aller jusque là :

    - le seul contrôle russe de la Mer noire = contrôle du Bosphoore.

    Ce qui veut dire que la Grèce devra sa sécurité frontalière à la diplomatie et à la marine de guerre russes, et non plus à Bruxelles ( qui n’a ni diplomatie ni marine).

    Cela veut dire aussi qu’à partir de Sebastopol, la Russie pourrait organiser un débarquement à Lampedusa .... ou sur la Côte d’Azur.

    ( B Lemaire risque d’être surpris).

    Ce sera quand ils veulent, comme ils veulent.

    (Relire : "Le testament de Pierre le Grand" de Mgr Gaume qui démontre que le testament de Pierre 1er est la politique étrangère ne varietur de la Russie).

    Si donc on croit que les russes vont prendre Odessa pour ses eaux et sa station balnéaire, on se trompe lourdement :

    - C’est pour sortir l’Occident de la mer noire
    - Et faire de la Mediterrannée une mer russe.

    Car celui qui contrôle la Mediterrannée, contrôle le centre du Monde.

    C’est comme les poupées russes : il y a DES guerres dans la guerre d’Ukraine.

    Vous savez pourquoi ce but de guerre (en dehors du testament de Pierrot) est absolument sûr et certain ?

    Parce qu’Odessa n ’ a aucun intérêt stratégique : seul Sébastopol en a un.

    Si donc vous occupez Odessa ce n’est pas pour vous défendre puisque vous avez déjà Sebastopol qui vous suffit.

    Si vous occupez Odessa c’est juste pour empêcher quiconque de s’y installer à votre place , c’est-à-dire à côté et à portée de votre base navale de Sébastopol.

    Faire de la Mer noire, votre mare aux canards.
    ( mare nostrum )

     

    Répondre à ce message

    • Merci pour ces explications François, très intéressant.

      La libération d’Odessa m’évoque surtout la possibilité de rendre la justice aux pauvres victimes de l’incendie de la Maison des Syndicats en 2014.

      Lors d’un échange téléphonique avec Macron avant le début de la guerre de libération de l’Ukraine, Poutine a déclaré « Ce n’est pas un gouvernement démocratiquement élu. Ils ont accédé au pouvoir par un coup d’État sanguinaire. Il y a eu des gens brûlés vifs. C’était un bain de sang. Et Zelensky est l’un des responsables ».

      J’ai découvert beaucoup d’aspects du peuple Russe depuis 8 ans, j’ai compris qu’il était patient, très patient, et surtout qu’il n’oubliait jamais.

      Les responsables de ce massacre seront arrêtés, jugés et exécutés, et cela pourrait symboliquement marquer la fin des opérations et la fin du conflit.

      L’avenir nous le dira...

       
    • et qu’est ce que tu fais de la Turquie(sans parler de l’OTAN) ?
      de plus la prise d’Odessa a une importance stratégique aujourd’hui, couper l’accèsde l’Ukraine de l’ouest à la mer noire pour la balkaniser et l’isoler. le testament de Pierre le grand, c’est du passé, le monde contemporain ne suit plus les mêmes règles : la Russie actuelle aurait un putain de problème démographique si elle se lançait à l’assaut du monde : et puis pour quoi en faire ? les conquêtes aujourd’hui sont économiques, pas militaires.

       
    • @François
      Bien vu effectivement cette analyse géopolitique probante. Au XIXème siècle, on appellait cela le « Grand jeu » pour les Anglais : interdire à la Russie l’accès aux mers chaudes.

      Tout cela est plus que d’actualité. Poutine ne lâchera pas sa proie et vaincra en Ukraine militairement, politiquement et finalement diplomatiquement avec l’émergence d’un nouveau monde multipolaire. Par exemple et comme vous l’évoquez, avec le contrôle de la mer Noire et l’accès à la Méditerranée, la Russie pourra faire face aux USA présents dans cette zone avec un groupe aéronaval naviguant en permanence.

      Et la France dans tout cela ?

      De Gaulle aurait compris depuis bien longtemps les enjeux de cette situation. Il en aurait tirer les conséquences dans le rôle qui est imparti à la France sur la scène internationale et aurait pris les devants. Plus récemment, on doit souligner que Chirac avait pris les bonnes décisions. Il avait réalisé avec beaucoup d’intelligence à l’époque de Schröder aux commandes en Allemagne et déjà Poutine en Russie un rapprochement de circonstances où tout le monde jouait gagnant. La France se payait même le luxe de surperformer les autres dans cet axe Paris-Berlin-Moscou. Cela se situait dans les années 2005/2007.

      Sarkozy a fait le choix inverse en se tournant d’emblée vers les USA. La France fut ensuite plongée dans la crise en 2008 et la récession qui en a suivi. Son alignement infantile sur la doxa budgétaire européenne, comprendre allemande, s’est concrétisée par le pacte de stabilité budgétaire européen. Sans aucun résultat. Pire, la participation de la France à la guerre américaine en Afghanistan a même accentué les difficultés. Hollande a suivi le chemin tracé par son prédécesseur avec le succès que l’on connaît.

      Quand à Macron, s’il a été reçu à Moscou, c’est humilié au bout d’une table immense et ridicule pour bien montrer ce qu’il représente : rien !

       
  • Poutine aurait déclaré que les sanctions technologiques imposées par l’Occident, créaient des difficultés colossales en Russie. Ce qui impacterait lourdement la montée en gamme militaire de son armée.
    Est-ce exact ?
    Par ailleurs, la Chine ne semblerait pas vouloir venir en aide aux russes dans ce domaine, le marché européen étant pour elle plus précieux. Enfin, ces difficultés entraînerait également une fuite massive de cerveaux russes.
    Quelqu’un peut-il confirmer ou infirmer ?
    Merci d’avance

     

    Répondre à ce message

  • Pour plus d’exactitude, le Proche-Orient et le Moyen-Orient sont la même région vue de deux points de vue différents : proche pour les Européens, moyen pour les Américains.
    J’adore l’expression : « Les médias de grands chemins », c’est presque mieux que « journalopes » et s’associe parfaitement avec le port de la cravate. ;’-D

     

    Répondre à ce message

  • Les ricains n’ont tellement pas de stock qu’ils dégomment du jihadiste un à un avec du hellfire à guidage laser (vidéos déclassifiées visibles sur youtube).

    Sans parler des drones et autres furtifs lucifériens, combien de AH-64 abattus en 50 ans de vraies opérations US spéciales contre, en gros, du matos russe, um ? Zéro, nada, peau de balle, niente, que dalle, peanut ;)

    Bref, soyons sérieux mdr

     

    Répondre à ce message