Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Privée de gaz russe, l’Europe relance ses centrales à charbon

Allemagne

Face au chantage russe sur le gaz et l’explosion des prix en raison de la guerre en Ukraine, le gouvernement allemand a annoncé ce dimanche 19 juin qu’il allait davantage utiliser les centrales à charbon, malgré leur coût environnemental. Cette décision est un revirement pour le gouvernement de coalition, faisant la part belle aux écologistes, et qui s’est engagé à sortir du charbon d’ici à 2030.

 

L’urgence pour Berlin est de sécuriser son approvisionnement en gaz et d’assurer sa production d’électricité. La seule solution à sa disposition est d’augmenter la cadence de ses centrales à charbon.

Un projet de loi sera donc présenté d’ici à l’été, qui permettra un recours accru, mais temporaire, au charbon, comme le rapporte notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux.

Dans un communiqué, le ministre écologiste de l’Économie, Robert Habeck, reconnaît que cette décision « est amère, mais indispensable pour réduire la consommation de gaz ».

Lire la suite de l’article sur rfi.fr

 

Autriche

Le gouvernement autrichien, confronté à la diminution des livraisons de gaz russe, a annoncé dimanche soir le prochain redémarrage d’une centrale à charbon désaffectée, afin de pouvoir pallier une éventuelle pénurie.

 

[…]

« Notre but premier est de sécuriser l’approvisionnement du pays », dont le gaz provient à 80 % de Russie, a justifié le chancelier conservateur Karl Nehammer, qui gouverne avec les Verts. « Il s’agit de remplacer le gaz russe manquant par d’autres sources ou fournisseurs afin de pouvoir continuer à constituer des réserves. »

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

Pays-Bas

Les Pays-Bas ont annoncé la levée des restrictions de production électrique au charbon afin de compenser une baisse des approvisionnements en gaz en provenance de Russie, un jour après l’Allemagne

 

Alors que la Russie coupe progressivement son approvisionnement en gaz vers plusieurs pays européens, les Pays-Bas ont décidé ce lundi 20 juin de lever les restrictions de production pour les centrales électriques au charbon de 2022 à 2024. « Cela signifie que les centrales électriques au charbon peuvent à nouveau fonctionner à pleine capacité au lieu du maximum de 35 % », a précisé le ministre Rob Jetten.

Lire la suite de l’article sur sudouest.fr

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2979138

    Les écolos, climatistes, verts, EELV, réchauffistes, et partisans acharnés des sanctions sont bien silencieux !
    Greta a-t-elle appelé à la fin des hostilités et des sanctions pour sauver le climat ?
    Jado, l’excité antipoutine, il en pense quoi ?
    On mesure bien toute l’hypocrisie de cette idéologie climatique !

     

    Répondre à ce message

  • #2979170
    Le 21 juin à 07:22 par H. K. Daghlian
    Privée de gaz russe, l’Europe relance ses centrales à charbon

    Toutes ces normes antipollution sur les véhicules, appareils de chauffage, usines tous azimuts et les contrôles stricts pour réduire les émissions de quelques nanogrammes, tout ce qui a été cumulé en économie de CO2 durant les deux dernières décennies va littéralement partir en fumée durant les quelques semaines qui suivront la mise en activité desdites centrales. Tout cet argent et ce temps perdus pour rien.

    C’est comme un gars qui économise pendant des années l’argent qu’il donne à la première prostituée qu’il trouve. C’est dire à quel point leurs décisions sont bâties sur du sable, qu’elles ne résistent pas à la moindre épreuve. Une leçon à retenir.

    Bande de branquignoles.

     

    Répondre à ce message

  • #2979173

    Sainte Greta, un commentaire ?

    C’est qui déjà en faite ? C’est ce qu’il y a de bien dans ce monde de consommations effrénées, on est de plus en plus vite remplacé, recyclé et oublié...ça fait envie le "boulot" d’idiots utiles...Quoi que pour elle, elle doit être très fière de s’être déjà faite "recyclée" vu son grand age et ses fausses convictions...Une mention toute particulière aux "adultes" qui l’ont instrumentalisée ! Chapeaux bas les artistes avec les félicitation du jury !

     

    Répondre à ce message

  • #2979176

    Le communisme est le SEUL mode de production que l’humain devrait considérer pour sa survie. Mais bon, la cupidité est parait-il normale et le capitalisme le seul moyen de faire avancer les choses !

     

    Répondre à ce message

    • #2979309

      Le capitalisme libéral est un modèle de production, le communisme est davantage une organisation politique et sociale.
      La Chine est à la fois communiste et capitaliste, mais c’est un capitalisme d’Etat.
      Ce qui est critiquable c’est le capitalisme financier (qui a pour finalité de faire de l’argent avec les capitaux et non de satisfaire des besoins de la population) et le capitalisme de connivence où l’Etat a perdu son rôle d’assurer la justice (= empêcher quiconque de nuire à autrui) en se laissant subvertir par les puissances économiques. Ce qui prive immanquablement le peuple de son pouvoir...

       
  • Les ressources russes sont pas perdues pour tout le monde. Pendant que l’Europe va se geler par intermittence avec les éoliennes (le smart grid, promis par IBM ne permettant de fournir qu’avec l’appoint de l’interconnexion de réseaux de distribution production incluant les centrales thermiques), et bien le sous continent indien, la Chine vont pouvoir bénéficier de l’énergie et des matières premières russes. Ça leur permettra la consommation, la consolidation de leur industrie. Tandis qu’ils nous verront nous tiers mondiser, avec en plus nos totems woke.

     

    Répondre à ce message

  • #2979211

    Du coup il va y avoir une taxe pollution sur les voitures électriques, "bien plus polluantes que les voitures à carburant liquide"...

     

    Répondre à ce message

  • #2979217

    Dire qu’on nous fait chier pour un contrôle technique qui te coûte un bras, et eux ils rallument les centrales à charbon, c’est une blague, en agricole on emmerde si je coupe un arbre cadastré, si je cure un fossé ou un ruisseau pour éviter qu’ils débordent et là, pfff....
    Quelle escroquerie

     

    Répondre à ce message

  • #2979313
    Le 21 juin à 11:53 par Un ploemeurois
    Privée de gaz russe, l’Europe relance ses centrales à charbon

    Vouloir faire n’importe quoi dans les conditions du réel va réveiller tout le monde.

     

    Répondre à ce message

  • #2979328

    Jusqu’où ils vont devoir manger leur chapeau et nous foutre dans la merde pour que les Etats Unis puissent foutre leurs bases en Ukraine(ou dans ce qu’il en restera) ? C’est très curieux cette capacité à jouer contre son camps.
    Bon bah "Homme blanc couper du bois..."

     

    Répondre à ce message

  • Et ils l’achètent où leur charbon ?
    Ils vont demander à la Pologne d’en extraire plus ?
    Réouvrir des mines en France et au Royaume-Unie dans l’année ?
    S’interdire dans acheter au Donbass à la Russie et la Biélorrussie !
    Sans compter les centrale qu’ils faut construire !
    Les transformateurs incapables de mettre à la norme 230V/50Hz
    l’électricité pourrie de Pologne.
    Les Allemands mettaient régulièrement ça à la poubelles(à la terre entre deux piquets) au début des années 2000.
    Bon courage !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents