Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Liberté, le film sur les soignants en France à l’ère du Covid-19

Et de l’obligation vaccinale

Confronté à une reprise de l’épidémie de Covid-19, le chef de l’État annonce le 12 juillet 2021, l’obligation vaccinale pour les soignants, ainsi que l’extension du pass sanitaire.
Applaudis lors de la première vague de la pandémie, décorés sur les Champs-Élysées un an plus tard, les soignants sont à présents stigmatisés par une grande partie de la population.
Le gouvernement leur donne jusqu’au 15 septembre pour se résigner et se vacciner, a défaut de quoi ils seront mis à pied puis licenciés.
Emmanuel Macron a monté le ton pour accélérer la vaccination, provoquant par son intransigeance un mouvement de protestation sans précédent au cœur de l’été 2021.

 

Deux documentaires sérieux et indispensables :

 






Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2805368

    Les bonnes questions à se poser (avis aux imbéciles pressés de se faire inoculer, pour soit disant... "renouer" avec les libertés... Enfin... peut-être ?!?) sont :
    - pourquoi le personnel soignant est-il aussi récalcitrant à se faire piquer ?
    - Sait-il des choses qu’ignore le commun des mortels ?
    - Le milieu des soignants constate-t-il que la soit-disant recrudescence de la maladie et de la "saturation" des lits de réanimation, est un bobard de plus ?
    - Les soignants ont-ils compris qu’en mettant le doigt dans l’engrenage de la "première dose" ce seront les vaccinations sans fin ?
    Si la réponse à ces questions est oui, alors ils doivent l’exprimer clairement dans leurs manifestations, afin d’en informer le plus de citoyens possible ; ce que ne font pas les médias infects.

     

    Répondre à ce message

    • #2805702

      Gérard, vous n’êtes pas sans ignorer que le but de cette pandémie c’est de réduire la population au niveau mondial, qu’il n’y a pas eu de cas de grippe en 2020, mais que tous ceux qui en avaient les symptomes ont été déclarés "covid", qu’il n’y a pas plus de mortalité qu’avant 2020, que les soignants savent des choses, oui, mais ya pas qu’eux, on a toutes les informations sur internet, il suffit de bien chercher, enfin, les soignants sont en première ligne pour voir tout ce qui est fait en dépit du bon sens depuis mars 2020.
      Tout le monde peut se rendre compte que les injections successives ne vont pas s’arrêter, que l’on nous fait porter le masque pour rien, ou du moins que c’est pas pour nous protéger, mais que c’est plutôt une forme de dressage des populations, tout comme la distanciation et le lavage des mains, ce qui d’ailleurs fonctionnent très bien au niveau de la majorité des populations qui ont besoin d’être guidés, pris en mains comme des enfants.

       
  • #2805380

    On dit qu’il y a de plus en plus de délinquants et donc de délinquance. Faut dire que l’État, par ses ministres, ses députés, ses sénateurs en crée pas mal de nouveaux chaque jour.
    Vous n"aviez pas de chaussettes au mois de juillet ? Coupable !
    Vous êtes fin gastronome et vous appréciez plus que tout la gastronomie lyonnaise ? Vous aimez à vous en glisser une petite en dehors des heures de repas ? Devant le mémorial de l’Axoa à Espelette, au Pays Basque ? Coupable !
    Vous apprenez les pronoms relatifs aux chérubins à têtes blondes ( ou crépues) lors d’une manifestation publique ? Coupable !
    Bon après, l’État en déculpabilisé pas mal aussi des délinquants. Nous l’avons tous constaté dernièrement dans l’actualité, dans les rubriques "massage à domicile " et " incitation à la haine des musulmans "...
    Peut mieux faire quand même l’État. Merde !..

     

    Répondre à ce message

  • #2805413

    Elle est bien loin l’époque où il y avait des imbéciles qui applaudissaient tous les jours vers 20h leur "travail héroïque" qui consistait surtout à poster des vidéos tik tok sur le net pendant que des gens nécessitant des soins crevaient dans les pires douleurs. Que pendant tout ce temps là les hôpitaux étaient quasi vides a été largement documenté. Avec le recul on reste pantois devant toute cette machination qui a été mise en place. Je pense notamment à cette photo prise en Italie de cette file de cercueils qu’on avait placé sur une remorque militaire et de corbillards défilant par les rues dont on nous avait fait croire que c’était tous gens qui venaient de crever du covid hors que s’il s’agissait de cadavres de clandos qui s’étaient noyés lors d’un naufrage d’un bateau. Il est temps que tout ce personnel médical qui a joué son rôle avec tant de ferveur afin de maintenir cette psychose qui n’a pas de nom passe maintenant aussi à la piquouze. Je me moque bien du fait qu’ils ne soient pas tous coupable. Je les jugent en tant qu’entité, en tant que bloque. Les nazis ont aussi été condamnés en tant que bloque. L’heure n’est plus aux distinctions. En avant la piqouze !

     

    Répondre à ce message

  • #2805416
    Le 10 septembre à 07:57 par Complote de pommes
    "Liberté", le film sur les soignants en France à l’ère du Covid-19

    Vu/écouté à l’instant sur le site Profession Gendarme (pas de lien) : ’Appel de Polynésie francaise contre la vaccination obligatoire’ d’un journaliste Jean Robin qui vit la-bas.
    Loi du 23 août, applicable ds 2 mois, qui rend la vax obligatoire pour quasi toute la population. ’Amende de 1500 € si refus et â chaque contrôle’.
    Et en plus comme ils sont confinés, pas possible de manifester.
    Comme la Nelle Calédonie, c’est un laboratoire. ’Si la Polynésie tombe, la France tombera à son tour’.
    Je disais à Paul82 récemment (que je salue) qu’il faut malheureusement s’attendre au pire.S’y préparer sur tous les plans : mental, physique, financier, matériel, défensif.

     

    Répondre à ce message

  • #2805433

    Bon documentaire, malgré quelques passages gauchisants. Le témoignage de ces soignants sur le tri des patients et sur l’usage du rivotril pour euthanasier plutôt que soigner est CAPITAL.
    Beaucoup de bon sens chez ces personnes simples qui donnent tant pour les autres.
    Bravo aussi à la femme médecin aux lunettes de soleil dont le témoignage sonne très juste.

     

    Répondre à ce message

  • #2805991

    si les soignants avaient été intelligents tout le monde en serait désormais informé.Ce n’est pas le cas.La seule solution était de faire bloc , de montrer l’unité sans faille face au gang criminel génocidaire du vax.Du médecin à l’aide soignant , tout le monde aurait dû manifester son hostilité face au poison.Et là croyez moi la stratégie aurait été payante. On ne remplace pas un médecin ou du personnel soignant de la même manière que l’on remplace un flic et son LDB face aux GJ.
    Que le personnel soignant constate qu’il s’est fait cocufier encore une fois par ce gang génocidaire , c’est son problème puisqu’il a refusé d’appliquer la solution qui s’imposait.

     

    Répondre à ce message