Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

Une guerre se prépare. J’ai entendu dire que cette guerre doit être évitée, que c’est « exactement ce que veut l’establishment ». Je ne suis pas d’accord. Je pense que les globalistes comme ceux du Forum économique mondial veulent certainement suffisamment de chaos pour fournir une couverture à la mise en œuvre de leur programme mondial de « réinitialisation », mais ils ne veulent pas de rébellion totale. Ils ne veulent que des événements dont l’issue est contrôlable ou prévisible – Ils ne veulent pas d’une résistance massive organisée qui pourrait les surprendre.

 

En fin de compte, cela n’a pas d’importance car la guerre est déjà à notre porte. Une personne a deux choix : se battre ou être réduite en esclavage. Il n’y a pas de troisième option. Il n’y a pas de marche arrière. On ne peut pas s’en cacher et il n’y a pas de solution passive.

La récente déclaration de Joe Biden d’une obligation nationale de vaccination au niveau fédéral a en pratique garanti que le conflit est inévitable. Pourquoi ? Parce que c’est la première étape majeure vers une société à deux vitesses dans laquelle les non-vaccinés sont exclus de l’économie. La prochaine étape ? Des vaccinations forcées sous la menace d’amendes et d’emprisonnement, la menace de confiscation de ses enfants, ou la vaccination sous la menace d’une arme à feu. Inutile de dire que cela ne m’a pas du tout surpris. En décembre de l’année dernière, j’ai publié un article intitulé « Si vous pensiez que 2020 était une mauvaise année, regardez ce qui se passera en 2021« , affirmant que :

Il y aura alors une forte pression pour exiger des passeports médicaux prouvant qu’une personne n’est pas infectée pour entrer dans n’importe quel lieu public. Cela signifie qu’il faudra se soumettre à une recherche de contacts 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ou se faire vacciner chaque fois qu’on le lui demandera. En gros, votre vie sera sous le contrôle total de l’État ou des gouvernements fédéraux si vous voulez avoir un semblant de retour à votre vie normale… De nouvelles mutations du virus de la Covid-19 seront commodément découvertes chaque année à partir de maintenant, ce qui signifie que le public devra se faire vacciner constamment, et la tyrannie médicale ne disparaîtra jamais à moins que les gens ne prennent une position agressive.

J’ai aussi souvent mentionné dans le passé que Biden va instituer des mandats de vaccination au niveau fédéral et peut-être même des confinements de niveau 4. Nous n’en sommes pas encore au stade des confinements par décret, mais l’administration Biden tente de plonger tête baissée dans le programme de contrôle avec un décret stipulant que toutes les entreprises américaines comptant 100 employés ou plus doivent exiger de leurs employés qu’ils fournissent une preuve de vaccination ou qu’ils présentent un test Covid négatif chaque semaine (ce qui sera impossible pour la plupart des gens). En d’autres termes, la montée orwellienne des passeports vaccinaux a officiellement commencé aux États-Unis.

L’annonce de Biden n’était pas seulement une violation totale de la Constitution et de la Déclaration des droits, elle était également condescendante et vitriolique envers les Américains qui refusent de devenir des cobayes pour des vaccins expérimentaux et non testés. Biden a suggéré que l’establishment « a été patient, mais sa patience est à bout. »

Je dois dire que Biden va avoir un choc s’il pense que nous nous en soucions.

Je ne peux pas couvrir chaque mensonge et erreur logique du discours de Biden, car ce n’est pas le but de cet article. Je ne peux qu’attirer l’attention sur des conclusions logiques très élémentaires et des preuves scientifiques qui démystifient la plupart des propos absurdes de Biden. Puisqu’il semble si intéressé à savoir pourquoi nous sommes « hésitants », passons en revue ces éléments UNE FOIS DE PLUS, d’accord ?

1 – Le taux de mortalité médian des personnes infectées par le virus de la Covid, selon presque toutes les études médicales et tous les décomptes officiels des gouvernements, reste de 0,26 % des personnes infectées. Étant donné qu’environ 40 % de tous les décès dus à la Covid surviennent chez des personnes vivant dans des maisons de retraite et présentant des conditions préexistantes, il est probable que le taux de mortalité réel soit beaucoup plus faible. Mais admettons qu’il soit effectivement de 0,26 % – Pourquoi faudrait-il imposer des contrôles médicaux draconiens sur un virus auquel 99,7 % des gens survivront facilement ? Pourquoi ne pas créer un fonds de soutien pour les 0,26 % de personnes qui sont vraiment en danger, afin qu’elles puissent rester chez elles pendant que le reste d’entre nous poursuit sa vie normale ?

2 – Tout au long de la pandémie aux États-Unis, le pourcentage le plus élevé de lits d’unité de soins intensifs occupés par des patients Covid a été de 17 %. C’est le pic Covid dans les unités de soins intensifs. Au cours des derniers mois, le pourcentage a été plus proche d’une moyenne de 8 % ou moins. C’est ce que révèlent les propres statistiques du gouvernement, que le CDC enterre désormais au lieu de les publier ouvertement pour que le public puisse les consulter facilement. Donc, lorsque les médias ou Biden prétendent que les unités de soins intensifs sont « submergées » par les patients atteints de la Covid-19, c’est un mensonge. Une nouvelle étude nationale des dossiers hospitaliers électroniques sur les patients atteints de la maladie de Creutzfeldt-Jakob montre également que près de la moitié des « hospitalisations » liées à la maladie de Creutzfeldt-Jakob sont en fait des personnes asymptomatiques, et non des malades mortels comme le dépeignent souvent les médias.

3 – Les vaccins Covid expérimentaux à ARNm n’ont PAS été testés sur le long terme pour prouver leur sécurité à long terme. Du moins, aucun n’a jamais été communiqué au public. En moyenne, les vaccins sont testés pendant 10 à 15 ans avant d’être approuvés et autorisés à être utilisés chez l’homme. Les vaccins Covid ont été mis en circulation en quelques mois seulement. Encore une fois, il n’y a AUCUNE PREUVE que les vaccins Covid soient sûrs à long terme, et il y a déjà un certain nombre d’exemples de manque de sécurité à court terme. Pourquoi ferions-nous confiance à un vaccin expérimental à pic protéique qui est loin d’avoir le même historique de tests que la majorité des autres vaccins normaux ?

4 – De multiples études menées dans des pays où les taux de vaccination sont élevés, dont une étude récente réalisée en Israël, prouvent qu’il n’existe pas de « pandémie de personnes non vaccinées ». En fait, 60 % des cas d’infection en Israël sont en réalité des personnes parfaitement vaccinées. En outre, Israël a constaté que les personnes vaccinées ont 13 à 27 fois plus de risques d’être infectées que les personnes ayant une immunité naturelle, et qu’elles ont 8 fois plus de risques de se retrouver en soins intensifs. Ces résultats renforcent les données publiées il y a un mois dans le Massachusetts, où 5100 personnes entièrement vaccinées ont été infectées par la Covid et 80 d’entre elles sont mortes. En d’autres termes, les vaccins ne fonctionnent pas si bien, surtout lorsqu’on les compare à l’immunité naturelle.

5 – Les données du Public Health England et du NHS montrent que les personnes vaccinées et non vaccinées ont un taux d’infectiosité presque identique. En d’autres termes, une personne vaccinée est presque aussi susceptible de vous donner la Covid-19 qu’une personne non vaccinée.

Maintenant, posons quelques questions rationnelles face à ce cirque irrationnel de la peur Covid :

- Si les vaccins expérimentaux fonctionnent réellement, en quoi les personnes non vaccinées constituent-elles une menace pour les personnes vaccinées et pourquoi les personnes non vaccinées devraient-elles être obligées de se faire vacciner ?
- Si les vaccins ne fonctionnent pas, alors, encore une fois, pourquoi devrait-on forcer QUICONQUE à prendre un vaccin non testé et non fiable ?

Slow-Joe soutient que les vaccins sont « sûrs et efficaces » contre la Covid, mais quelques secondes plus tard, dans le même souffle, il affirme que « les personnes non-vaccinées sont une menace pour les personnes vaccinées. » Il promeut le mensonge selon lequel il s’agit d’une « pandémie de personnes non vaccinées », puis affirme que les personnes vaccinées sont en danger. Même un enfant pourrait déceler les contradictions inhérentes aux affirmations de Biden.

Comme toujours, la question des « mutations » est évoquée pour défendre les campagnes de vaccination à 100 %. Mais si ce sont les « mutations » qui posent problème, pourquoi le gouvernement ne tient-il pas compte du fait qu’une population vaccinée est tout aussi susceptible, sinon plus, de créer des variants mutants d’un virus que les personnes non vaccinées ? Pourquoi les non-vaccinés sont-ils montrés du doigt comme étant la prétendue menace pour la société ?

La question la plus importante est : pourquoi devrait-on se soumettre aux obligations Covid ? Les obligations ne sont pas des lois, ce sont des restrictions légales sans fondement juridique. L’essentiel ? Les ordres anticonstitutionnels ne doivent pas être suivis. Cela nous amène aux stratégies des États et des collectivités locales pour lutter contre les contraintes fédérales en matière de passeports. Entrons dans le vif du sujet :

Ignorer simplement les contraintes et continuer à vivre comme si de rien n’était.

Comment Biden prévoit-il de faire appliquer ces obligations dans les entreprises ? S’ils refusent de le faire juste pour le faire, que peut-il répondre ? Qui enverrait-il pour menacer ou punir ces entreprises ? Qui serait assez stupide pour suivre cet ordre ? Envisage-t-il d’envoyer le fisc, le FBI, le ministère de la Santé ? Il faut bien que quelqu’un le fasse, non ? Et que se passe-t-il lorsqu’un commerce est menacé et qu’une foule de conservateurs de la communauté prend sa défense ? Que se passe-t-il lorsque les forces de l’ordre locales et étatiques se mettent en travers du chemin des agences fédérales ? Que va faire Biden à ce sujet ? Réponse – Rien, du moins rien de direct.

La méthode indirecte fonctionne dans les deux sens

Si Biden est confronté à une solide résistance aux passeports dans les communautés et les États, il ne lui reste qu’une seule voie, celle de la pression indirecte par le biais de sanctions économiques. Biden va tenter de forcer les États à se conformer en réduisant les fonds fédéraux et les impôts. Cette idée peut en effrayer certains, car il y a un pourcentage de la population de chaque État qui dépend des programmes fédéraux EBT et autres pour sa survie. Cependant, le gouvernement fédéral peut être puni de la même manière tout aussi facilement par les États. Laissez-moi vous expliquer…

Confisquer les terres et les ressources fédérales

Tout État qui est privé de sa part légitime de l’argent des impôts peut facilement revendiquer la propriété des terres fédérales et des ressources qu’elles contiennent. Ce sont les restrictions de l’EPA sur ces terres qui ont été injustement utilisées pour tuer de nombreuses industries à travers le pays. Avec une gestion appropriée, ces ressources peuvent être utilisées pour revitaliser les économies des États et compenser toute perte de fonds fédéraux.

Offrir aux entreprises des exonérations fiscales fédérales si elles se délocalisent

Les États rouges peuvent également punir le gouvernement fédéral en empêchant le recouvrement des impôts par l’IRS à l’intérieur de leurs frontières et en retournant la situation contre Biden. De nombreuses entreprises seraient prêtes à échapper aux taux d’imposition élevés de Biden et apporteraient des emplois et des richesses aux États rouges, laissant les États bleus conformistes dans la poussière.

Chasser les agences fédérales de l’État ou du comté

Les forces de l’ordre locales refusent d’appliquer les obligations dans de nombreux endroits, ce qui est un bon début, mais à terme, les shérifs et les communautés devront peut-être supprimer complètement la présence fédérale afin de mettre un terme aux violations des libertés civiles.

Offrir des havres de paix aux militaires qui désertent pour éviter la vaccination forcée

Un grand pourcentage de soldats disent qu’ils ne se conformeront pas aux exigences fédérales en matière de vaccination, ce qui est tout à fait compréhensible au vu des preuves que je viens de présenter ci-dessus. Les États rouges auraient tout intérêt à offrir une protection aux soldats qui quittent l’armée, sur la base du principe d’autonomie en matière de santé. Peut-être pourraient-ils même aider à la formation de milices d’État…

Réduire les restrictions sur les installations de traitement médical – Démarrer des cliniques gratuites sans obligations de vaccination

30 à 40 % des professionnels de la santé, selon l’État, déclarent qu’ils ne prendront pas le vaccin expérimental, et qu’ils sont prêts à perdre leur emploi dans le processus. Pourquoi ne pas faire venir ces personnes aux compétences médicales précieuses dans les États et comtés rouges et les laisser créer des cliniques en dehors des réglementations fédérales étouffantes ? Cela pourrait même réduire les prix des soins médicaux dans de nombreux cas.

Établir des relations commerciales avec d’autres États libres

Les conservateurs et les constitutionnalistes doivent s’organiser et s’unifier, et la meilleure façon de le faire est de commencer par le commerce. Il est probable que Biden tentera d’interférer avec les importations et la chaîne d’approvisionnement lorsqu’il s’agit des États rouges, ils devront donc se serrer les coudes sur le plan économique afin d’éviter toute perturbation de la disponibilité des marchandises.

Nous devons repenser la manière dont les États interagissent entre eux et mettre en place une production et un commerce plus indépendants au lieu de dépendre de fournisseurs étrangers. Nous aurons également besoin de banques adossées à des matières premières et de monnaies adossées à des matières premières, car le pouvoir d’achat du dollar américain ne durera plus très longtemps de toute façon.

S’unifier pour la défense

Si Biden et les globalistes continuent de pousser à la tyrannie médicale dans les États et les comtés qui n’en veulent pas, il y aura éventuellement des appels à la sécession. Les États bleus tenteront également de restreindre les déplacements des habitants des États rouges en utilisant des points de contrôle de passeports Covid. Nous savons tous que cela va arriver. Tous les comtés conservateurs devraient organiser une sécurité localisée par le biais de milices publiques, et les gouvernements des États devraient également réfléchir à cette question. S’il y a une chose que les autoritaires détestent plus que tout, c’est de souffrir de l’existence de voisins libres. Ils essaieront de nous empêcher d’être libres, et nous devons être prêts à répondre à leur violence par la nôtre.

Enfin, je voudrais m’adresser directement à Joe Biden, puisque Joe a tenu à s’adresser personnellement à nous :

Joe, laissez-moi clarifier ceci dans les termes les plus simples possibles afin que vous puissiez le saisir – Vous n’êtes pas important. Vous n’êtes pas un législateur et vous n’êtes pas un dirigeant, vous êtes un employé du peuple américain, c’est tout ce que vous êtes censé être. Et même si vous souhaitez être un dictateur, cela n’arrivera pas. Nous ne le permettrons pas. Je réalise que vous êtes une marionnette et que vos manipulateurs globalistes prennent la plupart de vos décisions et écrivent la plupart de vos déclarations pour vous, alors vous pouvez leur transmettre ce message également : NOUS N’OBTEMPÉRERONS PAS. Cela ne se produira pas. Habituez-vous à cette idée.

Nous sommes un peuple pacifique et l’avons toujours été. Notre tolérance à l’égard de vos intrusions jusqu’à présent en est la preuve. Mais ne prenez pas notre caractère pacifique pour de la faiblesse. Si vous continuez à vous en prendre à nous, vous le regretterez. Nous vous donnerons une importante leçon d’humilité, une leçon dont vous et vos amis élitistes avez cruellement besoin et que vous n’apprécierez pas. Ceci est une promesse.

Brandon Smith
 
 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2823311
    Le 8 octobre à 13:01 par Tortue géniale participative
    Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

    Brandon Smith est un trentenaire qui vit dans le Montana, état rural peuplé en partie de fermiers et d’éleveurs de bétail.
    D’aprés la prose que je viens de lire, Brandon et ses potes doivent déjà être en train de graisser leur AR-15 et compter leurs cartouches, pendant qu’en France les réfractaires au pass sanitaire se donnent rdv à la petite séance d’auto-promotion hebdomadaire de Philippot pour gueuler des slogans éculés et faire des chorégraphies sur du kassav ou la compagnie créole.

     

    Répondre à ce message

    • #2823435
      Le 8 octobre à 17:47 par Bergson
      Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

      Je sais, vous savez visiblement que Philippot est un élément du dispositif, un fake opposant répandu sur la télé et les médias de l’ oligarque Bolloré et qui en déborde largement depuis un certain temps. D’ ailleurs il porte les codes vestimentaires des francs maçons, à la Barbier et de son propre aveu, soit le "the first step", le premier niveau d’ implication servile envers l’ oligarchie mondialiste. Alors oui il va falloir défendre nos vies, comme le rappelait Pierre Hillard spécialiste du mondialisme dans ses vidéos passées car le gros temps se lève..

       
    • #2823439
      Le 8 octobre à 17:50 par Syzygy
      Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

      @Tortue

      Penser que les Français sont un peuple de révolutionnaires est une erreur fondamentale. Les responsables de la Révolution dite "française" ainsi que les 10 ans de bains de sang qui ont suivi était l’œuvre d’un groupe secret très bien organisé, financé par des banksters. Aujourd’hui, nous sommes toujours encore sous leur joug. Informez-vous ... les Kikis ne sont que des courroies de transmission...

      Parions qu’il ne se passera RIEN d’important !

       
    • #2823510
      Le 8 octobre à 21:06 par Adélaïde
      Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

      Un truc que j’ai trouvé étrange c’est que F. Philippot a fait virer Dieudonné d’une de ses manifs comme s’il était un pestiféré, ou alors il a peur de ce que pourrait en dire la patrouille.

       
    • #2824153
      Le 10 octobre à 01:56 par On est d’accord LOL
      Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

      Un truc que j’ai trouvé étrange c’est que F. Philippot a fait virer Dieudonné d’une de ses manifs comme s’il était un pestiféré, ou alors il a peur de ce que pourrait en dire la patrouille.



      Philippot n’a jamais pu pardonner Dieudonné son sketch sur le mariage "pour tous" :

      - Même avec énormément d’Amour, ce qui va en sortir, n’ira jamais à la maternelle...

       
  • #2823314
    Le 8 octobre à 13:05 par sundance
    Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

    On voit que la Fracture est en train de se faire, les pro Patrie/Famille/etc.... et les Pro Mondialisme déconnectés, Satanisés. Voilà des solutions efficaces pour continuer à vivre ses valeurs civilisationnelles, faire sécession et reprendre son destin en main. De plus ou se trouve le camp des valeurs primordiales, bons sens, éthique, respect, du côté des Rouges, c’est clair. Aux USA avec des états comme le Texas et autres c’est possible, d’ailleurs beaucoup de républicains sont partis pour vivre entre Patriotes. Nous en France c’est beaucoup plus compliqué, reprendre des villages abandonnés et y amener des gens attachés à nos idées. Ce serait génial, mais l’état Français ferait tout pour l’empêcher.


     

    Répondre à ce message

  • #2823334
    Le 8 octobre à 13:39 par Jérômeproudhon
    Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

    Aujourd’hui brandon, je crois au peuple américain, c’est ironique l’histoire, mais aujourd’hui, je veux être votre allié, je veux même que le peuple français puisse avoir le droit d’être armé, que mon peuple ai le droit de se défendre contre la plus grande violence que j’ai connu de la part de nôtre haut. Contre la plus grande censure opéré par les générateurs d’informations, alors oui, ne lâchez rien, cette fois-ci, c’est une guerre contre votre peuple, contre notre peuple, contre les peuples, et aujourd’hui, les ritales, les espaguins, les portos et tout les peuples ou il y a juste trois canards qui se révoltent, vous n’avez aucune importance pour l’humanité, aujourd’hui, c’est une histoire d’hommes ! Et c’est les hommes qui font l’histoire.
    C’est quoi un humain dans le great reset ? Il est absolument rien, il est juste une source, un objet .ce sont des malades, ce sont des créatures malfaisantes, des divinités des ténèbres, ils n’ont pas le droit de gagner, j’ai des gosses que j’aime vraiment, beaucoup plus que ma vie.

     

    Répondre à ce message

    • #2823450
      Le 8 octobre à 18:29 par sundance
      Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

      Tout à fait d’accord avec vous, d’ailleurs il suffirait de quelques milliers de personnes déterminées et ce serait fait. La France attends sa Vrai révolution, pas le simulacre de 1789. Les élections c’est bidon et pipé. En attendant je ne vois pas vraiment cet espoir en cours de réalisation.

       
    • #2824007
      Le 9 octobre à 19:01 par oui évidemment
      Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

      Déterminés mais à quoi ?
      Je suis sûr que vous même n’avez pas la réponse à cette question .
      Quelle genre de révolution ? Comme 1789 ?

      Et pour mettre quoi à la place ? Je suis sûr qu’il n’existe même pas 50 personnes capables de s’entendre sur cette question.

       
  • #2823346
    Le 8 octobre à 13:52 par Domino
    Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

    Bien dit. C’est là que la France, pays ultra-centralisé, a plus difficilement ces échappatoires...

     

    Répondre à ce message

  • #2823486
    Le 8 octobre à 19:52 par Gilles
    Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

    Comme annoncé par Attali, le N.O.M. c’est à la place de la guerre ou après la guerre. Ca passe ou ça casse, ou encore la fin justifie les moyens, comme crédo des globalistes

     

    Répondre à ce message

  • #2823497
    Le 8 octobre à 20:20 par Paul82
    Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

    Désobéissance civile : voilà la solution. Et à ceux qui crachent sur les manifestants du samedi (et pas qu’à Paris, sortez un peu !) vous proposez quoi concrètement ?

    Dernièrement au Mans, certains essaient de passer en force dans des établissements publics qui imposent le pass. On demande à chaque fois un responsable : certains sont des murs de briques, d’autres sont plus coulants.

    D’autres organisent une collecte alimentaire pour aider les soignants qui sont suspendus (dons en nature, pas d’argent).

    Voilà, voilà...

     

    Répondre à ce message

    • #2823612
      Le 9 octobre à 07:49 par Lovecraft
      Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

      En ce qui concerne les soignants, il existe aussi les collabos qu’on ne voit pas à la télé, par exemple ceux qui injectent ou qui incitent à l’injection, ceux qui manipulent leurs patients. Par exemple, je me suis rendue chez mon généraliste il y a 2 jours et celle-ci évidemment m’a demandé comment j’allais... Et je lui ai dit entre autre que cette propagande incessante pour la piquouse me pesait en rajoutant que c’était problématique car il y a beaucoup d’effets secondaires pour un vaccin. Elle a haussé les épaules avec agacement et a répondu que dans les services de réa en ce moment, il n’y a principalement que des gens non-vaccinés, qu’elle-même était vaccinée et que je n’étais pas médecin et du coup m’a demandé ’si j’étais vaccinée... J’ai répondu que je ne voulais pas mourir, évidemment elle a commencé à s’agiter. Donc à la fin, comme je voyais qu’elle me prenait pour une cinglée, je lui ai posé 3 questions : ça ne vous pose pas de problèmes qu’on envisage de vacciner les petits dès 2 ou 5 ans ? Réponse :"les enfants reçoivent déjà plusieurs vaccins, ça ne pose pas de problèmes !" "Vous me soigneriez comment si j’avais le covid ? Avec du doliprane comme vous l’a ordonné le gouvernement et/ou l’ordre des médecins ? Pas de réponse... Juste qu’elle me soignerait, c’est vague comme réponse, et :" Pourriez-vous m’expliquer, étant donné que vous êtes médecin, ce qu’il se passe dans le corps quand celui-ci reçoit un vaccin expérimental covid 19 ?" Moi comme vous l’avez dit je n’y connais rien, mais vous en tant que médecin, vous intéresser à la question me semble important et..." ah oui j’oubliai, pourquoi portez-vous le masque puisque vous êtes vaccinée" ?... De toutes façons ce type de médecin à la science infuse ne soigne pas, autant les bousculer ! D’ailleurs je ne dois pas être la seule, car elle a laissé échapper qu’elle en avait assez de polémiquer, que ça bouffait son énergie ! Moralité, je vais changer de toubib.

       
  • #2823524
    Le 8 octobre à 22:15 par CJackoQuilaDit
    Les globalistes ont besoin du chaos pour leur Grand Reset

    @Bergson and Syzgy...
    Diviser pour mieux régner ! Rien ne les arrêtera, dans l’avancement de "notre projet", je dis bien rien, absolument rien ! Priez Jahbulon miséreux de sans dent !

     

    Répondre à ce message

  • #2823596

    dans mon établissement ça y est ils ont reçu les nouvelles affiches de propagande pour la grippe. Cette année ces affiches sont plastifiées de bonne qualité, grand format, ils ont mis du pognon les mecs, avant c’était à un pdf imprimé sur a4. Donc ils sont déjà en train de demander aux Soignants de se vacciner contre la grippe 2 ou 3 mois après avoir reçu deux dose d’anti COVID. Et devinez quoi ? 90% se ruent sur le vaccin de la grippe. Sans broncher ils y vont tous. En réunion j’ai halluciné on était deux à dire non. de plus, le discours de culpabilisation ne tient pas chez moi et les chefs le savent par contre tous les « manipulables » sont priés de se présenter la semaine prochaine à une « réunion d’information » sur la vaccination de la grippe pour en faire la promotion. Et la meilleure : un collègue dit « non » je ne le ferai pas, les deux fois où j’ai fais le vaccin j’ai choppé la grippe justement. Donc hors de question. Et là ma chef lui répond (attention c’est du lourd) : « estimez vous heureuse d’avoir été vaccinée alors sinon vous auriez fini en réa » ... la putain de manipulation, l’inversion, le mensonge total. J’exerce dans un établissement de santé privé pour info. Je suis infirmier. Et j’assiste à un spectacle juste incroyable en ce moment. Certains médecins n’hésitent pas une seconde à dire de ceux qui ne se vaccinent pas, vous êtes des assassins. Mot pour mot. mais alors si je choisi de pas me faire vacciné, le danger c’est d’en crever ? C’est mon choix. Si la personne ou le vieux en face de moi ne l’est pas c’est son choix aussi, si je lui refile c’est sa responsabilité également. Par contre si la personne en face de moi est vaccinée ou est le problème, elle est super bien protégée non ?? ... leur propagande ne tiens pas, avec moi en tout cas ils le savent ... j’ai du céder a une seule dose de moderna, mais ce sera la dernière et ils le savent aussi. J’ai dit à mes chefs « encadrez bien mon pass sanitaire, ce sera la première et dernière fois » ce monde de la santé pue la mort à plein nez et la reconversion pointe son nez !! vivement que je me barre.

     

    Répondre à ce message

  • #2824163

    Déjà qu il arrête de dire LA covid mais LE covid ou mieux le coronacircus
    Mais effectivement les ricains (la base républicaine) à la différence des français ont de quoi se faire comprendre, ils sont armes jusqu aux dents
    Donc si on leur impose ne serait ce qu une vaxxination forcée, je pense qu il y aura du grabuge
    En France c est pas avec nos ballades du samedi que ça changera qqe chose
    Beaucoup portent encore la muselière et se font piquer pour obtenir le pass de la honte et l exiger fièrement

     

    Répondre à ce message