Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le militant antifa Raphaël Arnault se félicite des condamnations d’Alain Soral

Dans TPMP (Touche pas à mon poste !) du 29 octobre 2021, il est question de la campagne de Zemmour et de ses remous dans la société française. Le débat a pour titre « Manifestations, boycotts et débordements : Éric Zemmour est-il un danger pour l’ordre public ? » Cyril Hanouna invite Raphaël Arnault, militant antifa lyonnais, qui a justement été « agressé » par des « fascistes » le mois précédent. Libération a relaté l’affaire.

Le militant d’extrême gauche Raphaël Arnault, leader des antifascistes de la « Jeune garde Lyon », a été agressé par des membres du groupuscule d’extrême droite « Zouaves Paris » ce jeudi matin. Un guet-apens tendu par ces néonazis proches de Génération identitaire et responsables de nombreuses violences dans la capitale. La plupart ont agi à visage découvert en pleine gare de Lyon, au milieu de la foule et à coups de cannes.

Il était aux alentours de 11h15 lorsque Raphaël Arnault descend de son train en provenance de Lyon. Sur les réseaux sociaux, il avait appelé depuis plusieurs jours à se rassembler devant le tribunal de Paris où se tient ce jeudi le procès de Thomas Portes, cadre de Génération.s (le parti fondé par Benoît Hamon) et porte-parole de l’écolo Sandrine Rousseau, poursuivi par Génération identitaire qu’il avait qualifié de mouvement « néonazi » en 2018. « Est-ce parce qu’ils se doutaient que je ferai le déplacement ou car quelqu’un m’a reconnu dans le train, comme la semaine dernière où des militants royalistes de l’Action française m’ont déjà pris à partie ? » s’interroge Raphaël Arnault, joint par Libération. « En tout cas, ils m’attendaient à l’arrivée… »

 

Pour créer un peu de clash publicitaire et faire contrepoids à l’extrême gauche, Hanouna invite une zemmourette en plateau, Juliette Briens, décrite comme « influenceuse patriote ».

 

 

Rappel : « l’accueil » de Zemmour par le maire de Biarritz...

 

 

Après un sujet sur l’accueil réservé par l’extrême gauche à Zemmour dans la ville basque, l’animateur lance le débat à 9’46.

Hanouna  : Est-ce que vous êtes d’accord avec le maire de Biarritz, avec la maire de Biarritz qui dit de ne pas accueillir Éric Zemmour ?

Benaïm : Non parce que typiquement on ne fait que le renforcer. On met un euro dans la machine, on met un euro dans le nourrain. C’est-à-dire que les gens, quand ils imaginent qu’on le bâillonne, parce que c’est ce qu’ils imaginent, ben ils disent si on le bâillonne c’est qu’il a des choses à dire et qu’on ne veut pas qu’on les entende, nous. Donc pourquoi est-ce qu’on ne peut pas entendre ces choses-là, qu’est-ce qu’il se passe, on peut pas entendre ses idées ?

Valérie a raison, et ce raisonnement s’applique non seulement à Zemmour mais aussi, rétroactivement, à Soral et Dieudonné. Sauf que Soral et Dieudonné n’appartiennent pas à la communauté de lumière, et ça change tout, mais alors tout. D’amis avec qui le Système peut composer, ils passent à ennemis irréductibles à combattre jusqu’au bout. Reprenons le débat chez Hanouna

Maxime Guény : L’idée n’est pas de le bâillonner, mais force est de constater qu’aucun de ses meetings ne repose sur la sérénité...

Géraldine Maillet : Non mais c’est pas le Dalaï Lama !

Le débat pend une autre tournure, moins drôle, à 11’33.

Hanouna  : Raphaël, quand t’entends les gens dire que c’est juste le renforcer...

Arnault  : Y a un personnage qui s’appelle Dieudonné, et notamment son petit copain Alain Soral, là, qui a été condamné fermement pour ses propos antisémites, ben, moi ça me fait du bien, tant mieux que ce personnage soit condamné !

Hanouna  : Alors Éric Zemmour il a été condamné aussi.

Arnault  : Éric Zemmour a été condamné notamment pour la haine raciale etc., Éric Zemmour c’est un personnage qui est à la télé, devant tout le monde, sans complexe, il fait du négationnisme, en disant que la France n’a pas joué de rôle notamment envers les juifs.

 

 

Briens  : Non mais quand est-ce qu’il a dit ça, non mais vous délirez... Je ne vais pas le laisser dire n’importe quoi !

Arnault  : Le maréchal Pétain, il avait des collaborateurs, des ministres d’extrême droite qui emmenaient des juifs dans des camps...

Briens  : Mais Zemmour il est juif espèce de !

Arnault  : C’est pas parce qu’il est juif qu’il peut être antisémite.

Hanouna  : Vous voulez dire c’est pas parce qu’il est juif qu’il peut pas être antisémite.

Arnault  : Tout à fait.

Or, chacun sait que les antifas sont la milice du pouvoir profond qui est utilisée, parce que les forces de l’ordre n’ont pas tous les droits, notamment celui de créer du désordre, du trouble à l’ordre public, pour justement créer du désordre chez les anti-Système. Et les accuser du désordre ainsi créé. C’est ce qui est arrivé à Dieudonné en janvier 2014. Wikipédia résume :

Le 9 janvier 2014, vers 13 h, le tribunal administratif de Nantes autorise le spectacle Le Mur, annulant en référé l’arrêté d’interdiction pris le 8 janvier 2014 par le préfet de Loire-Atlantique.

Manuel Valls saisit le Conseil d’État à 15 h. Trois heures plus tard, l’audience se termine.

Vers 18 h 40, le juge des référés du Conseil d’État publie sa décision de quatre pages, qui annule la décision du tribunal administratif et valide l’interdiction du spectacle. Dieudonné, dont la représentation devait commencer à 20 h, doit renoncer in extremis à se produire à Nantes.

Le combo provocation-inversion accusatoire est vieux comme le monde, et Fouché n’a rien inventé, Pasqua non plus. Les antifas, en réalité, sont protégés et par la police, et par la justice, ils évoluent dans l’impunité la plus totale, et il faut une tentative d’assassinat évidente pour envoyer un antifa en prison. Mais si un anti-antifa se défend, et envoie un antifa au sol, c’est l’anti-antifa qui va en prison. Qu’on se le dise.

 

 

Pour mémoire : Alain Soral a été agressé de nombreuses fois par les antifas, sans que la justice ne lève le petit doigt

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • je me suis frotté au skins à paris dans les annees 90, mais aujourd’hui presque 30 ans plus tard, à l’age de 47 ans ils me plaisent bien les zouaves paris...et ce quelque soit ce qu’ils pensent de moi...paris est nationaliste et moi aussi.

     

    Répondre à ce message

  • #2836422

    Arnault...tu as raison !

    Dieudo et Soral ont été condamné et ont été bannis des Médias.
    Zemmour a été condamné et b...ah bah non merde...

    Arnault...Pourquoi Zemmour il est encore invité sur les plateaux Télé et à la Radio, sur des grandes chaînes et stations ??? Pourquoi ne parle-t-on quasiment QUE de lui lorsqu’il s’agit d’évoquer la présidentielle ?

    Allo, allo ? Arnault ?

     

    Répondre à ce message

  • #2836435

    Ce type qui se croit malin, est la synthèse quasi parfaite de la connerie humaine, au service du grand capital mondialo sioniste.

     

    Répondre à ce message

  • J’aime le regard de ce jeune, respirant l’intelligence, et dont l’expressivité rappelle les plus brillants des merlans frits... :-)

     

    Répondre à ce message

  • #2836467

    Le problème du bourgeois c’est qu’il est étranger au monde du travail, ce qui lui laisse bien trop de temps pour réfléchir
    Il réfléchit donc par ennui et donc mal
    La réflexion ne doit pas être un outil pour combler l’ennui
    Mais là pour moi c’est un mystère, car il y’a bien des bourgeois, mais dépourvus de réflexion
    C’est un amalgame d’émotions et de bêtise abyssale
    On est dans le dégénéré qui croit que sa pensée est profonde, alors que c’est une chiasse verbale

     

    Répondre à ce message

  • Le débat pend une autre tournure, moins drôle, à 11’33.

    Oui. Je savoure avec mépris. Mais aussi cela : Antisémitisme, interdiction au nom de la cohésion nationale, interdiction préventive pour troubles à l’ordre publique, etc etc...
    Zemmour, le " très censuré Zemmour ", lui, s’est offert une dérogation. Il n’est pas français et donc la loi, réservée aux Français, ne s’applique pas à lui. - Nobles Français, regardez : les cités djihadistes refusent vos lois et leurs locataires ne vont pas en taule (!)

    On atteint les profondeurs des profondeurs. Mais ce sera l’image de Soral qui gagnera...

     

    Répondre à ce message

  • #2836492

    Aux États-Unis, un anti-fa c’est un anti-First Amendment.

     

    Répondre à ce message

  • Le représentant antifa est typique de ce groupe qui se revendique comme violent et sans concession contre "le fascisme" mais qui viennent te parler d’agression dès qu’ils se retrouvent avec des vrais bonhommes en face d’eux.
    Effectivement il s’est bien chié dessus le Arnaud qui doit probablement crier "Antifa Antifa " dans tout ses opérations de pute du systeme , et se la jouer guerrier quand il est entouré de toute sa clique de fils a papa au milieux de badauds inoffensifs.

    Il se fait caca dessus a la première proposition de combat réel sérieux et équitable.
    C’est sûr c’est plus facile d’aller agresser des familles avec enfants et des petits vieux dans les procession cathos que d’affronter seul un "fasciste" qui n’a pas peur de prendre des coups ni d’en donner. .

     

    Répondre à ce message

  • #2836524

    C’est rigolo le nombre d’incultes, d’abrutis de mongoliens et de débiles profond à qui on donne la parole, aujourd’hui
    Le laid, l’idiot et le merdeux sont la norme

     

    Répondre à ce message

    • #2836849
      Le 2 novembre à 12:02 par L’étrangeté du réel
      Le militant antifa Raphaël Arnault se félicite des condamnations d’Alain (...)

      Ce qui est très drôle, c’est que la violence vient de types comme lui, comme Gilles Verdez, Étienne Liebig, Aymeric Caron, Matthieu Delormeau, Frédéric Haziza, Bernard Henry Lévi et pas d’un Soral, ou d’un Jean Pierre Rives, Walter Spanghero, Ciryl Gane qui ont le gabarit qui pourrait imposer le respect
      Et pas des petits gros comme Cohen ou Emmanuel Lechipre
      Pourquoi c’est les Hugo Clément et Yann Barthes qui nous insultent en toute impunité, c’est des Solveig Halloin, des Antonin Bernanos, des Ulcan et pas des gars taillés comme Jérôme Le Banner ou le major Gérald
      Pourquoi on accepte qu’une Muriel Robin nous chie dessus
      Ça c’est étrange, la force, la violence et la méchanceté sont du côté des faibles et les travailleurs, les hommes subissent cette violence ?
      C’est la victoire du laid sur le beau, du faible sur le fort, du vice sur la morale, du débile sur le juste, du parasitisme sur le travail
      C’est un mystère

       
    • Vu la mixture que s’est laissée inoculé au moins 80 pourcent de l’humanité depuis au moins 2 ans, parasitisme est un mot qui prend de plus en plus un sens particulièrement juste et applicable à tout les niveaux.
      En même temps, vu comment 80 pourcent de l’humanité traite ceux qui les préviennent de leur parasitage, c’est très certainement un parfaitement juste retour des choses, sur un plan strictement méta-physique.
      C’est pourquoi, même si ça doit me conduire à l’exclusion sociale totale puis à la mort physique, je préfèrerai toujours choisir l’autophagie salutaire au parasitisme librement consentie.

       
  • Si c’est lui le leader ... comment sont les autres !!!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents