Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La dictature des lobbys sur la France : entretien avec Alain Soral

Le président d’E&R répond aux questions d’un citoyen américano-suisse !

Alain Soral répond aux questions de Neal David Sutz, citoyen américano-suisse.

 

 

 

À ne pas manquer

Le cours de Sociologie profonde dispensé par Alain Soral, à découvrir sur Kontre Kulture !

 

 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

Retrouvez Alain Soral en télé-signature le 12 juin !

 
 

Livres de Alain Soral (85)







Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2737432

    La crise présente est le meilleur exemple du pouvoir des lobby, ici de Big Pharma, du fait qu’il peut retourner toute situation à son avantage, ou créer une situation catastrophique pour éviter de se retrouver soi-même dans le pétrin et se présenter en même temps comme le grand sauveur et porteur de la lumière de la vérité, la science et la raison.

    Suite à la crise des opioïdes si désastreuse, la famille Sackler en était au point de devoir fermer la compagnie Purdue. La compagnie israélienne Teva devait être la prochaine à passer au crible des autorités fédérales américaines pour son rôle central dans cette hécatombe. L’affaire Purdue avait mis en lumière les pratiques extrêmement choquantes et contraires à l’éthique de Big Pharma, mettant en péril sa réputation, alors que le gouvernement était en train de faire un grand ménage, leur faire payer des milliards et emprisonner quelques psychopathes en col blanc. À ce moment, Wuhan était le centre mondial de la production de fentanyl... un autre opioïde, comme l’oxycontin Purdue.

    Mis à part le fait qu’il faut rester éternellement en Afghanistan protéger militairement les plantations du plus gros producteur mondial de pavot, beaucoup a changé pour Big Pharma depuis la crise du virus. Non seulement Wuhan n’est plus au centre de la production mondiale de fentanyl, puisque le marché mondial a été bouleversé de fond en comble, mais en plus tout va beaucoup mieux pour la compagnie Teva et surtout pour la réputation de Big Pharma en général, qui n’est plus du tout sur la sellette étant perçue comme sauveur de l’humanité. Teva a gagné non seulement en crédibilité mais aussi en affaires, en poussant Trump à faire la promotion de l’hydroxychloroquine, ce produit désormais célèbre dont Teva est le principal fournisseur mondial. Israël passe maintenant pour le meilleur exemple de vainqueur du covid, malgré son mépris de l’éthique médicale et des droits et libertés fondamentales, son fichage biométrique, ses expérimentations médicales sur des prisonniers et autres cobayes non-consentants, etc.

    Fait étonnant : le biochimiste George Pieczenik, frère du célèbre ex-psychiatre de la CIA et désinformateur Qanonien préféré d’Infowars Dr Steve Pieczenik (soi-disant descendant de Maïmonides), a été formé par Dr Fauci (à Cornell Un.) et a débuté sa carrière avec le financement de la famille Sackler. Il a notamment découvert, dans ses recherches sur les bactéries, les techniques de manipulation de l’ARN messager...

     

    Répondre à ce message

    • Merci pour toutes ces infos fort intéressantes !

       
    • Merci Nadia, je dois dire par contre que j’ai gaffé attribuant à Sackler le financement de George Pieczenik, car c’est plutôt son père spirituel, si on veut, Joshua Lederberg, qui a été financé dans sa recherche par Sackler, mais cela revient un peu au même. Lederberg a été formé par le fameux Dr Fauci, tout comme le Dr Steve Pieczenik l’affirme lui-même (sur Infowars). Lederberg a également travaillé comme conseiller pour Kissinger au Département d’État, tout comme Dr Steve Pieczenik. C’est un très, très petit monde...

       
  • Voilà à quoi ressemble un débat intelligent. Quand je vois un tel échange je me demande comment des gens peuvent encore regarder des débats télévisés.

     

    Répondre à ce message

    • Je pense que beaucoup de sympathisants de ER ne peuvent plus regarder ces "débats" télévisés justement pour cette raison.
      C’est comme si on voyait toutes les ficelles...ce que ne perçoit pas le grand public ou alors de façon intuitive ou diffuse.

       
    • #2737854
      Le 2 juin à 12:39 par Tartarin de Tarascon
      La dictature des lobbys sur la France : entretien avec Alain (...)

      Bonjour Nabil,

      Il ne s’agit pas d’un débat mais d’un entretien.
      Un débat c’est lorsque deux personnes d’avis divergents sur un sujet donné présentent et défendent leurs arguments.
      Ici le créateur de la chaîne pose des questions et Alain Soral y répond.

      Mais j’admets volontiers qu’un débat devrait se dérouler sur le même ton.

      Bien à vous.

       
    • Pour conclure avec ce qu’écrit tartarin, il n’ a plus de réel débat dans cette télévision poubelle.

       
  • Que d’éclairages pour ceux qui ignorent le combat d’Alain. Je trouve cela très pédagogique, l’exercice que permet cet entretien à AS ; Il le relève avec brio, comme d’habitude ;) Quelle cohérence !

     

    Répondre à ce message

  • Mr Sutz risque fort de se faire sucrer sa chaîne YouTube, non ? Et combien de temps cette vidéo survivra-t-elle à la censure ?

     

    Répondre à ce message

    • #2776470
      Le 29 juillet à 21:53 par Gilbert du Motier de La Fayette (crânons un peu)
      La dictature des lobbys sur la France : entretien avec Alain (...)

      AS avait répondu à ce genre de questionnement dans un Soral répond : c’est tout simplement une question d’audience, et aussi le fait que les algorithmes sont mécaniques et loupent beaucoup de choses.

      Si vous regardez les scores de la chaîne de N. D. Sutz, "Transparency in Media", vous verrez que son entrevue avec Soral explose ses scores habituels, scores qui oscillent habituellement entre 100 et 1000 vues (un score à 7 000, quand même), alors que notre vidéo à l’heure où j’écris a déjà fait 33 000 vues.

      Bref, YouTube ne va pas censurer un vidéaste qui fait 1 000 vues en moyenne.

      Merci beaucoup à MM. Soral et Sutz pour ce moment édifiant, et ce dialogue transatlantique, dans un écrin helvétique, toujours intéressant. La France a une longue et riche histoire avec les États-Unis ; puissent de telles rencontres se renouveler !
      Bonne chance à M. Sutz dans son combat et merci à lui pour cette heureuse initiative.

       
  • #2738255

    Je profite de cet espace pour énoncer un nouveau triptyque : "Comprendre l’empire" "Comprendre l’époque", et au milieu, le Nouveau Testament de l’Abbé Crampion. Ainsi se cristallise en ces ouvrages toute une destinée, par un chemin de conscience élevé, d’un seul, de plusieurs, pour le tout. Bonne lecture prochaine à tous et à toutes !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2738496

    Ce qui est pénible avec les gens c est qu ils ne feront jamais l effort d d’écouter soral parce que c est soral,on en vient a devoir pratiquer la ruse en faisant écouter aux gens ce genre de vidéo sans divulguer le nom et le visage de la personne pour qu ils se mettent à approuvé ce qui est dit

     

    Répondre à ce message

  • #2739071

    Merci pour cet entretien de haute qualité intellectuelle et humaine. C’est structurant et réconfortant dans le chaos que nous subissons chacun et tous... Soyez assuré, Alain, de mes pensées les meilleures ainsi que de mon respect devant votre persévérance et votre courage. Sachez que vous n’êtes pas seul : nous sommes un certain nombre de personnes à vous accompagner par l’esprit et la Prière. Le Bon Dieu vous garde.

     

    Répondre à ce message

  • Merci à vous deux c’était vraiment magnifique...

     

    Répondre à ce message

  • #2742427

    Si j’étais Palestinien je demanderai à ce qu’une des rues de Gaza porte le nom d’Alain Soral (et de tous les chercheurs de Vérité étrangers !). Alain a le courage de dire les mots que les présidents des pays "arabes (hormis l’Algérie) n’oseront jamais faire.

     

    Répondre à ce message

  • Que Dieu bénisse la résistance...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents