Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Jean-Dominique Michel : "Le naufrage de l’Occident : fraudes et corruption au temps du Covid"

Il était une fois un Occident marqué par le siècle des Lumières. Droits humains, libertés individuelles, débats ouverts et critiques, aspirations démocratiques ont peu à peu constitué un socle de valeurs communes. Même si ces valeurs n’étaient, de loin, pas pleinement réalisées ni respectées. Même si d’autres peuples, ainsi que la nature, étaient surexploités et endommagés. Même si elles servaient de prétexte à des conflits barbares. Mais ces valeurs scintillaient comme une lueur d’espoir pour l’humanité.

 

En quelques années, tout semble basculer brutalement. L’exposé de l’anthropologue Jean-Dominique Michel, « Le naufrage de l’Occident : fraudes et corruption au temps du Covid », énumère avec précision le laminage de deux siècles d’avancées humanistes.

La gestion politique et commerciale de la crise sanitaire se caractérise, dit-il, par le déni et l’occultation des faits ou opinions avancés par ceux qui questionnent cette gestion. Et aussi par le harcèlement, voire la persécution des voix dissidentes.

Des grands savants comme Montagnier ou Perronne ont été discrédités sans pouvoir répondre, ou menacés de sanctions. Des salles sont refusées ou retirées lorsque des personnalités affublées du label qui tue – « complotiste » – sont invitées à s’exprimer.

Des catégories comme les non-vaccinés, traités d’égoïstes ou irresponsables, sont privés de liberté ou d’emploi. La détresse des enfants condamnés au masque n’est pas prise en compte. Ceux qui ont des idées non conformes se taisent ou dépriment.

Jean-Dominique Michel décrit une inexorable dérive totalitaire. Pensée unique et sectaire, fabrication d’une fausse réalité inoculée par une propagande massive, colonisation progressive de tous les aspects de nos vies, colonisation des esprits amenés à défendre l’indéfendable.

On ose, secrètement, espérer qu’il exagère et que le cauchemar n’arrivera pas. Mais en tout cas, les avertissements de nombreux scientifiques comme lui pourront peut-être permettre aux citoyens de stopper la marche vers l’irréparable.

 

L’excellent Jean-Dominique Michel, sur E&R :

(rares articles dont les vidéos n’ont pas été censurées à cette heure)

 

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3033018
    Le 20 septembre à 11:50 par jack-les-ventre-heure
    Jean-Dominique Michel : "Le naufrage de l’Occident : fraudes et corruption (...)

    Certes son discours doit servir à qq chose : effectivement il y a encore des gens qui ont besoin qu’on leur explique comment les médias de grands chemins nous la font à l’envers !?
    Mais alors de préciser sans qu’on lui demande, qu’il n’est ni-trumpiste "je ne tomberais pas dans ce piège", ni pro-poutine "loin de moi cet idée" et que Kadhafi a eu des esclaves sexuels (comme s’il les avait vus), m’indique que lui comme d’autres n’iront jamais jusqu’au bout de leur révolte ou de leur réflexion.

    Et de mentionner comment la loi est contournée en utilisant des notions de "trouble à l’ordre public" et autre "discours de la haine" à la 49e min., en mentionnant quelqu’un (que je ne connais pas) qui aurait été condamné pour ça, vous imaginez ???!!!
    Tant que Dieudonné et Soral sentiront encore le souffre, on continuera à écouter ces discours qui tournent en rond et à se laisser faire comme des brebis.

     

    Répondre à ce message

  • fraude et corruption , c’ est correct..
    ce à quoi il faut rajouter la complicité des agents de l’ état , sans lesquels RIEN de tout cela ne serait possible.. le pouvoir n’ est pas assiégé derrière de hautes murailles de forteresse , il est à l’ abris derrière ses 5,5millions de mercenaires , qui savent pertinemment que cette dictature leur permet de vivre au frais du travail réel .
    et tant que ces collabos serviront ce cruel régime , il y aura toujours plus de flics -y compris de la pensée- et toujours moins de paysans.. car la priorité républicaine , c’ est la domination de son élite , la colonisation du pouvoir .

     

    Répondre à ce message

  • #3033042

    Merci pour ce brillant exposé. J’aime beaucoup JDM et Ariane Billehran.

    Il parle à un moment d’emprise et compare le comportement de ceux qui ont suivi le délire à ceux qui ont été embrigadés dans une secte. Je suis à 100% d’accord avec cette analyse et depuis le début je répète qu’il ne faut pas s’en prendre à ceux qui se sont fait laver le cerveau mais il faut qu’on trouve les moyens et la force chaque jour de les réveiller de ce délire. Pour moi s’ils sont encore sous emprise c’est que nous les éveillés - qui avons juste eu un peu plus d’esprit critique qu’eux et bifurqué depuis plus longtemps dans note vision des choses - n’avons pas réussi notre mission de les réveiller et c’est à nous seul qu’en incombe la responsabilité.
    On est comme des adultes qui ne sauveraient pas des enfants d’un danger global. La maison est en feu on est tous dedans... Tout discours qui consiste à dire "les vaccinés sont des cons" ou "les pro Ukraine sont stupides" est non avenu...

     

    Répondre à ce message

    • #3033431

      Oui,... mais bon.
      Quand depuis des années et des années (20 ans) tu essaies de communiquer à tes proches, tes amis, tes connaissances qu’il y a un truc qui cloche dans le système. Que les médias ne nous communiquent pas une réelle vérité.
      Quand depuis des années, des amis ou des membres de ta famille refusent de parler avec toi parce que tes idées seraient "nauséabondes".
      Quand tu as résisté à la pression de dingue que les autorités et les médias ont mise sur le peuple pour qu’il se fasse vacciner,...
      Et bien au final, tu te dis : merde quoi ! J’ai fait ce que j’ai pu pour eux. Je n’ai plus la force d’essayer de leur dire des trucs, je n’ai plus la force de tenter de les orienter. Alors oui, merde ! Mes amis, mes membres de ma famille, actuellement, et j’espère pour une durée déterminée, ce ne seront que des gens avec qui je peux causer, et a priori il s’agira de non-vaccinés !
      Le fossé est devenu énorme.
      Les rives sont trop éloignées.
      Mais s’il y un seul, un unique vacciné qui, un jour, viendra me demander des informations ou un conseil, évidemment, … évidemment que je serais là pour lui. Evidemment que je vais aimer mon prochain.

       
    • @Graphènophobe
      "Ma théorie, c’est qu’on peut comprendre et juger. On juge juste pour se défendre, parce que qui essaye de nous comprendre ? Qui comprend ceux qui essayent de comprendre ?"
      Roman : Comment je suis devenu stupide de Martin Page.

       
    • On ne peut aider qu’une personne qui le souhaite, vous ne le ferez jamais contre sa volonté.
      Et la 1ère personne qui peut t’aider c’est toi-même. Ça part toujours de soi, toujours.

      Et je vous rappelle que ce ne sont pas des gosses, ce sont des adultes comme vous, qui ont accès aux mêmes informations que vous pour peu qu’ils daignent se bouger le cul !!

      Si vous continuez à vous prendre pour un sauveur, il va vous en arriver de belles, mais c’est peut-être votre chemin de vie, qui sait ?

      Perso, j’ai donné, pendant 15 ans à partager de l’info, à vouloir comprendre avec eux, me faire traiter comme un idiot ou comme un fou, jusqu’à me retrouver complètement seul, et bien, je suis bien mieux seul, qu’ils aillent tous se faire enculer !!
      C’est peut-être mon chemin de vie, qui sait ?

       
  • Jean Dominique Michel fait partie de ces gardiens du Temple. Il décrit 95 % du réel, mais s’arrête au seuil de ceux qui fomentent cette dictature sanitaire. Seules les paravents utiles sont mis en avant, et leurs motivations tout aussi trompeuse.

    Pire encore il interdit que la question soit posée, il ne veut entendre parler ni des maçons et encore moins de leurs maîtres...
    De cette manière la masse raisonnable tourne en rond et ne va jamais au bout de l’analyse.

    Ajoutez y le statut de victime mis en place par le comploteur, et le tour est joué.

    N’oublions jamais que c’est par notre réaction, ou colère qu’ils ont mis à bas les Rois, puis les gouvernants qui ne leurs plaisaient pas. Et en se trompant de focale, on risque de regarder ailleurs et de devenir une arme entre les mains des maîtres du jeu.

     

    Répondre à ce message

  • #3033195

    ... Et, encore une fois, je ne suis pas un pro-Poutine...
    Ben t’es quoi Jean-Mi, t’es anti-Poutine ?
    C’est comme les tapettes qui sont "discutant" sur l’injection Arn... Mais, qui ne sont "surtout" pas anti-vax en général. Donc, plutôt big-pharmeux pour le reste ?
    Dommage, le discours est de bon niveau, au bémol près.

     

    Répondre à ce message

  • #3033254

    Du Soral en moins punk, 20 ans après.
    Vraiment très bien, certes.
    Mais un petit mot d’hommage à Soral et Dieudonné, ça serait la moindre des choses.

     

    Répondre à ce message

  • Ce que les gens n’ont pas compris c’est que ce ne n’était pas les gens du commun qui étaient les cibles bénéficiaires des Lumières mais la haute bourgeoisie. D’ailleurs les gens du commun, c’est à dire les petits producteurs (artisans, paysans, petits commerçants) étaient méprisés voire haïs par cette haute bourgeoisie car ils étaient porteurs des valeurs conservatrices. Ainsi quand on parle des droits de l’homme et du citoyen il faut comprendre les droits du grand bourgeois.
    Les petites gens en ont rien à foutre des concepts du genre liberté d’expression, de penser, du libre débat...la seule chose qui compte pour eux est la liberté économique, paix et stabilité, c’est à dire un environnement favorable permettant d’organiser sa survie économique. La paysan en a rien à foutre que l’on ait le droit ou non de s’enculer sur la place publique, de disserter sur les bienfaits de la sodomie, d’élire ses dirigeants...ce qui compte pour lui c’est qu’il puisse cultiver son lopin de terre dans la tranquillité, sans que personne ne vienne l’emmerder, afin de nourrir sa famille. Il en a rien à branler des grands concepts de libre pensée, des débats publics sur l’existence de Dieu, sur l’authenticité des mystères de l’Eglise...lui ce qu’il veut c’est juste une religieux qui structure sa vie sociale et puisse répondre et soulager les grandes épreuves de la vie que sont la mort des êtres aimés et sa propre finitude...et c’est pour cette raison que le petit peuple est conservateur et se méfie de toute innovation risquant de perturber un équilibre existant mettant ainsi en danger sa survie physique et son bien-être mental. Quant au grand bourgeois il est traditionnellement conservateur pour lui même et sa famille, mais libéral pour les autres car son objectif est de déstabiliser les structures existantes afin d’abattre les freins et obstacles à ses appétits de domination économique. Tant que ceci n’était motivé que par la cupidité cela était plutôt positif pour la société car cela était sources d’innovation technique, littéraire...quelques coups de pieds au cul du conservatisme cela ne fait pas de mal, cela évite la sclérose...le moment où cela est devenu dangereux c’est quand le cupide bourgeois s’est mis à cacher et justifier ses bas instincts derrière des considérations messianistes. L’innocente cupidité s’est transformé en fanatisme religieux à portée totalitaire et messianiste.

     

    Répondre à ce message

  • Le systeme totalitaire anglo saxon Bush Blair Clinton, état profond, leurs valets européens , il en parle ????
    Il est pourtant dominant sur la planète
    JDM devrait faire une conférence avec Daniel Ganser.....

     

    Répondre à ce message

  • Jean-Dominique Michel le dit à 52’ en faisant référence à Luc 12 :
    52 Dès maintenant, une famille de cinq personnes sera divisée, trois contre deux et deux contre trois.
    53 Le père sera contre son fils et le fils contre son père, la mère contre sa fille et la fille contre sa mère, la belle-mère contre sa belle-fille et la belle-fille contre sa belle-mère.  »

    Le mal est rentré dans toutes nos couches sociales, nous sommes détestés par nos collègues, puis nos amis puis notre famille...
    N’oublions pas qu’il reste une couche sociale que le mal ne pourra pas atteindre c’est notre intimité avec Dieu si nous ne le décidons pas.
    Quelques personnes peuvent sauver notre humanité. Résistons. C’est sûr que bcp d’entre nous seront malades, blessés, assassinés... certains reviendront vers nous, sauvés

     

    Répondre à ce message

  • #3033893

    Bon, il dénonce à juste titre le triomphe du lyssenkisme dans les sciences, et, ce, pas uniquement dans un pays, mais au moins dans toute la sphère occidentale.

    Comment un tel consensus de dénégation et de discours mensongers est-il possible ? Quel est le processus qui préside à un tel assaut mené contre les institutions ? Cela, il me semble qu’il n’en parle pas.

     

    Répondre à ce message

    • Le Darwino-Mendélisme qui est la doctrine prévalant en Occident est tout aussi réducteur, oppressif et souvent mensonger que le Lyssenkisme des pires temps de Staline et de Mao. En ce moment les savants de la génétique ont décidément opté pour le fait de cacher leurs découvertes, y compris beaucoup qui étaient du domaine public naguère, à la masse de la plèbe intellectuellement parvenue arborant son bac pour tous.

      La génétique est une science dangereuse qui permet l’élaboration d’armes formidables et la cohorte des savants qui la maîtrisent ont compris qu’il valait mieux faire interdire son étude au plus grand nombre. Le temps des savants généreux qui tiennent à faire partager leur connaissance à l’honnête homme est terminé en Occident, voici venu le temps de la restauration du système de castes et de la privatisation du savoir. Il est évident que la prohibition de l’alcool et du cannabis dans les pays puritains sert surtout les intérêts des bandes organisées qui les distribuent, les frelatent et les rationnent à grand prix. Il en est de même de la connaissance du fait génétique et racial qui est interdit aux masses par le moyen du wokisme intellectuel.

      Et il ne s’agit pas du tout de protéger les noirs d’éventuels lynchages. Il s’agit de faire en sorte que les mécanismes d’action sur le génome humain soient réservés uniquement à des gens malveillants ayant en vue la destruction ou la non-repoduction ou le brouillage par métissage forcé (qui a fait encore plus de mal aux Noirs qu’aux Blancs) des groupes humains (ni des races ni des nations ) qu’ils trouvent le plus gênants, et que celui qui s’aventure dans cette chasse gardée soit châtié pour attentat au secret des affaires.

      Ceci dit même si Lyssenko était le tyran scientifique qu’on sait tout ce qu’a fait son grand courant n’était pas faux et de nouvelles races dans le domaine des produits alimentaires ont bel et bien été produites, en Chine surtout. Il y a des cas certes rares par rapport à ce qu’on voudrait qui démontrent hors de tout doute que l’hérédité de caractères acquis ou enseignés peut parfois se produire, comme les singes de Shelldrake auxquels de nouveaux comportements de survie appris à grands efforts ont fini par non seulement se transmettre aux descendants non instruits mais à de proches parents génétiques sur des îles voisines. Le code génétique exprimé par l’ADN n’est qu’une toute petite partie de l’information du vivant, ce n’est pas l’écriture de l’anankê grecque.

       
Afficher les commentaires précédents