Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

En bref – Vendredi 3 septembre de l’an de grâce 2021

Spéciale rentrée (dans le lard)

Il y a deux sortes de journalistes : ceux qui sont honnêtes, et ceux qui le sont moins ; les purs et les putes, pour parler plus prosaïquement. La seconde catégorie souffre, aujourd’hui : elle doit faire la promo du vaccin, du pass, bref du mensonge oligarchique élaboré par une bande de Folamour prêts à persécuter le monde entier pour leur confort, y compris les valets du Système, c’est-à-dire les journalistes en cour.

 

C’est pourquoi, à long terme, il est inutile de collaborer. On le sait tous, l’Histoire nous l’apprend régulièrement, mais l’appel du pognon et de la gloriole est plus fort que tout, que l’intelligence, que la voyance ou la prévoyance.

En face, il y a les journalistes non-putes, qui se gavent, car la richesse de l’information contemporaine est d’un niveau inégalé. Jamais on n’a eu autant de contenus à transmettre, d’explications à donner (pour ceux qui en ont besoin), d’informations à relayer, de stratégies à décrypter. C’est un boulot aussi exaltant que phénoménal, et on ne sait même plus par quoi commencer, à l’image de cette rubrique, tant les idées frappent à la porte. Il n’y a plus vraiment de hiérarchie de l’info, à part celle des priorités informationnelles. Tout ne se vaut pas, mais il faut bien commencer quelque part, et comme au final tout se tient, l’entame n’est pas si importante : tous les fils mènent aux marionnettistes !

 

 

Que les lecteurs sérieux se rassurent, ça c’est juste pour commencer de bonne humeur. Le sérieux va arriver. Justement, le voilà.

 

 

Finalement, d’une certaine façon, c’est drôle aussi : les marionnettistes du Grand Reset se foutent ouvertement de la gueule du monde (entier), on imagine leurs séances de brainstorming à coups de shots de vodka sur jets de coke, et les grands éclats de rire quand ils déconnent à chercher le nouveau nom du variant suivant concocté pour leurs victimes. Aujourd’hui, on en est à « mu ». C’est une lettre grecque. Normalement, après mu, il y a .

On est en pleine guerre de l’information, tout le monde a compris ça. Et les dommages collatéraux de cette Quatrième Guerre mondiale, c’est l’augmentation exponentielle de la production de mensonges. On se bat à coups de fake news, de manipulations, d’ingénieries, d’intox, de bidonnages. Dans le tas, une chatte ne retrouverait pas ses petits. Chacun est sommé de choisir son camp, et il n’y en a pas 36 : on est soit vax, soit antivax, soit pass, soit anti-pass. Dans cet ordre d’idées, les associations de fils et filles de déportés ont fait l’objet d’une drôle de tentative de débordement. Écoutons Libé et son service de « vérification des faits » :

Les associations d’anciens déportés dénoncent une lettre, supposément écrite par des victimes de la Shoah et leurs familles, évoquant « un nouvel Holocauste de plus grande ampleur » causé par les vaccins contre le Covid-19.

Les protégés du rédacteur en chef Dov Alfon, issu de l’armée israélienne (pourquoi se cacher ?) se sont émus de cette exploitation de la Shoah à des fins politiques :

« C’est pour nous une évidence : un nouvel Holocauste de plus grande ampleur a lieu juste sous nos yeux. » Dès le deuxième paragraphe, la « lettre » rentre dans le vif du sujet. Signé des « survivants des camps de concentration, leurs fils et filles, et petits-enfants, mais aussi les personnes de bonne volonté et de conscience », sans plus de précisions sur l’origine des auteurs, le texte a été mis en ligne le 26 août sur le site britannique The Daily Expose puis traduit le lendemain par le site francophone Mirastnews. Dans les deux cas, les articles se présentent comme un résumé du contenu de la lettre et du contexte de son envoi, puis publient « dans son intégralité » le courrier.
Dans les grandes lignes, les auteurs exigent des autorités sanitaires européennes qu’elles mettent immédiatement fin aux campagnes de vaccination contre le Covid-19, qualifiée d’« expérience médicale ». Reprenant des comparaisons douteuses déjà vues ces dernières semaines, le courrier fait le parallèle avec la Shoah. « La majorité de la population mondiale ne réalise pas encore ce qui se passe, car l’ampleur d’un crime organisé comme celui-ci dépasse son champ d’expérience. […] Notre sentiment de “déjà-vu” est si préoccupant que nous nous levons pour protéger nos pauvres frères humains », est-il écrit.

On se dit : ouah, les Shoah-survivors ont du cœur, ils pensent à leurs camarades dans le viseur des meurtriers mondialistes à grande échelle. En fait, non : il s’agirait d’une tromperie, pas sur la dangerosité des vaccins Bancel & Bourla, mais sur l’origine de la lettre :

Aucune signature ne vient étayer l’idée que des rescapés, ou des parents de victimes, aient pu écrire un tel texte. Les organismes entretenant la mémoire de la Shoah, eux, balaient cette possibilité et dénoncent une instrumentalisation indigne de l’Holocauste. « Nous n’avions jusqu’alors aucune connaissance de cette lettre. Elle n’émane évidemment pas des survivant·e·s, et évidemment pas de notre association », déclare à CheckNews l’Union des déportés d’Auschwitz (UDA). « Les anciens déportés n’ont pas l’habitude d’émettre des courriers anonymes. Ils en ont été trop souvent victimes », approuve Françoise Bulfay, présidente de l’Association des amis de la Fondation pour la mémoire de la déportation (AFMD). Jacques Fredj, qui dirige le mémorial de la Shoah, souligne par ailleurs que le fait d’englober dans cette signature anonyme les « fils et filles, et petits-enfants » des survivants peut « renvoyer à des descendants lointains qui n’auraient peut-être pas les mêmes précautions que les rescapés à ne pas employer le mot “Holocauste” pour désigner autre chose que ce qu’ils ont vécu ». Les responsables du mémorial, de l’UDA et l’AFMD dénoncent en chœur une « usurpation d’identité », une « tromperie » et une « instrumentalisation ».

On remarquera en passant l’utilisation de l’écriture inclusive, assez incongrue dans le contexte auschwitzien. Cette petite digression shoatique était là pour montrer que l’infowar fait rage, et que tout est permis. Sauf chez nous : on garde la tête froide, on vérifie les infos, et on envoie ce qui nous semble rationnel, juste, cohérent. On peut se tromper, mais moins que Karine Lacombe, tout de même : il y a des limites, bordel. Karine, qu’est-ce que tu racontes ?

 

 

Nul doute que cette saillie lacombine restera dans les anales du covidisme. Sinon, le truc le plus étrange de la semaine qui nous est arrivé, c’est d’avoir regardé en entier l’émission TPMP (Touche pas à mon poste) de Cyril Hanouna, le 1er septembre 2021 sur C8. Et tenez-vous bien, parce que pour nous c’est à la fois historique et déstabilisant, l’émission était... excellente !

Suite à la grève d’une certaine catégorie de personnel, on a un problème technique de mise en forme, mais l’émission est ici.

Hanouna a invité deux dealers, un repenti et un en activité, tous deux de Marseille, où Macron est en train de lancer sa campagne 2022 en se faisant siffler dans la rue. Et pas pour sa nouvelle couleur.

 

 

Le dealer en activité raconte :

 

 

Un des chroniqueurs réagit à chaud :

 

Après quelques considérations sur les risques du métier (de dealer), on a entendu le pompier qui est monté sur le toit de sa caserne pour manifester contre la vaccination quasi obligatoire de son fils :

 

 

Stéphane a exprimé la détresse des Français qui sont perdus entre un travail menacé, par le pass et le vaccin, et des enfants que l’État franc-maçon essaye de vacciner de force. En plateau, tout le monde semblait d’accord avec lui. Sauf Laurent Alexandre, qui ne jure que par la vaccination. Et alors qu’on croyait Hanouna relayeur automatique des injonctions de l’Élysée, il a annoncé que jamais il ne vaccinerait son fils, et qu’il était prêt à ne plus aller dans les tribunes VIP du PSG. Voilà un beau sacrifice !

Laurent Alexandre, l’urologue qui ne jure que par l’IA, le big data et le vaccin, a tenté de rassurer Stéphane et les antivax présents. Malheureusement, il n’a pas réussi. Il est vrai que dans son camp, il y avait le pauvre Benjamin Castaldi, qui ressemble de plus en plus à son père dans l’émission de télé-réalité Première Compagnie. On se demande, à propos de l’urologue, si Hanouna n’a pas pris exprès le pire défenseur de la cause Pfizer... Même les médecins ont honte de lui !

 

 

On a même cru que le nouveau chroniqueur Oliv Oliv allait lui foutre ses 100 kilos de muscles dans la gueule ! Pauvre Lolo, qui a palpé des couilles toute sa vie et qui aujourd’hui cherche à se faire passer pour le sauveur de l’humanité...

Donc un grand bravo pour cette émission complotiste, où les antivax et les anti-pass ont écrasé les provax et pro-pass, avec un Laurent Alexandre qui a enfoncé encore un peu plus son camp. Ce qui nous amène à Titine, qui nous en a sorti une bonne :

La Martine : On attend là une quarantaine d’artistes qui sont actuellement en confinement dans la région parisienne et qui ont demandé à venir à Lille.

La journaliste : Vous avez des queues devant votre mairie ?

La Martine : Alors la queue, oui, en effet, mais ça c’est des gens qui viennent déposer le dossier pour qu’on les défende.. Les places à Lille, moi je peux accueillir entre 100 et 120 personnes, dans les locaux de la mairie, mais ils peuvent aussi aller dans d’autres villes de la métropole, ils peuvent aussi être accueillis dans des HLM ou autres, voilà, donc chacun doit prendre sa part. Moi je conseille vraiment à chaque ville de donner une maison pour une grande famille, qu’est-ce que ça coûte d’accompagner une grande famille pendant un an, deux ans, le temps qu’ils apprennent le français et qu’ils se réintègrent ?

 

C’est vrai, quoi, qu’est-ce que ça coûte d’installer des migrants dans des HLM et des maisons à la place des Français à la rue, hein ? Justement, on a trouvé le candidat idéal à l’hébergement dans la mairie de Lille, voire dans le bureau de Titine :

 

 

Avant de vous quitter, on voulait juste ajouter un truc sur les dealers d’Hanouna : tout le monde leur est tombé sur le râble à coups de leçons de morale, ce qui était prévisible. Or, personne n’a pensé à démolir de la même façon l’amoralité de ces mégadealers internationaux que sont Bancel & Bourla, qui sont quand même à la tête de deux des plus grosses entreprises de modification de la santé, pour parler poliment, au monde. Là, on n’est plus dans le menu fretin marseillais, on est dans le superfretin mondialiste mille fois plus dangereux, et parfois mortel !

Ne manquez pas l’épisode précédent sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2801278
    Le 4 septembre à 08:52 par kader
    En bref – Vendredi 3 septembre de l’an de grâce 2021

    le grand remplacement c’est bien uniquement l’homme blanc.

    vu les millions d’hommes de moins 25 ans qui entrent en Europe c’est uniquement le remplacement des hommes.

    j’aurai bien aimé qu’ils fassent entrer des millions d’africaines ou de maghrébines de moins de 25 ans.. j’en aurai héberge 4 ou 5

     

    Répondre à ce message

    • #2801706
      Le 5 septembre à 00:40 par Saül de Tarse.
      En bref – Vendredi 3 septembre de l’an de grâce 2021

      @Kader

      Soutien total à votre initiative, s’ils font rentrer des millions d’africaines et de maghrébines de moins de 35 ans (je suis plus âgé), en serrant bien, je peux en loger une vingtaine dans les dépendances. Et il y a aucune souci, elles seront aimées et choyées comme jamais, elles l’ont été. Un vrai bonheur.

       
  • #2801299

    À noter également que les fonds de pension Vanguard et Blackrock sont actionnaires importants de Pfizer ET Moderna

     

    Répondre à ce message

  • #2801338
    Le 4 septembre à 10:46 par Toubib
    En bref – Vendredi 3 septembre de l’an de grâce 2021

    Le pompier est trop émotif résultat il n’a pas les arguments pour faire taire ce médecin assassin collabo, il aurait fallu envoyer Soral on aurait assisté à tout autre chose ! Cette pourriture de médecin corrompu a évidemment reçu un gros chèque et n’a pas fait vacciner ses enfants ou a reçu un lot de vaccin placebo sans rien dedans, nous avons les preuves que les V.I.P. ne reçoivent pas le même vaccin que le peuple.

     

    Répondre à ce message

  • #2801693

    C’est bizarre, comment ça se fait, qu’il n’y a que vous qui voyez que vos slogans
    sont, sont...Sorry, je ne vois pas très bien, je m’excuse.

    Laissez tombé...

    Cdt.

     

    Répondre à ce message

  • #2802097
    Le 5 septembre à 15:59 par allain
    En bref – Vendredi 3 septembre de l’an de grâce 2021

    Comme si on n’avait pas déjà vu plusieurs fois tout le muppets schow, mais on n’apprend rien...Reste à attendre la naissance des martyrs et des héros. Ceux qui sont incapables d’établir des corrélations simples comme parasites/faillite, aberration/marasme vont devoir entrer dans la ’’lutte contre le mal’’. Une fois atteint les sommets d’abnégation, de courage, de volonté, de brutalité indispensables dans ce sempiternel combat, passé le moment de grâce vient, derechef, la lente glissade vers les abîmes de médiocrité où attendant les toujours même reptiles, boas constrictors du Beau du Juste et du Vrai. Et la boucle est bouclée. D’après le scénario habituel, nous voilà au seuil de la ’’montée aux extrêmes’’. Bonne bourre !

     

    Répondre à ce message

  • #2802605

    Entendu. Tout entendu.

    Merci.

    Cordialement.

     

    Répondre à ce message

  • #2802752

    Bonjour,

    En réalité j’étais parti pour vous éclairer sur plein de trucs. Dans un esprit d’échange, de partage(s).

    (Paradoxalement c’est quand même ce que je suis entrain de faire. Je sais)...

    Enfin, je vais me contenter de dire, sauf votre respect, que grâce à dieu, je n’ai ni orgueil ni vanité et, c’est ce qui fait que je suis en mesure d’entendre. S’il vous plaît, pour l’amour de dieu, je n’ai rien contre votre célébrité. Garder tout et enlever cette affiche, s’il vous plaît. Faites le pour vous. (tout le monde n’est pas pareil. Il y a les fadas, les caves, les passionnées, celles et ceux qui ont aussi besoin de manger, comme nous etc.). Soyez plus mesurer. Enfin, si ça peut éventuellement vous être utile, selon comment vous allez le prendre, saisissez...

    Pour être colonisé, faut être colonisable et, vous faites très bien le boulot. Mais vous
    pensez avoir le monopole de la raison. Serai-ce une question de nombre ? Et, pourquoi le nombre ?

    Messieurs, tout mon respect.

    Sorry, écrits mais non relue.

    JG

    Ps : Pardonnez moi si vous trouvez le propos excessif et un peu à contre temps...
    Ça n’a rien de personnel. Je ne suis, ni en colère, ni jaloux, ni contrarié.

    Mais croyez moi, je vous rejoins quand même sur un point...(même 2), Il se pourrait en effet, que n’est pas Français qui veut.

     

    Répondre à ce message

  • #2802850

    Si je vous sort un truc du genre "...ouais pendant la guerre on a pas le luxe de trahir deux fois..." C’est moi qui dit ça. Enfin, c’est moi, Staline, Lénine etc...Puis, sur le même plan, j’avance certaines propositions relativement contrastées voir, pas du tout dans les temps (pour faire simple). Et, qu’au delà de tout ça, ma gestuelle corrobore miraculeusement avec l’ensemble.

    Vous ne voyez pas ? Non bien sur, tantôt vous voyez, tantôt vous ne voyez pas. Entendons nous bien, Primo - tout ça, je peux vous le dire à vous, certes. Mais irons nous jusqu’à croire que tout ceci est « audible » pour un chinois (par exemple) ? Secundo - Comment est ce que de moi à moi, je peut être aussi contradictoire dans la "gestuelle" ? Trois tro - Je vais arrêter là avec le questionnement. Peut être une dernière... Pouvons nous un instant imaginer qu’il existe des gens qui sont partis en confettis pour beaucoup moins que ça ? Aujourd’hui les humains, ils fonctionnent comment ? Raison ou sentiment ? Puis, la colère et, la bassesse (Hagra) çà anime quoi ou qui, peu importe ? Alors, moi qui ne suis ni voyant, ni malvoyant, ni dissolvant, ni je lis dans les marres de cafés, j’ai pas de bouton sur le nez et un chapeau sur la tête. Enfin, je ne simule ou stimule pas la colère (chez les autres), très important...

    Vous savez quoi ? Qui vivra verra. (Entendons nous bien, je vous souhaite rien de mal, je ne suis pas comme ça). Là où je veux en venir, c’est que si vous pensez qu’il faut extra-voyant... pour la simple et bonne raison que vous compter, compter sur le nombre...Je suis vraiment navré. C’est que vous ne savez pas regarder au dessus de vous. Mais, moi je vous comprends.

    En réalité, Mon plus grand regret serait d’avoir à constater que vous ne lirez jamais assez de livres. Je sais que la plupart comprendrons lorsque ce sera déjà trop tard.

    Bon pour ceux qui l’ont jamais vécu..(Je ne parle pas pour les grand savants, qui l’ont lu quelque part, les "yeux" bandé)…Quand c’est trop tard en général, pardon, vraiment pardon, ça veut dire que tu l’as dans le cul (au moment où tu le constate) et que t’a plus la tête à t’interroger sur qui ou combien te l’on mis bien profond ; Tout ça, sans que ce-s derniers s’en « rendent compte ». C’est ça que ça veut dire, trop tard. Saisissez bien : trop tard signifie que la partie-est-terminé !

    (texte en 2 partie).

     

    Répondre à ce message

  • #2802855

    Seconde partie)

    Bon après, personnellement je ne suis pas du genre à me poser la même question toute éternité. Mais si ça vous fait du bien, perso je peux comprendre. Je sais, je sais, je vous connais. Il y a de très bon, d’excellent éléments chez vous. Mais, pff... Allez c’est bon.

    Par dignité et honneur (pas le truc du film là..) je m’en voudrais d’avoir été un peu condescendant avec vous ou, petit, minable, trompeur, vengeur ou, misérable derrière mon écran. Je m’en excuse par avance, si c’est le cas.

    Mais de vous à moi, pour qu’il n’y ai aucun doute et, je ne suis pas Marseillais, Punk, rasta, crane rasé en harley, c’est kif kif...

    Sincères salutations.

     

    Répondre à ce message

  • #2802929

    J’avais compris...

    Mais, je suis honnête. Ce n’est pas de l’ hystérie vengeresse.
    Saisissez.

    Merci encore, pour votre attention.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents