Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Covid-19 : La France va jeter 3,6 millions de doses de vaccins périmées

Le nombre de doses de vaccin gaspillées grimpe en flèche. La Direction générale de la santé (DGS) a informé Le Parisien, ce jeudi 5 mai, que 3,6 millions de doses d’AstraZeneca ont été jetées par la France, car elles se périmaient en mai.

 

« Un problème de riches », estime Le Parisien, qui a révélé que plusieurs pays européens ont stocké massivement des vaccins anti-Covid pour ensuite les jeter.

Les vaccins de Moderna et d’AstraZeneca sont dans la tourmente, mais Pfizer s’ajoute également aux acteurs du gaspillage. Plus de 240 millions de doses de vaccin anti-Covid avaient dû être mises à la poubelle, où 73 % des doses périmées appartenaient à Pfizer et 18 % à AstraZeneca. En mars, 218 000 doses du groupe pharmaceutique suédo-britannique avaient déjà été détruites.

Des millions d’euros avaient pourtant été déversés par les pays riches pour s’assurer de procéder à une vaccination complète de leur population. Certains, comme le Danemark, avaient « acheté tous les vaccins possibles » afin de s’assurer que sa population puisse être vaccinée, comme le révèle le Statens Serum Institut (SSI). À ce sujet, 1,1 million de doses de Moderna au Danemark, périssables en mai, vont également être jetés à la poubelle.

« Il y a eu un affolement des gouvernements qui ont surcommandé des vaccins pour être sûrs d’en avoir assez, mais à leur décharge, il était très compliqué d’estimer le nombre précis de doses nécessaires », explique l’économiste Nathalie Coutinet au Parisien.

Ajoutons à cela l’accord établi entre l’Union européenne et Pfizer-BioNtech, dans lequel « 1,8 milliard de doses supplémentaires pour tous les États membres entre 2021 et 2023 » allaient être réservées pour la population européenne, d’après un communiqué de presse de la Commission de Santé de l’UE du 20 mai 2021. Quid des divergences au sein même de l’Union européenne, quand l’un de ses membres va se livrer à une véritable « bataille juridique » contre le laboratoire Pfizer ?

 

Lire la suite sur le site de FranceSoir

Dernières actualités autour du vaccin anti-covid :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ça se jette ou ? Comme ça dans la nature ? Dans l’ocean ?

     

    Répondre à ce message

  • #2956297

    La démocratie ? C’est la meilleure manière de contrôler des millions de personnes par l’intermédiaire d’une seule ou d’un groupe, facilement manipulable. Pas étonnant que les labos et les lobbys s’en donnent à cœur joie et la défendent corps et âme. D’ailleurs, et ce que je ne comprends relativement pas, c’est l’utilité de l’article de france soir, comme s’ils avaient encore besoin de se justifier ou de défendre quoi que ce soit. Il n’y a plus personne au bout du fil, et le seul intérêt de ce genre d’article c’est de le vérifier. Un peu comme dans une bataille ou pour s’assurer que l’ennemi a bien été anéanti, on circule librement sur le champs.

    Si on commence à énumérer le nombre de scandales pour lesquels, des peines de mort et de prison à perpétuité auraient dues être prononcées ont été cités dans les médias et qu’il y avait des conséquences, on aurait besoin de tout un journal hebdomadaire, voire quotidien pour un bon bout de temps et pas seulement une page web rikiki. Dans le même registre, madame Vachelot et ses millions de doses H1N1 simplement parties à la poubelle, avec promotions et nominations à la clé. Ce n’est pas bien de se moquer de quelqu’un à terre, ce quelqu’un c’est le peuple en entier.

    Ce n’est plus pile je gagne, face tu perds, maintenant c’est pile je gagne et tu perds, face tu perds et je gagne.

     

    Répondre à ce message

  • Rien ne sera jeté vous rêvez ! ils vont juste changer les contenants pour d’autres piqûres. Fuyez tout ce qui se présente à vous sous aiguilles.

     

    Répondre à ce message

    • Vous avez raison : Fuyez l’hôpital, les établissements où les risques d’être piqué, sont plus qu’élevés. Surtout, il faut tout faire pour garder un système immunitaire "au top", si possible, et ainsi, pouvoir éviter les piqûres !....Y-a-t-il un éventuel lien avec ces piqûres, de l’on ne sait quoi, imposées à des jeunes, (dans les boîte de nuits ou autres) ?

       
    • #2956412

      Ils sont capables de les foutre dans les lots de vaccins pour nourrissons,
      En même temps, c’est peut être pas plus mal pour les futurs nourissons,
      Sûrement parceque ça rime avec parents cons.

       
  • #2956312

    Ou c’est une bande d’attardés , ou une bande de magouilleurs ...

    L’un dans l’autre , faites vos jeux m’sieur / dame !!!

     

    Répondre à ce message

  • Les grandes surfaces savent bien mieux gérer leur stock en ne payant que ce qui a été vendu et retourne le reste au fabricant. Quel misérable détournement d’argent du contribuable au profil des membres du gouvernement. Voir paradis fiscaux...

     

    Répondre à ce message

  • #2956323
    Le 9 mai à 11:14 par L’abbesse du Thaud
    Covid-19 : La France va jeter 3,6 millions de doses de vaccins (...)

    Nous entrons dans une nouvelle ère.
    Il ne s’agit plus pour le capitalisme de vendre ce qu’il produit mais de détruire ce qu’il produit afin de pouvoir refabriquer ce qu’il vient de détruire. Ceci s’applique :
    - aux vaccins
    - aux automobiles (cf prime à la casse, interdiction des véhicules à essence)
    - aux animaux (abattage de masse, vache folle, elevage de visons)
    - aux armements
    - à l’alimentaire (un tiers des aliments pourrait être utilisés apres la date de péremption selon un rapport du sénat, poubellisation des produits emballés dès le jour suivant la date de péremption)
    - aux smartphones aux autres appareils ménagers qui sont de plus en plus indémontables et irréparables

     

    Répondre à ce message

  • Nan mais c’est gratuit le vaccin de toute façon ! (comme dirait l’autre...)

     

    Répondre à ce message

  • #2956351

    Ils vont les jeter où ? Dans le réseau de distribution de l’eau courante ?

     

    Répondre à ce message

  • « Il y a eu un affolement des gouvernements qui ont surcommandé des vaccins pour être sûrs d’en avoir assez, mais à leur décharge, il était très compliqué d’estimer le nombre précis de doses nécessaires », explique l’économiste Nathalie Coutinet au Parisien.




    Mouhahahahahhahaah.... hum pardon ca m’a échappé.
    Sérieusement lire ca quand on évoque un pays européen et sa logistique....Surcommandé ? ils nous prennent pour des jambons !

     

    Répondre à ce message

  • disons qu’ils jettent des fioles, de là à savoir ce qu’elles contiennent réellement ? sur l’étiquette il y a écrit ce qu’elles sont sensées contenir, nonobstant le fait qu’ elles n’évitent pas ( ou très mal ) ce qu’elles étaient sensées éviter

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents