Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Cassandre Fristot sera jugée en septembre

Elle risque un an de prison et 45 000 euros d’amende

[…]

Dans l’affaire de la pancarte antisémite, son auteure, Cassandre Fristot, sera jugée, le 8 septembre prochain, devant le tribunal correctionnel de Metz, pour provocation publique à la haine raciale par affiches ou par placards. Interpellée lundi, à son domicile de Hombourg-Haut, cette enseignante de 33 ans a été placé en garde à vue à l’hôtel de police de Metz. Son logement avait été aussi perquisitionné, et la pancarte n’a pas été retrouvée.

 

[…]

Les auditions ont cessé ce mardi après-midi, et il lui a été notifié une convocation pour répondre du délit de provocation publique à la haine raciale par affiches ou placards.

Dans un communiqué, le procureur de la république de Metz, précise que Cassandre Fristot, encourt un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Cassandre Fristot, 34 ans, est une ancienne candidate du FN aux élections législatives de 2012 en Moselle. Elle a été aussi élue au conseil municipal de Hombourg-Haut entre 2014 et 2020. Récemment, elle s’était rapprochée d’un petit mouvement d’extrême droite, le Parti de la France.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur francebleu.fr

 

 

Cassandre, condamnée à ne pas être crue, sur E&R :

 






Alerter

141 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2784072
    Le 11 août à 10:40 par Marmiedoise
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    Jusqu a un an de prison et 45000 euros d amende pour avoir affiche sur une pancarte les noms de celles et ceux qui legitimement meritent d etre designes comme premiers responsables de la gestion du dossier covid...
    C est totalement surrealiste et en meme temps manifeste de l emprise communautaire que subi le pays depuis trop longtemps !

     

    Répondre à ce message

  • #2784101
    Le 11 août à 11:10 par Phiddipidès
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    C’est quoi le nom du procureur caniche (de la procureuse ?) de Metz ? Juste histoire qu’on ne l’oublie pas, le jour où immanquablement, désormais, les comptes seront réglés !

     

    Répondre à ce message

    • #2784205
      Le 11 août à 13:19 par Phiddipidès
      Cassandre Fristot sera jugée en septembre

      J’ai trouvé ! Christian Mercuri !
      C’est le même guignol qui, il y a 2 mois à propos de l’assassinat de Stéphanie di Vincenzo par un "réfugié politique serbe" (en réalité une ordure d’albano-kosovar mais c’est mieux pour la carrière de Mercuri de ramper comme un poulpe en parlant de "serbe" depuis que ce peuple a été désigné par les ordures otaniennes comme grands méchants devant l’Eternel) à propos de laquelle la victime avait déjà déposé plainte pour violences sans que cela ne le réveille, trouvait que ses services avaient bien fait le boulot et n’avaient rien à se reprocher.
      Bon, pas de bol, elle est morte poignardée mais, ce jour-là, il avait tennis avec le Préfet et le chef des poulets du coin, c’est plus utile pour le carnet d’adresse et on ne peut pas être partout non plus !

       
    • #2784207
      Le 11 août à 13:19 par Phiddipidès
      Cassandre Fristot sera jugée en septembre

      J’ai trouvé ! Christian Mercuri !
      C’est le même guignol qui, il y a 2 mois à propos de l’assassinat de Stéphanie di Vincenzo par un "réfugié politique serbe" (en réalité une ordure d’albano-kosovar mais c’est mieux pour la carrière de Mercuri de ramper comme un poulpe en parlant de "serbe" depuis que ce peuple a été désigné par les ordures otaniennes comme grands méchants devant l’Eternel) à propos de laquelle la victime avait déjà déposé plainte pour violences sans que cela ne le réveille, trouvait que ses services avaient bien fait le boulot et n’avaient rien à se reprocher.
      Bon, pas de bol, elle est morte poignardée mais, ce jour-là, il avait tennis avec le Préfet et le chef des poulets du coin, c’est plus utile pour le carnet d’adresse et on ne peut pas être partout non plus !

       
  • #2784122
    Le 11 août à 11:51 par Picrok
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    C’est un peu plus rapide que pour Balladur...

     

    Répondre à ce message

  • #2784127
    Le 11 août à 11:55 par Clem4484
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    Les juges seront certainement et malheureusement au garde-à-vous du CRIF

     

    Répondre à ce message

  • #2784143
    Le 11 août à 12:11 par PMJLL
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    Il faut se rendre à l’évidence : l’expression "Qui, mais qui ?" est une portion du langage courant qui vient d’être officiellement privatisée. Désormais il s’agit du terme le plus antisémite possible de tout le vocabulaire français. KiméKI, en language ado.
    La paternité involontaire en revient au journaleux Claude POSTERNAK de CNews qui a enfanté dans la douleur physique. Celui qui a joué le rôle de sage-femme pour la naissance de cette très improbable nouveauté lexicale, est le général Daniel DELAWARDE, puisqu’il a provoqué involontairement la génération ex-nihilo de la merveilleuse expression dans la bouche tordue de rage, de Claude POSTERNAK.
    Le reste appartient désormais à l’Histoire. E&R s’est emparé du tout petit bébé encore fragile et l’a nourri au biberon vitaminé de son rayonnement médiatique, nié sans succès par toute la meute médiatique soudoyée.
    Rien ne pourra plus arrêter "Qui, mais qui ?". Cassandre FRISTOT lui a donné un splendide élan supplémentaire avec la complicité active du Procureur de la République de Metz : Christian MERCURI, qui est soit un redoutable complice, soit le modèle de l’idiot-utile providentiel.
    L’avenir est ultra-prometteur.
    Quelle que soit l’issue du procès de Cassandre, qui va probablement être étouffé pour ne pas sombrer dans un ridicule trop contre-productif, le néologisme d’anthologie "Qui, mais qui ?" est vivant et célèbre.
    Il va avoir des enfants de toutes races "who, but who ? ", WBW, " wer, aber wer ? " WAW, etc.
    La privatisation va s’étendre, le feu est parti, les pompiers se sont trompés de citerne : il y avait de l’essence dans l’eau.

     

    Répondre à ce message

  • #2784169
    Le 11 août à 12:38 par BABOULINET 78
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    Avant Georges Orwell ,prophétique il y eu Alfred Jarry et son chef d’oeuvre Ubu roi . Notre monde est ubuesque .

     

    Répondre à ce message

  • #2784227
    Le 11 août à 13:40 par swz
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    Vive Cassandre, à bas le tyran !

     

    Répondre à ce message

    • #2784878
      Le 12 août à 12:06 par toutencamion
      Cassandre Fristot sera jugée en septembre

      Si dans ce pays on ne peut plus dire ouvertement un noir, un arabe, un juif, ou un catho, alors on est plus dans une démocratie !

       
  • #2784411
    Le 11 août à 18:10 par Jo-1515
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    Elle est élégante, belle, intelligente et courageuse. Quel magnifique image de la révolte et du combat ! On n’aurait rêvé mieux !

     

    Répondre à ce message

  • #2784428
    Le 11 août à 18:38 par anonyme
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    Dis moi qui tu hantes je te dirai qui tu es

    Honi soit qui mal y pense

     

    Répondre à ce message

  • #2784627
    Le 12 août à 06:31 par paramesh
    Cassandre Fristot sera jugée en septembre

    je suis cassandre




    Et non ducon, si tu dis seulement ça tu es Charlie,c’est du spectacle, du vent, de l’inutile .
    être Cassandre c’est oser brandir sa pancarte, être dans le réel.c’est ça qui va leur faire mal.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents