Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Bachar el-Assad visite l’Iran, ben Salmane investit en Israël

Visant notamment les États-Unis, le guide suprême iranien a réaffirmé vouloir « libérer le territoire syrien des occupants étrangers ». À l’occasion de la visite du président syrien, il s’en est aussi pris aux dirigeants des pays arabes qui fréquentent le régime d’Israël.

[...]

Les relations entre Téhéran et Damas « sont vitales » et « nous ne devons pas les laisser s’affaiblir, mais au contraire nous devons les renforcer autant que possible », a déclaré l’ayatollah Khamenei, selon un communiqué publié sur son site.

[...]

Le président Assad a de son côté souligné « l’importance de la poursuite de la coopération face aux tentatives des États-Unis de susciter l’instabilité dans la région », a indiqué la présidence syrienne dans un communiqué.

 

Les alliés d’Israël dans le viseur

Cette visite intervient alors que la Russie, qui soutient également le régime du président Assad, est empêtrée dans la guerre en Ukraine. Elle intervient aussi alors qu’Israël mène régulièrement des frappes en Syrie, notamment contre des positions iraniennes dans ce pays.

Ali Khamenei a aussi dénoncé le rapprochement de certains pays arabes avec Israël. « Pendant que des dirigeants des pays voisins fréquentent ceux du régime sioniste et boivent le café avec eux, les habitants de ces pays descendent dans la rue et scandent des slogans antisionistes. »

Lire l’article entier sur rfi.fr

 


 

Pendant ce temps, french.almanar.com dénonce la collusion israélo-saoudienne.

 


 

L’Arabie saoudite va investir publiquement des millions de dollars en « Israël »

Des millions de dollars du gouvernement de Riyad en Arabie saoudite seront investis dans des entreprises de haute technologie israéliennes, a rapporté le samedi 7 mai le Wall Street Journal, soulignant qu’il s’agit du premier investissement public saoudien jamais réalisé en « Israël ».

L’argent sera investi via le fonds de capital-investissement Affinity Partners, détenu par l’homme d’affaires Jared Kushner, gendre de l’ancien président américain Donald Trump.

« Israël » et l’Arabie saoudite n’ont toujours pas officialisé leurs relations diplomatiques.

En septembre 2020, Israël a signé les accords de normalisation avec les Émirats arabes unis et Bahreïn, rejoints ensuite par le Maroc, mais l’Arabie saoudite n’a toujours pas adhéré à ces accords.

Les investissements saoudiens dans les entreprises israéliennes pourraient non seulement promouvoir les relations économiques entre les deux parties – mais aussi mener à terme vers une normalisation des liens, estime le site d’information israélien i247.

Le montant exact n’a pas été révélé mais le fonds d’investissement de Kushner a déjà choisi deux sociétés israéliennes dans lesquelles il va investir, sans préciser leur identité.

Ne manquez pas, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Ils vont mettre un paquet de dollars dans des entreprises qui termineront en coquille vide mais qui auront avalées à fond perdu les pétrodollars ..pensées pour la pauvre Khasooghi

     

    Répondre à ce message

  • #2956268

    j’ai bien lu " le fond d’investissement de Jared Kushner, gendre de Trump " ....l’ex président américain tant admiré sur les sites qui prétendent lutter contre le mondialisme

     

    Répondre à ce message

    • #2956397
      Le 9 mai à 14:09 par Au nom de l’Eternel Chocolat
      Bachar el-Assad visite l’Iran, ben Salmane investit en Israël

      Si t’avais suivi la saison 32 sur Radio Canada-Dry, tu saurais que c’est une opération de Cul-Anon pour drainer le marais de l’intérieur... Une opération hyper-top-secret en sous-marin de l’équipe invisible de Trump pour re-prendre dans un futur aléatoire, les rennes du pouvoir (injustement re-volées par les méchants de l’ÉtatProfond2.0)

       
    • #2956442

      Suivez l’actualité sur ce qui se passe aux USA.
      On ne change pas les choses en étant trop à découvert.
      L’état profond ne peuvent être annihilé en un claquement de doigt.

       
    • #2956865
      Le 10 mai à 13:27 par Eskimos’ Swing
      Bachar el-Assad visite l’Iran, ben Salmane investit en Israël

      Oui Julia, regarder Youtrube, ça détend...




      L’état profond ne peuvent être annihilé en un claquement de doigt



      2022-1791* -> 231 années d’état profond américain

      - Ça en fait des claquements de doigt...

      (*création de la First Bank of the United States)




      Pour info, Le dernier Président des États-Unis s’étant opposé aux propriétaires de la Fed se trouve au Lot 45, Section 30, Arlington National Cemetery

       
  • #2956273

    Saoudiens et israëliens sont copains comme cochons, en haut-lieu, tout cela au nom de l’argent roi. Ils ont le même protecteur après tout, c’est dans la logique des choses...

     

    Répondre à ce message

    • #2957921

      Mon cher pourquoi ce très "anti-sioniste" Iran noue t-il des liens avec des pays ayant de très bonnes relations diplomatiques amicales avec Israël ??? Je veux parler de la Russie et de l’Inde. Vous allez vite nous dire que Poutine joue à la stratégie mais pourquoi pas les autres ????

       
  • #2956292

    Putain, qu’est ce que ça peut m’énerver quand je vois :
    « Israël » et l’Arabie saoudite n’ont toujours pas officialisé leurs relations diplomatiques.
    Pourquoi ils ne disent pas l’israel ??!
    On dit bien l’Italie, l’Iran, l’Inde....
    Même le patron fait ça !
    Je ne comprends vraiment pas...

     

    Répondre à ce message

  • #2956311

    Après la France, Maroc, Sénégal, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Guatemala, Ukraine, République de Géorgie, Azerbaïdjan, Soudan du Sud,... quel sera le prochain pays qui se prosternera devant l’Empire ?

     

    Répondre à ce message

  • #2956333

    Vu que le dollar va rendre l’âme incessamment sous peu, ceux qui en possèdent un gros paquet, s’en débarrassent avant la chute...

     

    Répondre à ce message

  • Les saoudonistes ont reussi le tour de force de raser l’heritage islamique de l’arabie, sous pretexte de developement urbain- en transformant la maison de khadidja ne toilette publique notamment.- tout en se faisant passe pour les "protecteurs" des deux lieux saints, titre n’ayant jamais existe avant l’avenement de leur funeste, mais esperons le ephemere dynastie.
    Par contre il ont maintenu et entretenu le fort de leur ancestre dans le najd d’arabie.
    La fin de leur regime est pour bientot

     

    Répondre à ce message

  • #2956464
    Le 9 mai à 17:12 par Christian Gaurie
    Bachar el-Assad visite l’Iran, ben Salmane investit en Israël

    Il y a un truc que je ne pige pas , l’Arabie Saoudite va investir en Israel mais ils sont obligé de passer par un fonds d’investissement Américain pour donner le fric ; ils détestent tellement l’état Juif ? Pourquoi ne pas directement leur filer l’argent ? Je ne comprends pas !

     

    Répondre à ce message

  • #2956472

    Je ne me souviens plus de l’intervention dans le détail de Hindi, mais il parlait dans une émission (l’heure la plus sombre je crois, de feu Vincent) d’un projet concernant l’Arabie Saoudite, "Vision Horizon 2030" si je ne trompe pas, et il s’agissait d’engouffrer ce pays sous un amoncellement de projets couteux et inutiles dont l’objectif était de le ruiner, il y avait à la clé la somme de quelque 500 milliards de dollars et le nom du mage Jacques était également cité.

    Quand aux relations entre Arabie et Israël, qui ne sont que deux faces d’une même médaille, il s’agit pour eux de garder la main sur les lieux saints de l’islam et de le pervertir à ce qu’ils croient être sa source et son Vatican. Il font en sorte d’occuper tous les partis, même chez l’opposition, l’opposant et même l’ennemi. Qu’est ce que vient foutre le parlement Israélien au sein du parlement Européen sinon ?

    Je me souviens d’une discussion entre moi et un ami musulman quand il était allé faire son pèlerinage (du temps où ces relations incestueuses étaient cachées), je lui ait dit que tous ceux qui allaient à la Mecque par ces temps étaient soient des idiots et des ignorants (car ils engraissent les ennemis de l’islam), soit des complices de tout ce que faisait Israël aux palestiniens, en faisant les liens nécessaires. Avec le temps est venue l’agression du Yémen et je l’ai repris sur le sujet mais il niait les faits et disait que les seuls et derniers défenseurs de l’islam sont les saouds (...), j’avais beau lui énumérer leurs « exploits » durant les deux dernières décennies (depuis 2001 et même pendant la guerre civile en Algérie ou la guerre entre Afghanistan et Irak, la Tchétchénie...) mais rien n’y faisait. J’ai bien envie de le reprendre cette fois, mais je crois que le type est simplement irrécupérable.

    Même l’islam a ses démons et fléaux.

     

    Répondre à ce message

    • Vous avez tout dit.

       
    • #2956650

      C’est comme si tu disais que faire son pèlerinage à Rome c’est financer et soutenir le satano-mondialiste qui trône au Vatican !

       
    • #2956737
      Le 10 mai à 09:29 par H. K. Daghlian
      Bachar el-Assad visite l’Iran, ben Salmane investit en Israël

      à anonyme
      ...à ceci près que tous ceux qui sont à Rome et ceux qui y vont ne sont pas impliqués de manière aussi directe et active que les Saouds et ceux qui vendent un rein pour aller à la Mecque, que le pèlerinage à Rome n’est pas un business aussi lucratif que celui à la Mecque et n’a pas les mêmes implications, acteurs et victimes. Le satano mondialisme n’a pas besoin du financement de Rome, c’est le contraire même qui se passe. Les différences qui font que votre analogie n’a pas lieu d’être sont trop nombreuses pour être juste citées sans être développées.

      Le seul point commun qui mérite d’être cité, c’est que les deux sont dans la même merde orchestrée par les mêmes emmerdeurs et ça s’arrête là.
      Il faut éviter les raccourcis et ne pas comparer l’incomparable.

       
  • #2956614

    C’est « Du Nil au Golfe Persique », maintenant...

     

    Répondre à ce message