Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

A. Bilheran, V. Pavan : "Il faut manipuler deux émotions pour obtenir une soumission psychique"

Ariane Bilheran est docteur en psychopathologie et philosophe, spécialiste de l’étude des manipulations, de la perversion, de la paranoïa et du harcèlement.

Vincent Pavan est maître de conférences et chercheur en mathématiques à l’université d’Aix-Marseille.

 

« J’avais identifié que nous avions affaire à ce qu’on appelle un peu vulgairement une psychose de masse, c’est-à-dire un délire, une croyance totalement dénuée de rapport avec la réalité de l’expérience. Il fallait remonter aux premiers principes de ce délire paranoïaque, comprendre sur quoi il se fonde. »

« Dès que l’on comprend qu’il y a eu une corruption de la science, et en particulier des mathématiques, une imposture frauduleuse dès le départ, on comprend aussi que toute la suite ne tient pas debout. »

« J’ai été bouleversé de me rendre compte que les mathématiques qui, normalement, sont une discipline très précise, très rigoureuse, ont été complètement dévoyées, qu’elles ne servaient pas à décrire le réel mais, au contraire, à créer l’illusion de façon totalement délirante. »

« Nous avons analysé la logique, la rationalité et, bien sûr, la question de l’utilisation de la langue pour créer le lavage de cerveau. »

« Dans le phénomène totalitaire, il y a la question de la censure, de la liberté d’expression. Il y a des mots qui deviennent dangereux, que l’on n’a plus le droit de prononcer, et il y a des mots qui sont sanctifiés, que nous devons au contraire intégrer dans la nouvelle religion. »

« Pour coloniser quelqu’un psychiquement, il faut rentrer chez lui, il faut créer ce que l’on appelle une effraction psychique, une effraction traumatique, c’est-à-dire le sentiment d’une imminence de mort pour soi ou pour autrui. »

« On veut réduire l’individu à un QR code, le mettre dans des banques de données, le réduire à un flux d’informations. [...]. Dans la société du futur, c’est l’algorithme optimal qui donnera le mode d’organisation de la société, et si vous n’êtes pas d’accord, vous faites partie des gens qui n’auront vraisemblablement plus le droit de vivre en société. »

« Cela traduit une société terrifiée par la vie, qui cherche à se maintenir dans la survie. La vie suppose des prises de risque et de l’aventure, c’est aussi de l’imprévu, de l’accident, du mouvement ; et c’est aussi la maladie et la mort. »

 

00:00 – Introduction
01:52 – Pourquoi avoir écrit ce livre sur la perversion du langage et de la science pendant la crise ?
12:31 – En quoi la corruption et l’instrumentalisation du langage font-elles partie intégrante du phénomène totalitaire ?
24:07 – En quoi peut-on parler de « torture psychologique » ?
32:43 – En quoi le fact-checking est-il « la forme contemporaine par excellence de la langue totalitaire » ?
36:19 – Comment l’évolution de la technique s’inscrit-elle dans le cadre du totalitarisme ?
39:58 – Dans quel cadre plus vaste ce projet totalitaire s’inscrit-il ?
48:18 – Que traduit cette crise de notre rapport à la maladie, à la santé et à la vie ?
53:23 – En quoi la suspension des émotions et du jugement peut-elle permettre de résister au phénomène totalitaire ?
56:34 – Conclusion

 

L’ingénierie sociale, sur E&R :

 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est en 2020 qu’il fallait publier. En 2022 il est le temps de s’intéresser aux manipulateurs et mettre les mauvaises molécules au gnouf...

     

    Répondre à ce message

  • C’est comme ça qu’ils ont réussis à faire passer le Baron Harkonen, pour un ministre de la Justice.

     

    Répondre à ce message

  • La télé, les médias au sens large, c’est une sorte de Caisse d’Allocations Familiales (CAF) pour les assistés de la pensée..

     

    Répondre à ce message

  • Les mathématiques essentiellement deux choses dans un cadre bien précis :
    - des outils de calcul, qui sont certes puissants mais qui n’ont pas la prétention de tout calculer
    - une philosophie qui a un aspect très géométrique, très visuel, de recherche du "beau" pour les anciens jusqu’à à peu près la fin du XVIII et qui depuis est devenu ce qu’on appelle le "scientisme" un outil de domination et de soumission au chiffre dans la vie quotidienne

    L’utilisation des mathématiques dans certains domaines c’est comme démonter "une roue de voiture avec un marteau" à un moment donné en frappant longtemps sur la roue, la roue va se détacher de la voiture mais vous aurez totalement séparé la voiture de sa roue. Mais la roue + la voiture (sans la roue) n’est plus la voiture

    La numérisation/mathématisation à outrance fait la même chose, en calculant à outrance des choses débiles, vous aurez des chiffres, vous aurez sectorisé des choses avec des paramètres bien définies mais la somme des données que vous aurez donnera une vision absurde de ce que vous étudiez

     

    Répondre à ce message

  • Croyez-vous que les services de renseignement de l’armée dite française ignorent que le peuple français est victime d’une manipulation mentale ? Qu’ils ignorent que ses conséquences médicales ou économiques seront catastrophiques ? Qu’ils ignorent à qui profitent ces crimes contre l’humanité ?

    Si vous voulez que ce cauchemar cesse, il faut cesser d’applaudir, d’écouter, de regarder les chefs de l’armée dite française et les personnes qui leur obéissent à la suite de nos frères Russes ou Africains.

     

    Répondre à ce message

  • Vraiment très intéressant. Merci aux intervenants et à E&R pour la mise à disposition.

     

    Répondre à ce message

    • En effet très intéressant c’est par ce niveau de réinformation que les gens vont résister au marketing de presSion et faire tomber toute narration : covidisme, réchauffisme climatique, transphobisme, féminisme, transhumanisme... antisémitisme... tout ce baratin. Après il ne leur restera plus qu’à passer dans une dictature dure, du hard power et là ça finira par tomber irrémédiablement.

       
  • Les 2 auteurs décrivent mais n’analysent pas. On est loin de Soral.

     

    Répondre à ce message

  • faut-il préciser que ces procédés n’ont rien de spécifiquement communiste ou nazi, mais propre à la nature humaine (et son désir/besoin de contrôler/dominer autrui) ?

    le capitalisme totalitaire, ça existe (et oui...)

    Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge

     

    Répondre à ce message

  • #3004728

    Tout ceci est absolument captivant, mais là où il faut 2 titulaires de 3 doctorats pour nous exposer les arcanes de l’emprise et de la terreur sectaires du politique, Alain Soral avait déjà théorisé cette prise d’otage, par les mathématiques, du règne de l’imprévisible et de l’inquantifiable : l’intelligence et la praxis humaines. Dans Comprendre l’Époque, ouvrage antérieur au leur, Soral met en exergue la ténuité et la perversion du lien entre mathématisation et emprise dictatoriale. Il l’a fait sans aucun diplôme, et avec davantage de charisme.

    Je salue le travail de ces chercheurs, mais l’honnêteté intellectuelle doit primer : force est de reconnaître que Alain Soral détient, sur la question des rapports d’emprise du politique par la domination psycho-sociale, le système de pensée contemporain le plus dense et le plus universable. Le soralisme n’est ni un antisémitisme ni un nazisme mais un césarisme de la rationalité à coloration fasciste (dans l’acception première).

    Voici un extrait de la lettre laissée par le psychiatre d’un célèbre homme politique étranger, peu avant de se suicider : « Je n’en peux plus. Le vol, c’est la rédemption, l’apartheid, c’est la liberté, les militants pacifistes sont des terroristes, l’assassinat est de l’autodéfense, la piraterie, c’est la légalité, les Palestiniens sont les Jordaniens, l’annexion est la libération : ses contradictions sont décidément sans fin ! Freud a promis que la rationalité finirait par régner sur les passions des instincts, mais c’est qu’il n’avait jamais rencontré XXX » Toute manipulation s’origine dans l’inversion.

     

    Répondre à ce message

  • Bilheran est un incroyablement brillante !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents