Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vers une pénurie alimentaire organisée ?

De partout bruissent – sur ordre, car l’unanimité des médias mainstream démontre sans ambiguïté l’existence d’ordres supérieurs et d’un Ordre supérieur – des rumeurs sur la pénurie alimentaire qui vient. Déjà, l’année dernière, avec un vice consommé, au cours du 2e confinement, Le Monde avait sorti un article sur cette possibilité qui fait trembler les Français : au pays de la bonne bouffe, de la gastronomie, de la suffisance alimentaire, du goût, des 2000 hypermarchés et des 10 000 supermarchés, sans oublier les 10 000 marchés tout simples qui regorgent de produits frais, donc dans ce pays de cocagne, ce paradis terrestre, on risquerait de manquer à manger, d’avoir faim, à cause du covid ?

 

 

Chacun sait désormais que le nom covid recouvre l’agression mondialiste contre les pays non alignés sur cette idéologie néolibérale mortifère. Et on souligne mortifère car s’il s’agit de lancer des conflits entre pays (le choc migratoire contre les pays jugés encore trop nationalistes), des maladies non soignées, c’est-à-dire une guerre bactériologique (tout a été fait pour qu’un nombre surnuméraire de Terriens décède de la grippe wuhanaise que les médecins avaient interdiction de soigner normalement), les mondialistes incarnés par l’axe Gates-Soros-Macron-Attali-Trudeau ne reculent devant rien. Et s’il faut sortir un virus un peu plus méchant que le Covid-19 des laboratoires, ils le feront. Mais comme l’opération covid a bien marché, pour l’instant, pas besoin : les bovins se sont précipités en masse dans les enclos prévus à leur effet.

Dans les enseignes de meubles ou de bricolage, le désordre de la reprise mondiale conjugué à la course aux conteneurs génère de plus en plus de ruptures de stocks. Les professionnels ne paniquent pas, mais ils estiment que le phénomène durera encore une année et qu’il tirera les prix à la hausse. (Les Échos)

Et que découvre-t-on, donc, un an après la menace du Monde, ce journal des Marchés et des Lobbies ? Qu’on se dirige peut-être vers une pénurie alimentaire, alors que la pénurie de matières premières est bien là, qui se répercute par exemple sur les prix des matériaux du bâtiment. Les biens de consommation deviennent plus chers, l’inflation est là (regardez le niveau historique des prix des carburants), qui va faire rentrer encore plus de taxes dans les États soi-disant généreux avec leurs concitoyens lors de l’année 2020. La France a lâché des centaines de milliards de fausse monnaie dans l’activité, ou plutôt dans le ralentissement de l’activité, il s’agit maintenant de se rembourser, comme le souligne Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, qui prête à hauteur de 20 % à l’État, ou qui compte pour 20 % dans la dette de l’État.

 

Remboursez !

Le moment est donc venu de rembourser l’opération covid en France, et comme de plus en plus de Français comprennent que le vaccin est inutile, ou en tout cas inefficace, en plus d’être dangereux, ils se demandent s’ils ne font pas l’objet d’une intoxication. Pour le coup non alimentaire, mais politico-médiatico-médicale. Et comme l’exemple mondialiste vient toujours de nos voisins anglo-saxons, c’est au Royaume-Uni que se lance l’opération covid-pénurie. Le quotidien Sud-Ouest titre :

Tout change, mais rien ne change : l’oligarchie gouverne toujours par la peur, elle change parfois de curseur, tout simplement. Elle dispose, pour terroriser « ses » habitants, du curseur terrorisme, du curseur chômage, du curseur guerre, du curseur pandémie, et du curseur pénurie, qui peut avoir des répercussions inattendues, un effet rétroactif assez violent (émeutes dites de la faim). Les ingénieurs sociaux et apprentis sorciers du mondialisme s’en donnent malgré tout à cœur joie, avec un public à la fois captif et totalement désorienté. C’est la fête chez Minc-Attali et consorts !

Derrière lui, sa petite échoppe aligne des rayons à moitié vide. « La semaine dernière je n’avais plus de Coca Cola. Je n’ai plus de grandes bouteilles d’Évian depuis trois semaines », énumère-t-il. « Sans marchandises, il n’y a pas de commerce. Avec des étagères vides comme celles-ci, personne ne va venir dans le magasin. » (Sud-Ouest)

C’est le moment qu’ont choisi les grandes enseignes (de supers et d’hypers) pour lancer leur abonnement.

Comme dévoilé lundi 6 septembre par le spécialiste de la grande distribution Olivier Dauvers dans un tweet, c’est enfin au tour du distributeur Carrefour de proposer en test à certains de ses clients la possibilité de bénéficier de réductions sur leurs courses en échange d’un abonnement. Contre 5,99 euros par mois, ils pourront ainsi profiter de remises de 15 % sur 7 000 produits vendus sous marque de distributeur par Carrefour. (businessinsider.fr )

Monoprix va encore plus loin, avec un abonnement mensuel (dégressif, ouf) à presque 10 euros ! Mais que de réductions, d’avantages, de bénéfices pour le client ! Il s’agit de fidéliser ceux qui ne le sont pas, et qui désertent de plus en plus les grandes enseignes, alors que la France est le pays historique des hypers, qui ont symbolisé la fringale de consommation des années 60-70. Un demi-siècle plus tard, les mêmes hypers ferment les uns après les autres. Et le confinement (24 % de baisse de CA pour ces géants) a accéléré une tendance : les Français boudent les grandes surfaces pour trouver leurs produits à côté de chez eux.

Nous ne nous inquiétons pas pour ces géants de la distribution et des faux bas prix, plutôt pour les Français qui ne comprennent globalement toujours pas à quelle sauce ils sont en train d’être mangés par l’ogre mondialiste.

France 24, en bonne fille de cette idéologie macabre, en mai 2020, évoque déjà la pénurie alimentaire :

 

 

On aura bien compris que le covid n’est pas une crise sanitaire tombée du ciel, mais bien une crise économique provoquée, une guerre mondiale contre les lois du travail (uberisation forcenée), contre la démocratie (lois d’exception provisoires qui durent), contre les libertés (pass, surveillance), contre le vivre-ensemble (distanciation), contre les services publics (école et hôpital déstructurés), et in fine contre les gens (mortalité provoquée), le tout au profit des nouvelles entités politico-économiques que sont le Big Pharma, le Big Tech et la sempiternelle haute Banque qui profite du chaos et de l’endettement.

Moralité  : il faudra au Français dit moyen plus de lucidité, donc plus de conscience politique, pour sortir par le haut de ce piège diabolique. Et nous, on est là pour ça, dans la mesure de nos moyens. Car il n’est pas d’action efficace sans connaissance, sinon cela donne les Gilets jaunes récupérés par le gauchisme, Mai 68 qui finit en pornographie d’État, ou le syndicalisme qui finit par trahir les travailleurs. Les pièges à cons sont partout, la politique est un slalom.

 

Ironie : la très néolibérale Union européenne, qui produit du chômage massif au profit des multinationales et qui importe de la misère massive avec l’immigration, alerte sur la pauvreté et la faim qui augmentent en Europe...

 

À écouter si vous ne l’avez pas déjà fait

 






Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2805045
    Le 9 septembre à 17:34 par Pasdaran
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    Est-ce que le système est assez stupide pour organiser une pénurie alimentaire qui risque de se retourner contre lui ? Ces idiots ne savent-ils pas que c’est lorsque les ventres sont vides que le peuple devient incontrôlable et que la révolution surgit ? Ces malades qui nous gouvernent finiront par commettre l’irréparable. Que les élites continuent dans cette voie criminelle et nous assisterons bientôt à la fin de la relaxe, de l’impunité et de l’immunité. Au bonheur la guillotine !

     

    Répondre à ce message

    • #2805228
      Le 9 septembre à 21:07 par jimmi
      Vers une pénurie alimentaire organisée ?

      Vous croyez toujours que c est le peuple qui a fait la revolution ?

       
    • #2806390
      Le 11 septembre à 19:31 par derf
      Vers une pénurie alimentaire organisée ?

      C’est jamais le peuple qui fait les révolutions, il est juste agité par les nouveaux tauliers qui se servent de lui pour changer de régime économique. Les révolutions populaires c’est du roman, seuls des jacqueries peuvent émerger mais elles ne pissent jamais loin et longtemps.

       
    • #2806764
      Le 12 septembre à 14:20 par duch
      Vers une pénurie alimentaire organisée ?

      quand les gens ont faim ce n’est pas à la révolution qu’ils pensent mais à voler de la nourriture, en premier dans les magasins et ensuite chez le voisin avec la violence qui va avec...

       
  • #2805056
    Le 9 septembre à 17:49 par Anno
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    Pénurie provoquée ou non, le constat est sans appel, nous pourrions rétorquer que le mondialisme est une faillite totale au final. De son mode de production à son système de distribution c’est le royaume des enc... Désolé je n’ai pas d’autres termes pour décrire la mort coté en bourse.

     

    Répondre à ce message

  • #2805164
    Le 9 septembre à 19:48 par Maurice
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    Il y a quarante ans les partisans de l’OTAN avaient deux "preuves ultimes" de l’échec du socialisme réel en URSS et dans les pays lui étant alliés :

    a. La répression par le harcèlement judiciaire et social des dissidents. Dans ce dernier cas, ils perdaient leur emploi, leur logement. Ils vivaient dans une ambiance de lynchage. Andropov les a paraît-il traités de "Vlassovien" lors d’une session du soviet suprême.

    b. Les pénuries de biens de consommation courante qu’il s’agisse de produits alimentaires ou manufacturés. On nous montrait à n’en plus finir les queues devant les magasins.

    Je vous laisse chercher et trouver les correspondances avec notre situation.

    Quant au système capitaliste actuel... Il a fait manger de la terre aux enfants haïtiens en 2008 parce que le riz était devenu trop cher pour leurs familles.

    Enfin pour appuyer un autre commentaire :

    Je me souviens de l’exposé d’une militante d’Action contre la faim :

    "Il faut distinguer famine et disette. Quand il y a une disette c’est en raison d’un aléas naturel. Les responsables politiques peuvent organiser une réponse appropriée et personne ne mourra de faim. La famine survient pour des raisons politiques.
    Il y a une disette et la situation politique empêche de secourir les victimes. Les causes possibles sont multiples ; ça peut être une guerre ; un choix délibéré des autorités. La question d’une décision des autorités favorisant la famines’est posée en Ethiopie dans les années 80..."

     

    Répondre à ce message

  • #2805261
    Le 9 septembre à 22:31 par PLB
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    Si on augmente a proportion des dépenses alimentaires par rapport au salaire on pauperise la population et on l’amène plus bas dans la pyramide de maslow, comme les populations sont urbaines et ne sont pas autosuffisantes on augmente ainsi sa dépendance à l’état donc sa soumission.CQFD

     

    Répondre à ce message

  • #2805291
    Le 9 septembre à 23:35 par Monde en péril
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    Ils n’ont donc pas renoncé à leur objectif final : réduire la population mondiale, ne laisser qu’une poignée d’individus (bas peuple) pour des jobs subalternes, le gros du travail "intello" étant assuré par des robots (humanoïdes), pendant que l’oligarchie mondialiste, elle, passerait son temps à se dorer le cul au soleil (pardonnez-moi l’expression)...
    Pourtant j’ai longtemps pensé que tout ça n’était qu’une blague de mauvais goût sortie des cerveaux malades des complotistes qui voient le mal partout depuis l’apparition du covid-19, le fameux, la star des stars, celle-là même qui, comme par magie, fît disparaître toutes les autres stars (maladies) de la surface de la terre..., Toutes les couches sociales (sauf l’oligarchie mondialiste qui y trouve son compte) sont touchées par la peur du lendemain due aux mesures sanitaires incompréhensibles, désemparées, étouffées par les masques... C’est la galère ! pour ne pas dire la descente aux enfers...
    Si en plus de la vaccination on y greffe une pénurie alimentaire organisée, ce serait l’arrêt de mort (programmée) des plus démunis..., avant la mort naturelle, destin de tout être humain quel qu’il soit.
    Non, pas envie de vivre dans un monde pareil, déshumanisé, égoïste, méchant, sans amour et sans âme.

     

    Répondre à ce message

  • #2805299
    Le 10 septembre à 00:14 par Xav
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    Et Billou qui devient le premier propriétaire de terres agricoles aux USA.
    Et XNiel qui lance une école d’agriculteurs.

    Ça sent la ferme d’État ou c’est moi ?

     

    Répondre à ce message

  • #2805329
    Le 10 septembre à 03:38 par Jérômeproudhon
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    Bruno guigue à sûrement sa réponse des 3000 milliards de capitaux chinois partie en fumée ?
    Les chinois se préparent au grand crash financier à venir, après avoir réinitialisé le monde, le prochain maître sera ? Qui a maintenant le plus de terre arables ?

     

    Répondre à ce message

  • #2805331
    Le 10 septembre à 04:06 par Goy HaLal
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    Actuellement, au Brésil, on a potentiellement un "petit avant-goût" avec la grève** des camionneurs...

    https://exame.com/brasil/caminhonei...

    https://www.otempo.com.br/politica/...

    (**NB : ironiquement, cette grève n’est absolument PAS contre le gouvernement Bolsonaro [bien au contraire !!] mais contre le "STF" [="Suprême Tribunal Fédéral"] qui n’est qu’une petite mafia et un soi-disant "contre-pouvoir" autoproclamé, alors qu’en gros :
    - le Peuple est contre
    - le Président est contre
    - l’Armée est contre
    ...Mais cette mafia se maintient et fait sa loi [d’ailleurs ce sont même eux qui poussent vers la "vaccination obligatoire"])

    Ca "vient de commencer" et je ne suis pas encore "sorti pour voir", mais il paraît qu’il n’y a déjà plus d’essence dans les Stations-Service, et en 2018, ce genre de grève avait déjà causé un sacré chaos, avec pénuries alimentaires etc...

     

    Répondre à ce message

  • #2805344
    Le 10 septembre à 04:59 par bagatelles...
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    De toute manière le seul moyen pour que les veaux sortent de leurs pâturages, c’est la faim. Tant qu’ils auront leurs abonnements Amazone, Netflix etc... et le frigo plein, nos maitres peuvent dormir tranquilles !! Et ils le savent très bien.

     

    Répondre à ce message

  • #2805788
    Le 10 septembre à 17:22 par Syzygy
    Vers une pénurie alimentaire organisée ?

    Les Eurolâtres en prendront pour leur matricule !
    La Politique Agricole Commune de l’ubris Union européenne, qui incite 2 agriculteurs à se suicider chaque semaine, montre enfin sa finalité : nous affamer, au mieux nous rendre dépendant d’autres pays (Hollande, Espagne...).
    La France a toujours été auto-suffisante en matière alimentaire contrairement à certains pays du Nord de l’Europe occidentale.
    Cultivez vos jardins !
    Frexit ! le plus tôt serale mieux et les chemtrails s’arrêteront eux aussi !

     

    Répondre à ce message

    • #2805955
      Le 11 septembre à 03:12 par Giuo
      Vers une pénurie alimentaire organisée ?

      Effectivement, on récolte ce que l’on sème. Dire que le Covid a un rôle dans tout cela, c’est vraiment prendre les gens pour des cons. Les agriculteurs sont bridés en permanence, sont assassinés (oui des suicides qui sont à ce niveau là sans que rien ne soit modifié il y a préméditation, ou alors ces gens sont stupides !).

       
Afficher les commentaires précédents