Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Retour à la case prison pour Patrick Balkany

C’était une décision attendue, après la révocation du placement sous bracelet électronique des époux Balkany par la justice, jeudi. L’ancien maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) Patrick Balkany va de nouveau être incarcéré dès lundi 7 février à la prison de Fleury-Mérogis, a annoncé la procureure d’Evreux Dominique Puechmaille sur BFM TV.

 

[…]

Les époux Balkany n’ont « jamais accepté les contraintes inhérentes à la détention à domicile sous surveillance électronique », estime la cour, qui relève leur « attitude et propos véhéments ou ironiques, parfois outranciers voire outrageants » à l’égard du personnel de l’administration pénitentiaire ou du juge d’application des peines. Selon le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP), Mme Balkany a régulièrement eu une « attitude opposante, condescendante, voire outrageante ». […]

Surtout, la cour d’appel de Rouen rappelle que les époux Balkany n’ont pas respecté leur principale obligation : « Payer les sommes dues aux finances publiques, et ce en dépit » d’une « très importante dette fiscale ». L’ancien maire (LR) de Levallois-Perret, 73 ans, et son épouse doivent 5,3 millions d’euros au fisc, outre une somme de 766 759 euros propre à Mme Balkany. Or, ils disposent de « très confortables revenus (plus de 12 000 euros par mois) » et auraient « pu faire le choix de réduire leur train de vie actuel (…) afin de régler les sommes dues », insiste la cour, qui énumère leur résidence de 500 m² à Giverny, un « pied-à-terre » à Levallois et « une employée de maison à temps plein ».

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

 

 

Bonus : Les Balkany entre arrogance et jérémiades

 

- Arrogance

[…]

Le 11 juin 2021, lors d’un entretien avec le service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip), Isabelle Balkany « avait monopolisé la parole et tapé du poing sur la table, s’était adressée à la directrice et à la conseillère (…) en les qualifiant de "gonzesses", leur avait adressé un bras d’honneur et avait mis fin unilatéralement au rendez-vous », relatent les juges.

Le 14 septembre, le Spip mentionne à nouveau « l’attitude opposante, condescendante, voire outrageante » de Madame Balkany, qui, interrogée sur quatre alarmes de son bracelet électronique, évoque « des problèmes de voiture » ou « la nécessité de faire des courses ».

« Pour un quart d’heure, on vient me faire chier », répond-elle au personnel pénitentiaire.

L’ancienne vice-présidente du conseil général des Hauts-de-Seine justifie sept autres alarmes par « des séances d’hydrothérapies l’obligeant à immerger le bracelet électronique dans son bain ».

Avant même l’installation du bracelet électronique, Isabelle Balkany avait demandé l’élargissement de ses horaires de sortie (8h à 12h la semaine et 14h à 17h le week-end) ainsi qu’une extension du périmètre de détention afin de « sortir ses trois chiens toutes les trois heures et de nourrir ses trois chats, ses moutons et ses poules » sur une propriété de plusieurs hectares.

[…]

Ce n’est que l’avant-veille de l’audience devant la cour d’appel de Rouen qu’Isabelle Balkany a proposé de verser 500 euros par mois au Trésor public pour rembourser les sommes dues au titre de la fraude fiscale.

[…]

Lire l’article en entier sur letelegramme.fr

 

- Jérémiades

[…]

Questionné par Apolline de Malherbe, Patrick Balkany s’est également épanché sur son train de vie au moulin de Cossy à Giverny (Eure) où son épouse et lui sont assignés à résidence et ne peuvent sortir que de 14 heures à 18 heures. « Je n’ai que ma retraite, qui est confortable si on ne payait pas en plus. Tous les mois je paye la taxe foncière, la taxe d’habitation. Je paye tous les mois une somme au fisc » a-t-il déclaré, ajoutant : « il faudrait que je vive deux siècles, (pour tout rembourser) vous savez, vous ne pouvez pas donner plus que vous n’avez. »

[…]

Une dette, qu’il conteste, estimant que l’administration fiscale « a surévalué toutes les propriétés », citant l’exemple de sa demeure à Saint-Martin, aux Caraïbes « évaluée à 5 millions, vendue à 1,8 million d’euros ». Dans une ultime tentative d’apitoiement avant la case prison, l’homme de 73 ans presque fait vœu de transparence sur ses comptes... avant de faire marche arrière. « À nous deux on a moins de… je ne vais pas dire les chiffres car ça peut paraître beaucoup. Mais le train de vie de cette maison (à Giverny N.D.L.R.) qu’on est obligés d’entretenir, le fioul, l’électricité coûtent très cher, les impôts coûtent très cher, il ne nous reste quasiment rien à la fin du mois ».

[…]

Lire l’article en entier sur marianne.net

 

La balkanysation de la politique, sur E&R :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2901220
    Le 7 février à 17:22 par Bayinnaung (les pro-vaccin sont des chiens)
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    Petite curiosité ludique à laquelle m’a fait penser l’image d’introduction de cette page (oui, comme ces escrocs sont parfaitement inintéressants, mieux vaut parler de choses plus importantes) :

    Si le Monopoly se veut d’être un pastiche de la société capitaliste, alors, comme dans la vraie vie, il y a des moyens de contourner le système (mais sans tricher cette fois-ci) pour être sûr de gagner (de l’argent...et donc d’en faire perdre aux autres) :

    1) Il y a un nombre de maisons limité dans la boîte. Si vous foncez sur les maisons et que vous en construisez le plus possible très vite, vous empêcherez les autres de construire leurs résidences hôtelières sensées leur rapporter gros ... Vous avez "monopolisé" les maisons disponibles, crée une pénurie de logement pour entraver vos adversaires et ainsi enrayé la logique de croissance des autres joueurs / entrepreneurs.
    Intéressant à savoir, ça, pour les enfants !

    2) Plus en rapport avec l’article : si vos adversaires achètent des terrains et implantent des maisons quand-même dessus, alors le mieux que vous ayez à faire... c’est de rester en prison. Hé ! Oui ! Tant que le système (la règle du jeu) vous empêche de bouger, vous ne pouvez pas atterrir sur la propriété de quelqu’un d’autre et lui payer un droit de passage. Inversement, en prison, vous ne pouvez pas toucher 100 francs, certes, par contre, vous êtes toujours propriétaires de vos maisons et les autres, eux, peuvent continuer à payer ce qu’ils vous doivent quand ils passent chez vous.

    Moralité : on peut être incarcéré pour crime gravissime et malgré tout continuer à s’enrichir dans le monde occidental capitaliste !

    La moralité mise en avant par ce jeu mériterait que l’on s’y intéresse un peu.

     

    Répondre à ce message

    • #2901330
      Le 7 février à 20:13 par Sedetiam
      Retour à la case prison pour Patrick Balkany

      Depuis l’édition 2015 du Monopoly, vos actifs sont bloqués lorsque vous allez en taule, nouveauté de la règle parmi cinq autres (positives), lesquelles émanaient de ma communauté de joueurs : ce qui signifie que le RIC a du bon !

       
  • #2901224
    Le 7 février à 17:30 par Andrée
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    Je constate que pour s’acharner sur les Balkany (aussi coupables soient-ils), il y a du monde dans les médias et dans les commentaires de ces médias.
    Mais pour demander des enquêtes sur les autres personnages publics au service de l’état il n’y a plus grand monde. Quant aux « petits » délinquants, n’en parlons pas c’est raciste hein.

     

    Répondre à ce message

  • #2901232
    Le 7 février à 17:45 par Jo-1515
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    Qu’on me donne des mouchoirs, je vais pleurer.... Les pauvres petits chatons..

     

    Répondre à ce message

    • #2901711
      Le 8 février à 13:06 par H. K. Daghlian
      Retour à la case prison pour Patrick Balkany

      Jo-1515
      Ouais ben ne pleurez pas trop parce que depuis la dernière fois qu’ils ont poussé à la compassion, la facture n’a cessé d’augmenter.

       
  • #2901256
    Le 7 février à 18:26 par Apis1903
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    Là, ils ont été un peu cons. Il suffisait de se tenir tranquille, à la maison, dans la belle propriété de Giverny, à siroter des cocktails...

     

    Répondre à ce message

  • #2901293
    Le 7 février à 19:16 par FT
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    Une télé"réalité" où on les enverrait en usine pour le reste de leurs jours.
    Vote du public pour savoir ce qu’on va leur faire faire chaque mois.

    2h de trajet RER aller, 2h retour chaque soir dans un appart à 40m².
    Vote du public pour les petites surprises du quotidien : amende, dégâts des eaux, incendie, agression, gastro, cancer...

    On pourrait faire ça avec un paquet de monde.
    Succès assuré.

    Comme le dit si bien le Sergent Apone : Encore une jolie journée de soleil ! Être dans les marines (ou l’usine) c’est comme des vacances à la ferme. Chaque repas est un banquet. Chaque fin de mois on est millionnaire. Chaque corvée est une partie de plaisir, les marines j’adore !

     

    Répondre à ce message

  • #2901323
    Le 7 février à 20:00 par HR
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    Aucune surprise, la fausse peine terrible, et pour combien de temps ? :

    """ Un prisonnier particulièrement protégé

    Interrogé par CNEWS, Didier Kandassamy, secrétaire local FO, a fait savoir que Balkany serait « dans le quartier spécifique, Bâtiment D3 », et qu’il « aura droit à un parloir interne ». Comme lors de sa précédente incarcération, à la Santé (Paris), Patrick Balkany devrait donc être placé dans ce qui est surnommé le « quartier VIP », mais qui sert surtout pour les « personnes vulnérables ». Il s’agit le plus souvent de personnalités connues ou de prisonniers ayant été particulièrement médiatisés. Le but est de les protéger d’une possible agressivité de la part d’autres détenus ou de subir du chantage."""

     

    Répondre à ce message

  • #2901325
    Le 7 février à 20:04 par Toto
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    Les Balkany n’ont comme défense que le majeur levé, le crachat et le sarcasme. Monsieur est plus direct ("J’emmerde les pauvres"), mais Madame est presque pire, avec la fourberie en plus.
    Hé... on n’est plus dans les années 80, les outrages et la provoc’ à deux balles sans conséquences c’est has-been !

     

    Répondre à ce message

  • #2901364
    Le 7 février à 20:58 par ZZstop
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    Balkany, allez en prison, passez par la case départ, n’encaissez pas 20 000 euros, la caisse de la communauté..... s’en charge !

     

    Répondre à ce message

  • #2901408
    Le 7 février à 22:41 par Goetz von Berlichingen
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    Aucun respect dans ce forum pour Patrick, le meilleur danseur de Levallois
    Lançons une collecte.
    Mince deux retraités qui ont servis leurs compatriotes
    Donnez, donnez
    Décidément, une mauvaise période pour les Patriiick

     

    Répondre à ce message

  • #2901601
    Le 8 février à 10:00 par sam
    Retour à la case prison pour Patrick Balkany

    c’est le miracle ripoublicain, Un régime qui n’octroie de véritables revenus qu’à l’inutilité, et qui n’inflige de véritable punition qu’à la victime, de véritable justice qu’au coupable. Le paradis des parasites de toutes natures mais un enfer pour qui leur sert de ressource. Normal pour quelque chose qui a poussé les pieds dans le sang dès le début...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents