Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Que faire quand dans une démocratie le Président devient ivre de pouvoir ?

 
 

Vaste question, que les constitutionnalistes n’ont pas étudiée, ou alors ils ne donnent pas leurs clés, attachés qu’ils sont au Système. Pas la peine d’attendre de soutien de ce côté-ci de la « démocratie ». Démoncratie, disent les complotistes, ce qui est de plus en plus proche du réel. Nous qui vivons – depuis un certain temps, donc on a eu le temps de s’habituer – en dystopie progressive, nous savons depuis le début, depuis ses premières apparitions télé, bien avant son élection truquée, que Macron est dingue. Et quand on dit dingue, c’est dingue.

 

Par excès de langage, on a pu dire qu’Anne Hidalgo était « dingue », en jouant sur les mots (Annie Dingo, Anne Hildingo, l’Âne de Paris), mais Anne n’est pas dingue du tout. Elle aime le pouvoir, confié par son ami François Hollande, l’utilise mal parce qu’elle est soumise à de puissants lobbies, mais elle est tout sauf dingue. La saleté grandissante de Paris, son invasion par les rats et les migrants, l’expulsion définitive des non-riches, à part les esclaves de service, ce sont les dommages collatéraux d’une politique foireuse dont les hiérarques se foutent, au fond : ils touchent de grands appartements pour pas un rond, touchent de gros salaires sur la manne publique, et touchent les fesses des petits garçons. Tout ça dans une impunité qui fait monter la colère des contributeurs au Trésor public, c’est-à-dire à la richesse nationale, terreau d’un nombre grandissant de parasites, comme dans tout régime bureaucratique totalitaire qui se respecte.

 

 

L’article 68 ne va pas nous aider

Le président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article.

Bon, c’est pas gagné, vu l’assemblée de tocards soumis qui peuplent le cénacle. Pour info, lorsqu’il a fallu défendre les libertés des Français, 60 % des députés ne se sont pas déplacés, c’est dire leur implication dans la vie démocratique du pays et leur amour des Français.

 

Mais parfois, les élus du peuple rencontrent le peuple. Et ça ne se passe pas très bien.

 

Après l’éviction de Bokassa en 1979, les troupes françaises qui ont évacué l’étang de crocodile de l’empereur à sa résidence ont découvert des fragments d’os appartenant à une trentaine de victimes, écrit l’historien Martin Meredith. Les parties du corps ont été trouvées dans un réfrigérateur. Les sections locales ont témoigné que d’autres étaient régulièrement nourris aux lions. Au procès en 1987, l’ex-empereur a été accusé de cannibalisme, de torture, de tuer des officiers de l’armée, même d’empoisonner son propre petit-fils. (corbeaunews-centrafrique.com)

Les Centrafricains ont eu Bokassa, un dirigeant fou, mais protégé par la France de Giscard. Bokassa éliminait ses opposants, les faisait bouffer par les crocodiles ou les bouffait lui-même. Macron n’en est pas là, mais il fait de plus en plus de mal à la France. Le Malin, sur le trône de France, est pour l’instant inexpugnable. Le Président est fou, ivre de son propre pouvoir conféré par la constitution de la Ve République, il ne bouffe pas ses opposants, mais leur rend la vie impossible.

Beaucoup, qui n’étaient pas ses opposants, et qui étaient innocents, ont perdu la vie pendant cette parenthèse – car c’en est une – covidiste : les milliers de pauvres vieux en Ehpad, qui n’ont pas eu le choix : ils étaient privés de soins et de visites, deux conditions dangereusement mortelles, quand la vie ne tient plus qu’à un fil.

 

 

La cruauté mentale qui résulte d’une perversion narcissique ne figure pas sur la liste des maladies mentales, c’est pourquoi on trouve autant de fous dangereux en liberté, qui font énormément de mal aux autres, s‘appuyant sur les échelles hiérarchiques de dominance. Le schizophrène, le psychotique, peuvent faire du mal aux autres, mais à une échelle bien moindre : il faut « attendre » une décompensation, une crise, pour qu’un drame ait lieu, et encore, la plupart du temps, les aliénés ne font de mal qu’à eux-mêmes. Leurs proches ont la vie dure, mais ça ne va pas au-delà du cercle familial. Macron, lui, n’ira jamais en asile et probablement pas en prison. Pourtant, ce qu’il fait actuellement est plus grave que n’importe quel pétage de plomb de schizophrène : c’est un attentat contre des millions d’innocents, qui n’ont pas le pouvoir exécutif, législatif et policier.

Macron se fout des vieux, et des enfants : pour lui, qui n’a jamais procréé, les enfants et les vieux sont des improductifs, dans son schéma néolibéral poussé à l’extrême. Nous devrons donc faire très attention à nos enfants, dans les jours qui viennent.

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ce type est un malade mental .Le pouvoir est une chose ,mais lorsqu’on veut présider un pays ,il faut être solide mentalement ,éviter les influences et être le fer de lance de la population que l’on est sensé représenter .Sinon ,on démissionne .
    macron n’a pas ces capacités là ,mais totalement l’inverse .Et pour avoir cette vision et ce comportement ,il faut être mentalement malade et dangereux .Et si macron a été choisi ,ce n’est pas pour rien ,parce qu’ils connaissaient l’individu et savaient que mentalement comme disait Alain Minc ,(il faut être intelligent,souple ,rapide et si en plus il peut être charmant ,parce que c’est un métier de pute ) Et une pute a souvent un maquereau ,et les maquereaux (banquiers) avaient choisis leur pute pour faire le tapin .
    Jamais on aurai pensé qu’un jour la France serait dirigée par une pute perverse et narcissique

     

    Répondre à ce message

    • @Dixit

      Pensez à remercier Jacques Attali quand vous le verrez, c’est lui qui a fabriqué et choisi Macron, et ce n’est pas par hasard en effet.

      Il a vu en Macron, le cinglé parfait, qui irait jusqu’au bout de toutes les extrémités qui lui seraient demandées d’accomplir. Il est en train de faire le travail, sans état d’âme, et avec un zèle jamais égalé dans l’histoire de l’humanité.

       
  • Comment ne pas voir que ce pass représente avant tout une exclusion de classe ? Les plus riches qui ne veulent pas se vacciner ont la possibilité de se payer des tampons et de trouver des failles pour passer entre les mailles du filet.
    Moi prolétaire qui ne veut pas vacciner mes enfants, je suis victime de chantage sinon ils me font rester à la maison. Moi qui n’ai pas les moyens de payer les écoles autogérées avec garde parentale comme le font les bourgeois. Moi aussi, j’aimerais exproprier des biens et des lieux pour donner vie à des écoles non publiques chez les prolétaires, mais aujourd’hui, la soi-disant gauche trans-génétique maudite est ce qu’elle est devenue ; la branche du commerce de détail de la propagande et des putes dégoûtantes de la media propagande !
    Cet immense marais idéologique huileux et nauséabond et putride qu’est devenu la gauche aurait non seulement été inconcevable il y a à peine 40 ans, mais il aurait été combattu sans ménagement !
    Je brûle de rage sachant que d’ici un mois l’Etat, au nom des oligarchies (et dire “oligarchie” ne sera pas devenu un lemme conspirateur ?) forcera ma progéniture-cobaye à se vacciner sous chantage, où en Allemagne, les pédiatres le déconseillent fortement.
    Moi qui suis allergique au syndrome auto-immun qui retarde mon travail précaire et qui ne veux pas me vacciner avec des conneries génétiques technocratiques (peut-on utiliser le terme technocratique ou est-ce « complot » ?). Je brûle de colère parce que ma vie brûle de colère tous les jours face à tout cela !
    Ma partenaire, avec un facteur génétique thrombotique, précaire, cale aussi ! On devrait aller tôt ou tard à l’inoculatoion ob-torto !
    Comprenez-vous ou non que vous devez être vacciné contre votre gré et également signer l’indemnité ? On plaisante ?
    C’est du putain de chantage ! Mais faut-il des degrés pour comprendre ce qu’est le chantage ? Un énième et définitif dispositif de chantage : l’inclusion-exclusion.

     

    Répondre à ce message

  • Mais faut-il des degrés pour comprendre ce qu’est le chantage ? Un énième et définitif dispositif de chantage : l’inclusion-exclusion.
    C’est une “transition d’élevage”, est-il possible d’être assez obtus pour ne pas voir, non pas l’éléphant, mais le brontosaure dans le jardin ?
    Mais comme nous autres, bien que de bas rang social par le revenu, mais capables de nous informer et de nous éduquer sur les aspects techniques, nous avons déjà compris qu’ils feront les mises à jour immunologiques semestrielles ou annuelles. C’est leur but : une gestion zootechnique complète avec homologation cybernétique entre humanoïdes (comme vous le voyez à mon avis d’après ce que vous écrivez obstinément) et des machines et des lieux d’extraction de valeur.
    Le chantage est un mécanisme de la hiérarchie, de l’État, de la mafia. Est-il possible, me demande-je, que nous ne soyons plus capables de saisir l’essence évidente et criante des choses sociales ?
    Je suis descendu dans la rue et me suis contenu par rapport à ce que je crois devoir être fait comme je l’ai toujours fait dans le passé, apportant malheureusement de l’eau aux moulins à ergot de la gauche maudite, le pire, qui me semble bien représenté par le fascisme de ses paroles, sûres de son jugement stupide basé sur quatre éléments réfutables, obtus à toute vérification empirique et expérientielle du monde et d’elle-même dans le monde.
    La plus belle expérience a été celle de rencontrer des personnes vaccinées, à double dose, qui sont descendues dans la rue contre le forfait santé par pure conviction morale, plutôt qu’idéologique. Même un vieux professeur à la retraite, bi-vacciné, qui m’a juré qu’il n’utilisera jamais l’usage d’un infâme dispositif de chantage social comme le pass vert. J’ai été touchée : il existe encore des êtres humains libres, pensants et moralement sains ! Je ne pouvais pas y croire.
    Cette façon de penser arrogante et arrogante est proprement fanatique et fasciste ; pelle merde à tout le monde, un peu ou au kilo et se soucie hautement des conditions réelles de ceux qui, parmi les subordonnés prolétaires, sont contraints de renoncer à leurs légitimes aspirations morales d’auto-émancipation, individuelle et collective, en raison d’un dispositif zootechnique de chantage .
    Non, ce dogme bourgeois est faux : la santé est le vrai capital de chacun de nous et ce capital individuel correspond à tout, à notre liberté individuelle et collective. Les dimensions individuelles et collectives ne peuvent être scindé

     

    Répondre à ce message

  • #2776057

    Dans la culture Védique , si le Roi commençait à déconner , les Brahmanas se réunissaient et lui jetaient des sorts ...

    Du coup ... le Roi pourri crevait la gueule ouverte , et il était remplacé !!!

    No problemo ...

     

    Répondre à ce message

  • Il n’est ni fou , ni ivre de pouvoir, il est sous MKUltra.L’anagramme de Macron c’est Monarc qui est un des programmes de contrôle mental de la CIA.
    Ce n’est pas lui le problème ce sont les marionnetistes qui l’ont installé là.Macron n’a pas fait 2% au 1er Tour de la dernière présidentielle, il n’a aucune assise dans le peuple , il ne tient que par la finance et les merdias.Et c’est même pas 500 gus à tout casser.
    Si on se focalise sur lui rien ne changera.Il faut taper au-dessus ; viser les marionnettistes c’est l’enjeu de toute la mobilisation populaire qui est en train de s’opérer.

     

    Répondre à ce message

    • @Picrok.

      Mk Ultra j’en sais rien, par contre je sais comme beaucoup d’autres, que cet énergumène a été choisi et fabriqué par Jacques Attali, dont on peut se demander lequel des deux est le plus dingue.

      Toujours est-il que ce dernier mène les français par le bout du nez depuis 40 ans, en leur faisant croire qu’il n’est que conseiller à la présidence.
      Tous les imbéciles le croient, et force est de reconnaître qu’ils sont nombreux, puisqu’ils sont assez bêtes pour se rendre volontairement à l’abattoir comme Jacques Attali le déclarait déjà en 1981.

      Il est en effet urgent que les français se bougent pour protéger leurs enfants de la fureur de la mafia criminelle mondialiste qui a mis au pouvoir l’homme idoine pour finaliser leur funeste plan.

       
  • Les dimensions individuelles et collectives ne peuvent être scindées et manipulées à volonté par le gouvernement et la hiérarchie sociale : l’une est la garantie symbiotique de l’autre !
    Le crime historique de la gauche bourgeoise est d’avoir réduit les êtres humains à un chapelet de droits codifiés et abstraits ! Vous ne pouvez exister, avoir des droits, qu’à des conditions préalables certaines et incontestables et incontestables, sinon vous n’êtes plus un être humain certifiable, même si vous êtes en chair et en os. Ces mêmes chair et sang qui sont ainsi chantés, aliénés et exploités partout, grâce aux droits bourgeois !
    Il ne suffit pas d’être humain, il faut être certifié en tant que citoyen, sinon vous n’êtes plus valable en tant que bétail

     

    Répondre à ce message

  • Qui sont les plus fous, de Macron ou de ceux qui l’ont élus ?
    Croyez vous que ceux qui se sont fait vacciner avec un vaccin expérimental, pour une pandémie virtuelle, qui n’existe que dans les médias, et qui ne tue que ceux qui sont déjà au seuil de la mort, peuvent considérés comme sains d’esprits ?
    Au moins 40 millions d’abrutis en France ... qu’on ne me parle pas de démocratie .

     

    Répondre à ce message

  • C’est juste un patron de start-up qui gère un flux financier, et qu’on soit 30 employés ou 70 millions pour lui c’est pareil, y’a un projet on le tient, c’est son job.

    C’est un monstre froid et calculateur, pour qui la morale est un loisir de curé quoi, quel rapport avec son monde ?

    Ce qui en fait tout, sauf un Président. Sa place est à Wall Street pas à l’Élysée.

     

    Répondre à ce message

  • Une démocratie QUI n’est pas une démocratie.

     

    Répondre à ce message

  • #2776177

    Qu’ils soient des medias , de la mafia medicale ou de la politique, ca commence à bien faire tous ces "QUI" de la pseudo "elite"en train de pérorer dans les médias et sans cesse invectiver/culpabiliser le peuple Français .
    J’avais prévu les gars de chez moi de ne pas voter pour ce Macron, sachant qu’il avait déjà mal agi en tant que conseiller économique de Hollande puis ministre de l’économie.
    Surtout connaissant les personnes derrière lui (Attali , Drahi. ..).
    Il est quand même passé et maintenant on est tous dans la merde et ça va mal finir.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents