Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Quand l’extrême gauche comprend que le conspirationnisme est la nouvelle intelligence politique

 

Ils ont fini par se rendre à l’évidence que ce que le Système interdit est la bonne voie, mais ils y ont mis le temps. Voici que l’extrême gauche française, incarnée non par le ridicule Besancenot, mais par Julien Coupat et ses amis, admet le conspirationnisme, au sens que lui donne le Système, c’est-à-dire la pensée politique interdite, la pensée politique profonde, celle qui s’enfonce au cœur du Système pour le comprendre et en dévoiler la stratégie. Une pensée 3D que L’Express, logiquement, en bon chien de garde, dénonce, en citant avec ironie la 4e de couverture du livre de la bande à Coupat :

Une couverture noire, un titre choc, un éditeur prestigieux, une quatrième de couverture dont la grandiloquence prête à sourire ("Nous vaincrons parce que nous sommes plus profonds"), mais des auteurs masqués. Défendant une vision complotiste qui se veut de gauche, le Manifeste conspirationniste doit paraître le 21 janvier aux éditions du Seuil.

Ça leur prête peut-être à sourire, mais en vérité, ça les inquiète, parce que la gauche, en 40 ans, avait été dévitalisée et transformée en gauchisme, cette manière d’être contre le Système, en apparence, tout en étant pour, au fond. C’est ce qui a piégé des millions d’électeurs des classes populaires, et aussi de la classe moyenne, qui se réveillent aujourd’hui, parce qu’ils sont en train de tout perdre : et leurs leaders, et leurs partis, et leurs syndicats, bref, leurs défenseurs. Et leur niveau de vie, accessoirement.

Le peuple est orphelin, et c’est sa chance historique, celle de se créer de nouveaux leaders, de nouvelles organisations.

Le constat que font Coupat et ses amis, nous l’avons fait dès le début de l’épidémie de psychose, parce qu’il s’agissait de cela. Avec une arrière-pensée de re-domination politique.

« Nous sommes conspirationnistes, comme tous les gens sensés désormais. Depuis deux ans que l’on nous balade et que nous nous renseignons, nous avons tout le recul nécessaire pour départager “le vrai du faux”. Les ridicules auto-attestations que l’on a prétendu nous faire remplir avaient bel et bien pour but de nous faire consentir à notre propre enfermement et de faire de nous nos propres geôliers. Leurs concepteurs s’en félicitent à présent. La mise en scène d’une meurtrière pandémie mondiale, “pire que la grippe espagnole de 1918”, était bien une mise en scène » peut-on lire en préambule. »

L’extrême gauche a mis deux ans à se réveiller, quand même, abusée qu’elle a été par les agents du Système, rompus à toutes les stratégies d’étouffement et de récupération, voir la fin gauchiste des Gilets jaunes.

L’Express poursuit sa dénonciation en opposant au constat lucide les presque 6 millions de morts du covid... Et si on parlait des millions de morts du tabac ou de l’alcool dans le monde ? Ils sont 8 millions chaque année à crever de la cigarette, mais le narratif ne suit pas, évidemment. Les morts, les malades, l’oligarchie n’en a rien à foutre. La preuve, la bande néolibérale qui a mis la main sur l’État, en pleine pandémie supposée, supprime lits et effectifs !

« L’acharnement furieux à balayer tout traitement qui n’impliquerait pas d’expérimenter des biotechnologies sur des populations entières, réduites à l’état de cobaye, avait quelque chose de suspect. Une campagne de vaccination organisée par le cabinet McKinsey et un “pass sanitaire” plus loin, la brutalisation du débat public prend tout son sens. C’est sans doute la première épidémie mortelle dont il faut convaincre les gens qu’elle existe. »
Les 5,5 millions officiellement morts du Covid (selon l’Organisation mondiale de la santé, le bilan pourrait être deux ou trois fois plus élevé) ? Une manipulation statistique destinée à accélérer l’agenda néolibéral, si l’on croit cet ouvrage.

Mais non, il n’y a pas d’agenda, voyons... L’extrême gauche, qui a été roulée dans la farine depuis la fin des années 70, et précisément par la rouerie d’un Mitterrand, qui s’en est attaché les services, pour mieux en faire la collaboratrice – voire la putain ou le flic – du virage néolibéral, c’est à la fois Besancenot, les antifas, et Julien Coupat. Il y a donc plusieurs pièces dans la maison du seigneur gauchiste, et elles ne se valent pas toutes. On met de côté Poutou, qui est un clown. Seule Nathalie Arthaud s’en sort, parce que la base conceptuelle léniniste tient la route, même si elle jure avec la France d’aujourd’hui. Une révolution bolchevique en 2022 est une option peu crédible. Mais si le capitalisme financier va trop loin...

 

 

L’Express tente tant bien que mal de limiter la casse, mais la lucidité finit aussi par monter aux cerveaux des gauchistes, du moins de ceux qui sont encore en état de marche, parce que la réalité devient trop évidente ! Quant au contre-complotisme, il en est réduit à nier les évidences, nier le réel, ce qui est le plus sûr moyen de couler idéologiquement, voir l’autodestruction de la gauche dite de gouvernement. Il ne reste alors plus que la force et la répression pour imposer ses idées malfaisantes.

Le texte recycle des éléments qui font fureur dans la complosphère. En 2019, le Centre Johns Hopkins, financé par la fondation Bill et Melinda Gates ou le forum économique de Davos, a organisé l’Event 201, un exercice de simulation d’une pandémie de coronavirus. Ce serait là une des « preuves » que l’élite avait bien planifié cette crise sanitaire. Selon les auteurs, le timing de la pandémie ne devrait d’ailleurs rien au hasard. Au vu des mouvements sociaux de 2019 à Hongkong, au Liban, en Catalogne, en Chili ou en Colombie, les « puissances organisées » ayant « intérêt au maintien de l’ordre mondial » auraient voulu « siffler la fin de la récréation ». Et pour littéralement confiner les populations, rien de mieux donc que de créer la frayeur à travers un coronavirus.

On peut donc écrire que le complotisme intelligent de la droite nationale, ou même d’E&R, a contaminé la partie la plus sérieuse, celle qui réfléchit sans œillères, de l’extrême gauche, et elle est compatible, sur cette base d’accord, avec le populisme intellectuellement avancé, dont nous sommes. Naturellement, la bande à Coupat n’adhérera pas à E&R, mais des programmes communs se profilent, dans une France dystopique, certes morcelée, et à dessein, mais qui se reconstitue, qui se ressoude face à l’adversité. C’est la réconciliation du national et du social. Et l’on voit se dessiner des passerelles entre les deux extrêmes, mais c’est encore une terminologie-Système. En vérité, les pensées avancées sont toujours extrêmes.

 

Revoir, à partir de 16’33, l’analyse d’Alain Soral sur l’extrême gauche

 

Coupat, l’extrême gauche et les manipulations, sur E&R :

 






Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • A voir. Il est quand même le fondateur de la revue philosophique "Tiqqun" dont l’origine est le TiKkou Oulam... Tiens, tiens et il publie un livre conspirationniste au Seuil....

     

    Répondre à ce message

  • Ce qui est fascinant, c’est qu’il ait fallu deux ans pour comprendre ce que les deux premiers jours du putsch démontrait sans ambiguïté à n’importe qui de sensé. C’est dire la médiocrité du niveau intellectuel ; l’avachissement du sens critique et de la santé mentale ; la haute vulnérabilité, l’invraisemblable crédulité, la stupidité des victimes. Bravo aux Enculés du Régime Pourri, crétinisation réussie !

     

    Répondre à ce message

  • Effrayant, l’arbitraire. Encore plus dans les pays développés car on ne s’y attend pas.

     

    Répondre à ce message

  • Nathalie Arthaud est prof d’économie ? Economie planifiée bolchévique, j’imagine... Elle ne comprend pas qu’augmenter les salaires créé également l’inflation, pour compenser ? Les salaires augmentent, ainsi que les charges afférentes, les prix augmentent.
    Quid des petits patrons et auto entrepreneurs ubérisés ? Des travailleurs aussi ? Y’a plus que ça en république...
    C’est quoi son discours au sujet des quantitative easings qui créént l’hyperinflation ? Des taux d’intérêts négatifs ? Quand est ce qu’elle évoque le contrôle de la création monétaire par un cartel mafieux communautaire ?
    Quant au remplacement de la population autochtone française par ces hordes de "travailleurs", ce qui ne lui pose pas problème, c’est bien un discours mondialiste sans frontiériste et nomade, qui ne diffère pas de ce que promeut la communauté que vous connaissez bien. Bravo Nathalie, ne changez rien et restez à 1%.

     

    Répondre à ce message

    • Le président turc a décidé de mener une politique économique comme il l’entends… Il est pris pour un fou par presque tous les économistes… Je n’ai aucune idée de ce qu’il souhaite faire en réalité… Mais son pays était dépendant de l’économie financière internationale comme un héroïnomane est dépendant à sa drogue ? Il nous fait une « go cold turkey » (expression signifiant un sevrage brutal des drogues).. C’est là est de moi. LOL

      Mais agir n’est ce pas le privilège de celui qui doit prendre des décisions ? Je ne défends pas Nathalie Artaud mais franchement je n’en peut plus de ceux qui explique qu’augmenter les salaires est une fausse bonne idée… Mon œil.. c’est pas comme si l’assiette est pleine et les mecs veulent un peu plus de rabe ? Ils veulent que les autres s’adaptent à leur besoins primaires et qu’ils ne leur laissent pas le choix…

      Chez moi les idées sont faites pour être bonnes (autant que possible) et une fois qu’on les prends on fait tout pour qu’elles le reste…

      Bien évidemment que les plus riches (et les philosophes du status quo) vont nous dire que ça n’est pas très malin de faire ce qui ne les arrange pas…

      Pour moi certains agissent comme des singes savants ou parlent comme des perroquets..

      Nathalie Arnaud je m’en fout mais remplacer sa soit disant tyrannie par celle qu’on subit actuellement je ne vois pas comment ont pourraient faire pire…

      Ou plutôt.. tant qu’à faire avant de tourner la page pourquoi justement le pouvoir même utopique ne serait pas donné aux gens d’en-bas ? Rien que pour voir… Tant qu’a recommencer tout à zéro pourquoi ne pas commencer par un petit tour en bas ? Macron a fait rembourser par notre sécurité sociale les dentiers.. c’est par crainte des sans-dents ?

      Ps : l’économie planifiée… Il existe pourtant de nombreuses formes possibles de planification, plus ou moins démocratiques et plus ou moins centralisées. Mélanchon dit que Ford aux usa faisait de l’économie planifiée… L’alternative c’est le désordre capitaliste et la fumeuse théorie du marché comme économie optimale. J’en ai marre qu’on diabolise à l’excès ceux qui proposent des alternatives… Et j’en ai surtout marre des milliardaires vous l’aurez deviné…

       
  • #2892324

    Monsieur soral, je vous comprends énormément ,la société évolue, et c’est même consubstantiel à l homme. Votre intervention à c’est mon choix, aujourd’hui, nous sommes passé à un autre monde, aujourd’hui par exemple, ma femme de soixante ans remplace une covidé ( qui elle même est covidé ,et vacciné deux injections, parce que aide soignante et pas besoin de la troisième puisque contaminée,j’ai tout fait pour l’en dissuadé, ma famille entière n’est pas vacciné ,sauf un de mes frères ,mais elle a assuré la mauvaise passe que je vivais dans la restauration, je ne pouvais accepter la dictature, et donc prendre des décisions qui affecterait la famille ) ,voilà donc le truc ! C’est que la gamine de 26 ans, elle n’a fourni aucun effort pour se rajouter des heures pour la covidé (sans risque )qui a pris ses dix jours, et ma femme de soixante ans à du le faire pour que nous puissions vivre ( c’est une femme, survivre est sa vie ).donc, n’avons nous pas déjà passé l’ère du je sers le café à mon patron qui m’exploite à l’ère de je ne veux plus rien foutre et tout m’est dû ?

     

    Répondre à ce message

  • On attend toujours le rapport sur le logiciel intellectuel de Cédric Herrou

     

    Répondre à ce message

  • #2892832

    On peut penser et dire pareil d’une certaine extrême droite
    Conversano picouzé et prêt à voter Zemmour
    Zouaves voter Zemmour et Azov en Ukraine
    Abauzit... Zemmour et guerre du tous contre tous
    Etc, etc....
    Extrême droite ou gauche les idiots utiles y sont pléthore malheureusement

     

    Répondre à ce message

    • #2892942
      Le 26 janvier à 10:54 par L’Adagio des Abrutis
      Quand l’extrême gauche comprend que le conspirationnisme est la nouvelle (...)

      Je dirais même qu’en attendant, moi je constate beaucoup de projets d’extrême gauche, ferme solidaire, AMAP, associations permaculture, réseaux autonomes élevage, maraîchage, artistiques, social... qu’on aime ou pas l’extrême gauche, je vois pas de projets pareil chez les natios ou très très peu
      Par contre nos campagnes fleurissent d’assoces, fermes, projets, communautés, réseaux , gilets jaunes, etc...
      Dommage que les gars de chez nous ne fassent pas pareil

       
    • #2893081

      Tous ces projets sont en sursis. Ils seront interdits légalement, accusés de terrorisme, ou rendus impossibles matériellement par le pouvoir mondialiste et transhumaniste, incarné par Macron-Pécresse, si nous n’arrivons pas au pouvoir.

       
    • #2893238
      Le 26 janvier à 17:56 par L’Adagio des Abrutis
      Quand l’extrême gauche comprend que le conspirationnisme est la nouvelle (...)

      @Lucien Cerise
      Et qui va interrompre, contrôler, arrêter ces réseaux, ces fermes , ces projets ?
      On a des territoires ou y’a 20 gendarmes pour 35 communes et je sais pas combien de kilomètres carrés
      On a 100 000 militaires a peine de quoi remplir le Stade de France, nos métropoles Paris Lyon Marseille Toulouse Bordeaux Lille Nice Grenoble etc...dont des pans entiers sont hors de contrôle
      Comment l’état va faire appliquer ça, dans les territoires ruraux ?
      Par quel miracle ?
      Sur 100 000 militaire 70% sont en Opex
      Ces réseaux sont souvent soutenue par les mairies et une partie de la population des villages qui se vident
      En plus pour le moment ils ne sont pas vue comme de véritables dangers
      Je pense moi que l’état n’arrivera pas à contrôler la totalité du territoire français
      Et des séparatismes vont inévitablement se créer
      Amicalement

       
    • #2893506
      Le 27 janvier à 05:26 par John Deere des conneries
      Quand l’extrême gauche comprend que le conspirationnisme est la nouvelle (...)

      Salut camarade Lucien ce n’est pas ce qu’il est écrit
      Il est écrit que la droite ne produit pas grand chose en terme de projets collectifs, associatifs ou d’autonomie (financière, sociale, communautaire, politique..) ou autres
      Si ce n’est du meeting de la conférence et de la branlette viriliste ou de la pignolade soi-disante intellectuelle, et quelques manifs avec drapeaux et tatoués
      C’est tout
      On trouve que le militant de droite n’est pas mieux que ce qu’il dit combattre
      Mise à part quelques tradis qui se prennent pour Charles Ingalls et quelques bases autonome individualistes y’a rien
      Le Gers Lot Lot-et-Garonne, Tarn, Dordogne, Comminges, Pyrénées sont farcie de communauté, ferme solidaire, de projets, AMAP, associations, permaculture, etc...
      C’est juste un constat
      Amicalement camarade Lucien

       
    • Ils seront contrôlés par le numérique. Des données, ils en ont un sacré paquet !.

       
    • #2893703

      @anonyme
      Certes mais pour beaucoup de ces projets t’as un diplôme agricole et les terres et investissements qui vont avec
      Peuvent pas s’assoir sur des investissements qui couleraient des investissements lourds
      Tu te retrouverais avec du monde en colère

       
    • Plus que jamais la dictature est une chose tangible.. Avant la crise sanitaire j’avoue que je pensais qu’ils ne s’attaqueraient pas tout de suite au capital car il y avait trop d’intérêts en jeu et trop de personnes à convaincre pour agir en unissson… Et bien maintenant la crise sanitaire m’a fait comprendre d’une part qu’ils s’enrichissent avec le chaos et que plus ils détruisent et plus leur cause avance à grand pas.

      Et oui je pense qu’un parti politique peut gripper la mécanique pour cinq ans, dix ans, deux décennies.. et c’est toujours ça à prendre. Mais le jour de la bête est là à nos portes et il faudra survir spirituellement car matériellement ils vont tout nous faire..

       
    • #2895569

      @Peter
      Kapital est le bon terme
      Quand ils nous parlent de croissance, c’est du blabla, puisque la croissance se génère à partir de tout
      Le crime, la délinquance, le deal produisent de la croissance
      Puisque ils activent et produisent du travail, la justice fonctionne, la police fonctionne, les cabinets d’avocats, les prisons, etc...tout ça vit grâce au crime, délinquance, deal, prostitution....le chômage, les SDF, les toxicomanes génèrent de la croissance, puisque ils font travailler médecin, éducateur, association, etc...donc pourquoi ils stopperaient le chaos que sont le crime, la délinquance, la prostitution, deal, chômage de masse, toxicomanie, etc...ils n’ont aucune raison que l’ordre, le travail, la famille, soient promu
      Ils veulent le bordel, ils veulent des dépressifs, des violence, des crimes, des drogués, des accidents, des SDF, des prostituées, de la saleté, des tags, des bandes, de l’immigration, du choc musulmans/ catholiques/ juifs/ athées...
      Ils n’ont aucun intérêt à ce que ça change
      Et si ça mène à la guerre, ils vendront des armes et reconstruiront a grand chantier ce que leur guerre a détruit et pour ça ils nous feront travailler et gagneront encore du fric
      Gagnant gagnant et sur tous les plans

       
  • Dans tous les écrits de la droite radicale, un dénominateur commun : pour lutter efficacement commencez par éviter de vous acoquiner avec les gauchistes !

     

    Répondre à ce message

    • Des souvenirs de " luttes efficaces " de la part de la droite radicale ?

       
    • #2893057
      Le 26 janvier à 13:21 par Désenculage intellectuel
      Quand l’extrême gauche comprend que le conspirationnisme est la nouvelle (...)

      Du coup comment fait-on avec Cousin, ou Cerise qui vient de la gauche ou même Soral, Plaquevent, Dieudonné, etc... ?
      Tout dépend de ce que tu entends par gauchistes ou par gauche
      Maurras et le cercle Proudhon ça reste, me semble-t-il un bon exemple
      Si les mots ne veulent plus rien dire , nous ne pourrons plus nous comprendre, si on se comprend plus, on peut plus s’allier..donc comment faire ?
      Conversano est-il de droite, Valls est-il de gauche, Renaud Camus est-il de droite, Martinez est-il de gauche ??
      Antonin Bernanos est-il de gauche ou est-il gauchiste ?
      Alexis Issaurat est-il de droite ou est-il un droitard ?
      Où est le sérieux dans cela ??
      Est-ce que E&R qui relaye Bourbon chez Vernochet, et Cousin chez lutte des classes, c’est pas justement ça qui fait peur au pouvoir ?
      Est-ce que E&R qui est suivi par des anars, des natios, des monarchistes, des gars de banlieue, des catholiques tradis et conciliaires, des muz chiites et sunnites, des permaculteurs, des agriculteurs, des autonomistes des patriotes...ce n’est pas ça qui dérange ?
      Devons nous utiliser des termes comme pour nous dénigrer et faire le jeu de nos maîtres ?
      Je pose juste la question ?
      Amicalement

       
  • bien sûr que le conspirationnisme est une démarche d’extrème-gauche ! Marx est le premier conspirationiste.
    La plandémie covidiste est un business-plan du grand capital et un fascisme 2.0 pour mettre le peuple en esclavage, donc un projet d’extrème-droite.

    J’ai lu le manifeste conspirationniste, serein et profod comme du Bernard Friot, et qui plonge dans la psychologie, leur devise "nous some cospirationniste, comme tous les gens sensés désormais
    Et ils dénoncent avec alacrité la grande tahison dela "gôche", en cette occasion. Tout est à reprendre à la racine, ils ont raison

     

    Répondre à ce message

  • les millions de morts du tabac est un mauvais argument, car MAINTENANT on se rendcompte que l’hystérique matraquage qu’on nous a fait depuis trnete ans sur le tabac jusqu’à faire des fumeurs de nouveaux "juifs" interdits partout, honteux d’eux-mêmes courbant le dos dans la rue empestée de gaz d’échappement de bagnoles, sous le regard supérieur et hostiles des "bons aryens", euh pardon ! des non-fumeurs, fut une "psy-op", un test, pour voir comment avec suffisamment de lavage de cerveaux et d’instrumentalisation de la PEUR on allait réussir à enseigner aux gens la soumission et la privation ! Ils ont vu ! donc ils savent qu’ils peuvent foncer !
    De même que le matraquage conformiste du "climat" avant le "covid", et celui du "terrorisme", et du "populisme" (qui avait l’avantage de créer un réflexe conditionné : le peuple c’est le mal ! les seuls qui pensent bien ce sont les bourgeois diplomés de l’université et les gentils investisseurs !) le matraquage conformiste à la Goering contre les fumeurs entrait dans un plan du NWO et de Klaus Schwab (Davos fut créé en 1973, comme la Trilatérale)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents