Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

 

 
 

Pour détruire l’opposition de gauche tendance Mélenchon, sérieuse sur la géopolitique et le social, malheureusement empêtrée dans le sociétal, pas la peine de persécuter son dirigeant dans les médias, comme le CRIF l’a fait avec Jean-Marie Le Pen, non, il suffit de laisser agir le féminisme, ce ver dans le fruit politique.

 

En deux coups de cuillère à pot, une féministe vous déglingue un parti, pour en faire une sorte de mouvement ramollo, systémo-compatible, entraînant ses militants et ses cadres dans des combats stériles : les tampons hygiéniques, le climat qui change, les claques dans la gueule.

 

 

Autain se voit califette à la place du calife

Le féminisme est partout, cela devrait suffire à ceux qui n’ont pas encore saisi que ce « combat des femmes » est le faux nez du néolibéralisme destructeur. Chez Mélenchon, qui a tout compris mais qui doit faire avec son aile féministe, sans oublier l’aileron écologiste, c’est le grand écart permanent, qui parfois fait péter les ischios-jambiers (ou les adducteurs de l’aine).
Eh bien ça n’a pas loupé : ça a pété, avec l’affaire Quatennens, un schisme pour une gifle ! Encore un bug dans la matrice gauchiste, quand le féminisme déglingue « son » parti de bas en haut.

Naturellement, Autain en a profité pour prendre la place du calife, comme elle a déjà essayé de le faire auparavant. Si les affaires intimes des cadres masculins de LFI peuvent servir à dégommer les n+1, ce sera toujours ça de pris, et la Autain pourra grimper dans le cocotier sans coup férir, à la féministe, en jouant sur les erreurs des hommes.

 

 

Mais ça ne suffira pas, politiquement, à en faire un chef de parti. La NUPES est fractionnée entre LFI et les autres, et LFI est fractionnée entre les sociaux et les féministes, ou entre les sociaux et les sociétaux. La Banque peut se frotter les mains, la gauche d’opposition est en morceaux. Quant à la droite, elle est déjà sous contrôle. Le salut viendra d’ailleurs.

L’affaire de la gifle, sur E&R :

 






Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3034438
    Le 22 septembre à 11:52 par cych
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    LFI : Ligue de Femmes Indigestes.

     

    Répondre à ce message

  • #3034537
    Le 22 septembre à 13:39 par PL
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    Clémentine Aufondeteint montée sur ses grands talons.

     

    Répondre à ce message

  • #3034556
    Le 22 septembre à 14:30 par Gigi
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    Une opportunité inédite pour Melenchon de se débarrasser de ses boulets. Qu’il continue sur une ligne souverainiste et qu’il lâche le féminisme / LGBTisme / immigrationnisme hystérique, il ne pourra qu’augmenter son score en récupérant les déçus du RN. Par contre Autain, Rousseau peuvent prendre le pouvoir chez la LFI, elles plafonneront à 1-2% max. Leur ego est tel qu’elles ne voient pas les évidences, ça me fait penser à NKM qui se voyait déjà présidente alors qu’elle s’est fait exploser à la première élection. LFI sans Melenchon, ça ne tiendra jamais.

    ce n’est pas parce que ces tarés représentent qqch dans les médias, qu’elles incarnent qqch au sein de la population, bien au contraire.

     

    Répondre à ce message

  • #3034599
    Le 22 septembre à 15:48 par Nicolas
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    La France Insoumise, La Femme Insoumise : ou lorsque une partie des femmes se déterminant en catégorie, veut supplanter la mère...patrie et les pères...de la Nation. Pendant que travail et famille, déstructurés par le marché, agonisent. Le mélange des genres a commencé à la télé, avec le "pas Hardi plus de son", dans ses talks-shows, et n’aurait jamais dû s’inviter dans le réel, et surtout pas en politique. Le people a tué la politique, à grands renforts de torchons de l’information. Le people c’est le frivole, et toutes ses déclinaisons.

     

    Répondre à ce message

  • #3034624
    Le 22 septembre à 16:17 par Peter
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    J’avoues, honteusement, avoir négligé la nocivité des féministes… Je les croyais suffisamment intelligentes pour penser qu’une fois au pouvoir elles auraient toute l’attention de leur collègues masculin pour faire progresser leur cause. Et les collègues masculins négociant bon gré mal gré ce qui reste négociable..

    Mais les dindes sont prêtes à faire chavirer le navire !!! Et mettre des coups de canifs dans les bouées de sauvetage !

    J’espère que cette représentation négative dans les médias est plus une envie de voir couler la France Insoumise qu’un véritable aveuglement quant à la contribution de Mélenchon dans la réussite du parti. Il représente pourtant un choix préférable par rapport aux écologistes ou au PS.

     

    Répondre à ce message

  • #3034677
    Le 22 septembre à 17:55 par Patounette
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    Je vous invite à regarder un documentaire poignant : ’’ les hommes battus , les bleus de la honte ’’ . C’est terrifiant ce que certains peuvent supporter , l’un d’eux raconte comment il a supporté 10 ans de coups sans jamais rien dire ... et oui , les bleus de la honte. On peut encore trouver ce reportage sur you tube
    Et cet autre , poignant : ’’ accusé à tort de violences conjugales, sa fille est morte de maltraitance ’’ sur you tube RMC. Le témoignage immensément douloureux d’un papa de l’Hérault, brisé. Cela s’est passé en août 2020
    Je précise : c’est une femme qui écrit !

     

    Répondre à ce message

    • #3034790
      Le 22 septembre à 22:12 par Franck
      Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

      La violence psychologique de certaines femmes est monstrueuse oui , le pire étant ce discours général les victimisant par principe "pace que l’homme est violent" ;; ; mais quelle escroquerie !
      Evidemment il y en a mais dans leur très grande majorité les hommes se sentent de plus en plus méprisés après tant d’années de promotion subliminale de la femme vs destruction de la virilité ou de la masculinité ...
      Quand je croise une femme qui me plait je tourne la tête , je ressens quasi un malaise à imaginer la suite s’il y en avait une mais je me rassure en me disant que j’échappe ainsi à beaucoup de turpitudes .
      C’est malheureux car je les désire encore mais ça me fout presque la gerbe , j’ai plus envie de vivre sous tension permanente de ne jamais les satisfaire même en décrochant la lune , ne parlons même pas de reconnaissance ça c’est obsolète pour elles .
      Je précise que c’est un sentiment assez récent après une longue vie de belles rencontres et puis quelques salopes ont tout gâché , je suis tombé de haut et désabusé alors que je ne suis pas un jeune premier .
      Les sites de rencontres et la vraie vie aussi sont remplis de ces cinglées qui pleurnichent que les hommes vrais ont disparus , ils n’ont pas disparus mesdames , ils n’ont plus envie de jouer ce jeu malsain et perdant c’est bien plus grave pour vous , fallait pas pousser le bouchon en prétendant que vous êtes des femmes fortes indépendantes n’ayant besoin de personne , ça tombe bien vous n’aurez plus personne bientôt .
      Dommage pour celles qui valent encore la peine mais vous êtes noyées dans la masse des connasses , on ne vous voit pas .

       
  • #3034749
    Le 22 septembre à 20:47 par philippe
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    Pas de costume cravate pour la conférence de presse de toutes ces dames FI ?
    C’était pourtant très drôle lorsqu’elles l’avaient fait pour entrer à l’Assemblée. Quelle Résistance, quelle Insoumission, quelle Dissidence avaient-elles alors fait montre.

    Peut-être moins d’humeur à la déconne maintenant face à leurs contradictions.
    Turbo féministes 2.0 dépassées et inconséquentes, n’est pas Gisèle Halimi qui veut.

     

    Répondre à ce message

  • #3034820
    Le 23 septembre à 01:30 par Soupe-au-lait
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    Après y’a l’éternel retour du concret...et ça, avec la crise elles vont le prendre en pleine poire..ça va leur faire mal
    Heureusement pour elles
    Le régime de délation va battre plein tube
    Sacré gonzesse
    Jusqu’au bout elles vont faire chier
    De Ève avec Adan jusqu’à aujourd’hui

     

    Répondre à ce message

  • #3034850
    Le 23 septembre à 06:13 par Augustin
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    Les femmes ont le pouvoir que les hommes leur ont accordé...

     

    Répondre à ce message

  • #3034856
    Le 23 septembre à 06:31 par fred
    Putsch féministe anti-Mélenchon à LFI

    Je serais Mélenchon je claquerais la porte et je monterais un nouveau mouvement à coté, sans aucune gonzesse. Les gonzesses c’est bon qu’a foutre la merde quand elles ont le pouvoir.

    Ensuite je me paierais un paquet de pop-corn pour regarder ce qui se passe ! Au bout de 15 jours ce tas de connasses serait en train de s’écharper sous des prétextes d’épicières divers et variés.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents