Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pr Raoult : retour sur les résultats de l’IHU et sur les classements mondiaux

Retour sur l’épidémie de SARS-CoV-2, ses différents variants et la situation actuelle. D’après le professeur Raoult, environ 30 à 35 % des hospitalisations à l’IHU sont des patients vaccinés.

 

Le Pr Raoult nous propose une carte d’Europe : en rouge, les pays ayant un pass sanitaire, en bleu, les pays sans pass sanitaire, et en vert, les pays ayant un pass sanitaire à usage variable ou spécifique.

 

Didier Raoult présente ensuite les chiffres au 4 octobre 2021 de l’IHU Méditerranée Infection concernant la crise sanitaire, dont 25 000 personnes traitées à l’hydroxychloroquine et aucun accident cardiaque :

 

Dans l’étude réalisée par l’IHU sur 10 000 personnes, l’hydroxychloroquine évite 75 % des morts chez les patients en ambulatoire et 50 % des morts chez les patients hospitalisés. Revenant sur le scandale du LancetGate qui le « laisse sans voix » (pourtant les explications sont simples...), le Pr Raoult s’apprête à sortir un ouvrage sur la molécule au centre de tous les débats et de toutes les haines :

 


 

Le Pr Raoult, sur E&R :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2825919

    Étant donné que le Professeur s’attache à analyser toutes les données pour en faire la synthèse, je me demande de quelles données il s’agit. Par exemple, en début de crise notamment, tout le monde « mourrait du Covid ». Une chiasse alsacienne morbide = Covid, renversé par une bagnole = Covid, crise cardiaque = Covid (d’ailleurs, plus de grippe juste du Covid). Alors, l’analyse du nombre de morts par Covid…
    Là, dans cette séquence, il s’évertue surtout à nous monter contre ses pairs qui l’ont insulté. Il ne reviendra jamais sur ses sorties un peu gênantes (de la Chicha à, surtout, l’injection bénéfique pour les gros, les comorbides, les vieux et les cons, en passant par les visons et les chauves souris, en omettant les vampires…)
    4 commentaires au moment où j’écris ? On est loin des centaines de jadis…
    Fin de partie !

     

    Répondre à ce message

  • Cette vieille Bik qui s’acharne sur Raoult porte vraiment bien son nom.

    Même si je ne suis pas 100% d’accord avec tout ce que dit Raoult. Son combat contre les corrompus par Big Pharma mérite infiniment de respect.

    La ville de Marseille reconnaissante devrait lui ériger une statue.

     

    Répondre à ce message

  • #2826003

    Mon avis. Je pense que les spikes sont une saloperie qui à un effet à court terme sur le virus et qui provoque aussi des effets secondaires. Ces spikes sont éliminées par les organismes en bonne santé. Certains sportifs qui poussent leurs corps au max de ses possibilités connaissent des problèmes car l’organisme est sous tension en permanence et ne parvient pas à se nettoyer rapidement de cette saleté.

    Si les piqures sont trop rapprochées ou que l’organisme n’a pas pu éliminer les spikes précédentes (et peut-être aussi le graphène) ça augmente d’autant les risques d’effets secondaires et leur gravité.

     

    Répondre à ce message

  • Il serait temps que Raoult s’intéresse désormais aux dégâts du faux vaccin.
    De nombreux médecins, qui malheureusement n’ont pas sa notoriété et son audience se battent ( avec chiffres et études a l’appuie) pour démontrer qu’on fait face avec cette injection a un très grave problème de système immunitaire qui devient défaillant , il est également question du niveau de D Dimère qui explose chez les vaccinés.
    Se taire la dessus devient criminel.

     

    Répondre à ce message

  • Il n’y a aucun bénéfice à se faire injecter les substances que la gouvernance propose (impose).
    Il n’y a que des risques. Nous n’avons que quelques mois de recul et ce sont déjà des millions de personnes décédées ou mutilées par ces substances.
    Comment peut-on parler de bénéfice/risque avec un tel tableau ?

    Il n’y a tellement pas de bénéfices, que les gouvernements inventent des malus pour les récalcitrants. Un piqué a la capacité de se rendre au cinéma, d’aller boire un verre au café, ou d’aller au restaurant. Tandis que le non piqué n’est plus en capacité de le faire, il devient un handicapé social.

    En clair voilà leur "deal" : Handicapé physique ou handicapé social ?
    Nous avons donc l’handicapé réel qui est capable socialement, et le valide qui devient handicapé social.

    Il faut arrêter de tergiverser. La gouvernance en gestation vise simplement à "diminuer" les forces d’oppositions à son avènement à l’échelle globale.

     

    Répondre à ce message

  • #2826077

    En bref, Raoult s’est rendu célèbre si on peut dire aux yeux du grand public parcequ’il a mis les pieds dans le plat en pleine pseudo pandémie, avec son traitement à la chloroquine, contrariant les plans des oligarques mondialistes qui n’avaient pas intérêt à ce qu’on soigne les gens, car dans ce cas, la vaccination expérimentale de masse n’aurait pas été justifiée, s’en est suivi un bras de fer entre l’éminent professeur qui campait sur ses positions et notre gouvernement chargé d’exécuter le Plan pour la France, il a fini par céder plus ou moins et rentrer dans le rang, bien que dénigré et puni par ses pairs, voilà, Raoult n’est ni un héros, ni une victime, c’est un Professeur de renom, avec son égo et ses compétences indéniables et surtout il a eu une une certaine honnêteté ou naïveté ? J’ai l’impression qu’il a compris jusqu’où il ne pouvait plus aller trop loin.

     

    Répondre à ce message

  • C’est dommage...il s’étonne encore (comme dans chacune de ses vidéos)de l’escroquerie autour de l’affaire de l’hydroxichloroquine alors que c’est simple, la stratégie étant de tuer tout traitements pour décréter l’urgence et vacciner sous AMM conditionnelle.
    Il ne peut pas le dire clairement car il veut finir sa carrière tranquille.
    Il adopte la méthode du bénéfice/risque à sa personne...
    Son IHU est prestigieux, encore plus depuis 18 mois, sa place est prestigieuse...il a plus à perdre que Foucher, Perrone,Henrion Caude et consort...

     

    Répondre à ce message

  • Sa carte de L’Europe est fausse. En Belgique le sud( Wallonie) est sous pass, le Nord, (Flandre) non. La Hollande est libre de pass, et de masques (sauf Rotterdam, Amsderdam et La Haye ou le masque se porte dans les bus et trams). Pour le Lux, le pass est necéssaire pour les Hôpitaux sauf urgences et pour les restaus à partir du 1 er nov. Masque dans les transports urbains coiffeurs et magasins.
    Il faut absolument voir la vidéo du Dr. Ochs et Richard Boutry de 50 mn. (Je n’arrive pas à mettre le lien). Il dit que les vaccinés sont mal barrés car le niveau des marqueurs D-Dimères (coagulation) est explosé dans 20% des vaccinés. Durée de survie ? Quelques mois, un an au max. Il parle également de l’hécatombe sciemment organisée des vieux dont 40% sont morts sans soins chez eux ou lors de leur 1ere journée à l’hôpital, quand c’était trop tard.

     

    Répondre à ce message

  • #2826410
    Le 14 octobre à 08:48 par kermit la grenouille
    Pr Raoult : retour sur les résultats de l’IHU et sur les classements (...)

    cette vidéo est passé de 250 000 vues hier à 82 000 maintenant

     

    Répondre à ce message

    • @ kermit la grenouille

      [ 1/6 ]

      [ Sur la suppression / republication de la vidéo de l’IHU ]

      Le présent article d’E&R (publié ce mercredi 13 oct.) propose la vidéo de l’intervention typiquement hebdomadaire de Didier Raoult sur la chaîne IHU Méditerranée-Infection.

      Mon commentaire a simplement pour objet de documenter la suppression et republication de cette vidéo, particulièrement pour faciliter à postériori l’analyse éclairée de la situation.

      [ Chronologie ]

      Cette vidéo a fait l’objet d’une suppression et d’une republication sur la chaîne Youtube. Je suppose que c’est une décision de l’IHU, non pas une censure de Youtube, étant données des informations ci-dessous, établissant la chronologie approximative.

      1) La vidéo, dans sa version initiale, a été publiée au plus tard le mardi 12 oct. 2021.

      En effet, je peux affirmer l’avoir vue partiellement le soir de ce mardi. Je n’ai pas relevé le détail des informations qui lui étaient afférentes (URL, durée, titre, date de publication) ni n’ai sauvegardé le contenu de la vidéo, ce qui aurait pu me permettre une comparaison exacte entre les deux vidéos.

      2) Cette vidéo, dans sa version initiale, a été relayée au sein du présent article E&R, publié le 13 oct. 2021 (l’article a été mis à jour depuis pour intégrer la nouvelle vidéo).

      3) Lorsque la vidéo dans sa version initiale n’était plus accessible hier (mercredi 13 oct.) dans l’après-midi — observation faite autour de 18h, sachant que quelques 4h ou 6h maximum auparavant, je l’avais visionnée entièrement —, j’ai pu faire les observations que j’expose ci-dessous.

      3.a) Un message apparaissait dans le rectangle noir de la vignette de vidéo au sein de l’article E&R, qui selon moi indiquait clairement que la vidéo était inexistante, non pas qu’elle qu’elle avait été censurée (ou qu’elle faisait l’objet d’une restriction d’accès).

      ../..

       
    • [ 2/6 ]

      Précisément, bien que je n’ai plus à l’esprit le libellé exact, il était significatif d’une absence de vidéo, sans les spécifications habituelles qu’on peut voir, du genre censure explicitement mentionnée par Youtube (lorsqu’il y a censure, c’est explicite par le message affiché dans le rectangle noir sur la page web relayant la vidéo, et on peut cliquer sur
      un lien, qui est l’URL inchangée de la vidéo, pour accéder à une page dédiée sur Youtube qui contient de même une mention référençant la censure), ni même restriction d’accès (que ce soit du fait de l’interdiction, déterminée par le gestionnaire de la chaîne Youtube, de relayer la vidéo sur un site web tiers ; que ce soit pour raison de contenu réservé à un public adulte, par exemple du fait d’images choquantes, avec incitation adressée à l’internaute de se connecter à son compte Youtube).

      3.b) La page Youtube exposant toutes les vidéos de la chaîne IHU Méditerranée-Infection ne comportait plus la vidéo dans sa version initiale (ce qui n’est pas significatif d’une absence de censure), ni même la vidéo dans sa version republiée (elle aura été republiée plus tard).

      4) J’observe ce matin la présence de la vidéo dans sa version republiée. Cette vidéo a été publiée par l’IHU le mercredi 13 octobre vers 19h (cf. section suivante pour détails).

      [ Informations relatives à la vidéo dans sa version republiée ]

      Voici quelques informations relatives à cette vidéo (dans sa version nouvellement publiée) qui sont visibles sur Youtube au moment où je rédige : il s’agit de la vidéo (durée 18:59) titrée « Résultats de l’IHU », publiée le mercredi 13 octobre vers 19h sur la chaîne Youtube IHU Méditerranée-Infection.

      J’ai précisé 19h car l’information est déductible de ce qui est exposé sur Youtube. En effet, à l’instant où je rédige, le 14 oct. 2021 vers 13h10, la page Youtube exposant toutes les vidéos de la chaîne IHU Méditerranée-Infection donne l’information suivante pour cette vidéo : « 91 k vues - il y a 18 heures ».

      ../..

       
    • [ 3/6 ]

      [ Artéfact sur le nombre de vues ]

      Selon mon expérience du suivi des vidéos d’intervention de D. Raoult sur la chaîne Youtube de l’IHU, la version initiale de la vidéo (publié au plus tard le mardi 12 oct., cf. point 1) dans la section Chronologie) avait probablement déjà obtenu quelques 150 k à 200 k vues au moment où elle a disparu (entre midi et 18h ce mercredi 13 oct., pour prendre une fourchette large, cf. le point 2) de la section Chronologie).

      Le décompte du nombre de vues sur la version nouvellement publiée ne va certainement pas monter jusqu’à nombre qui aurait été atteint sans cette suppression / republication. J’estime que le nombre qui aurait été atteint est de l’ordre de 600 k. Je m’attends à ce que la vidéo dans sa version nouvellement publiée obtienne de l’ordre de 400 k.

      [ Rapide analyse sur l’évolution du nombre de vues ]

      J’observe par ailleurs une baisse tendancielle du nombre de vues sur les interventions hebdomadaires de D. Raoult sur la chaîne Youtube IHU Méditerranée-Infection. Voici quelques exemples qui l’illustrent (depuis le 22 juin 2021 jusqu’à la dernière vidéo exclue) :

      - 22 juin 2021 : 784.257 vues (vidéo titrée « COVID-19 : une épidémie déroutante »)
      - 29 juin 2021 : 3.149.416 vues (vidéo titrée « Reprise épidémique chez les personnes vaccinées »)
      - 6 juil. 2021 : 625.374 vues (vidéo titrée « Ce n’est pas toujours facile d’avoir raison ! »)
      - 13 juil. 2021 : 2.674.210 vues (vidéo titrée « Le variant Delta & le futur des vaccins »)
      - 28 juil. 2021 : 1.220.706 vues (vidéo titrée « Évolution de l’épidémie & Harcèlement »)
      - 3 août 2021 : 1.421.339 vues (vidéo titrée « Il n’y a pas de thaumaturge ! »)
      - 17 août 2021 : 1.715.532 vues (vidéo titrée « Vaccin et variant Delta »)
      - 24 août 2021 : 799.773 vues (vidéo titrée « Quelle est l’origine des variants et des épidémies successives ? »)
      - 31 août 2021 : 968.545 vues (vidéo titrée « Mortalité & Vaccination : qui faut-il vacciner ? »)

      ../..

       
    • [ 4/6 ]

      - 7 sept. 2021 : 788.609 vues (vidéo titrée « L’ IHU parle toujours ! »)
      - 14 sept. 2021 : 706.531 vues (vidéo titrée « Vie et mort des variants du SARS-COV-2 »)
      - 21 sept. 2021 : 747.992 vues (vidéo titrée « Le lendemain, le matou revient »)
      - 28 sept. 2021 : 848.507 vues (vidéo titrée « Les comploteurs et l’information »)
      - 5 oct. 2021 : 647.658 vues (vidéo titrée « Le vaccin des poules »)

      Voici une rapide analyse de cette évolution :

      - il y a un socle relativement stable de nombre de vues dans la fourchette 600 k à 900 k ;

      - il y a des artéfacts soudains avec une croissance brutale et importante du nombre de vues :

      —> le 29 juin à 3 M (vidéo titrée « Reprise épidémique chez les personnes vaccinées »), artéfact soudain compréhensible vu le titre ;
      —> le 13 juillet à 2,6 M (vidéo titrée « Le variant Delta & le futur des vaccins »), c’est à dire le lendemain de la déclaration télévisée choquante de Macron annonçant l’activation du Pass sanitaire obligatoire dans certains lieus et l’obligation vaccinale à suivre pour les personnels soignants ;

      - il y a un palier haut cet été (consécutif à l’annonce de Macron du 12 juillet) : les 3 vidéos datées du 28 juillet, 3 août et 17 août sont dans une fourchette élevée, de 1,2 à 1,7 M, ce qui peut s’expliquer comme étant lié au contre-coup de l’annonce choquante de Macron, avec le lancement de manifestations en France, ce qui suppose une attention accrue portée à la parole de Raoult ;

      - il y a une baisse tendancielle qui semble se manifester depuis le 31 août jusqu’au 5 octobre, avec les valeurs de 968 k, 788 k, 706 k, 747 k, 848 k, 647 k,

      ../..

       
    • [ 5/6 ]

      [ Questionnement relatif au changement du contenu de la vidéo ]

      J’avais vu attentivement la version initiale de la vidéo. J’ai navigué rapidement dans la version nouvellement publiée (mais je ne l’ai pas écouté tout du long) et il me semble que le contenu est le même que celui de la version initiale. Cependant, il se pourrait fort bien qu’il y ait eu une forme d’auto-censure. Une investigation plus poussée pourrait aider de le mettre en évidence (avec par ex. la présence d’un "cut", éventuellement avec fondu-enchaîné, qui n’aurait pas été perçu au visionnage de la version initiale, par ex. associé au fait qu’il manque une information qui avait été perçue au premier visionnage).

      [ Réflexion sur les raisons de la suppression / republication ]

      Je formule deux hypothèses explicatives :

      - l’attaque portée par D. Raoult, relative aux harcèlement dont lui et plus généralement l’IHU marseillais ont fait l’objet, notamment la comparaison des taux de publication scientifique entre l’IHU et les instituts INSERM et CNRS, aura pu causer des remous socio-politiques dans ces milieux, induisant une stratégie de repli temporaire

      - la persistance de D. Raoult à refuser d’exposer le problème des effets secondaires des injections géniques expérimentales (dites abusivement « vaccins ») aura pu causer des remous dans les réseaux sociaux, surtout depuis la déclaration du Dr Olivier Soulier (membre du CSI, le Conseil Scientifique Indépendant) exposant la preuve que l’injection génique expérimentale est dangereuse en population générale : le taux de mortalité lié à la maladie du COVID (nombre de morts du COVID, rapporté au nombre d’individus en population générale), qui est de 5 morts pour 100.000, est inférieur au taux de mortalité lié à l’injection génique anti-COVID (nombre de morts liées à l’injection, rapporté au nombre d’injectés, injectés qui intègrent tous les profils de risque, selon ce qui se pratique en France), qui, lui, est de 7 morts pour 100.000 injectés. Cf. l’intervention en vidéo du Dr Olivier Soulier dont un extrait significatif (durée 1:52) a été proposé dans un tweet publié le 1er oct. 2021, relayé au sein d’une page E&R titrée « Dr Olivier Soulier : "Depuis qu’il y a la vaccination on voit une véritable hécatombe" », publiée le 11 octobre 2021.

      ../..

       
    • [ 6/6 ]

      Au passage, j’ai pris connaissance d’une information importante par un tiers de confiance, hier, à savoir que le charte de Youtube impose de ne pas parler des effets indésirables des vaccins, sous peine de censure. Je n’ai pas vérifié l’information, mais si c’est bien le cas, ça pourrait expliquer pourquoi D. Raoult n’aborde plus le sujet des effets indésirables depuis quelques 2 mois, à la louche. S’il en est ainsi, je trouve choquant que D. Raoult n’ai pas pris les moyens de continuer à parler du sujet des effets indésirables des injections géniques expérimentales via une autre plateforme... La taille de l’auditoire du CSI (qui aborde ce sujet sans complexe) est beaucoup plus réduite que celle de Didier Raoult, à savoir quelques dizaines de milliers de vues par vidéo du CSI (on peut notamment voir quelques 30 k vues sur la plateforme CrowdBunker qui est devenue la plateforme de référence pour les vidéos du CSI).

      Pour référence, en matière de critique de la propension relativement récente de D. Raoult à éviter soigneusement d’aborder le sujet des effets secondaires des injections géniques expérimentales et à s’abstenir de quantifier le rapport bénéfices / risques (idéalement, par catégorie de population, particulièrement par tranche d’âge et par facteur de comorbidité), j’avais posté une lettre ouverte assez tranchée en commentaire sous la page E&R titrée « Professeur Didier Raoult – Les comploteurs et l’information », publié le mardi 28 septembre 2021, cf. mon message posté le matin du 29 septembre 2021, constitué de deux commentaires consécutifs dont le premier est numéroté #2817416.

       
    • #2826713

      A Samwang,
      Qui lit de tels pavés aujourd’hui ?
      Soit vous vous montrez synthétique, soit vous bavez dans le vide.
      J’ai commencé à lire. Malgré mon faible niveau, vos premiers paragraphes pouvaient être réduits à quelques phrases. J’ai abandonné. Lire, c’est obliger le rédacteur à appâter le lecteur. Voyez les bons écrivains. Là ? C’est chiant, pédant.
      N’y voyez aucune attaque personnelle, n’est pas qui veut…

       
    • @ Trop c’est assez

      Merci pour ce retour. J’ai d’autant plus ce problème d’allonger abusivement la sauce que j’écris de plus en plus comme si ma prose avait vocation à servir à un traitement automatisé, avec une contrainte d’univocité. C’est une déformation liée à des recherches que je fais dans ce sens.

      Je sais résumer par ailleurs, je suis d’ailleurs très bon à cet exercice (si si...), et je reconnais que je gagnerais à m’en servir dans les commentaires que je poste.

      Bon, en l’occurrence, mon long commentaire était composé pour servir de référence, donc qui sera intéressé à enquêter lira ce qui l’intéresse en son sein.

       
  • Sinon est-ce que l’ihu a des données
    sur les effets secondaires des vaccins ?
    Quid des avc ? Crises cardiaques ?
    Myocardites ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents