Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le scandale du Dengvaxia de Sanofi : toute ressemblance avec le covid...

On trouve des pépites, quand on cherche bien, ou que le hasard (appelé Dieu par les croyants) les met sous nos pas, sur Twitter. La censure massive qui s’est abattue depuis l’opération mondialiste baptisée covid n’a pas pu tout nettoyer, pour reprendre le mot de Bruno Patino, l’apparatchik rebelle placé par les forces occultes à la tête d’Arte.

 

Nous savons sur E&R que covid est le nom d’une opération de changement de régime(s), pour passer de la démocratie à la dictature, celle du Big Tech, du Big Pharma, des Lobbies, de la Banque (qui engraisse sur la dette), avec le consentement des gouvernements corrompus. Une dictature qui était déjà en germe mais qui ne pouvait pas se dire officiellement. Aujourd’hui, elle se révèle sans complexe.

 

 

Nous savons aussi que la « pandémie de covid » n’est qu’un masque augmenté médiatiquement (et en laboratoire) sur les grippes saisonnières, qu’elles soient de métropole ou d’Outre-mer, pour ce qui nous concerne, nous Français.

Nous savons aussi que beaucoup de personnes mortes estampillées du virus ont été ajoutées à la colonne covid pour les besoins de la cause oligarchique, afin de mettre la pression sur les vivants et amener le troupeau dans l’enclos prévu – depuis longtemps – à cet effet.

Maintenant, découvrons ensemble cette nouvelle pépite, qui donne un écho certain à la situation actuelle. En matière de journalisme, la vérité se situe souvent dans le passé. Voici le thread (la déclinaison de messages courts) en question.

« Est-ce que vous connaissez le scandale traversé par Sanofi Pasteur avec son vaccin contre la dengue appelé Dengvaxia ? Franchement, ça mérite qu’on y jette un œil. Très riche en enseignements...

Après 20 ans de recherche et beaucoup de millions investis, Sanofi publie en 2015 un article dans le prestigieux New England Journal of Medicine : une étude sur 30 000 enfant démontre l’efficacité d’un nouveau vaccin contre la dengue.

C’est une excellente nouvelle car la dengue est transmise par les moustiques, son taux de létalité est de 2,5 %, jusqu’à 20 % pour la dengue hémorragique. Une campagne de vax aux Philippines permettrait de sauver des milliers de vies et prévenir 10 000 hospitalisations sur 5 ans.

À l’époque, le Dr Scott Halstead de Washington, spécialiste de la dengue depuis des décennies, décortique l’étude de Sanofi... et manque de tomber de sa chaise. Il décèle une dangerosité du vaccin : "the plasma leakage syndrome" = des hémorragies internes.

Il alerte 6 journaux scientifiques, et adresse même une vidéo au gouvernement philippin. Il lance une alerte... qui ne sera pas entendue.

En juillet 2016, l’OMS donne son accord pour les enfants de 9 à 16 ans, la campagne qui avait déjà commencé, se poursuit.

Sauf que... en novembre 2017, soit 16 mois après l’avis favorable de l’OMS, Sanofi publie de nouveaux résultats : WARNING CATASTROPHE les doutes sont confirmés. Pas de risque pour ceux qui ont déjà eu la dengue, mais risque hémorragique pour ceux qui ne l’ont jamais eue. »

Naturellement, nous avons vérifié cette histoire, et parce que nous sommes bien lus dans les territoires hors métropole, nous avons retrouvé le Dengvaxia, toujours présent, sur mesvaccins.net. Dès l’intro, l’avertissement est clair :

Ce vaccin n’est pas recommandé pour les voyageurs d’une zone non endémique vers une zone endémique. Il n’est pas recommandé pour les résidents de La Réunion et de Mayotte. Pour les personnes qui vivent en Guadeloupe, en Martinique ou en Guyane, la vaccination n’est pas recommandée mais peut toutefois être proposée à celles apportant une preuve documentée d’une infection confirmée virologiquement.

Nous nous sommes arrêtés au chapitre des « contre-indications » :

Hypersensibilité à la substance active, à l’un des excipients mentionnés à la rubrique "Composition" ou survenue après une administration antérieure de Dengvaxia ou d’un vaccin contenant les mêmes composants.

Sujets présentant un déficit de l’immunité cellulaire congénital ou acquis, y compris les sujets ayant reçu des traitements immunosuppresseurs tels qu’une chimiothérapie ou une corticothérapie par voie générale à fortes doses (par exemple 20 mg ou 2 mg/kg de prednisone pendant au moins 2 semaines) au cours des 4 semaines précédant la vaccination.

Sujets présentant une infection par le VIH symptomatique, ou asymptomatique accompagnée de signes d’altération de la fonction immunitaire.

Femmes enceintes (voir rubrique "Grossesse").

Femmes qui allaitent (voir rubrique "Allaitement").

Mais après les contre-indications, il y a les « mises en garde et précautions d’emplois »...

Les sujets sans antécédent d’infection par le virus de la dengue ou pour lesquels cette information n’est pas connue ne doivent pas être vaccinés car un risque accru d’hospitalisation pour dengue et de dengue cliniquement sévère (principalement dengue hémorragique de grade 1 ou 2) a été observé chez ces sujets au cours du suivi à long terme des études cliniques (voir rubrique "Effets indésirables").

En l’absence de documentation d’une infection antérieure par le virus de la dengue, un antécédent d’infection doit être confirmé par le bais d’analyses sérologiques avant la vaccination. Pour éviter la vaccination de sujets faux positifs, seules les méthodes d’analyses avec une performance adéquate en terme de spécificité et de réactivité croisée selon l’épidémiologie locale de la maladie doivent être utilisées.

La revue trimestrielle XXI a publié un gros sujet sur cette histoire, sujet repris par France Culture.

 

En 2016, le site topsante.com publiait :

 

En 2017, Top Santé commence à douter :

 

En 2019, il n’y a plus de doute :

 

 

 

 

Ceci explique peut-être pourquoi Sanofi ne s’est pas vraiment lancé dans la course aux vaccins contre le « covid » (même s’il vient d’annoncer en préparer un pour la fin d’année)...

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ce gouvernement ne veux pas déclarer ses liens d’intérêt avec les labos pharmaceutiques.
    il est évident qu’ils ont été acheté afin d’enrichir les labos.
    Cette mascarade covidesque est la plus grosse fraude sanitaire en France à ce jour.

     

    Répondre à ce message

  • Ils lancent la fabrication de millions de doses avant même d’obtenir les autorisations donc c’est dire le niveau de corruption. Et pas un mot bien sûr sur le nombre d’enfants morts à cause du vaccin par les journalistes.

     

    Répondre à ce message

  • Moi qui pensais encore naïvement que Sanofi (labo français) était moins pire que les autres.... Ils sont tous à la même enseigne !

     

    Répondre à ce message

  • #2796380

    J’aimerais bien comprendre (Maître Di Vizio aidez moi svp) : quelle protection judiciaire a été prise pour que nos évangélistes fassent la promotion du vaccin contre le covid ? En 2021, avec tout ce que l’on sait on devrait être prudent. Mais non, aucun doute, aucun questionement, aucune peur de se retrouver en examen quelques années plus tard. C’est vraiment curieux ou c’est complétement inconscient.

     

    Répondre à ce message

  • Il y a aussi cette histoire assez incroyable de plus d’un million de doses de Moderna dans lesquels le Japon aurait détecté la présence de particules metalliques réagissant aux aimants. Il est possible que certains vidéos douteux sur Tiktok montrant les propriétés magnétiques de la zone du bras où les personnes ont été vaccinées ont pu être conçus exprès pour avoir l’air bidon, farfelus, amateurs, pour que les "vérificateurs de faits"( "fact-checkers") puissent nous avertir qu’il n’y a "aucune preuve, aucun fait avéré derrière cette allégation". Or, ce genre de précision ne prouve en rien que c’est faux. Certains de ces vidéos étaient peut-être des "fake" destinés à servir de contre-feux, pour discréditer d’avance toute découverte, toute allégation à cet effet. C’est souvent le but caché des "fact-checkers" : discréditer préventivement une idée surprenante ou scandaleuse avant que la preuve soit établie. Par la suite, alors que l’idée est largement discréditée, la nouvelle tombe, factuelle, indéniable, mais tout le monde l’ignore, puisque l’idée a été préventivement discréditée, la réflexion est court-circuitée dès le départ. Les médias ont honte de leurs bévues incessantes et ne veulent pas en parler, il ne faudrait pas qu’on découvre que les "fact-checkers" vont souvent trop vite en affaires en dénonçant des "fakes" alors qu’il n’y a juste pas encore de preuve établie.

     

    Répondre à ce message

    • Ces fact checkers servent aussi à npyer les infos dans les moteurs de recherche.
      Je me suis posé la question du magnétisme aussi. Deux amis ont eu la gentillesse de vérifier après leurs injections et rien ne s’est passé. L’idée est bien de décrédibiliser, surtout lorsque la vérification est aussi simple.

       
    • Permettez moi de vous contredire sur l’histoire du magnétisme lié au point de vaccination car j’ai été témoin de ce phénomène sous mes yeux et je peux vous garantir que cela est vraiment flippant.
      De plus il existe de nombreuses vidéos non trafiquées ou le vacciné pose un morceau de métal sur sa main sans qu’il ne se passe quelque chose puis en mettant le metal sur le point exact ou est rentrée l’aiguille du vaccin, il reste en place. De nombreux scientifiques crédibles et de renom alertent sur la présence de nano particules d’Oxyde de Graphène..Renseignez vous sur ces effets...

       
  • Savez vous que Bill Gates fait relâcher des moustiques trafiqués en labo ? Moi je viens de le découvrir, alors de là à ce que toutes ces maladies transmises par les moustiques soient en fait de leur magouille aussi il n’y a qu’un pas !

     

    Répondre à ce message

  • #2796997

    Ces entreprises devrait etre mortes a ce jour , mais grace au dictateurs qui nous gouvernnent ils distribuent des pluvalues .
    Il faudra que les actionnaires soit sur la liste de pendues .

     

    Répondre à ce message

  • #2797019

    sanofi a inventer le virus et breveter le vaccin puis vendu les brevets pour le vaccin mais ne les a pas produits lui mème .

     

    Répondre à ce message

  • #2798037

    Ce que ne vous disent JAMAIS les "scientifiques", c’est que les vaccins ont une (petite) efficacité sur les maladies dites Immunisantes, qui sont au nombre de 8 : rubéole oreillons rougeole varicelle mononucléose infectieuse, toxoplasmose, hépatite A et chikungunya. vous trouvez sur différents sites une liste des maladies évitables par vaccination. Il faut savoir que la vaccination pour des maladies non immunisantes expose à deux phénomènes redoutables, dont l’un est connu depuis 1960, appelé par son découvreur le "péché originel antigenique" ou "effet hoskins" qui fait que le système immunitaire utilise en priorité les anticorps "vaccinaux" et bloque les anticorps naturels, ce qui fait que lorsque le sujet est exposé à un mutant du virus, la reponse immunitaire est imparfaite voire nulle,. une variante de ce problème est celui des anticorps facilitants qui non seulement bloquent la reponse immunitaire naturelle, mais facilitent l’accès du virus à des tissus ou des organes normalement non atteints par le virus. vous avez là une explication aux complications actuelles et surtout futures de ce vaccin .....

     

    Répondre à ce message

  • #2803106

    " le hasard, appelé dieu par les croyants"
    Etant donné que les croyants sont plus de 6 MILLIARDS SUR TERRE, je changerais ceci en " Dieu que les imbeciles appelent hasard"

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents