Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le b.a.-ba de Béa Bach #13 – Les racines traditionnelles de la médecine (avec Gilles Lérisson)

L’émission santé pédagogique d’ERFM

Le b.a.-ba de Béa Bach est l’une des nombreuses émissions d’ERFM. Présentée par Béa Bach de la section Santé d’E&R, cette émission se veut pédagogique autour des questions de santé. Bonne écoute !

 

Au sommaire : entretien avec Gilles Lérisson, ex-président de l’Institut Français d’Acupuncture Traditionnelle.

 

Si vous rencontrez des problèmes avec la lecture de la vidéo Lbry,
privilégiez les navigateurs Chrome et Firefox !

 

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Voir aussi :

24 novembre
Le b.a.-ba de Béa Bach #15 – Némésis médicale : les illusions de l’entreprise médicale
6
22 juin
Le b.a.-ba de Béa Bach #14 – Bilan chiffré du Covid-19 (avec Gérard Delépine)
6
4 février
Le b.a.-ba de Béa Bach #12 – La vaccination (avec Marie Werbrègue)
L’émission santé pédagogique d’ERFM
9
Décembre 2020
Le b.a.-ba de Béa Bach #11 – Autonomie de la santé, avec Xavier Alonso
L’émission santé pédagogique d’ERFM
7
Novembre 2020
Le b.a.-ba de Béa Bach #10 – Confinement, EHPAD, masque chez l’enfant, vaccin ARN !
L’émission santé pédagogique d’ERFM
26
Octobre 2020
Le b.a.-ba de Béa Bach #9 – Médecine nouvelle du Dr Hamer, critique du dogme pasteurien et exosomes !
L’émission santé pédagogique d’ERFM
10
Septembre 2020
Le b.a.-ba de Béa Bach #8 – L’homéopathie (avec le Dr Édouard Broussalian)
L’émission santé pédagogique d’ERFM
20
Août 2020
Le b.a.-ba de Béa Bach #7 – Les perturbateurs endocriniens : constat et conseils
L’émission santé pédagogique d’ERFM
11
Juin 2020
Le b.a.-ba de Béa Bach #6 – Conseils pour négocier avec l’obligation vaccinale (Avec Serge Rader)
L’émission santé pédagogique d’ERFM
12
Avril 2020
Le b.a.-ba de Béa Bach #5 – L’effet placebo
L’émission santé pédagogique d’ERFM
15
Février 2020
Le b.a.-ba de Béa Bach #4 – Le Gardasil (avec Gérard Delépine)
L’émission santé pédagogique d’ERFM
6
Décembre 2019
Le b.a.-ba de Béa Bach #3 – Le terrain
L’émission santé pédagogique d’ERFM
5
Octobre 2019
Le b.a.-ba de Béa Bach #2 – Entretien avec Sylvie Beljanski
10
Septembre 2019
Le b.a.-ba de Béa Bach #1 – L’effet biologique de l’amour
25
 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Etienne Guillé cité sur ER !!!

     

    Répondre à ce message

  • Très,très belle émission.
    Pour tous les amoureux du bon sens.
    Pour tous ceux qui sont convaincus que la médecine doit prendre en compte l’individu dans sa totalité comme le fait la médecine chinoise.
    Pour tous ceux qui pensent que la déficience d’un organe provoque un trait de caractère inharmonieux.
    Que les plantes d’ici,guérissent les maladies d’ici.
    Etc...
    Avec de belles conclusions sur la politique médicale appliquée actuellement et dont les lecteurs d’E et R peuvent se douter.

    Un bon bouquin : "Guide pratique des plantes en médecine chinoise"(Institut Yin-Yang) qui amène des indications en fonction des maladies.

     

    Répondre à ce message

  • Excusez moi mais beaucoup de gens ont les reins abîmés parce qu’ils s’habillent en noir ?
    Là, je n’y suis plus...

     

    Répondre à ce message

    • En fait, c’est plutôt parce qu’on a une faiblesse Rein, que l’on va avoir tendance à vouloir s’habiller en noir, le noir étant la couleur associée aux Reins. (et à la Tortue noire du Nord).

      Danièle Flaumenbaun est intéressante sur ce sujet, elle pourrait venir sur vos ondes, ...
      avec Jacqueline Peker...

       
    • Les couleurs influençent nos émotions.
      Les émotions influençent notre moral.
      Si nous n’avons pas le moral,"nous broyons du noir".
      Des maladies peuvent donc s’ensuivre.
      Imaginez-vous dans une prairie fleurie:vous serez heureux ;imaginez cette même prairie brûlée et noire:vous serez angoissé.
      De l’angoisse,du mal-être se créent les dysfonctionnements du métabolisme.
      Les couleurs,les sons,les musiques peuvent donc avoir une fonction curative pour nous faire nous sentir bien.(Entre le rap et Chopin,y’a pas photo)
      En médecine chinoise,il a été démontré qu’une tare sur un organe peut faire changer le caractère et vous rendre acariâtre par ex. : la bile,le pancréas ou un autre organe sont en faiblesse.
      Dans les années 60,les voitures étaient de toutes les couleurs:le moral était au beau fixe,la vie était plus gaie,les gens vivaient mieux.
      Tout celà n’est que du bon sens:ne pas s’éloigner des choses essentielles pour conserver son instinct.Votre instinct est une intelligence supérieure.
      Alors oui,bien sûr,les couleurs ont une influence directe sur notre santé.
      Regardez encore les style des années 70,(l’époque hyppies),très coloré:les gens se sentaient bien,c’était le peace and love...

       
    • Jega, Bordel ! Vous ne seriez pas en train de nous expliquer que les tarlouzes de la Gay-pride, arc-en-ciel (donc question couleurs) ont le coup de rein amélioré ?
      Les heures les plus sombres de notre histoire c’est un kaléidoscope à côté ! On a déjà assez de problèmes avec le noir, le blanc (et le gris, sans compter... je ne m’étends pas car il y a une Loi) dans ce Pays !
      (Pour rire, aucune animosité)

       
  • Merci pour cette émission.

    Malheureusement je n’ai entendu que des réflexions naïves quand au pourquoi la médecine occidentale est en retard ou bien non réceptive à la médecine orientale.

    La racine du problème est le pognon et la marchandisation de la santé.

    Ils pensent à comment nous faire indirectement payer pour respirer alors ouvrons les yeux :
    ont payent pour vivre avec sa maladie en occident, on nous soignent pas !

    Le manque à gagner si on nous soignait réellement avec des choses simples et quasiment gratuites est tellement immense que le chiffre annuel donneraient le vertige à n’importe qui .

    Pour eux, nous sommes du bétail, parfois des esclaves. La médecine est le meilleur moyen de nous maintenir dans une détresse et une dépendance qui nous empêche de nous libérer intellectuellement, physiquement et tant d’autres choses, la liste est indéfiniment longues.

    Qu’un médecin vive très bien grâce à son salaire, c’est mérité, mais que les malades ne soit pas soignés c’est un scandale.

    Les médecins sont devenus majoritairement ou en public des cadres de l’industrie de la santé et sont par aveuglement ou naïveté les capo du business de la maladie , par ex en France le ministère de la santé devrait se renommer le ministère de la maladie et donc les VRP des laboratoires et industriels divers et variés.

    Que dieu nous préserve de la maladie en occident !

     

    Répondre à ce message

    • C’est justement parce que nous ne connaissons que trop bien la marchandisation de la santé sur ce site que nous pouvons nous permettre de sauter cette étape - au moins de temps en temps - en considérant qu’ elle est une base de réflexion commune.
      Car s’il est nécessaire de faire de la pédagogie, il n’en demeure pas moins que connaître les tenants et les aboutissants de l’affaire n’aide pas à guérir.
      J’espère vous donner au contraire l’espoir de constater qu’il existe des voies possibles en occident en 2021.

      Béa Bach

       
  • Les Peaux-rouges guérissaient le cancer il y a 600 ans avec des plantes !!!

    Et maintenant , le monde entier fait dans les froques à cause d’une gripette à la con !!!

     

    Répondre à ce message

  • Un duo de très belle « humanité » ! Deux, trois trucs cependant :
    - Le « mondialisme » va finalement promouvoir l’infirmier(ère) qui remplacera le Médecin pour nombre de tâches. C’est une lueur d’espoir pour en revenir aux traditions (Hippocrate) si j’ai bien compris dans mon optimisme maladif.
    - Sur les couleurs, la Dame Corse ou du Maghreb en noir, c’est sûr que c’est moins festif et attrayant (quoique) que la tarlouze arc-en-ciel de la Gay-pride, mais finalement, question valeurs et préservation « physique » dans la qualité de vie (intellect).
    - La main mise de l’Académie de médecine sur le politique et qui « date de Pétain », je dirais en qualité de Pétainiste que l’Académie de l’époque n’était pas celle d’aujourd’hui (Ethique, etc). Alors Molo.
    - Concernant le lien entre l’intestin et le reste (soit !), ces cons m’ont enlevé il y a quelques années le gros colon (polype suspect de belle taille) pour finalement découvrir que j’avais rien. Tant mieux certes. Mais alors suis-je en danger permanent puisqu’il me manque du boyau ? Je vais bien (recul 9 ans) et « j’ai pas peur ».
    - J’ai eu recours à l’acupuncture (avec succès) ponctuellement et avec de bons praticiens. Aujourd’hui le moindre coach sportif peut se prétendre acupuncteur et planter des aiguilles ça et là sur quelqu’un. Ce n’est pas encadré ! Il ne suffit pas de se battre pour la reconnaissance de l’acupuncture, il faut « réglementer » (désolé).
    Pour conclure, « Mourir propre », j’ai bien aimé, je me le souhaite...
    Remarquable échange entee B.A BA et Lérisson, mon commentaire n’est pas « anti ». Loin de moi...

     

    Répondre à ce message