Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La face cachée de "l’affaire des caricatures" – Conférence en ligne d’Aïssa de l’Axe de la Résistance

Aïssa de l’Axe de la Résistance a donné une conférence en ligne intitulée « La face cachée de "l’affaire des caricatures" » le 13 mars 2021.

 

La présentation de la conférence :

Depuis plus de quinze ans, l’image du prophète de l’islam fait l’objet de railleries et de graves accusations dans une partie des médias. « Liberté d’expression » ou « stigmatisation » ? Êtes-vous contre le « blasphème » ou contre la « pleurniche » ?

Les uns évoquent la lutte contre « l’intégrisme » quand les autres y voient la « discrimination » résurgente d’un « racisme historique »... S’agit-il là des principales dimensions de ce phénomène ?

Si oui : pourquoi une coalition formée des plus puissants États ne parvient-elle pas à briser le terrorisme ? Pourquoi les victimes d’al-Qaïda et de Daech dans le monde sont pour l’écrasante majorité des musulmans opposés à ces dessins ?

Si (comme beaucoup) vous pensez avoir loupé un épisode, et souhaitez échanger sur les dimensions cachées de cette affaire, n’hésitez plus et soyez les bienvenus pour cette conférence animée par Aïssa de L’Axe de la Résistance !

 

La conférence (version illustrée par ERTV) :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

La prochaine conférence en ligne :

Retrouvez Aïssa sur ERFM !

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Que la vidéo soit en français ou en arabe.
    Les vers abscons dans la langue sémite des bédouins sont insupportables, d’autant plus qu’on n’y comprend rien.
    Cette incongruité dessert une analyse somme toute logique et argumentée.
    Le prophète des musulmans n’a pas plus (ou moins) de valeur que Bouddha ou Krishna en terre de France, du reste. Il n’y a aucune raison de louer son nom à chaque fois qu’il est prononcé. C’est d’un ridicule suranné.

    Pour ceux qui crieraient au "racisme" ou à "l’antisémitisme", je leur dirai qu’il en va de même de l’usage de l’anglais, une abjection.
    Les seules locutions étrangères tolérées sont le Latin et, à la limite, l’italien.

     

    Répondre à ce message

    • jJe plussoie sur le fond à ce commentaire, désolé mais effectivement les sorties en arabe... et pourtant si je suis ER depuis plus de 10ans c’est que je ne dois pas être trop "bas du front" pour résumer, on s’est compris.

      Je rajouterais question "argumentaire", que si c’est pour me sortir "oui mais un vrai musulman à chaque évocation du prophète ou d’Allah, se doit de réciter ces paroles" et patati et patata...
      Je citerais tout simplement "le patron" lui-même, Alain Soral, quand il parlait de l’islam en Asie où n’était imposé ni l’arabe ni les minarets (en autres, toujours pour résumer).
      Donc au pire, ça doit bien pouvoir se dire en français... non ?

      Et sinon pour ceux qui voudrait aller sur terrain "le plus important reste l’exposé lui-même, le reste on s’en fout".
      Très bon exposé, avec des détails qu’il me manquait certes, mais sur le fond iTélé devenu Cnews aujourd’hui, en avait déjà parlé eux-mêmes des origines "troubles" de ces fameuses caricatures, donc bon .... c’est pas non plus LA découverte la plus incroyable sur le dossier, désolé, surtout quand les médias "merde-stream" ont déjà eux-mêmes révélés certains aspects de l’exposé.

      Cela m’a davantage inspiré une parodie de chanson, de notre Goldman "national" (sic !!) :
      "A-ïssa !!! A-ïssa !!!
      Arrêt’-heu ça !!!
      A-ïssa !!! A-ïssa !!!
      Fait pluuus ça !!! "

      (Comme dirait Dieudo "Faut rigoler !!!" ;) ... QUAND MÊME !!! ^_^ )

       
    • Je suis moi-même maghrébin et je ne supporte plus le mélange de langues lors de conférences faites par des maghrébins. Soit tu fais ta conférence en un français clair soit tu l’as fait en arabe. Point. Déjà que moi ça m’insupporte je j’imagine même pas pour un non arabisant...

      PS : prier sur le prophète est un devoir pour tout musulman après avoir cité son nom. Cela peut paraître lourd en effet alors quil suffirait de dire "paix sur lui" ..

       
    • Paul,végéta. J’ai le même ressenti que vous, c’est vrai que ça doit être insupportable pour un non-arabisant, déjà que moi ça m’insupporte. Aissa devrait faire un effort pour parler exclusivement en français car c’est vraiment repoussant.

       
    • Quelle intolérance que celle de vouloir mettre sous cloche en les frappant d’un interdit les langues non-latines et dont l’emploi est ici réduit à quelques formulations religieuses témoignant du respect des intervenants musulmans à Dieu (l’unique) en préalable à la prise de parole publique. Qui entend régenter et circonscrire l’usage des langues étrangères non-latines à l’occasion des conférences données par ailleurs en langue française et qui ont pour usage de témoigner de l’amour profond à l’unique, père de toute la création ?

      La liberté ne doit pas être un mot creux et doit-être défendue partout dés lors qu’elle ne nuit concrètement à personne.

       
    • #2813139

      Paul, si vous êtes un peu fragile, je vous recommande l’écoute de la Valse de Printemps de Frédéric Chopin, sur des images du dessin animé Bambi en muet. Cela devrait suffire à stabiliser votre état. Mais de grâce, ne demandez pas l’impossible à cet excellent analyste, à savoir nous exposer l’archéologie d’une mise politique sous tension de l’islam et des mondes arabes par des forces allogènes prédatrices et internes corrompues, tout en occultant la langue de cette même sphère géographique, à savoir l’arabe classique.

      Allez réaliser un reportage sur Pompéi tout en censurant l’italien et les mouvements des mains si exaspérants, et votre sujet manquera totalement son objet. La dimension culturelle est importante. Je vous souhaite une excellente convalescence.

      Par ailleurs, mon attention fut retenue par le Bal des Renégates : Condoleezza Rice, Rama Yade, Zineb el Razhoui, et surtout Jeannette Bougrab. Un Faits & Documents sur cette instrumentalisation des femmes exotiques, l’exploitation consentie de leur complexe indigéniste et leur rôle de porte-drapeau d’une cause post impérialiste qui ne leur profite que très peu ?

       
    • @ProtégeonslaPalestine Pour info , Chopin n’est pas le compositeur de "la valse du printemps" , guimauve sirupeuse claydermanesque , mais un pseudonyme . Pour l’authenticité , allez voir du côté de chez Tchaikovsky .

       
    • @ ProtégeonslaPalestine

      Fascinant ton commentaire, au mieux t’es complètement en contradiction "avec toi-même", et sinon tu confirmes que c’est la personne à qui tu t’adresses qui a 100% raison.

      (1) Bambi ? ... ce dessin animé signé Walt Disney, 33ème degré de la FM, qui démarre par le meurtre de la mère sous les yeux de son petit ...
      Si il y a bien une chose qui ne soit pas faites pour les "fragiles" comme tu dis c’est bien ça... mais bref, ce n’est pas le plus intéressant (et pourtant il y aurait déjà matière à développer).

      ((2)"Mais de grâce, ne demandez pas l’impossible....tout en occultant la langue de cette même sphère géographique, à savoir l’arabe classique."
      Comme je l’ai déjà dit => cf Alain Soral sur l’islam en Asie, ni l’arabe ni les minarets et autres n’y sont imposés, et pourtant le Cheick Imram Hossein semble s’y plaire en Asie .... (bref, idem)

      (3)"Allez réaliser un reportage sur Pompéi tout en censurant l’italien et les mouvements des mains si exaspérants, et votre sujet manquera totalement son objet..."
      Là c’est le combo, bravo, dans ce cas c’est pas l’italien "l’obligation" mais le latin ...
      Et puisque le sujet de l’exposé d’Aïssa, était des attentats "en France", dans une géostratégie visant bien "la France", avec des acteurs principalement "en France".
      Alors selon ta propre rhétorique c’est bien le français qui doit s’imposer intégralement...

      Va falloir muscler ton jeu comme dirait Aimé Jacquet .....

       
  • #2812660

    sidération psychique. Celle-ci est un état de stupeur émotive dans lequel le sujet est figé, le rendant ainsi totalement incapable de réagir et de s’opposer, que ce soit physiquement ou émotionnellement.
    Le terrorisme est un fait étatique

     

    Répondre à ce message

  • Merci Aïssa pour avoir remonté le fil chronologique qui nécessiterait en supplément d’avoir la « Théorie » de Zbigniew Brzeziński, le plan d’Oded Yinon, ainsi que tous les actes foireux en passant par l’attentat de l’hôtel King David et la déclaration de Balfour, pour remonter à la pelote originelle constituée par Theodor Herzl, pour une partie de l’historique et pour l’autre les alliances et mésalliances des Occidentaux avec les pays du Machrek : devrait-on dire « du pétrole »...

     

    Répondre à ce message

  • Quel faux cul ce Macrotte, aujourd’hui il condamne un homme à 10k euro pour l’avoir caricaturé en hitler.

     

    Répondre à ce message

  • Un excellent travail de fond, avec une perspective qui inscrit l’ensemble des événements sous une forme détaillée permettant une meilleure compréhension des événements.

     

    Répondre à ce message

  • Merci pour cette analyse magistrale

     

    Répondre à ce message

  • Peut-on connaître l’air qui clôture la conférence ? ;)

     

    Répondre à ce message

  • Le réseau néoncon auquel appartiennent BHL, Philippe Va, Fourrest and Co est rattaché aux faucons israéliens dont bibi Netanyahou est l’une des figures marquantes. Les cibles "islamophobes" qui ont été sacrifiées par les grands manipulateurs pilotant à distance les services et officines des états profonds occidentaux n’étaient pas directement membres des réseaux mondialistes et portaient en eux une relative indépendance d’esprit qui les avait amenés au judéocriticisme ou à être parfois israélo-critiques.

    La vindicte sacrificielle est d’autant plus aisée à réaliser quand il s’agit de passer à l’acte en faisant coup double : pions sacrifiés en y ajoutant la vengeance qui est un acte profondément sioniste.

     

    Répondre à ce message

  • #2813644

    Merci pour cette analyse Aïssa, effectivement la mise en parallèle entre ce qui s’est passé en Hollande et en France à seulement 5/6 ans d’écart, est extrêmement éclairante. Même modus operandi. C’est signé quelque part...
    Je dois reconnaître que je n’avais pas tout ça en tête, ce genre de rappel historique est déjà pertinent et opportun en temps normal, alors en période de pré campagne... Quand on voit les acteurs et les réseaux en place...
    La crise sanitaire a tendance à effacer cette problématique des esprits, alors qu’elle est tout aussi importante.
    Après avoir lu quelques commentaires sur la phrase de bénédiction en arabe, je me permettrais juste une remarque : Il est vrai que cela met une barrière entre vous et vos auditeurs (ce qui peut tout à fait se concevoir). A titre personnel, cela ne me dérange pas, j’imagine que vous avez vos raisons et je les respecte (pour être honnête, en fait je m’en f...s), cependant, dans une optique de rapprochement, il est possible que cela sonne très bien en français également... Après, vous faîtes bien ce que vous voulez, c’est pas ça qui va changer grand chose. De toute façon, quelle que soit la langue ds laquelle vous prononcerez cette phrase, vous ferez des mécontents...
    J’attends votre prochaine analyse avec beaucoup d’intérêt. bonne continuation

     

    Répondre à ce message

  • Merci à Aissa et à ER ;

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents