Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

Dix églises déjà brûlées

Églises brûlées, fête nationale « annulée » : au Canada, la colère gronde tandis que d’autres corps d’enfants autochtones non identifiés sont retrouvés. Pour Serge Otsi Simon, grand chef de la communauté de Kanesatake, les traumatismes engendrés par les pensionnats expliquent bien des problèmes sociaux que vivent aujourd’hui les Autochtones.

 

Au pays de l’érable, pourtant réputé pour sa grande tolérance, ils sont actuellement plusieurs à demander l’apostasie à l’Église catholique. La cause ? Les découvertes de corps d’enfants autochtones non identifiés sur les sites d’anciens pensionnats, alors que les recherches ne font que commencer.

Consacrés à l’assimilation des Autochtones à la culture européenne, un grand nombre de ces établissements étaient administrés par les institutions chrétiennes, et en particulier par l’Église catholique.

 

Une troisième découverte à glacer le sang

Après les macabres découvertes de Kamloops en Colombie-Britannique, et de Marieval en Saskatchewan, voilà qu’un troisième endroit contenant des dépouilles d’enfants autochtones vient d’être identifié. Il s’agit du site de l’ancien pensionnat Saint-Eugène situé tout près de la petite ville de Cranbrook, en Colombie-Britannique : 182 corps y ont été recensés.

« Appelons les choses par leur nom : il s’agit d’une tuerie de masse de gens des Premières Nations », s’est insurgé le chef Louie de la nation touchée, la communauté Aq’am du peuple Ktunaxa.

Grand chef de la communauté de Kanesatake enclavée dans la municipalité d’Oka, au Québec, Serge Otsi Simon n’est aucunement surpris par ces découvertes. Selon les chiffres d’Ottawa, durant les XIXe et XXe siècles, au moins 150 000 jeunes issus des Premières Nations ont été placés dans des établissements de type scolaire contre la volonté de leurs familles. Le fait que certains d’entre eux ne revenaient jamais à la maison était un « secret de polichinelle » dans les communautés amérindiennes, explique au micro de Sputnik le grand chef Simon :

« Le choc rouvre la plaie. Ça fait des générations qu’on savait que des enfants étaient enterrés sur le site des écoles résidentielles. C’est un sujet très sensible pour les survivants des pensionnats. […] Ce qu’il est important de comprendre, c’est que plusieurs problèmes sociaux peuvent avoir été engendrés par ces établissements. Par exemple, on s’aperçoit que les personnes qui commettent des abus sexuels ont souvent été elles-mêmes agressées dans les pensionnats. C’est une chaîne. La question du suicide et de l’alcool s’y rattache aussi », constate Serge Otsi Simon.

 

Lire la suite sur le site Sputnik France

 

Les statues des reines Victoria et Elizabeth II ont été renversées et endommagées au Canada le 1er juillet, jour de fête nationale. Ces actes ont été déclenchés par une nouvelle découverte de centaines de tombes d’enfants autochtones non identifiés.

 

L’église catholique Saint-Jean-Baptiste de Morinville, près d’Edmonton, a été entièrement détruite par un incendie que la Gendarmerie royale du Canada considère suspect.
(vidéo en anglais non sous-titrée)

Les rapports tendus avec les amérindiens :

 






Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2757265
    Le 3 juillet à 11:09 par Kamika
    La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

    Hélas sans vouloir en diminuer l’horreur parcque ça serait des gens d église , ce genre de crimes a été très répandu dans le monde , ces pauvres autochtones n’avaient rien demandé mais bon on peut pas effacer ce qui a été fait !
    je trouve suspect que les médias chez nous ne relayer pas à grande échelle cette information d habitude quand il s agit d église surtout catholique ils s en donne à cœur joie les journaleux, y a sûrement un truc qui doit gêner le vrai pouvoir derrière ce silence des merdias français !!
    Il est vrai que le christianisme d hier n’est plus celui d aujourd’hui qui s est recentré sur l’amour de son prochain bcp trop hélas faut un juste milieu car la religion elle est ce qu’on en fait !

     

    Répondre à ce message

  • #2757274
    Le 3 juillet à 11:18 par Robin THIEBAULT
    La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

    Peut-être vais-je trop loin, mais quand j’entends "charnier d’enfants" je pense tout de suite à "secte sataniste", et quelle jouissance pour un sataniste de faire porter le chapeau de ses méfaits à la catholicité, n’est-ce pas.

     

    Répondre à ce message

    • #2757401
      Le 3 juillet à 14:55 par Pauvre Martin
      La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

      La catholicité n’est pas un sceau de pureté mais avant tout un concept incarné et mis en œuvre par des hommes disposant du libre arbitre.

      Je n’ai aucun problème à imaginer turpitudes et sévices organisés sur des êtres sans défense.

      Tout le monde pleure sur la Révolution française comme une psy ops réussie contre le catholicisme gallican grâce au mouvement des Lumières boosté par les anglo-saxons et leurs nombreux agents en France après 1750.
      Mais une psy-ops, ou une révolution de couleur, bien réussie, ne s’appuie jamais que sur des failles pré-existantes, des fissures, des talons d’Achille, des discordances flagrantes dans le climat social.

      La réalité du catholicisme institutionnel a été complexe au cours des siècles, et il n’a pas réussi à rester populaire - ou susciter l’engouement extrême d’une majorité, c’est ce que j’en retiens.
      Il y a tout un champ historique à creuser.

       
    • #2757420
      Le 3 juillet à 15:48 par TANJITAN
      La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

      BONJOUR ;
      je suis musulman et le pense exactement la même chose la triangulation est palpable comme pour les idiots utiles de djihadistes

       
    • #2757547
      Le 3 juillet à 19:29 par Sedevacantiste
      La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

      Sans oublier que l’Eglise est infiltrée par les agents de l’Ennemi depuis au moins un siècle avant le conciliabule Vatican II, ce dernier ayant de fait ouvert la voie de la généralisation de la pédophilie dans le clergé.

       
    • #2759453
      Le 7 juillet à 02:37 par Pascal Brieti
      La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

      Pas trop loin, c’est la lecture qui me/nous vient spontanément.

       
  • #2757289
    Le 3 juillet à 11:37 par Plus Jamais Chat !
    La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

    - C’est à cause d’Hitler !

     

    Répondre à ce message

  • #2757290
    Le 3 juillet à 11:37 par Val guest
    La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

    Quelque soit le résultat des enquêtes policières, ces événements sont déjà récupérés par les médias pour continuer l’entreprise de démolition de la civilisation occidentale.
    Le Canada n’est pas un pays, c’est un territoire administratif multiculturel, terreau du futurs conflits ethniques. Si le Québec ne s’extirpe pas au plus vite de cette entité pourrie, il va indéniablement à sa perte.

     

    Répondre à ce message

  • #2757295

    De voir une révolte des peuples amérindiens, ça fait plaisir !
    Un plaisir qui ne se boude pas...

     

    Répondre à ce message

    • #2757519

      Mouais, une révolte bien organisée par les anti-cathos.
      Les Français, donc les cathos, s’entendaient bien avec les peuples premiers des neiges, commerçant avec eux. Pas mal de Québécois ont une lointaine ascendance indigène. Les Anglo-Saxons et les Hollandais pourrirent les natifs à l’alcool. Ils n’étaient plus que l’ombre d’eux-mêmes, assez rapidement.
      Sans doute les missions catholiques tentaient de sauver les enfants de cette malédiction et cette disparition programmée. Les cultures des peuples premiers au dix-neuvième siècle n’étaient plus que déchéance et acculturation à l’alcoolisme, avec ses séquelles héréditaires. Le sort des peuples vaincus.
      Ensuite, ce ne sont pas des charniers d’enfants, mais des tombes non datées.
      Les gens mouraient beaucoup, en ce temps-là. Et les écoles pour enfants pauvres favorisaient la propagation de maladies inguérissables alors.
      Actuellement, les cultures amérindiennes n’existent plus qu’en Amérique latine, et encore.
      Tout le monde vit "in America".
      Le Canada de Trudeau est devenu un cauchemar pour la liberté et l’intelligence.

       
    • #2757540
      Le 3 juillet à 19:20 par Sedevacantiste
      La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

      Des révoltés qui brûlent des Eglises, ça n’a rien de réjouissant... Ils sont complètement à côté de la plaque. Comme si l’empire britannique était catholique ! Tout ça est cousu de fil blanc et sent l’ingénierie sociale à plein nez, même si elle s’adosse probablement sur des histoires au moins en partie réelles, dont il reste à savoir les tenants et les aboutissants.

       
    • #2758036
      Le 4 juillet à 16:39 par Paul82
      La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

      J’y pensais aussi @mwé

       
  • #2757474
    Le 3 juillet à 17:37 par papouin
    La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

    " le génocide amérindien ? ... de la bagarre de la bagarre !"...

     

    Répondre à ce message

  • #2757513
    Le 3 juillet à 18:35 par Druide
    La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

    La cause des Premières Nations d’Amérique est une bonne cause qui justife amplement la pratique d’une certaine forme de culture de l’annulation. Espérons que cette forme de culture de l’annulation sera réfléchie, intelligente et pleine de bon sens, au contraire du wokisme creux et exhibitionniste des multinationales davantage soucieuses de leur image que de la société, de l’éthique et de la réalité historique de l’oppression des peuples.

     

    Répondre à ce message

  • #2757567

    Ce sont toujours les mêmes. Là ce n’est plus l’île des pédophiles ou la boite à pizzas, ça serait plus self service dans les internats, avec retour de la marchandise. L’église qui se cache les yeux, sur les conseils de leurs supérieurs "hiérarchiques". Tout autant dégueulasse.

     

    Répondre à ce message

  • #2757573

    Dès qu’il y a eu crime à l’intérieur, on ne peut plus les considérer comme des églises. La définition n’est pas respectée.
    Jésus aurait fait pareil. Ces Amérindiens ont été plus chrétiens - infiniment plus - que cette saleté innommable qui n’a jamais eu de talent pour la " morale chrétienne ". Déjà pour la morale élémentaire de l’espèce, innée.

     

    Répondre à ce message

    • #2757608
      Le 3 juillet à 21:26 par zuleya
      La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

      Avant de crier au crime il faut demontrer quil y a eu crime.
      Ce quil ny a evidemment pas eu. Surtout a cette échelle c’est strictement impossible. Par contre les gens ont été conditionnés par les series ou des films d’épouvante hollywoodiens pour croire a ces idioties.

      Où sont les autopsies ? Ou sont les témoignages et autres elements de preuves ? On trouve des corps enterres donc il y a forcément eu des abus et des massacres de masse par les bonnes soeur... Mais les gens ont perdu la raison ?

      La tuberculose ou les grippes decimaient les populations a cette epoque...et quand le systeme etait dépassé il organisait cela : Un enterrement en fosse commune. Meme mozart a ete enterré dans une fosse commune. En France la grippe espagnole en 1918 a fait pres de 1 millions de mort...

      Cest tout simplement hallucinant la malveillance des medias qui bourrent le mou des amérindiens et culpabilisent les chretiens blancs pour justifier la destruction deglises...on est dans un monde inversé où les journalistes se permettent de donner des leçons de morale aux religieuses du siecle dernier... et ca passe...

      C’était le role des eglises, dans les campagnes, de recuperer les enfants orphelins de l’époque. Apres la.grippe de 1918 justement, jai un grand pere et une grande tante qui ont ete receuillis(en france et pas au canada) par lassistance publique suite au deces de leurs parents et ma grande tante a ete receulillie a l’orphelinat jusqua ses 16 ans par les bonnes soeurs. Vers la fin de sa vie elle avait des larmes aux yeux en pensant aux bons souvenirs avec les autres pensionnaires. Tout en nous précisant que les soeurs pouvaient etre tres strictes et sévères. Car l’éducation etait severe. Chez les riches, chez les pauvres. Partout. Mais cela valait mieux que la rue...a la meme epoque dans la republique de weimar cetait un peu moins rigolo pour les jeunes filles indigentes de berlin...et a notre époque le systeme actuel de la ddass avec tous les reseaux douteux qui gravitent autour, les familles d’accueil qui n’en ont rien a faire, la violence et la drogue dans les centres, cela vaut mieux ?

      Dans ce monde dechristianisé où personne n’a jamais conversé avec un prêtre ou avec une religieuse on peut faire gober nimporte quoi. Et les gens en France qui sont pourtant aux faits des manipulations des medias sautent sur n’importe quelle occasion pour "defendre les indiens". Mouaih. On y croit. Ou pas.

      Et encore une fous le pompon va a cet idiot de trudeau.

       
    • #2757829
      Le 4 juillet à 11:43 par le vieux
      La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

      Le meilleur commentaire est de zuleya.

      Le public d’aujourd’hui qui a grandi dans un monde où c’est l’évidence que l’on ait de la pénicilline, la sécurité sociale et un hôpital avec scanner dans chaque sous-préfecture.

      Ma grand-mère était orpheline, sa fille cadette est morte d’une appendicite avant l’anniversaire de ses 16 ans (ce qui lui a fait un choc au moment du calcul de la pension retraite, car seul les enfants élevés jusqu’à 16 ans comptent dans le calcul).

      Mon père a failli mourir d’une appendicite lui aussi , parce qu’il était jeune marin sur un bateau sans médecin pour faire un diagnostic.
      Un de ses frères est mort a 4 ans, d’une maladie rapide.

      Tous des drames a des âges jeunes.

      C’est autant d’exemples tant du côté maternel que paternel (ce qui exclut la "maladie familiale").

      Les infirmières faisaient le maximum de ce qui pouvait être fait avec de l’eau chaude et du savon (et après 1914, avec de l’eau de javel).
      Les pharmaciens faisaient des pommades ou des tisanes avec les plantes médicinales.

      Les mamans mettaient une bûche toutes les heures dans l’unique poêle de la maison.
      Et les bonnes sœurs n’étaient que des infirmières déguisées, car elles se mariaient toutes après les 5 ans de noviciat. Et les mamans qui demandaient l’aide de l’église étaient souvent d’anciennes bonnes sœurs.

       
    • #2758166

      @zuleya

      Je ne sais pas pas pourquoi vous me " répondez ". Aucun lien avec mon commentaire.

       
    • #2758224
      Le 4 juillet à 22:30 par zuleya
      La colère des Amérindiens autochtones du Canada gronde

      Relis ton message abdel. Tu admet sans le moindre recul et sans doute possible qu’il y a eu un crime et tu monte sur tes grands chevaux en parlant de monstres (pour parler des responsables dudit crime). Jai donc repondu sur cela.

      Cette automatisme a prendre pour argent comptant ce qui nest qu’une histoire abracadabrantesque montée en epingle par les medias. On ne sait meme pas si ce sont des amerindiens uniquement qui sont enterrés. Ce sont peut etre des europeens. Et ma main a couper que l’on va trouver la meme composition ethnique que les etablissements de l’époque. Et donc aussi des europeens, hommes femmes et enfants.

      Je te predis une chose : une simple etude des journaux de la region permettra sans nul doute de determiner quand ont ete enterrées ces personnes (et combien) et suite a quelle epidemie. Et cela ne va pas prendre longtemps. Cela va tres tres vite. On peut facilement lire 5 ans des pages locales dun journal quotidien en une demi journee. Mais l’information va se trouver dans les journaux de l’époque, disponibles dans toutes les bibliotheques importantes de la region. car il ny a rien de caché qui soit possible impliquant toute une institution, en particulier de religieux, qui abandonnaient leur vie privee pour accomplir leur devoir chretien et qui avaient un niveau de moralite qu ne peut meme pas conceptualiser le journaliste de base inféodé au systeme actuel.

      Et quand la lumiere sera faite, une autre prédiction : aucune excuse ne sera faite par la presse. Aucune mesure ne sera prise pour arreter de nous prendre pour des idiots et avoir un minimum de travail de recherche et d’ouverture desprit avant de propager leurs idioties, davoir par exemple la decence de proposer plus d’une hypothese quand ils ne savent rien et que ce quils proposent est particulierement grave et lourd de consequences.

      Tu vois abdel, ce sont les mêmes qui nous ont parlé de bebes koweitiens tués dans leur couveuses en 1990, ou encore d’armes de destruction massives en 2003. Ca commence a bien faire.

       
  • #2758058

    « C’est à cause du retour de Benzema !!!

    Il a tout déséquilibré ! »

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents