Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Joan Rivers (2014) : "Barack Obama est gay et Michelle transgenre"

Le 4 juillet 2014, jour de la fête nationale américaine (on fête l’indépendance vis-à-vis de la Couronne britannique depuis la sécession des 13 colonies le 4 juillet 1776), l’actrice et animatrice Joan Rivers, interrogée en pleine rue sur la possibilité d’avoir un président gay un jour, répond avec tranquillité qu’« on en a déjà un ».

 

Premier choc, surtout pour les partisans de ce président noir, si smart, si cool, si black, si progressiste, si démocrate, un président qui colle exactement à l’image que les démocrates veulent donner de l’Amérique. Même si c’est complètement faux.

 

« Le premier président gay et son mari »

Mais Joan ne s’arrête pas là. En montant les marches, escortée par un vigile noir, elle balance une info – ou une intox – qui va choquer l’opinion, et qui va, selon Alex Jones, avoir des conséquences pour elle.

« Michelle est une transgenre, on le sait tous... ce n’est pas méchant, je dis la vérité. »

Un sujet qui n’a pas été traduit en français mais qui vaut par ses images. À vous de voir !

 

Une déclaration qui va avoir des « conséquences » pour elle ? Qu’est-ce à dire ? Si l’on suit la logique de l’animateur très controversé du site Info Wars, qui énonce certaines vérités crues mais qui parfois va trop loin, il y aurait un lien entre la déclaration du 4 juillet et la mort de Joan le 4 septembre, soit exactement deux mois plus tard. Car la fin de l’actrice est pour le coup assez curieuse, même si elle est née en 1933 et qu’elle avait, malgré son visage refait (739 opérations de chirurgie esthétique, quand même !), déjà 81 ans à l’époque. Il n’est pas scandaleux de mourir à 81 ans, mais la façon dont elle est morte interroge : un arrêt cardiaque pendant une opération des cordes vocales. Voilà pour les faits.

Deux camps s’affrontent autour de la mort de Joan et de la sexualité du couple présidentiel. Pour les uns, Joan est morte assassinée pour avoir balancé la vérité sur les Obama, et pour les autres, on ne fait pas impunément plus de 700 opérations, du shoot de botox au lifting en passant par l’augmentation mammaire, sans un risque pour le cœur ! En effet, la jeune juive russe deviendra une blonde américaine à gros seins, comme beaucoup de femmes qui veulent réussir à la télé et au cinéma.

La rumeur de l’homosexualité de Barack a tourné dans des hebdos américains (les nôtres respectent trop le pouvoir politique pour balancer ce genre de choses, même quand elles sont vérifiées) comme le National Enquirer, qui s’en prenait aussi politiquement à Obama. Ce canard de révélations croustillantes pour les uns, de ragots d’égouts pour les autres, est 100 % républicain sur une ligne trumpienne, même avant que Trump ne surgisse dans la vie politique américaine. C’est un mélange de Voici période trash, de France-Soir période populiste et de Détective période sociale.

Et ce canard est très bien renseigné (il achète les témoignages des proches qui ont besoin de dollars), et ne balance rien sans « bonbons », selon l’expression du métier. D’ailleurs, outre-Atlantique, la procédurite n’est pas de mise : la presse, puissante, a de quoi répondre quand on l’attaque. Chez nous, c’est le contraire : subventionnée à mort par l’État, archidépendante de la pub, elle touche en réalité peu de lecteurs et n’a donc pas le poids de sa cousine américaine. Le 4e pouvoir, chez nous, il repassera !

 

JPEG - 46.2 ko
Si on peut plus avoir des copains !

 

Tout ça pour dire que sans entrer dans le détail du pantalon de Michelle ou des fesses de Barack, il faut arriver à faire la part des choses entre la visée politique et la simple révélation sexuelle. Si Joan était une anti-Obama primaire, alors ses propos donnent matière à suspicion. Mais si elle se fout de la politique, alors on peut se poser des questions. De plus, les gens du showbiz savent tout sur tout le monde, enfin, sur les grands de ce monde : il n’y a pas de petit secret qui tienne.

Chez nous, un animateur télé fréquentait les prostitués masculins uniquement parce qu’il avait peur qu’une relation homosexuelle soit révélée par un partenaire. En payant, il achetait non seulement une prestation sexuelle, mais aussi un silence. En France, ça peut tenir ; aux USA, ce pays régi par le dieu Dollar, tout s’achète et se vend, même les secrets les plus intimes.

Voyez, on a parlé d’une rumeur, car c’en est une, mais sans tomber dans le graveleux ni dans le complotisme. L’affaire Rivers/Obama montre que la liberté d’expression (et la possibilité de se tromper, ou de tromper les autres) existe bel et bien aux États-Unis, alors qu’elle s’est éteinte chez nous dans les années 2000. Aujourd’hui, suite à l’opération mondialiste des géants du progressisme que sont les GAFAM, la liberté d’expression se resserre des deux côtés de l’Atlantique, et c’est ça le vrai problème. Bientôt, il faudra aller sur des sites chinois (pour l’instant, c’est impossible) pour apprendre des choses qui ne correspondent pas à la propagande de nos régimes dits démocratiques.

 

Trump à la manœuvre ?

Sortons de l’ambiguïté homo/hétéro (qui de toute façon doit rester dans les alcôves) et interrogeons-nous sur le pourquoi de cette vidéo récente, mise en ligne le 2 mai 2020, donc avant le FloydGate... mais en plein ObamaGate !

Un (ou une) Obama qui n’a cessé, profitant d’un vide intersidéral chez les démocrates (le pédophile Biden semble hors concours) de faire monter la pression contre Trump, est-il en train de recevoir la monnaie de sa pièce, à l’image des attaques sur le sexisme de Trump par le camp progressiste qui s’est alors pris le scandale international Epstein dans la gueule ?

Le bras-de-fer qui oppose Trump au pouvoir profond trouve peut-être là encore une de ses illustrations spectaculaires...

Enquirer, showbiz et USA, sur E&R

 






Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2478874
    Le 7 juin 2020 à 03:48 par Jean Durand
    Joan Rivers (2014) : "Barack Obama est gay et Michelle transgenre"

    La théorie des 7 jours.

    Le "New York City Gay Men’s Chorus" a chanté lors de son enterrement également.

    C’est on ne peut plus signé.

     

    Répondre à ce message

  • #2478937
    Le 7 juin 2020 à 09:35 par frédéric
    Joan Rivers (2014) : "Barack Obama est gay et Michelle transgenre"

    Putin les dossiers qui sortent... Waouh ! Trump va leur exploser la tete et il prend les devants pour couper l’herbe sous le pied de la sauveuse des démocrates (ou devrais-je dire sauveur ?)

     

    Répondre à ce message

  • #2478938

    ""739 opérations de chirurgie esthétique"", c’est tout simplement impossible ! Tout au plus une 30 taine suffit à changer un individu !

     

    Répondre à ce message

    • #2479355

      Interrogée en 2012 par l’animateur Anderson Cooper, qui lui demande si le nombre d’interventions qu’elle a subies s’élève bien à 734, elle répond sur le ton de la plaisanterie : « Non, 739 ! »
      D’où la légende.
      Le mieux serait donc de lire son bouquin paru en 2009 "Men Are Stupid… And They Like Big Boobs : A Woman’s Guide to Beauty Through Plastic Surgery", dans lequel elle énumère les parties de son corps ayant été refrappées. Si tant est que cela offre quelque chose d’intéressant.
      Plus loin, les droits d’auteur ne lui profiteraient plus.

       
  • #2478952

    J’ai appris l’existence de Big Mike avec stupeur il y a quelques mois. Si c’est vrai, je n’ai rien contre, par contre, cela signifie un haut niveau de dissimulation.
    Souvenez vous, la fille de Mitterrand... Tout le gratin savait, personne ne disait mot jusqu’à...

     

    Répondre à ce message

  • #2479008

    C’est du même niveau que "Obama est un reptilien", les preuves sont foireuses.

    Pour vérifier tapez "michelle obama young pictures" sur google images, vous trouvez des photos d’elle enfant.

    D’ailleurs ils ont plusieurs enfants. Vous pensez qu’ils ont fait ça par le trou de balle ?

     

    Répondre à ce message

    • #2479068

      @isidore Tu dis vrai, les photos de Michelle sur internet jeune sont là. Donc soit tout cet article raconte des conneries, soit son changement de sexe date de très très tôt. Car si tu es observateur, remarque que toutes ces photos, qui existent, ok, présentent une petite fille dont le visage est étrangement celui d’un petit garçon. Ce qui pose le problème de l’imposition des couples transgenre (comme celui de Gorges Clooney et Amal, trangenre) à toute la population mondiale, sans le dire, tout en le disant... On détruit tout, famille, et maintenant genre... Il faudrait demander à Pierre Hillard si Kalergie le prévoyait...

       
    • #2479099

      Dans son livre « Becoming », elle révèle que Malia et Sasha sont nées grâce à la fécondation in vitro car elle à eu une fausse couche.

       
    • #2479281

      Il est possible de trouver des photos de sosie pour construire une belle histoire de 0 à 50 ans.

       
  • #2479129

    Quelles que soient la sexualité des Obama, la phrase la plus importante de cet article est la dernière : "Le bras-de-fer qui oppose Trump au pouvoir profond trouve peut-être là encore une de ses illustrations spectaculaires..." C’est à dire qu’avec des attaques fausses ou vraies en dessous de la ceinture parfois nécessaire vu la pauvreté du niveau moral actuel, les attaques par diffamation, et l’extrême gravité du contexte de l’économique et des ingérences étrangères et occultes, la lutte politique de la droite des valeurs et la gauche du travail face à la droite du travail et la gauche des valeurs est réellement devenue à mort. Quel fort probable combat titanesque comme le sous entend donc la phrase de fin de l’article !
    Et les Obama pourraient aussi être bi au fait, même si Barack a demandé en Afrique pourquoi il n’y avait pas de gay pride...

     

    Répondre à ce message

  • #2479294

    Ces vidéos étaient déjà sur YouTube depuis 2014, elles ne sont pas récentes, seulement repostées

     

    Répondre à ce message

  • #2479309

    Là Michelle semble plutot féminine et sans bonbons. Alors ?
    https://youtu.be/DFtkNok787s

     

    Répondre à ce message

    • #2479545

      Pas un peu perfide, le message ?
      Michelle ressemble à un ex-footballeur qui se serait fait poser des implants siliconés aux endroits moëlleux féminins.
      Un véritable athlète !
      Il faut être en forme pour devenir le/la président(e) nominal(e) des EU d’Amérique !
      Avec elle/lui ce sera black life matters tous les jours ! Et zimbabouée. Et foot à gogo pour tous. La maîtresse au feu et les bouquins au milieu.
      Un replay de l’Afrique du Sud.
      Mais non, ce n’est pas possible. Ce sera Trump et pis c’est tout.
      Les photos d’enfant de Mike(lle) représentent un petit garçon qu’on aurait coiffé/retouché (photoshop) en fille.

       
    • #2491046

      Perfide non. De toutes façons elle n’a rien à faire à la présidence. Juste que je m’étonne que ce puisse être un trans. Mais ne le refuse pas. Juste confirmation... le web est trop plein de trolls..

       
  • #2479968

    Moi, j’y crois absolument ! Intuitivement, j’ai toujours eu la certitude qu’ils étaient gays et Michel le a le gabarit d’un mec, c’est très visible. Je pense à autre chose également que je ne dirais point ici car je n’en ai pas la preuve.

     

    Répondre à ce message

  • #2480068

    Joan Rivers est l’une des pires sources qui existe, elle voulait exterminer les Palestiniens ainsi que les promoteurs de la cause palestinienne. Dans le monde du showbiz états-unien, plus sioniste ultra que Joan Rivers tu meurs.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents