Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

IHU Méditerranée : les Prs Parola et La Scola sur les vaccins et le confinement

Ces époques de tyrannie sont un peu fatigantes pour les résistants qui doivent jongler d’artifices de langage en contournements subtils, de samizdats en anekdots comme à la bonne vieille époque soviétique. Le moindre écart entraîne le bannissement des réseaux sociaux, voire de la société tout court. Mais le système, même avec un temps de retard, finit par décoder les (((astuces))) et autres trouvailles – QUI ?! – de langage.

 

Quand il s’agit d’un universitaire de renom officiant dans un Institut hospitalier universitaire de réputation mondiale, c’est plus ennuyeux. Surtout lorsqu’il se drape dès le début de sa liberté de parole d’universitaire : « Je m’exprime ici comme universitaire, c’est une liberté de parole qui est garantie par la loi et je suis très heureux que cela ait été confirmé par le conseil de l’ordre. » Tout ça pour ensuite s’exprimer avec des précautions infinies, répétant systématiquement qu’il ne commente pas les choix politiques, comme si le moindre dérapage allait le conduire au peloton d’exécution.

De cette vidéo qui nous fait entendre successivement les Prs Parola puis La Scola, une fois expurgées les longues minutes d’excuses et de circonlocutions (nous exagérons à peine), ce qu’il faut retenir est simple et sans appel : les personnes vaccinées continuent à transmettre le virus et les confinements ne servent à rien.

Aussi, lorsque nous lisons dans le Décret n°2021-1059 du 7 août 2021 :

V.-Les obligations de port du masque prévues au présent décret ne sont pas applicables aux personnes ayant accédé aux établissements, lieux, services et événements dans les conditions prévues au présent article à l’exception de ceux relevant du 10° du II.

nous en déduisons bien naturellement que les choix politiques ne sont pas dictés par l’arrêt de l’épidémie comme cela est clamé haut et fort par le pouvoir et la meute médiatique, car ce que l’IHU dit et sait est parfaitement connu là-haut.

Dès lors, on ne peut qu’en conclure que dispenser du port du masque les possesseurs d’un pass sanitaire n’est qu’une disposition supplémentaire permettant de stigmatiser et martyriser les autres citoyens afin de les pousser à la vaccination (dans un cercle vicieux de vaccinations sans fin puisque celles-ci ne protègent de rien – CQFD).

 

Pour des propos plus directs :

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J’ai arrêté à " on pas à être pour ou contre le vaccin ".
    J’ai l’impression que lorsqu’on a vu une vidéo de l’IHU ,on les a toutes vues.Ils nous parlent de leurs travaux quotidiens et répètent ce qu’ils disent depuis plus d’un an. Ce qui nous intéresse , c’est de savoir si , oui ou non , ces soit disant vaccins sont nocifs et criminels.
    Je ne permet pas de mettre en doute leurs compétences , leur travail et leur honnêteté car je sais bien qu’ils n’ont pas la liberté de parole.

     

    Répondre à ce message

  • “Les personnes vaccinées peuvent être porteurs et peuvent être contagieux.”

    En parlant des directives de la Direction Générale de la Santé :

    “Si le patient est symptomatique [en bon français : tousse, crache, a de la fièvre, etc.] ce n’est pas considéré comme un échec de la vaccination. C’est quelque chose de bizarre mais quelque chose de possible. [?]. C’est-à dire que quand on [comprenez le gouvernement] fait une vaccination, on [le gouvernement] a le droit de définir son échec vaccinal.”

    “Les patients vaccinés ET contaminés moins contagieux ? NON” (en majuscules, caractères gras et en rouge), dit le tableau. Je pose la question : n’est-ce pas toujours le cas en cas de grippe saisonnière aussi ???

    “Certains variants sont-ils plus contagieux ? OUI ++” (en majuscules, caractères gras et en rouge), mais ce docteur ne parle pas ici ni de la dangerosité, ni de la mortalité...Très diplomate,le docteur, vis-à-vis de la politique de peur du gouvernement...

    “C’est à dire que les patients infectés par le variant delta sont aussi contagieux que les personnes vaccinées ou pas vaccinées quelle soient symptomatiques ou pas symptomatiques...Donc c’est clair maintenant, qu’on soit vacciné ou pas on est aussi contaminant que les autres….Donc le vaccin n’empêche pas la circulation du virus.” Dernière phrase du médecin.

     

    Répondre à ce message

  • A force de circonvolutions et contorsions verbales, la substance du propos est dissoute comme un morceau de sucre dans un l’océan de mensonge.
    Regardez, une femme se lève et dit la vérité ! Elle est arrêtée, va être jugée et condamnée .
    Nous devrions être des millions dans les rues à dire notre colère, et à donner un ultimatum au gouvernement , "Maintenant çà suffit, vous dégagez ou on va vous cherchez par la peau des fesses et vous étripez !"
    Mais nous ne sommes pas des millions, juste une poignée de rêveurs, face à une noria d’abrutis et de ramollis par 50 ans de programmes TV et de propagande bien-pensante .

     

    Répondre à ce message

  • #2784027

    Pour les fainéants ou ceux qui n’ont pas le temps à 20:45

    Qu’on soit vacciné ou pas vacciné on est tout aussi contagieux. Le vaccin n’empêche pas la circulation du virus...

     

    Répondre à ce message

  • Là, on n’est pas chez les charlatans baratineurs des zélés petits employés de la propagande !

    Dans cet entretien, dixit :
    “Les patients vaccinés sont aussi contaminants que les patients non vaccinés”

    “La charge virale des patients vaccinés est supérieure à la charge virale des patients non vaccinés”

    Preuves scientifiques à l’appui donc, clairement , on se fout de notre gueule !

     

    Répondre à ce message

  • Le problème c’est que la résistance est infime face au Big-pharma, les gouvernements au ordre du pouvoir bancaire et les médias mainstream. Les scientifiques qui se taisent face à cette mascarade sont des lâches. Quant on sait que la science est une parti de la vérité.

     

    Répondre à ce message

    • @ V (le king ?)

      La résistance est massive et populaire au contraire ... et elle le sera de plus en plus à mesure que le temps passera : que l’on se rendra compte que le vaccin est inutile (voir dangereux) et qu’il ne changera rien à la situation sanitaire et qu’il faudra reconfiner, que le fait d’être vacciné ne fera pas de vous un être supérieur qui échappera aux restrictions de vie et mouvement, etc.
      Que les commerces vont faire comme en israêl : s’effondrer aussi sûrement que le pass durera et que le chômage montera en flèche.
      Il faut arrêter 5 minutes les prédictions dans des boules de cristal et des répliques péremptoires pour se donner un genre et observer les faits de façon froide et méthodique : partout où le pass sanitaire a été appliqué, il a été un échec patent ! Un pays enclavé et militarisé comme israël l’a laissé tomber au bout de 2 mois ... et ça marcherait en France ? Ce serait bien la première fois que la France réussisse là où les autres échouent.

       
  • Je respecte les Prs Parola et La Scola et leur prise de position qui donne des arguments scientifiques en défaveur de la campagne vaccinale tous azimuts.
    Sauf qu’il y a un hic, c’est que dès le départ le biais scientifique le plus fondamental qui a fournit à l’oligarchie l’avantage rhétorique c’est que le SARS-CoV-2 est responsable de la covid-19.
    Sauf que les méthodes d’isolation du virus effectuée en virologie ne font que cultiver in vitro des cellules infectés sur lesquels on cherche ensuite à observer les effets cytopathiques (ECP) en clair les altérations métaboliques, biochimiques et morphologiques des cellules hôte infectée.
    L’ECP oriente vers une famille de virus qui doit souvent être complétée par 2 test spécifiques pour typer le virus ou détection immunologique des antigènes viraux :
    1-l’immunofluorescence (ou immunoperoxydase)
    2-la recherche des antigènes viraux solubles (ELISA).
    En clair on procède à l’étude des génomes viraux ou séquençages avec notamment les test PCR.
    Là c’est le grand n’importe quoi puisque cela consiste à extraire des acides nucléiques (ADN ou ARN) de les amplifier pour in fine Interpréter des signaux de fluorescence.
    Autant dire que l’on ne peut identifier que ce que l’on vous dit d’identifier selon les bases de données génomiques virales (code barre) fixés par des institutions dont l’infiltration et la corruption n’est plus à démontrer.
    Des séquences brevetés et donc soumis au droit de propriété et d’exploitation.
    Avec ce système de brevetage d’ ARN viraux (idem OGM), qu’ils trafiquent depuis des décennies, comment faire la différence entre une matière inerte artificielle ou naturelle dont la taille se situe entre 10 à 400 nanomètres ?
    Si ce qu’on vous dit de chercher c’est l’hypothèse qu’il ne faut pas contredire : une zoonose, vous n’avez aucun moyen de prouver de façon certaine que vous êtes en présence du pathogène ou de l’agent infectieux responsable de la maladie si vous n’avez pas isolé le virus souche sur l’animal par exemple.
    Le SARS-CoV-2 ne correspond pas à la séquence extraite du sujet d’origine mais à la publication donnée par le premier à l’avoir décrypté (un peu comme un programme) ou du code publié par le fabriquant lui même.
    Bref tout le monde perd son temps à chercher des séquences virales (variants),si les vaccins sont efficace ... sans savoir si la souche initiale a été réellement isolée et donc pouvant être considérée comme étant à l’origine de la maladie Covid-19 CQFD !

     

    Répondre à ce message

  • #2784374

    "Nous ne commentons pas les décisions de santé publique, nous les appliquons." C’est un raccourci saisissant de la tragédie bourgeoise. La macronie peut dormir tranquille. Même idéal que les massacreurs de tous les régimes. Travaillez, devenez quelqu’un et puis trouvez un maître. L’âne de la fable est un peu plus éveillé, ma foi.

     

    Répondre à ce message

  • L’intensité de la propagande est à son paroxysme. En ce moment pour des gens comme nous il faut faire un repli stratégique un peu comme l’a fait le président en Suisse. On n’est plus dans des discussions raisonnables et raisonnées. Les gens que je côtoie sont devenus hystériques, il n’y a plus d’analyse comparée comme celle de la pyramide des âges à mettre en rapport à la fragilité du niveau de vie et surtout il n’y plus de débat, ils ne font que faire ce qu’on leur dit de faire comme des singes savants. Les gens ont tellement peur de mourir qu’ils ont décidés de ne plus vivre.

     

    Répondre à ce message

  • Où sont les chiffres réels de mortalité, d’hospitalisation, de malades ? Et comment se situent-ils en comparaison avec ceux de la grippe ? A quand l’entrée en vigueur du protocole Raoult en soins précoces ..au lieu du Doliprane à domicile en attendant les troubles respiratoires ; ce qui est juste criminel, et un meurtre quand cela fini par la mort du patient ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents