Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Harcelé, Didier Raoult envoie paître le "journaliste" de France 3 Olivier Gerbi

Mercredi 8 septembre 2021, le 19/20 régional de France 3 (celui de Provence-Alpes) propose l’interview en duplex du Pr Didier Raoult, qu’on ne présente plus. Le présentateur en charge de cet entretien s’appelle Olivier Gerbi.

 

L’affaire de la succession de Raoult a débuté quand le professeur de réputation internationale, une pointure en matière d’infectiologie, a critiqué le directeur de l’AP-HM François Crémieux, la courroie de transmission administrative de l’axe Macron-Véran.
Pour ceux qui se réveilleraient de deux ans ou presque de coma, Raoult a depuis le départ de la « pandémie » de la grippe wuhanaise dénoncé la politique du couple Buzyn-Lévy, alors en charge de la santé des Français, lui à la tête de l’Inserm, malgré le mélange des genres, elle à la tête du ministère de la Santé.
En janvier 2020, au moment du pic de la grippe saisonnière, Buzyn fait classer l’hydroxychloroquine (HCQ) – qui ne coûte rien – sur la liste des substances vénéneuses. Cela déclenchera la fureur justifiée de celui qui soignait alors ses patients marseillais avec le protocole HCQ-azithromycine.
Vingt mois plus tard, Buzyn recasée à l’OMS version Bill Gates, est mise en examen, le gouvernement dépense des milliards, nos milliards !, en vaccins inutiles et dangereux, et Raoult est sur un siège éjectable (officiellement depuis le 1er septembre 2021) à la tête de l’IHU de Marseille, haut lieu de la résistance anti-Buzyn puis anti-Véran.

Le journaliste en plateau lit ses fiches, signe qu’il ne maîtrise pas son sujet. À la télévision, les journalistes en général et les présentateurs en particulier n’ont pas le temps d’approfondir les dossiers : ils lisent les fiches que les petits journalistes leur préparent. D’où les premières approximations de Gerbi dans l’interview, et son insistance à vouloir toujours avoir le dernier mot.

 

 

Gerbi insiste d’emblée sur la pression au départ qui plane sur Raoult. Il se fait immédiatement tancer.

Raoult  : « Je ne vais pas communiquer avec vous sur des choix administratifs d’une fondation, encore une fois ça ne se décide pas dans la presse... »

Ne comprenant pas l’agacement du professeur devant ses questions, Gerbi insiste lourdement. Il suit ce qu’on appelle un conducteur d’entretien, on sent que la rédaction en chef veut faire cracher le morceau à Raoult – accusé d’avoir été le grain de sable dans la politique « sanitaire » du gouvernement – ou le voir jeter le gant. Nous sommes à 9’40 et Gerbi va provoquer le scientifique...

Gerbi  : Professeur Raoult, vous avez suivi la visite du chef de l’État la semaine dernière à Marseille. Je vous dis cela parce qu’il a parlé de vous, Emmanuel Macron s’est demandé si vous n’aviez pas, peut-être, pu créer des phénomènes de rejet de la vaccination contre le Covid-19, donc apparemment c’est un ressenti partagé même..

Raoult  : Monsieur, monsieur, vous êtes tordu, le Président a commencé par dire qu’il avait de l’estime pour mon travail...

Gerbi  : En tant que grand scientifique...

Raoult  : Oui, oui, et là vous êtes tordu, c’est-à-dire que vous faites comme d’habitude, et là on va s’arrêter tout de suite, comme d’habitude les journalistes vous tirez le petit bout qui vous intéresse pour essayer de jeter de l’huile sur le feu, encore une fois il suffit de dire et d’écouter ce que je dis pour savoir ce que j’ai à dire, et donc je ne joue pas à ce jeu. Si vous avez des questions intelligentes qui concernent la science, je veux bien... Posez-moi des questions scientifiques, je vous répondrai. Le reste, vos cancanages, là, ça ne m’intéresse pas, ça ne m’intéresse jamais, ça incite les gens à cancaner avec vous, ça ne m’intéresse pas.

Après la gifle, Gerbi revient à la charge avec la question centrale qui brûle les lèvres des agents de la propagande médiatique, qui rêvent de confondre et d’abattre en direct le grand chercheur. Nous sommes à 10’52.

Gerbi  : Sur le plan sanitaire, au niveau de la crise sanitaire, face aux nombreux variants, est-ce que vous conseillez aux Français de se vacciner ? Tout simplement, en tant que médecin ?

Raoult  : Attendez, c’est pas à moi de décider de la politique vaccinale. Moi j’ai dit que je, vous me laissez parler et répondre, oui ou non ? Vous m’avez posé une question, laissez-moi répondre, maintenant arrêtez de m’ennuyer, mais c’est infernal, non mais c’est infernal, on s’arrête, ça suffit !

Le présentateur clôt l’interview en tentant d’avoir le mot de la fin à 11’34 :

Gerbi  : « Merci professeur Raoult d’avoir essayé de répondre à certaines questions. »

 

Après cet entretien haché, la direction de France 3 va se demander déjà pourquoi Gerbi est devenu en un éclair un repoussoir sur les réseaux sociaux, acquis à la cause Raoult, et pourquoi de plus en plus de Français payent avec regret, parfois avec rage, leur redevance audiovisuelle. Quand ils n’arrêtent tout simplement pas de la payer, ce qui est le cas de l’écrasante majorité des jeunes indépendants. Le futur s’annonce difficile, pour la boîte à mensonges et pour ses employés serviles... Pour info, Gerbi est rédacteur en chef adjoint à France 3.

 

Ne manquez pas les numéros de Faits & Documents
consacrés à la vraie histoire de la fausse pandémie de Covid-19
avec la biographie F&D de Didier Raoult !

 

Pour vous abonner à l’indispensable revue fondée par Emmanuel Ratier,
cliquez ici :

Raoult, Raoult, Raoult !

 






Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est moi ou bien ces "journalistes", en plus d’avoir le visage de leur âme, finissent même par avoir des noms en rapport : "Gerbi", "Mollard", ce sera quoi le prochain ? "Glaviot" ? "M. Emmett Hic" ? "M. Amédée Gobille" ? À moins que ce ne soit purement et simplement "M. Jean Foutre" ! Confondant !

     

    Répondre à ce message

    • Merci de ce message, je n’ai pas la télévision mais apprenant par cet article l’existence de Monsieur Gerbi, j’ai tout de suite pensé que c’était un nom prédestiné, s’agissant d’un dispensateur d’informations qui ont la qualité du vomi.
      Et la gueule aussi, franchement… le port de tête du type qui se prend pas pour une merde… Il a probablement tort.

       
  • L’appellation ’meute médiatique’ est trop flatteuse pour ce houraillis de roquets vicieux et tordus.

     

    Répondre à ce message

  • Meme procede qu’avec Louis Fouche chez Morandini, ou encore Etienne Chouard. Ce n’est pas une interview, c’est un traquenard. Y’a du brodage de la part du journaliste, mais la ou il veut en venir, c’est : "croyez vous ou non aux vaccins ?".

    Soit il repond non, en public, et la les foudres du systeme vont se dechainer sur lui. Soit il repond oui, et la on va lui demander des engagements fermes comme quoi il est determine a vacciner a tout va, et a faire la promo des piquouses. La responsable de la sante en Australie (kerry chant) apparait 10 fois par jour a la TV pour faire la promo du vaccin, les yeux droits dans la camera. Si Raoult dit oui, on va lui demander un engagement similaire.

    Il ne faut pas essayer de jouer au plus malin, en filoutant le journaliste, comme avait fait Chouard. Je pense que Didier Raoult a fait la meilleure reponse possible. Il faut repondre ni oui ni non, et lui dire d’aller se faire voir.

     

    Répondre à ce message

    • Exactement , il a d’ailleurs déjà dit à maintes reprises , que les décisions prises était politiques ! et pas sanitaires ... , mais les 3/4 ne retiennent rien ...
      Je me demande pourquoi , il accepte des interviews sachant ce qu’il l’attend ?
      Le plaisir de dégommer ces journalopes , peut être !

       
  • C’est lui ? Il a l’air bien ce type !

    Bonjour,

    Je souhaite inviter quelqu’un susceptible de me parler du camp de transit du Grand Arenas. Il serait invité en direct dans le 19/20 de France 3.
    Merci pour votre réponse

    Cordialement

    olivier Gerbi
    Rédacteur en chef –Adjoint France 3 et Présentateur 19/20
    olivier.gerbi@francetv.fr
    fixe / +33 491234554
    mobile / +33 613506695
    France Télévisions – 7, esplanade Henri-de-France, 75907 Paris Cedex 15

     

    Répondre à ce message

  • Le journalope typique en somme...

     

    Répondre à ce message

    • Quand le général Delawarde a pointé du doigt ceux qui contrôlent la meute médiatique, le chien de garde sur le plateau lui a concédé l’existence de cette meute médiatique puisque ce fou furieux tremblotant n’a pas jugé nécessaire de demander au général pourquoi il qualifiait ainsi les médias.

       
  • Le professeur Raoult devrait tout simplement arrêter de parler à des dingues.

     

    Répondre à ce message

  • Pour ceux qui n’ont pas envie de se faire chier avec les chiens écrasés,
    le sujet du journalope sur le Pr Didier Raoult commence à la 5eme minute !

     

    Répondre à ce message

  • Gerbi Gerbat encore un tapin du système que l’on dit journaliste . Bravo au professeur Raoult qui ne s’égosille pas avec cette espèce de collabo du système qui ne cherche que le buzz.

     

    Répondre à ce message

  • Les prostitués ne te demande pas de répondre à une question, mais de dire ce qu’ils veulent entendre.
    Ça donne ça : oui ou non ? Pro ou anti ? Pour ou contre ? Blanc ou noir ?
    La question est tourné de manière que si on ne donne pas la bonne réponse, celle de la propagande oligarchique, on devient le nazi, le négationiste, le complotiste, l’antisémite.

    Au-delà de ces bagatelles, je rappelle que Raoult préconise la vaccination du personnel médical et des personnes à risque, ce qui est criminel.
    Je rappel aussi que Raoult est un fervent partisan des test PCR qui sont une enculade monstre. Dans son IHU ça débite du test à 40 cycles ! 40 !!!!
    Finalement je rappelle que Raoult soutient que les personnes ne présentant aucun symptôme sont contagieuse, ce qui a été démenti par une étude chinoise sur plus de 10 millions d’individu à Wuhan.

    Bref, le Raoult a fait et dit de bonne chose, mais c’est aussi un type qui se prosterne devant Macron et qui va souvent dans le sens du covidisme.

    Prenons le meilleur et laissons le pire.

     

    Répondre à ce message

    • Pas faux. au début, on pensait qu’il avait dénoncé la supercherie en tout, et plus le temps passe, moins il la dénonce, voire il accepte des choses que d’autres médecins réfutent totalement. il est vrai que les menaces doivent y être pour beaucoup. D’autres n’ont pas hésité à maintenir leur propos ( comme Personne ) et sont bannis, mais ne ramperont pas.

       
  • C’est ce qui arrive quand un type avec un QI de 80 essaye de casser un type avec un QI de 180.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents