Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Gave et Delamarche atomisent la technocratie macronienne

« Effondrement économique, monétaire et civilisationnel ? » : un long entretien avec les économistes libéraux Charles Gave et Olivier Delamarche.

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2972766

    Seulement Jovanovic avait prédit l’éffondrement de 2008.

     

    Répondre à ce message

  • #2972793
    Le 9 juin à 06:00 par Harris Tot
    Gave et Delamarche atomisent la technocratie macronienne

    Deux cent kilos de bon sens face à la mauvaise foi cachée.

     

    Répondre à ce message

  • #2972807
    Le 9 juin à 06:40 par Lométégo
    Gave et Delamarche atomisent la technocratie macronienne

    Je n’ai pas regarde en entier, mais Delamarche et Gave sont tres bons, dans leur domaine. Comme sont tres bons ceux qui les ont precede depuis 200 ans, ingenieurs, entrepreneurs, insdustriels, tous ceux qui ont fait le Monde que nous avons aujourd’hui, une population qui a ete multipliee par 10, medecine, transports, nourriture, tele, etc.
    Mais est-ce que ceci peut continuer ? 20 milliards d’habitants avec chacun un 4x4 V8.
    Et tout le reste, les effondristes vous l’expliqueront.
    Macron est une erreur democratique. Ce type n’aurait jamais du etre President. Il n’a pas de parti (parties ?), pas d’adherents, pas de programme... Il a ete mis en place par le Systeme,"Davos,Attali.... ???" avec pour mission d’effondrer le bazar.
    Lemaire n’est peut etre pas aussi con qu’il en a l’air. Marine a compris qu’elle n’avait pas sa place la-dedans, Melanchon fera ce qu’on lui dira de faire.
    Le projet mondialiste voit plus loin que ces 2 limiers de l’economistes courts-termistes.

     

    Répondre à ce message

  • #2972873
    Le 9 juin à 09:05 par jack-les-ventres-heures
    Gave et Delamarche atomisent la technocratie macronienne

    34min00
    Gaves dit :"J’ai un très bon ami journaliste qui dit qu’il existe deux types de journalistes aujourd’hui, les journalistes honnêtes et ce qui ont un travail".

    Gaves pense :
    On va pas mentionner l’autre antisémite, ni utiliser sa propre formule, mais ce con avait quand même bien analysé la chose et bien avant les autres !

    Merci Soral !

     

    Répondre à ce message

  • #2972879
    Le 9 juin à 09:15 par makenpouce
    Gave et Delamarche atomisent la technocratie macronienne

    Il pose la question sur le réchauffement climatique et comme la réponse ne lui plaît pas il leur dit qu’il les a invité pour parler finance...non mais franchement !!!! Le réchauffement climatique est un évènement naturel, le reste est fait pour mettre en place leur idéologie....notamment l’euthanasie....ce monsieur se portera t il volontaire pour sauver la planète ??? Jen doute...les pauvres d’abord.....

     

    Répondre à ce message

  • #2972964

    Et j’ajouterais, un couard car il dit : "il n’y a plus aucun intellectuel français en 2022", moi j’en connais, je citerais et je vais en oublier, M. Soral, M. Hindi, M. Cerise, M. Hillard.....

     

    Répondre à ce message

  • #2973094

    Charles Gave dit que les crimes de masse sont le fait d’Etats... En fait oui et non, car c’est surtout une question de moyens et pas de public vs privé. Aujourd’hui des entreprises puissantes peuvent provoquer un génocide. Exemple : Pfizer

     

    Répondre à ce message

    • #2973449

      À mon avis c’est surtout qu’il y a une collusion malsaine entre l’un et l’autre alors que ça ne devrait pas être le cas puisque les choses devraient être un minimum cloisonnées et surtout hiérarchisées. Au final on a le pire des deux.

       
  • #2973385

    Au moins les communistes ont fait leur aggiornamento.
    Quand est-ce que les libéraux reconnaitront que leur système ne marche pas ?
    Faut-il attendre la cata écologique ?
    Ils sont décidément trop cons. Rivés comme des moules à leur religion dépassée.

     

    Répondre à ce message

    • #2973470

      Le libéralisme fonctionne et la France n’est pas libérale. Les pays les plus prospère au monde sont libéraux, les cerveaux français se barrent dans des pays libéraux et c’est quoi ta catastrophe écologique ? L’arnaque du climat ?

       
    • #2973630

      Oui ça marche avec de la protection, comme en suisse.
      Or la protection c’est le contraire de la libéralisation.
      Les libéraux sont ingrats de ne pas le reconnaitre.

       
  • #2973641

    Rappelons que les promoteurs de l’euro nous garantissaient qu’il n’y aurait jamais d’inflation.

     

    Répondre à ce message

  • #2974212
    Le 11 juin à 22:24 par Bernard Lapotre
    Gave et Delamarche atomisent la technocratie macronienne

    Charles Gave dit quelques vérités et reste intéressant sur des analyses techniciennes de détail, mais aveuglé par ses croyances en économie libérale il est à côté de la plaque, parce qu’il ignore, ou plutôt réfute par dogme anti-marxiste, la nature profonde du capitalisme.

    Toute l’histoire du monde depuis le surgissement capitaliste néolithique n’est pas le fait de compétences ou d’incompétences.
    Par exemple, Gave croit que si les écoles d’ingénieurs forment aujourd’hui des gestionnaires plutôt que des concepteurs, c’est à cause de mauvais choix administratifs. Or c’est la situation du marché industriel qui détermine les profils utiles à celui-ci. Et ce marché n’est pas "géré" ou "pensé" par des politiques, par essence un marché vise la rentabilité maximale, dont précisément des vieux schnocks comme Gave se sont faits une spécialité de captation par la spéculation. En ce qui me concerne, la première chose qu’on nous a fait comprendre en arrivant en école d’ingé ce n’est pas qu’on allait oeuvrer à bâtir une société prospère et souveraine, mais qu’on allait tous être en concurrence les uns les autres sur un marché du travail mondialisé et qu’il valait mieux être prêt à savoir se vendre.

    Bref, pas grand-chose de révolutionnaire à attendre d’un type qui à essentialisé la destinée humaine à "main invisible d’Adam Smith vs coup de pied au cul de Staline".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents