Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Et si l’homme se sortait des griffes des marchands de sommeil de la médecine d’aujourd’hui ?"

Note de la rédaction

Une note de lecture issue du numéro 71 de la revue "Réfléchir & Agir".

Penseur de l’écologie politique, Ivan Illitch a développé une critique radicale de la société industrielle, et même du mythe du progrès pour tout ce que dernier permet d’engendrer et de justifier comme système contre-productif pour l’homme et son environnement.

 

Comme on aimerait que nos modernes z’écolos bobos urbains relisent Illich plutôt que de faire des circonlocutions de langage pour simplement repeindre le capitalisme en vert !

Dans Némésis médicale, l’auteur observe le développement parallèle de l’industrialisation de la planète et celui de la médecine. L’empoisonnement de la nature par l’industrie chimique va de pair avec une prétendue efficacité croissante des médicaments : le capitalisme peut se permettre de pourrir notre milieu naturel puisque la médecine moderne en atténue les effets sur l’homme, ce qui satisfait, du moins le croit-il, son obsession de la santé parfaite voire de l’immortalité.

Et si l’homme se sortait des griffes des marchands de sommeil de la médecine d’aujourd’hui, grande prostituée des grands labos pharmaceutiques ?

Ce livre écrit en 1975 n’a pas pris une ride, bien au contraire, la folie covidiste lui redonnant un certain écho.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2841455

    La plupart des gens n’ont pas envie de se sortir des griffes de la médecine, pour la simple raison qu’ils ne voient pas la médecine comme un ennemi, mais comme un protecteur ... ces gens vont voir le médecin comme leurs ancêtres allaient voir le curé. Et même la mort est prise en charge par la médecine ... ce qui rassure, et le mourant, et la famille .
    Les quelques résistants, je devrais dire hérétiques, parce qu’on est dans le religieux, sont traqués , avec l’assentiment des dévots, par l’inquisition .
    Le nouveau baptême, le sang et l’hostie, réunis en un seul sacrement ... la vaccination .
    L’absolution c’est le passe sanitaire qui ouvre les portes du paradis (des matérialistes), à ceux qui iront à la messe au moins une fois tous les six mois . !
    Finalement rien ne change sous le soleil, tout se transforme
    Avec la bêtise, la peur, le mensonge, la convoitise, la rancoeur, etc .. Le Malin, tel un grand saucier, saura toujours transmuter, le meilleur des repas en un met immonde aux relents de bassin de décantation .
    Bon appétit à tous !

     

    Répondre à ce message

    • #2841589

      Exact. Cela fait plusieurs décennies que j’essaye de faire comprendre à mon entourage cela, mais en vain. On m’a toujours pris pour un gars "spécial", un asocial, un marginal, un dingue...La plupart des gens ne veulent pas être libres, ne supportent pas et sont terrorisés à l’idée de la moindre douleur, par la mort...D’un autre côté il faut aussi les comprendre ! Tout n’est pas de leur faute ! Ils sont en effet désemparés car on les aussi privé de toute capacité de gestion autonome des maux de la vie. De plus les gens subissent dès leur naissance un mode de vie qui en fait des malades chroniques qui ont constamment un pet de travers. Les multiples vaccinations dès la petite enfance qui a désormais créé des génération de malades chroniques (maladies auto-immunes, asthme, eczéma, rhume des foins...), autisme, enrhumés chroniques, artrite et arthrose quasiment systématique à partir d’un certain âge, cancer "pour tous"...enfin bref on nous dit que l’espérance de vie est élevée dans nos sociétés, mais dans quel état ! Les 20 dernières années de leur vie les gens les passent presque dans un lit d’hôpital ! Et le plus sidérant c’est que les gens pensent que vieillir dans un état déplorable est normal !

       
  • Je suis malade. Très souvent lorsque je tombe malade, j’ai une pensée pour les animaux qui vivent dans la nature... Je me dis qu’ils ne prennent pas des traitements, qu’ils guérissent miraculeusement.. je pense. Nous, c’est différent. Dès les premiers symptômes, - sans réfléchir - nous courons chez le médecin ! Cette fois-ci j’ai décidé de résister aux médicaments.. Je suis enrhumée, j’ai mal à la gorge et je tousse un peu. Un week-end avec du lait chaud au miel.

     

    Répondre à ce message

    • #2841543

      Je suis enrhumée, j’ai mal à la gorge et je tousse un peu




      Un peu d’argent colloïdal et çà repart .
      Voir sur la boutique "Au bon sens ." ou ailleurs ... j’ai pas d’actions !

       
    • #2841597

      Ils prennent des traitements. Plantes, argiles...

       
    • #2841606

      Il vous faut ramasser du plantain lancéolé dans un pré. Et le manger cru, en salade avec un bon assaisonnement (poivre de qualité, sel, huile d’olive et vinaigre). Et en faire infuser une partie pour le boire en tisane.
      Selon la région, et les possibilités offertes par la nature, ne pas hésiter à manger cru (et boire une partie en tisane, avec le plantain éventuellement) du thym ou du serpolet. Autre herbe sauvage très intéressante, utilisable de la même manière (et qu’on peut mélanger aux deux autres), la potentille.
      Le thym pourra aussi être inhalé (verser de l’eau bouillante et se coller le nez et la bouche sur la vapeur pour désinfecter la sphère ORL.
      Eviter si possible le paracétamol (qui inhibe la synthèse du glutathion). Manger des aliments riches en vitamine C. Les herbes ci-dessus en contiennent, parfois autant que des fruits.

       
    • #2841898

      vous êtes malade ok, mais quel est votre IMC ? Sachez que si vous êtes obèse, cela fatigue votre corps et amoindrit votre bonne santé.
      Avez vous pensé au jeûne ? Si vous changez votre alimentation au moins un minimum, vous verrez que votre santé s’améliorera.

       
    • #2842227
      Le 12 novembre à 08:15 par Assurance vie éternelle par la maladie
      "Et si l’homme se sortait des griffes des marchands de sommeil de la (...)

      Foutez lui la paix puisqu’elle vous dit que son traitement c’est d’accepter d’être malade ... La maladie purifie l’âme. Avant quand on était malade il y avait toujours quelqu’un pour être aux petits soins avec nous et nous filait ses remèdes perso à la maison. Aujourd’hui on commande sur Amazon et c’est le facteur qui nous livre la médecine, une médecine froide , toujours payante, et toujours seul dans son coin, une médecine virtuelle, quand on va pas à l’hospital pour échapper au charlatanisme mortifère de Big pharma.
      Aujourd’hui les gens ne veulent jamais être vus malades, ils veulent être considérés productifs , voir même comme des produits sains, piquousés et pass sanitaire ok pour accéder aux précieux sésames de la vie malsaine en communauté, avoir le droit d’aller dans les lieux de consommation avec les autres, foutre leurs gamins à la crèche ou bien chez grand mère sans lui faire prendre de risques à la vieille , et surtout, surtout qu’il ne ressemble pas au père résistant le gamin, qui a mophlé avant lui de tout les vaccins mais qui en est sorti avec une âme presque indemne des sortilèges du système
      Âme presque indemne qui peut dire à Clara que oui, elle est sur la bonne voie vers sa propre guérison. Bien sûr elle a sûrement tout les moyens à porté de porte monnaie pour guérir plus vite physiquement, mais avant tout ce qu’elle veut c’est soigner son âme, et son cœur, et si il faut en passer par quelques désagréments qui passeront très vite sans rien acheter, alors soit. Encore ça serait son voisin qui lui donnerait une bouteille d’argent colloïdal ça passerait , mais ce sont ses amis virtuels qui lui conseillent d’en acheter.
      La maladie c’est désagréable , mais beaucoup moins que la folie collective. On peut même dire que quand on est seul, la maladie vient pour nous tenir compagnie, faire un bout de chemin avec nous, voir nous montrer de la lumière au bout du chemin grâce à la fièvre et les délires apaisants qu’elle est capable d’octroyer, que la fièvre dure une semaine ou 2 jours. Et une fois que maladie et fièvre ont été bien vécus, que la petite mort grâce à la maladie est passée, arrive toujours une forme de ressurection, la maladie ayant emporté une grande partie des maux du malade avec elle.
      La maladie est donc une bénédiction pour celui ou celle qui sait en profiter.
      Et pour ceux qui subissent les terribles effets secondaires des poisons des charlatans.... Puisse ces effets secondaires leur permettre de retrouver leur primordiale foi.

       
  • #2841587

    Némésis Médicale a été un de ces bouquins qui m’ont bouleversés. Vous savez cet effet que cela fait quand un auteur met sur le papier de manière magistrale ce que vous avez perçu et compris de manière intuitive mais sans jamais avoir été capable par manque de compétences ou plus souvent par paresse intellectuelle de l’exposer de manière claire, systématique. Bouquin à lire absolument afin de comprendre le système de domination caractéristique de la modernité, qui pour faire court est la privation de la souveraineté des individus et groupes d’individus de toute leurs capacités d’autonomie (économique, santé...) afin de les aliéner entièrement à un système de domination totalitaire gérant les moindres recoins et aspects de la vie humaine.
    Par contre la compréhension de ce qui est dit dans ce bouquin n’est probablement pas accessible à tout le monde. Je pense qu’il faut une certaine maturité intellectuelle, culture, compréhension du monde, expérience de la vie...pour bien saisir les propos de l’auteur.

     

    Répondre à ce message

  • C’est quand meme la premiere fois dans toute l’histoire de la medecine que les medecins ont recu l’ordre de ne pas soigner.
    Et meme d’attaquer les medecins qui soignent.
    La medecine qui soigne est morte.
    Celle qui tue lentement est au pouvoir.

     

    Répondre à ce message