Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Énorme mobilisation contre la dictature sanitaire partout en France

 

 

C’est notre tour de France de l’insoumission (mais pas celle de Mélenchon, qui a interdit à ses troupes de manifester), avec une première vidéo de France Bleu, qui ne voit qu’une centaine de personnes dans ce défilé. Autant dire que la désinformation va battre son plein, ces prochains temps.
Après le chiffre jaune, le chiffre antivax ? Anti-dictature ? Anti-Macron ?

 

 

La convergence des luttes, elle est là ! Et la gauche n’y participe pas... Gilets jaunes, antivax, défenseurs de la liberté, tous marchent contre l’ignominie du pouvoir visible actuel.

« Liberté, liberté ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les grandes villes, mais aussi dans les petites, comme Saint-Girons :

 

 

Le rassemblement devant le Conseil d’État à Paris :

 

 

Une énorme claque dans la gueule de ce pouvoir qui essaye de fracturer le pays, et une démonstration de force de la résistance française à la dictature mondialiste incarnée par Macron et ses sponsors.

 

 

Rappel  : en 2017, pour se faire élire, Macron déclarait : ce sera « moi ou le chaos ». Nous avons eu Macron... et le chaos.

La démocratie, on l’a compris, ne tient pas sans pression du peuple, car le pouvoir profite de toute faiblesse, de toute distraction, et la pandémie fabriquée en est une. L’objectif du pouvoir est totalitaire, c’est donc aux gens de faire contrepoids pour sauver des espaces de libertés. Il y a la lutte des classes, il y a aussi la lutte constante pour défendre la démocratie et les libertés, qui sinon disparaissent à la moindre occasion.

Il y a encore les élections, mais elles sont truquées, ou à tout le moins trucables, surtout avec le vote numérique qui se profile. Il y a toujours la rue, mais la rue ne suffit pas, on l’a vu avec les Gilets jaunes, tabassés par le pouvoir pendant presque deux ans. Il faudra donc un combo « élections, rue et éducation politique » via les réseaux sociaux encore debout, pas ceux qui ont été mis à genoux par le pouvoir profond. La stratégie est là, les soldats sont là, la motivation est là.

Reste à trouver la volonté collective, qui ne viendra que par la confiance que le peuple français a en lui et doit retrouver. Ce n’est pas un hasard si les gouvernements successifs, inféodés à la Banque et aux réseaux de pouvoir occultes, font tout pour briser l’esprit de la nation, cette fierté d’être français. Voilà pourquoi il faut être patriotes, optimistes et combatifs.

 

C’est parti pour un tour !

 






Alerter

274 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2767542

    Il n’y a que 3 pays au monde où le vaccin est obligatoire. Si le peuple fait pression, on peut y arriver. En effet comment le pouvoir peut-il justifier d’un virus extrêmement dangereux si seulement 3 pays (et encore, le Vatican c’est pas un pays, c’est un nid de vipères) obligent la vaccination ? Ce n’est pas tenable.

     

    Répondre à ce message

  • #2767668

    Courage à tous mes chers camarades

     

    Répondre à ce message

  • #2767689

    Noirs, blancs, arabes... ce qui compte c’est la prise de conscience qu’on se fait tous avoir avec l’immonde propagande ! Liberté !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2767812

    C’est vraiment louche, pourquoi ils veulent pas vacciner les policiers, les gendarmes et les militaires ?
    C’est que y a vraiment des risques

     

    Répondre à ce message

    • #2768494

      Si si les militaires doivent se faire vaccinés aussi pour pouvoir partir en mission étrangères (exercices et OPEX) et même les DPSA sur le territoire national comme le 14 juillet (et probablement le 11 novembre). 100% des militaires que vous avez vu défiler (et les techniciens qui œuvraient dans l’ombre) devaient se faire vacciner.

      Sans ça, ils sont tenus à leur solde de base qui ne vaut pas grand chose. C’est toujours mieux que nos camarades des professions de soin mais ce n’est pas non plus mirobolant (et on ne sait pas ce que nous réserve l’avenir...). Ça fait des mois que cette obligation est en vigueur dans l’armée (depuis mai de souvenir). Désolé de décevoir mais en interne (de ce que j’ai vu - je ne suis pas partout) ça moufte pas à ce sujet (y’a du BFMWC à la TV le soir à la maison comme les civiles)...

      En gros c’est un peu la même "obligation" que pour le reste de la population : ta pas ton passe, ta pas les mêmes droits (par contre les officiers en sûr-poids qui ont besoins de 2 ceinturons pour fermer leur treillis peuvent toujours partir s’ils ont leur passe). Et je vous garantis qu’une grosse partie trouve ça normal... Honteux.

       
    • #2768846

      Si tous les militaires se font vacciner, il n’y aura plus grand monde pour la WW3. A moins qu’elle ne se fasse principalement par drones interposés...
      Dans Terminator (1984), le cyborg qui vient du futur parle de la 3é G.M qui a lieu 40 ans aprés... soit 2024.

       
  • #2767900

    Il faut tenir sans défaillir ! Comprenez que dès que les fiottes politiciennes de vos régions sentiront le vent tourner, il vont avoir peur de nous, il n’oseront même plus soutenir les directives de leur partis politiques de peur d’être linchés par le peuple. Méfiez-vous d’eux ! Ce qu’ils vous disent au sujet de pass sanitaire, est bien souvent l’inverse de ce qu’ils disent à leurs amis politiques. Ce sont tous des menteurs et des sournois. Ils ne prennent aucun risque pour le peuple de peur de fliguer leur carrière politique. Le combat se gagnera dans nos villes, villages, cantons, départements, et régions. Dès que nous seront allés les voir à leur permanence, ils vont commencer à chier dans leur froque, et téléphoner à Paris pour que l’autre micron retire toutes les interdictions. Nous, nous devons rester unis quelque soient nos différences, parce que nous sommes le peuple, et nous sommes amenés à nous rencontrer, à cohabiter ensemble. N’oubliez pas que ces gens prônent le vivre ensemble, sauf pour eux. Ces gens vous détestent et vous pillent. Ils financent les médias avec votre argent et vos impôts parce qu’ils sont en faillite. C’est comme-ci ils prenaient votre couteau avec lequel ils vous poignarde.

     

    Répondre à ce message

  • #2767911

    Attention cortège bon enfant mais lorsque nous sommes arrivés à l’intersection avec le boulevard Saint-Germain et que le cortège stagnait des hommes se sont mis à invectiver la foule et à lui demander de les suivre en prenant le boulevard. J’ai trouvé ça étrange sur le moment sans piper mais heureusement la foule n’a pas suivi. Plus loin un homme en noir avec un masque de catcheur hissé sur un pilier invectivait la foule...il me semble que des agitateurs étaient là mais heureusement il n’y a eu aucun débordement...à surveiller...

     

    Répondre à ce message

  • #2768046

    Il y en a une que la réussite de Philippot doit rendre malade, c’est Marine Le Pen. Pas un mot sur les manifestations de ce week-end sur son compte Twitter ! Elle doit être occupée à gratouiller ses chats-chats entre deux Lexomil...

     

    Répondre à ce message

  • #2768241
    Le 19 juillet à 10:45 par Courgettophile climatophage inclusif
    Énorme mobilisation contre la dictature sanitaire partout en (...)

    Manifester c’est fasciste, donc nazi, donc antisémite... comme c’est souvent des pauvres, des précaires, des déclassés, des nouveaux paupérisés, ça veut dire qu’être pauvre ou matraqués fiscal, c’est être antisémite
    Donc faut une loi pour interdire ou criminaliser le pauvre, le travailleur et le petit patron
    Dorénavant être un pauvre, un déclassé, n’est plus un fait, mais un crime
    Si en plus tu es contre la pass sanitaire, tu es un assassin, il faut donc ouvrir des camps et remettre la peine de mort pour lutter contre la haine
    J’ai tout bon ?

     

    Répondre à ce message

  • #2768584

    Il faut s’en remettre à Philipot, JM Bigard, Maitre Di vizio, et tous les gens populaires qui défendent le peuple contre le pass sanitaire.

     

    Répondre à ce message

  • #2777087

    Pourrissons les messageries et twitters de tous les covidistes primitifs

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents