Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Éloquence du vulgaire #7 – La plus grande ruse du diable (avec Juan Asensio)

Une émission dédiée au combat pour la beauté, animée par Lounès Darbois

Éloquence du vulgaire est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation, animée par Lounès Darbois.

 

Éloquence du vulgaire, une émission dédiée à la beauté, au combat pour la beauté. Légende, Grandeur, Mystère... et rigolade bon sang !

On est entré ici par curiosité ? « Qu’on en sorte tout imprégné de musiques et de jolis rythmes, d’exemples exaltants, tout ensorcelé de grandeur, tout en ferveur pour le gratuit. » (Céline)

 

La présentation de ce septième numéro :

Le combat pour la beauté, contre la laideur, nous emmène démasquer le mal comme principe... et ses serviteurs !
Un pouvoir dont la devise est « en même temps » instaure forcément une métaphysique de la confusion. Le critique littéraire Juan Asensio, féru de démonologie, nous aide à discerner les abstractions qui président aux transformations actuelles.

Sommaire :

- Le diable est polymorphe
- La mondanité sous Hanouna-Macron
- Le diable, maître du temps (Saturne)
- Langage pauvre, baisse du sens logique
- « Entretien Ardisson »

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Rendez-vous sur ERFM pour écouter et télécharger l’émission !

 

Un bonus de 4min17
est disponible pour les contributeurs au financement associatif du site E&R :
« Le tikkoun olam »

 

Rejoignez le fil Telegram d’ERFM pour vous tenir informé des nouveautés

 

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Juan Asensio sur ERFM ? Vous crûtes cela impossible, Lounès Darbois l’a fait.
    L’anectode sur Jorge Semprun m’a beaucoup peiné. Y’a-t-il une source sur le fait qu’il aurait bien vécu la guerre ? Primo Levi, Elie Weisel, Semprun, triste.

    J’ai lu Bernanos suite aux nombreux articles d’Asensio sur le sujet. J’avoue ne pas avoir été transporté totalement. Probablement car nous sommes à l’époque de la machine, et que Bernanos est dépassé par la réalité. Ou je suis peut-être trop con. Comme dans les Particules, le héros donne Proust à étudier à ses élèves de première en se demandant ce qu’il peuvent en avoir à faire et ce qu’ils pourraient y comprendre. Le masque et la quatrième dose, les open space même vont pour moi plus loin que Monsieur Ouine.

    Je vais m’atteler aux Démons.

    Probablement que la littérature est inapte à décrire la réalité du monde moderne. Balzac et Céline sont les plus grands car ils se rapprochent le plus de la réalité.

     

    Répondre à ce message

  • C’est la première fois que je visionne et auditionne Eloquence du vulgaire du début à la fin sans ressentir le moindre petit début de commencement de lassitude.
    PS : je respecte tous les intervenants précédents néanmoins, je ne suis pas le nombril du monde cependant l’âge "aidant", on devient plus difficile.

     

    Répondre à ce message

  • Le diable inverse les valeurs : il inverse le Mal en Bien, c’est la base, par ex. il inverse le dieu de haine tribal en dieu d’amour universel, il inverse les derniers en premiers et les premiers en derniers, le coup de poing en joue tendue etc. etc. etc.

    Effectivement la ruse du diable est de faire croire qu’il n’existe pas et toujours par inversion, en se présentant comme le Sauveur.

    Le but immanent du Diable est aussi effectivement le Néant, mais il n’en est pas vraiment conscient, il est juste ça : tout doit disparaitre : il ne doit y avoir ni maitre ni esclave, in juif ni grec, ni homme ni femme, ni européen ni migrant, ni espèce humaine ni espèce non-humaine etc. etc. etc.

     

    Répondre à ce message

    • Le Mal c’est la mentalité d’inversion. Le Mal Absolu c’est quand la mentalité d’inversion devient rhétorique -inverse derniers et premiers par ex.- et devient tellement puissante que le Diable lui-même ne sait pas qu’il est le Diable et se prend réellement pour le Sauveur.

       
    • Bien essayé mais inexact. Le diable est plutôt celui qui sème le doute et la confusion entre bien et mal comme vous essayez de le faire dans ce message...

       
    • Le diable c’est le doute, l’inverse de la foi.

      Évidemment le doute est nécessaire ou inévitable, mais dans le sens où celui-ci ne doit pas ouvrir sur la Tentation quoi.

       
    • Question : est-ce qu’il reste une trace de rationalité grecque en vous ? Ouvrez les yeux : en ce moment même 3 naissances sur 4 sont testées pour la drépanocytose sur l’île de France, presque 1 sur 2 pour la France entière : c’est un exemple parfait de néantisation, c’est un génocide ethnique, vous le savez, vous le voyez, tout le monde le voit sur la planète, c’est tellement anormal et tellement choquant que tout se passe dans le silence obligatoire, qu’un type s’est sacrifié de l’autre coté de la planète juste pour dire ce grand remplacement.

      Pourquoi doit-on se soumettre totalement et se laisser détruire sans même pouvoir ouvrir la bouche ? Parce que décider de qui nous sommes et même simplement en parler serait être des européens, des "premiers" devant l’Histoire, méprisant des Africains, qui eux ont le rôle christique de "derniers" et ça serait le crime moral majeur, l’insoutenable insoumission à la morale inversée des derniers et des premiers. Bien sûr cette morale inversée est laicisée depuis longtemps sous la forme du Bien d’inversion des derniers (juifs, femmes, lgbtx, migrants, immigrés, handicapés) en premiers moraux, qui s’appelle gauchisme, wokisme etc.

      Vous pouvez l’appeler comme vous voulez, l’aveuglement ne mérite pas le respect et il participe activement à la néantisation.

       
  • Je n’avais pas connaissance de l’existence de cette émission et pour tout vous confesser, j’ai véritablement apprécié vous découvrir.
    Rien que ce jour, j’ai pris plaisir à vous écouter à trois reprises.

    L’éloquence et la maîtrise du sujet abordé par votre invité, monsieur Juan Asensio, couplé à mon attrait pour la théologie et pour ce type de sujet singulier, que je trouve parfaitement évocateur de nos jours, fut un réel régal.
    Je salue également la qualité du journaliste pour la pertinence de ses retours.

    Je suis curieuse d’entamer les lectures citées au détour de cette interview.
    Merci encore pour cet agréable échange que vous avez eu la générosité de partager avec les lecteurs/lectrices d’E.R.

    Bien amicalement.

     

    Répondre à ce message

  • La qualité est toujours au rendez-vous sur Éloquence du Vulgaire, mais avec cette émission c’est une grosse claque qu’on se prend. Merci à l’invité, à l’animateur et à toute l’équipe.

     

    Répondre à ce message

  • "Le temps des livres est passé" ? Non... je me sens plus armé face au monde en n’ayant lu...

    Il serait dommage de supprimer ce blog : on peut simplement faire signifier qu’il ne sera plus mis à jour mais qu’il reste en ligne à titre d’archive comme un don fait aux curieux que telle note intéresserait.

    Je comprends qu’on puisse avoir l’envie ou le besoin de tourner la page, mais du coup c’est en contradiction avec l’analyse déplorablement juste qu’il donne de l’état de la langue française (comme Richard Millet) et les conseils qu’il donne !

    Il pourrait être utile d’apporter son expérience ou de donner l’envie de lire justement à des jeunes dans l’espoir de les décrocher du portable par exemple ou de leur faire découvrir d’autres mondes ou imaginaires...

    Tenez-nous au courant de votre évolution M. Asensio !

     

    Répondre à ce message

  • Merci pour cette belle émission. Il y a une contradiction entre les propos sur le mal et l option possible de faire disparaître le site Stalker. Votre travail M. Asensio, s il a la valeur reconnue par vos lecteurs, ne vous appartient pas. L inspiration des génies à faire telle correspondance, ne provient pas d eux-mêmes. Ils sont, au mieux, une disponibilité. Je ne vous apprends rien

     

    Répondre à ce message

  • Je crois que Philippe Nassif ne répondra à ce qui a été dit sur lui au sujet de Dantec.

    Selon Wikipédia il est mort le 18 mars 2022 en mettant fin à ses jours. Dernier livre écrit en 2011 : La Lutte initiale : Quitter l’empire du nihilisme

    A la même époque nous était proposé Comprendre l’Empire ...

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,
    très belle émission, merci à Juan Asensio et Lounès.
    pourriez-vous nous donner des le nom des belles pistes audio de ce cru ?
    il y a souvent du très bons sons dans cette émission et ce n’est pas évident de les retrouver pour approfondir, un album, un artiste. Merci en tout les cas, c’est toujours un bonheur d’écouter ERFM, bravo à toute l’équipe. Resp&robustesse !

     

    Répondre à ce message