Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Conge... comme un gauchiste

C’est notre persécuteur du moment. Mitterrand parlait de ses « chiens », qui le suivaient à la trace pour lui mordre les mollets, voire y rester collés. Paul Conge, que personne ne connaît (c’est le spécialiste des « radicalités » chez le Marianne du pro-OTAN et pro-Macron Křetínský, n’en déplaise à la « conservatrice » Polony) [1], est devenu un soralophobe frénétique et se prend pour le nouveau spécialiste de toutes les extrêmes droites, dans lesquelles il cherche à classer, de force, le mouvement Égalité & Réconciliation ainsi que son président, Alain Soral.

 

Régulièrement, l’hebdomadaire Marianne dépose un Conge devant notre porte, avec des articles qui tentent par tous les moyens de criminaliser le premier site politique de France, dont les analyses, pourtant perçantes, n’ont pas l’heur de lui plaire.

 

Pour Conge, l’idéal d’E&R est de « vivre entre Blancs »...

Dans sa dernière livraison, soit le numéro du 12 au 18 mai 2022, Conge mêle E&R aux identitaires racialistes (conversaniens !), ce qui ne fonctionne pas du tout, d’un point de vue de logique politique. La logique d’E&R, maintes fois scandée, est celle de l’alliance de la gauche du travail et de la droite des valeurs, ce qui ne fait pas, à au moins 50 %, d’E&R un site identitaire, blanc devrait-on ajouter. Il n’y a pas chez nous de chasse au métèque, au Noir, à l’Arabe, il n’y a pas de discrimination raciale ou racialiste, comme dans les groupuscules – et c’est leur choix – qui s’assemblent sur la couleur de la peau. Ou la confession.

Mais cette nuance, de taille puisqu’elle est fondamentale, ne semble pas altérer ou corriger l’obsession de ce « journaliste », qui continue son harcèlement. Ne pas être d’accord idéologiquement est une chose, mentir, déformer ou diffamer en est une autre. Le combat politique, même avec des idées opposées, doit rester serein. Mais c’est trop demander à un distributeur de points Godwin qui, pour valider sa thèse bancale, convoque le... national-socialisme !

 

 

Le reste de l’article est consacré aux tentatives identitaires de se retirer dans les campagnes pour mener un combat contre l’immigration et le métissage, un épisode de plus dans la série des amalgames pour faire de cette université du savoir politique qu’est E&R le vivier de toutes les haines, plus ou moins recuites. Puisque là encore, comme un mantra, il est fait allusion aux années 30.

Si Paul Conge avait une once d’honnêteté, il se poserait la question : de lui et d’E&R, qui fait le collabo et qui est la résistance ? Qui a lancé le maquis de la Nièvre ?

Quant à l’accusation de « national-socialiste », qui l’est quand la candidate nationale (et plus socialiste que Zemmour) fait 65 % dans les Dom-Tom ?

 

Bonus : quand Marianne illustre la Nièvre avec une photo du Puy-de-Dôme !

 

Notes

[1] Conge est également passé par le très communautaire L’Express (Servan-Schreiber, Giroud, Drahi, Weill)

Conge, sur E&R :

Suprémacisme blanc, la réponse d’E&R :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2959903
    Le 16 mai à 14:49 par Thomas Woke
    Conge... comme un gauchiste

    Je propose de changer l’expression
    Couler un bronze
    Par couler un Conge

     

    Répondre à ce message

  • #2959906
    Le 16 mai à 14:56 par toto la ciboulette
    Conge... comme un gauchiste

    Nous sommes le seul peuple autochtone a qui on enlève ses droits petit à petit, sauf de celui de travailler pour nourrir le reste de la communauté des chances pour la France et autres enrichisseurs culturels, cela va des aides aux migrants au détriment de nos SDF aux lois des squatters au détriment des population ayant travaillé et remboursé pendant des années un crédit en passant par certains Roms qui se branchent sur le courant des sociétés dans les zones industrielles sans qu’ils soient inquiétés outre-mesure.

    Au niveau européen c’est encore plus criant puisque le directeur de cette agence à claqué la porte pour ne pas gérer une institution gérant le droits des migrants et non pas la gestion de l’arrêt du flot des entrants.

    Et maintenant nous entrons dans le règne des pénuries, pénurie alimentaire, pénurie démocratique, pénurie sanitaire, pénurie énergétique.

    Bienvenue en sous France (en un seul mot également).

     

    Répondre à ce message

    • #2960126
      Le 16 mai à 20:26 par Ma main au feu
      Conge... comme un gauchiste

      Je crois que c’est le projet pour l’Europe…..un futur centre névralgique du tiers-monde…
      Et surtout ne cherchez pas qui pousse à cette situation catastrophique…. Un indice : ça se met en marche après 45….

       
  • #2959954
    Le 16 mai à 16:12 par Pamfli
    Conge... comme un gauchiste

    Un cousin germain de Kevin Poireault, le même truc divergent qui cloche dans le regard, c’est de famille :
    https://www.egaliteetreconciliation...

     

    Répondre à ce message

    • #2960176
      Le 16 mai à 21:41 par Aristide
      Conge... comme un gauchiste

      J’avais oublié Kevin Poireault ! La légende.

      Les commentaires de l’époque m’avait fait pisser de rire.

       
  • #2959957
    Le 16 mai à 16:14 par Calmetoiviktor
    Conge... comme un gauchiste

    C’est bien parce que certains voyaient un aspect "positif" dans Mariane et chez Natacha Polony. Même certains comme les crétins de Synthèse Nationale la relaie au côté de Dominique Venner, Gabriele Adinolfi. De moins en moins nationalistes et de plus en plus identitaires. Des Riposte Laïques BCBG-pauvres.

     

    Répondre à ce message

  • #2960058
    Le 16 mai à 18:51 par BenLev
    Conge... comme un gauchiste

    Qu il aille vivre la société métissée à Grigny ou Garges les gonesses le babtou fragile on va bien rigoler

     

    Répondre à ce message

  • #2960097
    Le 16 mai à 19:58 par Alex
    Conge... comme un gauchiste

    Ce gôchisme est une maladie mentale.

     

    Répondre à ce message

    • #2960701
      Le 17 mai à 16:05 par Agir c’est lutter
      Conge... comme un gauchiste

      C’est vrai que c’est beaucoup mieux le droitisme

       
  • #2960340
    Le 17 mai à 06:56 par paramesh
    Conge... comme un gauchiste

    ce qui est rigolo c’est que, simplement en lisant les commentaires sur E&R, les allogènes représentent bien leur pourcentage national donc on n’est loin de se pignoler entre blancs de souche et je ne parle même pas des sections locales. Ces crétins de journalopes sont incapables de voir le terrain ou plutôt ils refusent de le voir.un marxiste dirait qu’ils croient à leurs mensonges.

     

    Répondre à ce message

  • #2960506
    Le 17 mai à 10:39 par Combrailles
    Conge... comme un gauchiste

    Oups ! Problème de géographie : le Puy de Dôme est dans le département sus- nommé, et non dans la Nièvre ... ça promet

     

    Répondre à ce message

  • #2960632
    Le 17 mai à 13:36 par C. Latrans
    Conge... comme un gauchiste

    "Journaliste" à Marianne : joli oxymore.

     

    Répondre à ce message

  • #2960691
    Le 17 mai à 15:41 par naim
    Conge... comme un gauchiste

    En votant majoritairement pour le parti de Madame Le pen, les habitants des Dom-Tom seraient vraisemblablement des blancs qui s’ignorent, à en croire le syllogisme cher au docteur Knock.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents